Création, provisionnement, réalisation de snapshots, suppression et restauration de réseaux complexes par programmation, via des logiciels. VMware NSX élimine les obstacles dressés par les réseaux physiques actuels et permet aux opérateurs de data centers de bénéficier d’une augmentation spectaculaire de la vitesse, de la rentabilité et des choix.

Une transformation, et non une transition

NSX met en place un modèle d’exploitation du réseau entièrement nouveau, qui élimine les obstacles dressés par les réseaux physiques actuels et permet aux opérateurs de data centers de bénéficier d’une augmentation spectaculaire de la vitesse, de la rentabilité et des choix.

À l’instar de la virtualisation des serveurs qui permet au département informatique de considérer les hôtes physiques comme une réserve de capacité de calcul, l’approche de NSX permet de considérer le réseau physique comme une réserve de capacité de transport pouvant être consommée et redéfinie à la demande.

Une machine virtuelle est un conteneur logiciel qui présente des ressources logiques de CPU, de mémoire et de stockage à une application. De même, un réseau virtuel est un conteneur logique qui présente aux charges de travail connectées un ensemble de composants réseau logiques : commutateurs logiques, routeurs logiques, pare-feux logiques, répartiteurs de charge logiques, réseaux privés virtuels logiques, etc.

Les réseaux logiques sont créés, provisionnés et gérés par programme, et utilisent le réseau physique sous-jacent comme un simple mécanisme d’acheminement de paquets à l’arrière-plan. Les services de réseau et de sécurité sont distribués et associés aux VM au sein d’un réseau. Lorsqu’une VM est déplacée vers un autre hôte, ces services y restent associés et se déplacent avec elle. De plus, lorsque de nouvelles VM sont ajoutées à un réseau pour faire évoluer une application, les règles peuvent être appliquées à ces VM de manière dynamique.

Les entreprises veulent aller vite

Les entreprises souhaitent accélérer l’innovation, réduire le délai de mise sur le marché et développer la vélocité de leur activité. NSX élimine la barrière opérationnelle qu’est devenue le réseau pour un service informatique s’efforçant de répondre aux besoins de l’entreprise.

Le provisionnement par programmation ramène le délai de déploiement des services de plusieurs semaines à quelques secondes. NSX transforme le modèle opérationnel de la mise en réseau afin d’assurer, en combinaison avec la virtualisation de l’environnement informatique et du stockage, des performances jamais encore atteintes pour l’activité.

La technologie sans perturbation la plus perturbante .... Une fois de plus !

Tout comme VMware pour la virtualisation de l’environnement informatique, NSX peut être déployé sans perturbation sur n’importe quelle infrastructure de réseau physique existante et prend en charge les matricielles et topologies de nouvelle génération de n’importe quel fournisseur.

Comme les réseaux virtuels reproduisent logiciellement le modèle de mise en réseau, le fonctionnement des applications et charges de travail existantes n’est modifié en rien et les opérateurs font appel à des outils existants de supervision du réseau. Les outils de dépannage peuvent visualiser et traiter le trafic du réseau virtuel comme s’il s’agissait du trafic d’un réseau physique.

Fiabilité

NSX a été déployé en production complète à grande échelle par plusieurs fournisseurs de services de Cloud Computing, sociétés financières internationales et data centers d’entreprise parmi les plus importants du monde. Des sociétés telles que AT&T, NTT, Rackspace, eBay et PayPal ont virtualisé leurs réseau avec NSX et bénéficient de la vitesse et de l’efficacité offertes par la plate-forme de virtualisation de réseau NSX.