VMware lance la troisième version de sa solution VMware Lab Manager 3 d’automatisation de laboratoires virtuels, gage d’avantages exceptionnels

Cette dernière mouture allie gestion améliorée, fonctionnalités évoluées de mise en réseau et intégration plus efficace à VMware Infrastructure

 

PALO ALTO, Californie, 05 août 2008 — VMware, Inc. (NYSE: VMW), le leader mondial des logiciels de virtualisation depuis le poste client jusqu’au datacenter, annonce la disponibilité générale de VMware Lab Manager 3, gage d’une automatisation et d’un contrôle optimisés des environnements de laboratoire de développement. VMware Lab Manager est une solution d’automatisation de laboratoires conforme aux standards de l’industrie qui permet le provisioning rapide et simple, en libre-service, d’environnements multi-niveaux basés sur des machines virtuelles, ainsi que le contrôle informatique basé sur des règles. Cette troisième génération de VMware Lab Manager s’accompagne de fonctionnalités optimisées de rationalisation et d’automatisation d’environnements de laboratoire de développement, parmi lesquelles le support complet de plusieurs unités organisationnelles, la mise en réseau évoluée et des pools de ressources flexibles, gages d’une plus grande disponibilité et d’une qualité de service accrue. VMware Lab Manager 3 s’intègre en toute transparence à VMware Infrastructure, la suite de virtualisation et de gestion de datacenter leader de l’industrie de VMware, conférant ainsi aux utilisateurs davantage d’opportunités pour automatiser les processus de leur datacenter.

Avec la démocratisation des technologies d’automatisation de laboratoires virtuels, le besoin de supporter des environnements applicatifs de plus en plus complexes et des groupes d’utilisateurs de plus en plus volumineux et nombreux s’est intensifié. En effet, nombreuses sont les entreprises qui souhaitent désormais mettre en place des activités globales en laboratoire de développement, qui rassemblent non seulement leurs équipes de développement et de test, mais aussi des agents du service d’assistance, des organismes de formation et des équipes de vente. Le laboratoire de développement peut ainsi servir à recréer les environnements de clients, organiser des travaux pratiques ou effectuer des démonstrations de produits à la vente. La difficulté pour les administrateurs informatiques est de garantir une qualité de service constante et d’offrir aux utilisateurs un accès aux ressources du laboratoire basé sur leur rôle dans l’entreprise. Une seule installation VMware Lab Manager 3 supporte justement plusieurs groupes d’utilisateurs de laboratoire, qu’ils soient locaux ou dispersés dans le monde entier. Cette solution permet aux administrateurs informatiques de définir des rôles et de personnaliser les droits d’accès des utilisateurs aux pools de ressources dédiés ou partagés, importés depuis VMware VirtualCenter, pour garantir une qualité de service inégalée. VMware Lab Manager s’intègre également à Microsoft Active Directory, centralisant ainsi la gestion des utilisateurs et des ressources pour simplifier davantage encore l’administration du laboratoire et limiter le nombre de ressources mobilisées pour ce faire.

« Les nouvelles fonctionnalités organisationnelles de VMware Lab Manager 3 vont nous aider à instaurer plus efficacement des droits d’accès aux configurations système basés sur les rôles des utilisateurs du laboratoire, en accord avec notre politique informatique », explique Tony Anastasio, Architecte des Technologies chez Cerner, plus grand fournisseur de solutions technologiques pour professionnels de la santé des Etats-Unis. « Nous pouvons désormais déployer une infrastructure de laboratoire virtuel couvrant des centaines d’ingénieurs supplémentaires, ainsi que nos équipes de formation et de support, que nous pouvons gérer depuis une seule interface, ce qui réduit la consommation des ressources des serveurs, des systèmes de stockage et du réseau. »

Les applications d’entreprise sont de plus en plus complexes. Les architectures orientées service (SOA), les pare-feu, les réseaux à partage de charge et les applications en cluster doivent donc faire l’objet d’une simulation et de tests rigoureux en laboratoire. Compatible en natif avec plusieurs réseaux physiques et virtuels, VMware Lab Manager 3 simplifie la conception de ces configurations système évoluées et aide les utilisateurs du laboratoire de développement à mieux comprendre les architectures complexes, ainsi qu’à résoudre les problèmes réseau ardus.

Les infrastructures de laboratoire de développement étant utilisées à plus grande échelle à des fins de plus en plus variées, il est à présent essentiel que les systèmes de laboratoire de développement soient disponibles 24h/24. En effet, toute défaillance matérielle peut entraîner une panne inopinée d’un équipement du laboratoire qui peut grandement perturber les plannings de livraison, et ce durant plusieurs semaines parfois, le temps du dépannage ou du remplacement des serveurs, des équipements de stockage ou des équipements de réseau défectueux. L’intégration plus efficace de VMware Lab Manager 3 à VMware Infrastructure permet aux administrateurs de laboratoire de tirer parti des produits de la gamme VMware VirtualCenter comme VMware HA pour la haute disponibilité et VMware Distributed Resource Scheduler (DRS), qui surveille en permanence l’utilisation qui est faite des pools de ressources et alloue intelligemment les ressources disponibles aux machines virtuelles, selon des règles prédéfinies. Les configurations système du laboratoire résistent ainsi mieux aux défaillances du matériel, tandis que les utilisateurs sont protégés contre les interruptions de service imprévues.

« Certaines de nos équipes de développement travaillent sur des passerelles d’échange en réponse aux besoins de quasiment tous les plus grands marchés à terme du globe », déclare Patrick Benson, Ingénieur Système Senior des Infrastructures d’Entreprise chez Trading Technologies International, Inc., le leader des systèmes électroniques de pointe pour professionnels des marchés à terme. « VMware Lab Manager 3 nous confère une plus grande flexibilité dans l’utilisation de notre environnement de laboratoire international. Il simplifie son administration, supporte plusieurs réseaux et nous permet d’assigner les pools de ressources et de gérer les droits d’accès de l’ensemble de nos équipes depuis une même interface. VMware HA et DRS nous ont quant à eux permis de gagner en fiabilité et réactivité face aux défaillances matérielles du laboratoire. »

« VMware Lab Manager s’est rapidement imposé comme un véritable standard de l’industrie des solutions d’automatisation de laboratoire virtuel et est utilisée par des équipes de développement et de test de logiciels du monde entier », explique Raghu Raghuram, Vice-Président des produits et solutions chez VMware. « Cette nouvelle version résout les derniers problèmes stratégiques rencontrés par les clients et étend l’intérêt de VMware Lab Manager à davantage d’entreprises aux rôles utilisateurs variés et cas d’utilisation complexes grâce à son administration simplifiée et les économies plus importantes que son infrastructure partagée permet de réaliser, ainsi qu’à sa qualité de service accrue. »

Prix et disponibilité

VMware Lab Manager sera disponible au prix de 1 295 USD par processeur auprès du réseau mondial de distributeurs, de revendeurs et d’équipementiers de VMware à compter du 7 août 2008. Pour télécharger une version d’évaluation gratuite de VMware Lab Manager 3, disponible dès aujourd’hui, rendez-vous sur : http://www.vmware.com/labmanager.

A propos de VMware

VMware (NYSE: VMW) est le leader mondial des solutions de virtualisation depuis le poste client jusqu’au datacenter. Des entreprises de toute taille font confiance à VMware pour réduire leurs investissements et leurs coûts d’exploitation, garantir la continuité de leurs opérations, renforcer leur sécurité et adopter un fonctionnement plus écologique. Avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars en 2007, plus de 120 000 clients et plus de 18 000 partenaires, VMware figure parmi les éditeurs de logiciels cotés en bourse dont la croissance est la plus exceptionnelle. Majoritairement détenu par EMC Corporation (NYSE : EMC), VMware opère depuis son siège social de Palo Alto, en Californie, et sur le Web, à l’adresse www.vmware.com.

 

# # #

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Laurence Delacroix
VMware
Directeur Marketing France
Tél : 01 47 62 79 34

Karine Mabille
AxiCom France
Direct: 01 41 06 18 04