vSphere Management fournit un point de contrôle unique sur l’environnement vSphere avec Operations Management tout en déployant une solution de virtualisation véritablement gérée qui tire parti de données de workflow, de surveillance et de performances, et bénéficie de l’optimisation des capacités. Les fonctionnalités de gestion permettent aux administrateurs informatiques d’exploiter leurs ressources d’infrastructure de manière optimale avec la certitude de pouvoir exécuter les applications stratégiques.

Question de gestion

Contrôle centralisé et gestion proactive

À mesure que la virtualisation des serveurs s’étend à un plus grand nombre de charges de travail, une gestion centralisée devient indispensable pour préserver la productivité et la qualité de service. C’est en renforçant la visibilité sur la configuration de l’infrastructure virtualisée que le service informatique pourra répondre plus aisément aux exigences de l’entreprise. Par exemple, une seule personne suffit à superviser des centaines de charges de travail, soit plus du double de la productivité habituellement observée dans la gestion des serveurs d’un environnement physique.

Orchestration du workflow

Une fois les principaux processus de gestion de serveurs définis, vous avez la possibilité de les enregistrer en tant que meilleures pratiques à l’aide de l’orchestration du workflow. Cette stratégie permet de gagner du temps, de prévenir les erreurs manuelles, de réduire les dépenses d’exploitation et de simplifier la gestion des serveurs. Les administrateurs et les architectes sont ainsi en mesure d’automatiser des processus complexes dans le concepteur de workflows, puis d’accéder directement aux workflows et les lancer directement depuis vSphere Client ou via divers mécanismes de déclenchement.

Capacité et performances des charges de travail

Au fur et à mesure que la virtualisation des serveurs gagne du terrain dans votre environnement informatique, il vous sera indispensable d’acquérir une certaine visibilité sur la capacité et les performances des charges de travail pour vous aider à préserver l’intégrité de votre infrastructure virtualisée. L’optimisation des capacités garantit un dimensionnement des environnements adapté aux demandes qu’ils prennent en charge, tandis que le contrôle des performances permet d’identifier les problèmes émergents avant qu’ils n’affectent vos utilisateurs finaux. Résultat : vous pouvez distribuer vos applications stratégiques en toute confiance.