Installez l’hyperviseur VMware vSphere® vous-même ou au moyen d’une aide interactive. Créez ensuite vos propres machines virtuelles.

Hyperviseur vSphere : installation et configuration

Vidéo d’installation de l’hyperviseur vSphere

Hyperviseur vSphere : installation et configuration (2:39 minutes)

Conditions requises

CPU

  • Minimum : prise individuelle avec deux cœurs
  • Minimum recommandé : double prise avec quatre cœurs par CPU ou plus

Mémoire

  • Minimum : 4 Go
  • Minimum recommandé : 8 Go ou plus

Réseau

  • Minimum : adaptateur réseau individuel 1 GbE
  • Minimum recommandé : double adaptateur réseau 1 GbE

Stockage local (SATA/SAS)

  • Minimum : disque individuel 4 Go
  • Minimum recommandé : disques redondants

Stockage partagé

  • NFS, iSCSI ou Fibre Channel pour le stockage de machine virtuelle

Spécifications

  • Nombre de cœurs par CPU physique : illimité
  • Nombre de CPU physique par hôte : illimité
  • Nombre de CPU logiques par hôte : 480
  • Nombre max. de vCPU par machine virtuelle : 8
  • Prise en charge du système d’exploitation : leader du secteur pour les SE pris en charge. (Voir la liste complète des versions prises en charge.)
    Remarque : reportez-vous aux notes de mise à jour et au Guide des configurations maximales pour connaître les spécifications les plus récentes.

Installation

Vous pouvez facilement installer vSphere Hypervisor de manière autonome ou au moyen d’une aide interactive.

  • Pour une approche personnelle, téléchargez simplement le programme d’installation, acceptez le contrat de licence de l’utilisateur final et sélectionnez le disque local sur lequel effectuer l’installation.

Création de machines virtuelles

Une fois l’installation de vSphere Hypervisor terminée, trois méthodes sont disponibles pour créer des machines virtuelles.

  • Utilisez VMware vCenter™ Converter™ pour convertir les serveurs existants en machines virtuelles, ou pour importer les images de machine virtuelle tierce et VMware existantes.
  • Créez des machines virtuelles à partir de zéro en spécifiant le nombre de CPU, la quantité de mémoire, les disques et les interfaces réseaux souhaités, puis chargez le système d’exploitation à partir des images ISO ou d’un disque de démarrage.
  • Importez une appliance virtuelle. VMware Solution Exchange propose des centaines d’options.

Continuité d’activité

L’API vSphere pour la protection des données peut maintenant être utilisée avec vSphere Hypervisor pour autoriser la sauvegarde et la restauration des machines virtuelles via des solutions tierces.

Configuration

Une fois vos machines virtuelles importées ou installées, elles doivent être configurées. Cette démonstration de démarrage va vous guider tout au long de la procédure.

  • Besoin de support ? Vous pouvez désormais acheter des services de support par incident pour l’hyperviseur VMware vSphere.

Mise à niveau vers les éditions VMware vSphere ou VMware vSphere with Operations Management

Le passage à une édition payante de vSphere ou vSphere with Operations Management vous permet d’optimiser votre infrastructure informatique. Vous pourrez :

  • regrouper les ressources informatiques et de stockage sur plusieurs hôtes physiques ;
  • gérer plusieurs hôtes de manière centralisée via VMware® vCenter Server™ ;
  • proposer des niveaux de service améliorés et une réelle efficacité opérationnelle ;
  • réaliser une migration à chaud des machines virtuelles ;
  • profiter des fonctionnalités d’équilibrage de charge automatique, de continuité d’activité, et de sauvegarde et de restauration avancées pour vos machines virtuelles ;
  • bénéficier de fonctionnalités essentielles en matière de contrôle des performances et de gestion des capacités grâce à vSphere with Operations Management.

Pour plus d’informations, consultez la présentation produit de vSphere with Operations Management.