vSphere Data Protection 5.5.1 | 22 SEPTEMBRE 2013

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Fonctionnalités et avantages

Pour en savoir plus sur les avantages et les caractéristiques de ce produit, cliquez sur ​​l'un des liens suivants :

Environnements pris en charge

Pour plus d'informations sur les environnements pris en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware.

Problèmes connus

Les problèmes connus suivants ont été découverts grâce aux tests rigoureux. Les problèmes répertoriés ci-dessous concernent uniquement cette version de vSphere Data Protection.

  • Le message d'erreur « Chargement des données du travail de sauvegarde » reste affiché un long moment (jusqu'à cinq minutes) lorsqu'un grand nombre de machines virtuelles (environ 100) sont sélectionnées pour un seul travail de sauvegarde. Ce problème peut également survenir lors de la création d'un nouveau travail de sauvegarde ou concerner des actions de verrouillage/déverrouillage, d'actualisation ou de suppression lors de travaux volumineux.

    Ce comportement est normal lorsque des travaux très volumineux sont sélectionnés. Ce message disparaît une fois l'action terminée, ce qui peut prendre jusqu'à cinq minutes. Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Si une machine virtuelle est supprimée lors d'une opération de restauration de VDP, elle ne sera pas correctement supprimée de l'inventaire VDP. Cela provoque une erreur lors de l'édition des travaux de sauvegarde qui incluent la machine virtuelle supprimée en tant que source. En outre, si une machine virtuelle est créée avec le même nom, les tentatives d'ajout de la machine virtuelle à un travail de sauvegarde échoueront.

    Solution : Il est recommandé d'éviter de supprimer des machines virtuelles pendant les opérations de restauration. Si cette erreur se produit, créez la machine virtuelle avec un nouveau nom et ajoutez-la à un nouveau travail de sauvegarde.

  • Si un travail de sauvegarde volumineux est créé (environ 100 machines virtuelles), la création de ce travail peut prendre jusqu'à dix minutes.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Si une appliance VDP allouée dynamiquement atteint la capacité maximale de la banque de données, même après avoir libéré de l'espace sur la banque de données, des erreurs de vérification d'intégrité se produisent sur l'appliance VDP.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Lorsqu'une machine virtuelle de plus grande taille (avec des disques durs séparés) est restaurée sur une machine virtuelle de plus petite taille (avec un seul disque), le travail de restauration se termine, mais un seul disque est réellement restauré. L'appliance VDP n'affiche pas cette activité avec un message d'erreur (par exemple : « disques de destination insuffisants »). Par conséquent, il est possible que des données soient perdues si tous les disques ne sont pas restaurés et que l'utilisateur l'ignore, car aucun événement VDP n'est généré.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Le délai d'expiration d'une sauvegarde n'est pas cohérent entre une sauvegarde planifiée et une sauvegarde ad hoc.

    Le délai d'expiration d'un même travail de sauvegarde n'est pas toujours le même si le travail de sauvegarde associé à une stratégie de rétention personnalisée s'exécute à la demande. Ce problème est connu.

  • Un événement doit afficher le code d'erreur et le message d'erreur. Les codes d'erreur d'exécution ne s'affichent pas dans la console d'événements pour les erreurs générées sur l'appliance VDP.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Une modification ne parvient pas à localiser une machine virtuelle migrée vers un autre hôte si la modification est effectuée avant la synchronisation exécutée toutes les heures.

    Une ou plusieurs machines virtuelles protégées par le travail de sauvegarde peuvent avoir été migrées vers de nouveaux hôtes à l'aide de vMotion.

    Solution : Recommencez la modification au bout d'une heure ; l'assistant pourra alors localiser la machine virtuelle.

  • Le volet Restaurer reflète les horodatages en fonction du fuseau horaire de la machine client sur laquelle vSphere Web Client est lancé.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Le travail de sauvegarde d'image et de sauvegarde de VMDK d'une machine virtuelle sur laquelle le partage de bus SCSI est activé est autorisé, mais il échoue et ne s'affiche pas dans vCenter.

    L'article suivant de la base de connaissances VMware indique clairement que les snapshots ne sont pas pris en charge pour les machines virtuelles sur lesquelles le partage de bus SCSI est activé :

    http://kb.vmware.com/selfservice/microsites/search.do?language=en_US&cmd=displayKC&externalId=1006392

    Solution : Si vous avez besoin du partage de bus, suivez les instructions de la section Resolution de l'article de la base de connaissances.

  • Lorsqu'un utilisateur tente de restaurer une machine virtuelle normale supprimée ou une machine virtuelle répliquée supprimée en utilisant un nom de machine virtuelle non enregistré, l'appliance VDP utilise une autre méthode de validation.

    Lorsqu'un utilisateur restaure un client supprimé en utilisant un nom de machine virtuelle préalablement existant, la restauration ne se déclenche pas car les fichiers de configuration de la machine virtuelle sont toujours présents dans la banque de données. En revanche, lorsque l'action de restauration est effectuée à partir d'un point de restauration répliqué supprimé, l'appliance VDP n'informe pas l'utilisateur de l'existence des fichiers de configuration de la machine virtuelle d'origine.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Lors de l'installation de VDP, si l'utilisateur clique sur Précédent dans l'écran d'enregistrement de vCenter sans entrer de valeurs, le système ne parvient pas à initialiser vCenter et l'installation échoue.

    Solution : Fermez la session de VDP-Configure, videz le cache du navigateur, puis rouvrez une session. La fonction d'allocation du périphérique doit maintenant afficher l'espace actuellement libre.

  • La réplication ad hoc à partir de l'onglet Rapports réplique les sauvegardes d'autres machines virtuelles.

    Si une tâche de réplication ad hoc est effectuée à partir de l'onglet Rapports, les sauvegardes des autres machines virtuelles présentes dans le travail de réplication sont également répliquées.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Les événements vCenter ne se génèrent pas au cours de la configuration initiale si l'utilisateur modifie le nom d'hôte ou l'adresse IP de VDP.

    Solution : surveillez les événements de reconfiguration sur la console de l'appliance VDP.

  • Après un redémarrage de MCS, les options Heure de la dernière exécution et Durée d'un travail de réplication précédemment exécuté prennent la valeur par défaut.

    Après le redémarrage des services de gestion de la version 5.5 de l'appliance VDP, les options Heure de la dernière exécution et Durée de l'onglet Réplication d'un travail de réplication précédemment exécuté prennent la valeur par défaut Jamais.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • L'enregistrement de vCenter pour une appliance VDP échoue lorsque les autorisations utilisateur de vCenter sont attribuées au niveau de l'hôte ESX.

    L'appliance VDP permet à l'utilisateur de configurer l'appliance même si les autorisations utilisateur de vCenter sont attribuées au niveau de l'hôte ESX. Cependant, Web Client n'affiche pas le plug-in VDP lorsque l'utilisateur s'y connecte en utilisant le système vCenter qui vient d'être configuré.

    Solution : Il est recommandé d'affecter explicitement des utilisateurs en tant qu'Administrateur sur le nœud racine de vCenter. Vous trouverez ces instructions dans la section relative à la configuration des comptes utilisateur du Guide d'administration de vSphere Data Protection.

  • Les sauvegardes répliquées ne peuvent pas être répliquées de nouveau.

    L'assistant de réplication ne prend pas en charge la réplication de sauvegardes ayant déjà été répliquées à partir d'un autre serveur source. Les clients ou les points de restauration ayant déjà été répliqués à partir d'un autre serveur source ne sont pas présentés comme étant disponibles dans les options Créer | Modifier | Cloner un travail de réplication de l'assistant.

  • L'appliance VDP crée dans l'onglet Restaurer un point de restauration pour les clients VM qui sont associés à des travaux de sauvegarde annulés.

    Les travaux de sauvegarde qui sont annulés sur l'appliance VDP à partir de Web Client ne correspondent pas aux résultats de l'action d'annulation signalés. Par conséquent, l'appliance VDP crée par erreur un point de restauration pour les clients VM annulés dans le travail sauvegarde.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Impossible de répliquer des sauvegardes à partir de disques importés.

    Les sauvegardes importées (c'est-à-dire les sauvegardes qui ont été créées avec une appliance précédente à partir de laquelle des disques ont été importés vers une nouvelle appliance) ne peuvent pas être répliquées. Vous pouvez uniquement répliquer des clients VM disposant d'un enregistrement de client VM actuel.

    Cette limitation de l'importation de stockage est connue et sera corrigée dans une version ultérieure.

  • La restauration d'une image comme nouvelle image échoue pour les disques d'une capacité supérieure à 2 To.

    La fonction de restauration d'une image comme nouvelle image échoue uniquement dans une configuration à disque statique dans laquelle le disque est sauvegardé dans une banque de données SAN, puis restauré dans la même banque de données, ce qui consomme trop d'espace disque. Ce problème ne se produit pas sur les clients à disque dynamique.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Des alarmes se déclenchent au cours du deuxième démarrage.

    Après la configuration et lors du redémarrage subséquent de l'appliance VDP, des alarmes intermittentes se déclenchent au cours du processus du deuxième démarrage. Exemple de cette alarme : « VDP : [008] Les services de restauration au niveau des fichiers ne sont pas en cours d'exécution. »

    Si cela se produit, laissez le processus de démarrage se terminer, puis acceptez et effacez manuellement l'alarme. Bien que ces alarmes soient valides lorsqu'elles se déclenchent, le processus de démarrage résout le problème.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Attacher un stockage existant à VDP : si le contrôle d'intégrité est long à s'exécuter, la tâche de configuration se bloque à 80 pour cent et ne marque pas la tâche comme étant terminée.

    L'appliance VDP termine la configuration, même lorsque le contrôle d'intégrité est très long. Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Une fois la mise à niveau vers VDP 5.5.1 effectuée, l'utilisateur peut voir deux plug-ins répertoriés dans le volet gauche de vCenter.

    Lorsque l'installation de la mise à niveau réussit, deux plug-ins sont présents dans le volet gauche de vSphere Web Client. VDP version 5.1 et les versions antérieures sont gérés à l'aide du plug-in de vSphere Data Protection. VDP version 5.5 est géré à l'aide du plug-in de vSphere Data Protection 5.5.

    REMARQUE : Deux plug-ins sont également présents si une appliance VDP 5.5 est installée alors qu'une version antérieure à la version 5.5 existe déjà.

    Pour supprimer le plug-in vSphere Data Protection, vous devez mettre à niveau toutes les appliances VDP vers VDP 5.5, puis utiliser le gestionnaire de plug-ins pour désactiver le plug-in VDP.

    Pour plus d'informations sur la gestion des plug-ins vCenter, reportez-vous au site Web Centre de documentation VMware vSphere.

  • vdp-configure : des valeurs de passerelle et de masque de sous-réseau non valides sont acceptées dans l'onglet Configuration.

    Si vous avez entré par erreur des paramètres système non valides dans la console de l'appliance VDP, le système les accepte et vous ne pouvez plus ouvrir l'URL de VDP-Configure.

    Solution : Dans vSphere Web Client, ouvrez une session de console dans l'appliance VDP et modifiez les valeurs de passerelle et de masque de sous-réseau. Vous trouverez des instructions dans la section relative à la configuration des paramètres système de l'appliance VDP du Guide d'administration de vSphere Data Protection.

  • Évolutivité : l'interface utilisateur de Web Client perd la connexion à l'expiration du délai d'attente de VDP lors de la soumission de plus de 10 restaurations.

    Si vous restaurez plus de dix sauvegardes dans un seul travail de restauration, l'interface utilisateur expire et perd la connectivité à l'appliance VDP.

    Solution : Limitez à moins de dix le nombre de sauvegardes restaurées dans un travail de restauration.

  • Attacher un stockage existant à VDP : le message qui s'affiche lors d'une tentative d'importation d'un disque sans données peut être reformulé.

    Lors d'une tentative d'importation d'un disque sans données de VDP, le message d'erreur suivant s'affiche : Le disque sélectionné n'est pas valide

    Ce message doit être reformulé de la manière suivante : Le disque sélectionné n'est pas un disque de données valide

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • L'option de filtrage dans la page Restaurer échoue si l'utilisateur souhaite effectuer plusieurs sélections parmi plusieurs sauvegardes.

    Lorsque l'utilisateur accède à la page Restaurer et tente de restaurer plusieurs machines virtuelles, la fonction de filtre de la flèche Précédent échoue. Une fois que l'utilisateur a cliqué sur la première machine virtuelle, il doit manuellement revenir en arrière pour sélectionner d'autres machines virtuelles.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • La restauration vers un point de contrôle validé pour l'appliance VDP échoue après une modification de vCenter.

    Lorsque l'utilisateur change le nom d'hôte ou l'adresse IP de vCenter Server, puis se connecte à VDP-Configure pour effectuer une restauration sur l'appliance VDP, la restauration échoue.

    Solution : Après la configuration de vCenter, lorsque tous les services VDP sont actifs, il est recommandé d'exécuter manuellement un contrôle d'intégrité, ce qui crée un point de contrôle valide. Si nécessaire, vous pouvez ensuite effectuer une restauration à ce point de contrôle.

  • La restauration échoue lors d'une tentative de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle en utilisant le nom précédent de la machine virtuelle renommée.

    Lorsque l'utilisateur crée un travail de sauvegarde pour une machine virtuelle, sélectionne le point de restauration et entre l'ancien nom de la machine virtuelle renommée dans le champ Restaurer dans le nouvel emplacement, la restauration échoue avec le message suivant : « Impossible de restaurer la machine virtuelle pour le point de restauration. Le chemin de banque de données existe déjà. »

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Attacher un stockage existant à VDP : le volet Restaurer affiche plusieurs entrées sous le même nom si l'importation est effectuée plusieurs fois dans un même système vCenter.

    Lorsqu'un utilisateur effectue plusieurs importations dans un système vCenter, le même nom s'affiche dans le volet Restaurer pour les deux entrées de point de restauration.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • La restauration au niveau du disque échoue lorsqu'un vApp ou un pool de ressources est sélectionné comme destination dans un cluster à 2 nœuds.

    L'utilisateur ne peut pas restaurer un VMDK lors du choix d'un vApp ou d'un pool de ressources comme destination dans un cluster à 2 nœuds.

    Solution : Relancez le travail de restauration et choisissez un hôte ESXi autonome ou un cluster hôte ESXi comme destination. Une fois le travail de restauration terminé, vous pouvez manuellement ajouter la machine virtuelle restaurée au vApp ou au pool de ressources.

  • Aucun traitement d'erreur approprié lors de l'exécution d'un travail de sauvegarde de disque planifié d'un VMDK qui a été migré vers une autre banque de données.

    Le travail de sauvegarde planifié d'un VMDK se termine sans erreur, mais l'erreur se produit lorsque l'emplacement de la banque de données est changé vers une autre banque de données.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Au cours de l'installation de VDP, l'opération Ajouter un disque échoue sans notification si la banque de données est supprimée ou renommée avant de cliquer sur Oui dans la boîte de dialogue de confirmation de la configuration du stockage.

    Le changement de nom ou la suppression de la banque de données sélectionnée pour stocker les disques de données de VDP rend l'opération Ajouter un disque non valide. Même si l'opération Ajouter un disque échoue, le système indique de façon erronée que l'opération a réussi. Les disques ne s'attachent pas à l'appliance VDP, et le système invite quand même l'utilisateur à redémarrer.

    Par défaut, l'option « Stocker avec l'appliance » est cochée, ce qui déploie les disques sur la même banque de données que lors du déploiement de l'appliance VDP. Ce problème se produit uniquement lorsque l'utilisateur désactive l'option Stocker avec l'appliance et sélectionne une autre banque de données.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Au cours de l'installation de VDP, dans l'écran Allocation de périphérique : VDP autorise l'utilisateur à continuer à utiliser une banque de données non montée pour stocker de nouveaux disques.

    L'appliance VDP permet à un utilisateur d'ajouter des disques à une banque de données non montée. Le système ne signale pas d'erreur et autorise l'utilisateur à continuer. Mais lorsque l'utilisateur clique sur Oui dans la page Prêt à terminer, l'opération Ajouter un disque échoue avec un message d'erreur irrécupérable.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Lorsque le nom du centre de données est attribué en utilisant un alphabet non latin, les sauvegardes initiées par VDP échouent.

    Solution : Remplacez le nom du centre de données par un nom utilisant l'alphabet latin.

  • L'option « Définir les options de restauration » au cours d'une répétition de restauration est vide si vous n'êtes pas connecté à l'appliance VDP.

    Dans la page Définir les options de restauration de l'assistant Restaurer une sauvegarde, vous pouvez spécifier à quel endroit vous souhaitez restaurer la sauvegarde (Restaurer à l'emplacement d'origine ou Restaurer à un nouvel emplacement). Cependant, la page Définir les options de restauration est vide si vous n'êtes pas connecté à l'appliance VDP.

    Solution : Connectez-vous à l'appliance VDP pour utiliser l'assistant Restaurer une sauvegarde et ses options.

Problèmes résolus

Les problèmes suivants ont été résolus :

  • Lorsqu'une sauvegarde de machine virtuelle se produit dans un cluster (par exemple : EESX1 et ESX2) et qu'ESX2 est dans l'état Déconnecté, Ne répond pas ou Veille, les tentatives de déclenchement d'une opération de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle dans la banque de données locale échouent pour la banque de données cible locale/partagée.

    Il est probable que la banque de données de la machine virtuelle ne soit pas accessible. Ce problème est spécifique aux échecs de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle lorsqu'une machine virtuelle sauvegardée se trouve à la fois dans un cluster et dans la banque de données locale. Lorsque la machine virtuelle sauvegardée se trouve à la fois dans un cluster et dans une banque de données partagée, ce problème ne se produit pas.

    Ce problème est résolu dans cette version.

  • L'appliance VDP affiche dans le panneau Tâches récentes les travaux de sauvegarde des groupes qui ont été supprimés et qui n'existent plus.

    Lorsqu'une tâche est bloquée et qu'aucun travail associé n'est en cours d'exécution, la solution consiste à annuler la tâche pour la supprimer du panneau Tâches récentes.

    Ce problème est résolu dans cette version.