Allouer dynamiquement la capacité d’E/S sur plusieurs hôtes

Le contrôle des E/S de stockage (SIOC, Storage I/O Control) assure la hiérarchisation des E/S des machines virtuelles exécutées dans un groupe d’hôtes VMware vSphere disposant d’un accès à un pool de stockage partagé. Cette fonctionnalité étend les concepts familiers de partage et de limite qui existent pour les ressources de CPU et la mémoire afin de les appliquer à l’utilisation du stockage. Pour ce faire, elle procède à une allocation dynamique de la capacité des E/S à l’échelle d’un cluster d’hôtes vSphere. Elle permet d’augmenter la productivité des administrateurs en réduisant la gestion manuelle des performances.

Les contrôles des E/S de stockage peuvent déclencher la surveillance de la latence des périphériques, que les hôtes analysent lorsqu’ils communiquent avec la banque de données. Lorsque la latence dépasse un seuil spécifié, la fonction se déclenche en vue de soulager la congestion. Chacune des machines virtuelles accédant à cette banque de données reçoit alors des ressources d’E/S proportionnellement à la part qui lui incombe.

Démo de produit VMware : Contrôle des E/S de stockage

Alignement des ressources de stockage sur les besoins de l’activité

Le contrôle des E/S de stockage vous permet de configurer des règles et des stratégies spécifiant le niveau de priorité de chaque machine virtuelle. Si un goulot d’étranglement des E/S est détecté, le contrôle des E/S de stockage alloue de manière dynamique les ressources d’E/S disponibles aux machines virtuelles conformément à vos règles, afin d’améliorer les niveaux de service de vos applications stratégiques et de virtualiser plus de charges de travail, notamment des applications effectuant de nombreuses opérations d’E/S.

  • Définissez, consultez et supervisez les partages et limites de ressources.
  • Définissez et appliquez des priorités de stockage (par machine virtuelle) à l’échelle d’un groupe d’hôtes vSphere.
  • Réduisez les besoins de volumes de stockage dédiés à une application unique, en vue d’augmenter la flexibilité et la réactivité de votre infrastructure.

Détails techniques

Allocation du stockage par hôte / au niveau de plusieurs hôtes

Les partages de CPU et de mémoire traditionnels concernent les ressources d’un hôte VMware ESXi unique. Cela signifie que les machines virtuelles se font concurrence pour l’accès aux ressources mémoire et CPU limitées disponibles sur un hôte unique. Les ressources de stockage partagé d’une infrastructure vSphere offrent une alternative intéressante dans la mesure où vSphere doit gérer les accès au niveau de plusieurs hôtes plutôt qu’hôte par hôte.

Si le seuil de latence spécifié a été atteint dans la banque de données (la latence d’E/S moyenne est habituellement de 30 ms), le contrôle des E/S de stockage résout ce déséquilibre en limitant le nombre d’opérations d’E/S qu’un hôte pourra émettre pour cette banque de données.

Résolution des déséquilibres en matière de stockage

Le contrôle des E/S de stockage fonctionne comme un planificateur de disque à l’échelle de la banque de données. Lorsqu’il est activé pour une banque de données, le contrôle des E/S de stockage surveille cette banque de données en résumant les partages de disque pour chacun des fichiers VMDK de la banque. Le service calcule ensuite les droits aux créneaux d’E/S par hôte VMware ESXi à partir du pourcentage de partages dont les machines virtuelles exécutées sur cet hôte disposent, par rapport au total des partages de tous les hôtes qui accèdent à cette banque de données.

Si le seuil de latence spécifié a été atteint dans la banque de données (la latence d’E/S moyenne est habituellement de 30 ms), le contrôle des E/S de stockage résout ce déséquilibre en limitant le nombre d’opérations d’E/S qu’un hôte pourra émettre pour cette banque de données.

Définition dynamique du seuil de latence

Le seuil de latence par défaut pour le contrôle des E/S de stockage est fixé à 30 millisecondes. Tous les périphériques de stockage n’étant pas équivalents, cette valeur par défaut est définie sur une valeur médiane. Certains dispositifs atteignent leur point de conflit naturel avant d’autres - par exemple les SSD. Pour ces dispositifs, l’utilisateur devra abaisser le seuil.

Toutefois, il peut s’avérer difficile de déterminer la latence appropriée. Il est donc nécessaire de déterminer le seuil de latence pour chaque dispositif. Au lieu d’utiliser un seuil de latence par défaut ou sélectionné par l’utilisateur, le contrôle des E/S de stockage de vSphere 5.5 peut déterminer automatiquement le seuil optimal pour une banque de données.

Le seuil de latence est défini sur la valeur déterminée par l’injecteur d’E/S (composant du contrôle des E/S de stockage). Lorsque l’injecteur d’E/S calcule le débit de pointe, il identifie la valeur de débit de 90 % et mesure la latence à partir de ce point pour déterminer le seuil. Les administrateurs vSphere peuvent remplacer cette valeur de débit prédéfinie par un autre pourcentage ou continuer à entrer une valeur en millisecondes.

VmObservedLatency

VmObservedLatency est une nouvelle mesure de contrôle des E/S de stockage intégrée à vSphere 5.5 en remplacement de la mesure de latence de banque de données utilisée dans les versions précédentes. Cette mesure détermine le temps écoulé entre la réception par VMkernel des E/S provenant de la machine virtuelle et la réception de la réponse de la banque de données. Auparavant, la latence était seulement mesurée une fois que les E/S avaient quitté l’hôte VMware ESXi. VmObservedLatency mesure également la latence interne de l’hôte et sera visible depuis le client vSphere.

Avant le contrôle des E/S de stockage

Avant le contrôle des E/S de stockage

Avant le contrôle des E/S de stockage