LES HYPERVISEURS NE SONT PAS TOUS CRÉÉS ÉGAUX

Évitez les risques et les coûts inutiles en choisissant un hyperviseur fiable et éprouvé en production comme base de votre data center virtualisé. Le choix d’un hyperviseur adapté est la première étape sur la voie de la création réussie d’une infrastructure virtuelle.

Tous les hyperviseurs ne sont pas égaux. Découvrez dans quelle mesure VMware vSphere Hypervisor est, et restera, l’hyperviseur le plus fiable et éprouvé en production du marché et pourquoi VMware est le meilleur choix pour le développement d’une infrastructure virtuelle.

  • Comparaison des hyperviseurs
  • Architectures Hyper-V et Xen : un code trop volumineux
  • Atteindre une performance évolutive
  • Solutions de mise en réseau et de sécurité compatibles avec la virtualisation
  • Reconnaissance du secteur

Comparaison de VMware vSphere et de Microsoft Hyper-V

VMware vSphere, le premier hyperviseur x86 du secteur directement installé sur le matériel, est également l’hyperviseur le plus fiable et le plus performant. VMware vSphere a été lancé en 2001 et en est à sa cinquième génération. Ce produit a été éprouvé en production dans des dizaines de milliers de déploiements dans le monde entier.

Moins aboutis et non testés dans différents data centers de production, certains autres hyperviseurs ne disposent pas des principales fonctions nécessaires pour offrir les niveaux de performances, de fiabilité et d’évolutivité dont les clients ont besoin.

VMware est le leader incontesté des produits de virtualisation. « Nous avons essayé les produits de virtualisation de Microsoft et d’Oracle mais nous les avons trouvés moins performants que ceux de VMware. De plus, ils comportent moins de fonctionnalités. »

David Greer, Directeur des services de l’information, HelioVolt Corporation

Tandis que d’autres produits tentent de rattraper leur retard sur VMware dans les domaines cités ci-dessous, les prochaines versions de VMware permettront à VMware vSphere d’atteindre le niveau supérieur en matière d’hyperviseurs de classe d’entreprise, afin de renforcer ainsi le leadership de VMware et de garantir aux clients un niveau inégalé d’efficacité et de fiabilité.

Caractéristiques de l’hyperviseur VMware vSphere 5.1 Windows Server 2012 avec Hyper-V (version bêta) Citrix XenServer 6
Faible encombrement sur le disque

Encombrement de 144 Mo sur le disque

> 5 Go avec installation de base du serveur

Env. 10 Go avec installation complète de Windows Server

> 1 Go
Indépendance vis-à-vis de l’OS

Indépendance vis-à-vis du système d’exploitation générique

Repose sur Windows 2012 dans la partition parente

Repose sur Linux dans
la partition de gestion Dom0
Pilotes renforcés

Optimisation avec les fournisseurs de matériel

Pilotes Windows génériques

Pilotes Linux génériques
Gestion avancée de la mémoire

Possibilité de récupérer la mémoire inutilisée, de dédupliquer/compresser les pages mémoire et d’effectuer un transfert sur disque/SSD.

Utilise uniquement le gonflement de mémoire, nécessite des pilotes spéciaux : ni Linux, ni NUMA.

Utilise uniquement le gonflement de mémoire.
Gestion avancée des CPU

Optimisé pour la prise en charge de l’hyperthreading SMT d'Intel ; prend en charge les accélérateurs graphiques 3D

Absence de performances fiables avec l’hyperthreading

Absence de performances fiables avec l’hyperthreading
Gestion avancée du stockage

VMware vStorage VMFS

Absence de système de fichiers en cluster intégré

Absence de système de fichiers en cluster intégré, les fonctionnalités de stockage prennent en charge très peu de baies
Technologie de sécurité virtuelle
Active l’introspection de la sécurité au niveau de l’hyperviseur

Rien de comparable

Rien de comparable
Allocation souple des ressources

Ajout à chaud de vCPU et de mémoire à des machines virtuelles, extension du volume VMFS, extension des disques virtuels à chaud, ajout de disques virtuels à chaud

Rien de comparable

Rien de comparable
Application de correctifs simplifiée

Pas de correctifs non liés ; l’application des correctifs basée sur l’image, avec fonctions de retour en arrière, est fiable et simple pour les hôtes

Soumis à l’application de correctifs non liés ; l’architecture d’application de correctifs complexe nécessite d’avantage d’efforts et accroît la complexité

Soumis à l’application de correctifs non liés ; nécessite des mises à jour manuelles