Amélioration de l’utilisation du stockage

vSphere Storage Thin Provisioning permet la surallocation de capacités en vue d’une utilisation accrue du stockage, d’une meilleure disponibilité des applications et d’une gestion simplifiée des capacités de stockage. Évitez d’avoir à allouer d’emblée l’intégralité de la capacité de stockage, tout en fournissant aux administrateurs vSphere l’espace dont ils ont besoin en vue d’une croissance ultérieure.

  • Offrez aux administrateurs la possibilité de dédier davantage de capacités aux machines virtuelles.
  • Éliminez le coût du stockage suralloué inutilisé.
  • Économisez des ressources et de l’espace en réduisant les besoins en stockage physique.

Augmentez le temps disponible des applications pour une meilleure continuité d’activité

Permettez aux administrateurs de stockage de faire leur travail sans nécessiter un lourd effort de coordination avec les propriétaires d’applications et les détenteurs des machines virtuelles.

  • Augmentez le temps disponible des applications en réduisant les temps d’arrêt liés aux opérations de maintenance.
  • Diminuez la nécessité d’une coordination des équipes, qui prend beaucoup de temps.

Simplification de la gestion des capacités de stockage

Storage Thin Provisioning élimine les processus manuels qui pèsent si lourd dans le coût de gestion des capacités de stockage.

  • Gérez de manière sécurisée les capacités de stockage sans coordination complexe entre les différents administrateurs.
  • Définissez des alarmes et des alertes afin d’assurer en toute sécurité le provisionnement fin du stockage pour les machines virtuelles.

Détails techniques

Provisionnement définitif ou léger des disques virtuels

En appliquant un provisionnement fin du stockage au niveau des disques virtuels, les administrateurs vSphere peuvent attribuer des fichiers de disque virtuel au format « thick » (définitif) ou « thin » (fin ou à la demande). Le provisionnement fin permet aux machines virtuelles sur des hôtes vSphere d’allouer tout l’espace requis pour les opérations actuelles et futures du disque, mais en ne réservant que l’espace de stockage nécessaire au stockage des données. Il diminue l’espace alloué mais inutilisé, et l’augmente au fur et à mesure que les données sont stockées sur le disque virtuel. Avec le format définitif, tout l’espace de stockage requis est attribué dès le départ.

Le provisionnement fin vous permet de surdimensionner les banques de données. Vous augmentez ainsi le taux d’utilisation du stockage en diminuant l’espace alloué mais inutilisé. VMware vCenter Server offre une visibilité sur l’espace alloué et utilisé, et envoie des alertes et des alarmes afin d’informer l’administrateur vSphere d’un état de saturation d’espace en attente ou de pourcentages de surdimensionnement excessifs.

Les disques de machine virtuelle à provisionnement fin sont créés plus rapidement et optimisent l’utilisation de l’espace de stockage. Une fois les blocs d’un disque « thin » ou « sparse » alloués, ils sont identiques à ceux d’un disque « thick ».

Alarmes et génération de rapports.

Le provisionnement fin est intégré à VMware vCenter Server. Vous pouvez par conséquent obtenir des rapports et définir des seuils afin de gérer proactivement toute croissance et capacité. Dans vSphere 5.5, si une baie est conforme, vSphere Storage API for Array Integration génère automatiquement des alarmes dans vCenter Server si le seuil d'avertissement de provisionnement fin est dépassé (75 %).

Protection contre la surallocation

Le provisionnement fin peut entraîner une surallocation. Dans vSphere, les administrateurs ont la possibilité de gérer la surallocation avec Storage VMotion (qui permet la migration dynamique de disques de machine virtuelle) ou via l’accroissement de la capacité des volumes VMFS (qui assure l’augmentation dynamique de la taille de votre banque de données).