VMware multiplie les initiatives en faveur de l’adoption du cloud computing par les entreprises

Les i Virtual Datacenter et VMware vCloud facilitent le déploiement de clouds privés pour la mise à disposition de puissance de calcul et d’applications – Les applications existantes et les nouvelles applications seront proposées en tant que service reposant sur les clouds internes et externes

 

CANNES, France, 24 février 2009 – Ce jour à VMworld Europe 2009, Paul Maritz, le président et directeur général de VMware, Inc. (NYSE: VMW), a présenté la stratégie et la feuille de route des technologies du groupe pour aider les entreprises à profiter en interne des avantages du cloud computing et à établir une passerelle avec les clouds externes via la notion de cloud privé (« Private Could »). Cette stratégie vise une approche plus moderne de l’informatique en tant que service, afin de maximiser la performance et la flexibilité des entreprises. Suite aux annonces faites lors de VMworld Las Vegas 2008, Paul Maritz a profité de la seconde édition annuelle de VMworld Europe à Cannes pour présenter et faire la démonstration de trois composants essentiels pour l’établissement d’un cloud privé : la virtualisation complète du datacenter à l’aide d’un système d’exploitation du datacenter virtuel ou VDC-OS (« Virtual Datacenter Operating System »), les extensions du VDC-OS et de la couche d’administration pour que les fournisseurs de services puissent proposer des clouds externes et les fédérer avec les clouds internes et, enfin, les dernières avancées technologiques de virtualisation des postes de travail pour agréger tous les éléments informatiques en un seul service.

« VMware souhaite que ses clients puissent exécuter leurs datacenters en tant que clouds internes pour qu’ils gagnent en flexibilité et en rentabilité de fonctionnement », déclare Paul Maritz, le P-DG de VMware. « Nos clients ne veulent plus avoir à s’occuper des considérations techniques, dans le datacenter, sur le poste de travail et dans le cloud, pour être libres de consacrer tout leur temps et leur budget informatique à la création de valeur ajoutée. Ils voient dans la notion de « cloud en tant que services » le moyen de se comporter comme des fournisseurs de solutions d’hébergement envers leurs clients internes. Notre initiative de système d’exploitation du datacenter virtuel va grandement accélérer l’adoption de la virtualisation par nos clients tout en leur permettant d’exécuter leur informatique en tant que service de cloud interne. Nous sommes justement en train de développer les produits de la génération VMware vSphere qui nous permettront de concrétiser cette stratégie. Et, à mesure que nos clients adopteront les clouds, ils pourront étendre aisément et en toute sécurité leurs clouds internes et profiter des ressources proposées par les fournisseurs de services externes via notre inititiatve VMware vCloud. VMworld Europe est l’occasion idéale de pouvoir faire publiquement le point des avancées de nos différentes initiatives. »

Le cloud privé

Un cloud privé est un environnement informatique sécurisé où la capacité de traitement des clouds internes et externes est mise en commun et distribuée sous la forme d’un service. De ce fait, un cloud privé confère aux datacenters des niveaux incomparables de flexibilité, de contrôle, de performance, de résilience et de simplicité de gestion. Et n’importe quelle application, préexistante, résidant sur un serveur ou un poste de travail ou développée au moyen des nouveaux frameworks, peut être distribuée comme un service.

Avec un cloud privé, les services informatiques de l’entreprise bénéficient directement des nombreux avantages du cloud computing :

  • Rentabilité accrue de par le taux d’utilisation maximum des ressources disponibles : serveurs, stockage et réseaux
  • Meilleure résilience grâce à des fonctionnalités d’allocation de capacité ou de basculement, dynamiques ou à la demande
  • Répartition plus précise des coûts, le service étant facturé à l’utilisation
  • Meilleure garantie de qualité grâce à l’instauration de niveaux de service standard, vérifiables et qui se réajustent automatiquement
  • Plus grande flexibilité, la plate-forme étant suffisamment évolutive pour supporter les applications actuelles et futures, sans effort de programmation ni modification au niveau du cloud

« Par ses initiatives VDC-OS et VMware vCloud , VMware est en train de concrétiser la promesse d’un datacenter en libre-service », constate Mark Bowker, analyste chez Enterprise Strategy Group. « En qualité de leader de l’industrie, VMware a toutes les cartes en main pour poser les fondations durables du cloud computing et en élaborer les normes de fonctionnement. VMware jouit d’un positionnement unique sur le marché et d’une large gamme de solutions éprouvées pour accompagner les premiers pas de ses clients dans l’univers des clusters informatiques centralisés et guider les efforts de fédération des ressources informatiques internes et externes. VMware a déjà convaincu de nombreux partenaires de premier plan, impatients aujourd’hui de s’impliquer dans la création et la distribution de solutions de cloud computing. »

Les entreprises adoptent dès aujourd’hui les clouds privés

Bon nombre d’entreprises sont enthousiasmées par la vision de VMware du cloud computing et aussi commencent-elles à transformer leurs datacenters en clouds internes. C’est le cas de bmi, deuxième plus grande compagnie aérienne à Londres Heathrow, présente au Royaume-Uni, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie Centrale et en Afrique. Sa direction s’est en effet fixé comme objectif de migrer 90 % environ de l’infrastructure existante dans un cloud privé optimisé par les technologies de VMware et fourni par Attenda, l’un des plus grands fournisseurs de services de la zone EMEA.

« Nous comptons sur le modèle du cloud computing pour réduire encore le coût total de possession de notre infrastructure informatique et gagner en agilité de fonctionnement », explique Peter Federico, DSI du groupe bmi. « Au travers de l’offre de cloud computing que nous fournit Attenda, la technologie de VMware nous permet de faire évoluer notre capacité de traitement librement, à la demande, pour faire face aux pics d’activité aux heures de pointe ou lors de promotions exceptionnelles. Le cloud supporte aujourd’hui nos principaux sites Web ainsi que notre système de gestion des opérations à terre. Franchement, nous ne pourrions plus nous passer du cloud computing pour nos opérations au quotidien. »

VDC-OS : La fondation du Cloud

L’adoption des clouds privés est stimulée par les équipements x86 standard à la puissance sans cesse supérieure pour un coût extrêmement attractif, par la maturité croissante des technologies de virtualisation, le choix toujours plus large de nouvelles architectures d’applications, ainsi que la disponibilité de nouveaux clouds à la puissance de traitement avantageuse et prête à l’emploi. La première étape consiste à faire évoluer le datacenter du stade de composants d’une infrastructure complexe à celui de cloud interne, plus dynamique et simple à gérer. A la base des clouds internes, une nouvelle couche de substrat regroupe l’intégralité de la capacité de calcul disponible en interne : la capacité des serveurs, du stockage et des réseaux est ainsi mise à disposition dans un cloud interne. C’est dans le cadre de son projet VDC-OS Initiative que VMware a annoncé son intention de créer cette nouvelle couche qui devrait être rendue disponible en 2009.

Par son initiative vCloud Initiative, VMware permet la fédération des clouds internes et externes en un cloud privé ultra élastique

L’initiative VMware vCloud, annoncée lors de VMworld Las Vegas 2008, vise à fédérer les clouds internes et externes pour conférer toute son élasticité au cloud privé. Les fournisseurs de services se dotent des technologies VMware vCloud™ pour devenir des fournisseurs de cloud computing et proposer aux entreprises une large gamme de services informatiques en vue d’améliorer la flexibilité, la performance, la résilience et la simplicité de gestion de leur cloud privé. Pour atteindre ses objectifs, VMware collabore avec plusieurs grands fournisseurs de services, dont des leaders de l’industrie, comme Savvis, SunGard, Melbourne IT et Terremark. Ces derniers proposent ou envisagent de proposer aux entreprises des services vCloud avec les garanties de sécurité, de niveaux de service et de compatibilité des applications indispensables pour qu’elles puissent les intégrer en toute confiance dans leurs clouds privés.

En témoignage des progrès réalisés, VMware procédera demain à VMworld à une démonstration d’intégration dans VMware Infrastructure Client des ressources de clouds externes de fournisseurs adeptes de VMware vCloud™. Les charges de travail de fournisseurs de services VMware vCloud pourront ainsi être déployées et gérées en quelques clics de souris, à partir de la même interface d’administration que celle que les clients utilisent pour gérer leurs clouds internes.

Prise en charge d’applications existantes et nouvelles par le cloud privé

Les clouds privés offrent l’avantage unique de supporter l’exécution d’applications existantes et de nouvelles applications, sans aucun effort de programmation ni d’ajustement d’architecture des applications. Avec l’initiative vCloud, les entreprises peuvent utiliser les mêmes applications qu’elles ont l’habitude d’exécuter dans des environnements VMware et les faire tourner dans des clouds internes ou externes, avec les mêmes garanties de disponibilité, de simplicité de gestion et de sécurité qui font la réputation de VMware. L’initiative VMware vCloud permet également aux nouveaux frameworks d’applications de valoriser les clouds internes et externes avec les mêmes avantages de disponibilité, simplicité de gestion et sécurité.

VMware vCloud API pour l’interopérabilité des clouds

L’interface VMware vCloud API est le cœur de l’interopérabilité des fournisseurs d’applications et de services membres de l’initiative VMware vCloud. En effet, c’est elle qui permet l’accès par programme aux ressources des clouds privés et la distribution des services et applications qui valorisent et étendent les clouds privés. L’interface VMware vCloud API est en cours de développement avec la contribution des partenaires de VMware. Des éditeurs de logiciels, comme Engine Yard et IT Structures, vont profiter de VMworld Europe 2009 pour faire la démonstration de nouveaux services développés à partir de VMware vCloud API et qui permettent d’obtenir une infrastructure portable, plus élastique et évolutive pour les technologies Web 2.0 et les piles d’applications des entreprises.

« Notre framework Ruby on Rails est en première ligne pour le cloud, aussi sommes-nous ravis de supporter bientôt l’API vCloud de VMware », explique Tom Mornini, directeur technique de Engine Yard. « L’interface vCloud API est très prometteuse puisque nos clients auront plus facilement le choix entre les ressources de clouds internes et externes, avec en plus les garanties d’un partenaire de confiance qu’est VMware. »

VMware est déterminé à rendre les services de cloud interopérables et collabore avec de nombreux partenaires de l’industrie à l’élaboration des standards du cloud computing. VMware va s’inspirer de sa contribution à l’élaboration de la norme Open Virtualization Format (OVF) aujourd’hui homologuée par le Distributed Management Task Force (DMTF) pour formuler une proposition de VMware vCloud API garantissant des conditions identiques de mobilité, de provisioning, de gestion et de niveaux de service aux applications exécutées dans des clouds internes et externes.

Pour réécouter les discours des principaux intervenants à VMworld Europe 2009, rendez-vous sur :

http://www.vmworldeurope.com/agenda/keynotes/

A propos de VMware

VMware (NYSE: VMW) est le leader mondial des solutions de virtualisation depuis le poste client jusqu’au datacenter. Des entreprises de toute taille font confiance à VMware pour réduire leurs investissements et leurs coûts d’exploitation, garantir la continuité de leurs opérations, renforcer leur sécurité et adopter un fonctionnement plus écologique. Avec un chiffre d’affaires de 1,9 milliard de dollars en 2008, plus de 130 000 clients et plus de 22 000 partenaires, VMware figure parmi les éditeurs de logiciels cotés en bourse dont la croissance est la plus exceptionnelle. Majoritairement détenu par EMC Corporation (NYSE : EMC), VMware opère depuis son siège social de Palo Alto, en Californie, et sur le Web, à l’adresse www.vmware.com.

 

###

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Laurence Delacroix
VMware
Directeur Marketing France
Tél : 01 47 62 79 34

Anthony Rubbo
Agence AxiCom France
Attaché de Presse
Direct: 01 56 02 68 30

Karine Mabille
Agence AxiCom France
Attaché de Presse
Direct: 01 56 02 68 24