Sécurité de l’environnement de postes de travail virtuels

Les déploiements des postes de travail virtuels sont de plus en plus nombreux mais ils induisent de nouvelles difficultés en termes de sécurité. Dans la mesure où les solutions de poste de travail virtuel regroupent les processus dans des serveurs centralisés, les tâches exigeantes en ressources, telles que l’analyse antivirus, peuvent altérer considérablement les performances. Il est donc nécessaire d’accroître le nombre de serveurs avec pour conséquence la réduction du ratio de consolidation. Les postes de travail virtuels ont également besoin de contrôles d’accès appropriés afin d’empêcher les utilisateurs connectés à des extranet tiers d’accéder à des ressources internes confidentielles.

En mettant l’accent sur la collaboration avec ses partenaires, VMware optimise la protection contre les virus et les logiciels malveillants des environnements virtuels. VMware vShield Endpoint permet aux partenaires technologiques spécialistes de la sécurité d’offrir une protection antivirus et antimalware plus efficace pour les hôtes virtuels, notamment les postes de travail VMware Horizon (with View).

  • Déplacement des fonctions de protection contre les virus et les logiciels malveillants des machines virtuelles individuelles à une appliance virtuelle sécurisée et centralisée
  • Gestion simplifiée de la sécurité et protection renforcée contre les attaques de virus, les goulots d’étranglement et les attaques de botnets.
  • Hausse du ratio de consolidation des serveurs

Pour contrôler l’accès vers et depuis les environnements de postes de travail virtuels, VMware vCloud Networking and Security Edge et App créent des périmètres de sécurité logiques autour de l’infrastructure des postes de travail virtuels. Grâce à cette fonctionnalité, les utilisateurs des postes de travail virtuels ne peuvent accéder qu’aux applications et aux données qu’ils ont le droit d’utiliser. L’accès non autorisé aux postes de travail virtuels depuis un autre point du réseau est également impossible.