Proactif : l’informatique en tant que courtier de services

Les entreprises proactives sont capables de redéfinir des investissements Cloud opportuns en une stratégie cohésive. Les capacités de libre-service et l’automatisation continuent de libérer les ressources informatiques dédiées à la maintenance des systèmes pour les réaffecter à la création de services sources de revenus pour l’entreprise. Les entreprises proactives ont également une meilleure compréhension des coûts informatiques et des données financières qui leur permet de mieux appréhender et maîtriser les coûts d’exploitation.

La création d’un Centre d’excellence du Cloud constitue une étape clé pour ces entreprises. Cette fonction a pour mission de déterminer les orientations et les décisions autour du Cloud, en identifiant les processus qui doivent être modernisés, les changements organisationnels planifiés et les investissements technologiques qui garantiront une évolution stratégique du Cloud. Le Centre d’excellence du Cloud permet à une entreprise d’évoluer de façon pragmatique tout en commençant à investir dans des architectures d’avenir au détriment des systèmes physiques traditionnels.

Les entreprises proactives sont également en mesure de prendre en charge les applications Tier 1 dans le Cloud tout en veillant à honorer leurs engagements de niveau de service. Il s’agit d’une étape cruciale de l’expansion de la domination du Cloud Computing, au-delà du test, du développement et des applications opportunistes. L’établissement d’une infrastructure et de processus conçus pour prendre en charge la reprise d’activité au niveau du Cloud, de même que les fonctions de sécurité, de conformité et de gestion du risque, offre une base pour le déploiement d’applications étroitement liées à la génération de bénéfices, à la relation client et aux opérations commerciales.

L’un des changements les plus significatifs chez les entreprises proactives réside dans leur capacité à agir en tant que courtiers de services, en permettant au service informatique de gérer de manière stratégique plusieurs sources de ressources informatiques, notamment les prestataires externes, de façon à déployer les ressources compte tenu des besoins spécifiques de l’application ou du service. Grâce à une meilleure visibilité sur les coûts informatiques, les services informatiques peuvent fonder leurs décisions relatives à l’affectation des ressources sur trois valeurs essentielles : le coût, le risque et le niveau de service ou la fiabilité.

La transition vers une fonction de courtier de services constitue une étape essentielle dans l’adoption des services Cloud par les prestataires tiers, qui les exploiteront comme un tremplin vers l’innovation. En tant que courtier de services, l’organisation informatique peut faire en sorte que les besoins de gratification immédiate n’aillent pas à l’encontre des normes de conformité, de sécurité et de gouvernance.

Évoluer vers une organisation Cloud innovante

Pour permettre aux technologies de l’information de continuer à évoluer et à étendre sa capacité à agir comme une source d’innovation pour l’entreprise, l’organisation peut prendre des mesures spécifiques pour redéfinir son mode de fonctionnement ainsi que les technologies sur lesquelles elle repose :

  • Étendre l’automatisation de ses processus manuels stratégiques pour limiter les ressources dédiées à la maintenance des systèmes et définir un cadre pour une gestion proactive des incidents
  • Faire évoluer les fonctionnalités de libre-service pour mieux ancrer le modèle de services à la demande
  • Étendre le rôle du Centre d’excellence du Cloud pour confier l’autorité décisionnelle au service informatique : gestion de l’infrastructure, des applications et de l’utilisateur
  • Unifier les Clouds externes et internes par le biais d’une gestion commune afin d’aider le service informatique à assurer le rôle de courtier et de garantir une certaine cohérence entre les divers environnements
  • Exploiter les données financières granulaires pour conseiller l’entreprise sur les meilleurs compromis entre coût, qualité de service et risques entre les différentes options de service

En savoir plus sur la manière d’atteindre l’innovation informatique.