vSphere® Data Protection™ Advanced est proposé selon un modèle de licence par CPU sur des serveurs virtualisés, permettant la sauvegarde de machines virtuelles et d’applications virtualisées. Tout en protégeant diverses applications comme Microsoft Exchange, SQL Server ou SharePoint sur des serveurs physiques, vSphere Data Protection Advanced est disponible sous licence par instance de système d’exploitation hébergée sur ces serveurs physiques.

Licences

Vous avez le choix entre plusieurs modèles de licences vSphere Data Protection (VDP) Advanced :

  • licence par CPU (processeur) sur un serveur virtualisé, autrement dit, une licence de VDP Advanced est requise pour chaque CPU d’hôtes vSphere exécutant des machines virtuelles protégées ;
  • licence par instance de système d’exploitation résidant sur un serveur physique.

Avantages :

  • Protection d’autant de machines virtuelles que nécessaire sur les hôtes vSphere disposant d’une licence.
  • Déploiement d’appliances virtuelles en fonction des besoins (jusqu’à 10 par instance vCenter Server).
  • Protection des applications prises en charge sur des serveurs physiques, quel que soit le nombre de CPU physiques sur le serveur

Contacter le service commercial

Des questions ? Parler à un expert vSphere Data Protection.

Trouver un revendeur

Pour trouver un revendeur local, utilisez l’outil de référencement des partenaires (Partner Locator).

Évaluer vSphere Data Protection

Recevez une version d’évaluation gratuite de 60 jours de vSphere Data Protection.