Notes de mise à jour de vCloud Director 1.5.2

vCloud Director 1.5.2 | 10 décembre 2012 | Build 924077

Dernière mise à jour : 10 décembre 2012

Contenu de ces notes de mises à jour

Ces notes de mises à jour contiennent les rubriques suivantes :

Nouveautés

Amélioration de la console contextuelle de machine virtuelle
vCloud Director 1.5.2 ajoute un nouveau bouton à la console contextuelle de machine virtuelle. Le bouton Fit Window to Guest (Adapter la fenêtre au client) redimensionne l'écran de la console pour s'adapter à la résolution d'écran du système d'exploitation client.

Problèmes résolus
Ces notes de mise à jour contiennent plusieurs corrections de bogues qui ont été documentées dans la section Problèmes résolus.

Configuration requise et installation

Pour plus d'informations sur la configuration requise et les instructions d'installation, consultez le Guide d'installation et de configuration de VMware vCloud Director .

Les toutes dernières informations sur les bases de données et les versions prises en charge d'ESX/ESXi et vCenter Server sont disponibles dans les Matrices d'interopérabilité des produits VMware.

Mise à niveau vers vCloud Director 1.5.2

Si vous installez vCloud Director pour la première fois, suivez les instructions d'installation du Guide d'installation et de configuration de VMware vCloud Director .

Le logiciel vCloud Director est distribué en tant que fichier exécutable Linux avec le nom vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin. Des privilèges de superutilisateur (racine) sont requis pour exécuter ce fichier.

Le processus de mise à niveau est légèrement différent si votre installation de vCloud Director dispose d'une cellule de Cloud ou de plusieurs cellules de Cloud.

Mise à niveau d'une installation de vCloud Director avec une seule cellule de Cloud

Ce scénario décrit comment mettre à niveau une installation de vCloud Director avec une seule cellule de Cloud.

Pour mettre à niveau une seule cellule de Cloud :

  1. Connectez-vous au serveur cible en tant que racine.
  2. Téléchargez le fichier d'installation sur le serveur cible.
  3. Vérifiez que le fichier d'installation est un exécutable.
    Le fichier d'installation requiert l'autorisation d'exécution. Pour vous assurer qu'il possède cette autorisation, ouvrez une fenêtre de console, shell ou de terminal et exécutez la commande suivante :

    chmod u+x installation-file

    installation-file est le nom de chemin complet vers le fichier d'installation de vCloud Director.
    Par exemple, chmod u+x ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
  4. Arrêtez correctement la cellule comme décrit dans l'article 1033575 de la base de connaissances.
  5. Dans une fenêtre de console, shell ou de terminal, exécutez le fichier d'installation et tapez y pour effectuer la mise à niveau.

    Vous devez taper le nom de chemin complet vers le fichier d'installation. Par exemple, ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
    Dans le cadre de la mise à niveau, le programme d'installation décompresse le package RPM vCloud Director, arrête les services vCloud Director sur le serveur (s'ils sont en cours d'exécution) et sauvegarde les fichiers de configuration importants.

  6. Exécutez le script /opt/vmware/vcloud-director/bin/upgrade et tapez Y lorsque vous êtes invité à mettre à niveau la base de données.
  7. Démarrez la cellule de Cloud en tapant la commande suivante :

    service vmware-vcd start

Mise à niveau d'une installation de vCloud Director avec plusieurs cellules de Cloud

Ce scénario décrit comment mettre à niveau une installation de vCloud Director avec plusieurs cellules de Cloud qui se trouvent derrière un équilibreur de charge.

Pour mettre à niveau une installation à plusieurs cellules :

  1. Divisez les cellules en deux pools (A et B).
  2. Modifiez la configuration de l'équilibreur de charge afin que tout le trafic soit envoyé au pool A.
  3. Arrêtez correctement toutes les cellules dans le pool B (consultez l'article 1033575 de la base de connaissances).
  4. Pour chaque cellule dans le pool B, mettez à niveau la cellule.
    1. Connectez-vous au serveur cible en tant que racine.
    2. Téléchargez le fichier d'installation sur le serveur cible.
    3. Vérifiez que le fichier d'installation est un exécutable.
      Le fichier d'installation requiert l'autorisation d'exécution. Pour vous assurer qu'il possède cette autorisation, ouvrez une fenêtre de console, shell ou de terminal et exécutez la commande suivante :

      chmod u+x installation-file

      installation-file est le nom de chemin complet vers le fichier d'installation de vCloud Director.
      Par exemple, chmod u+x ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
    4. Dans une fenêtre de console, shell ou de terminal, exécutez le fichier d'installation et tapez y pour effectuer la mise à niveau.

      Vous devez taper le nom de chemin complet vers le fichier d'installation. Par exemple, ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
      Dans le cadre de la mise à niveau, le programme d'installation décompresse le package RPM vCloud Director, arrête les services vCloud Director sur le serveur (s'ils sont en cours d'exécution) et sauvegarde les fichiers de configuration importants.

    5. Exécutez le script /opt/vmware/vcloud-director/bin/upgrade et tapez Y lorsque vous êtes invité à mettre à niveau la base de données. REMARQUE : dans une installation à plusieurs cellules, vous ne devez exécuter cette étape qu'une seule fois.
  5. Sur une cellule (machine C) dans le pool B, démarrez le message de maintenance en tapant la commande suivante :
    $VCLOUD_HOME/bin/vmware-vcd-cell maintenance
  6. Modifiez la configuration de l'équilibreur de charge afin que tout le trafic soit envoyé à la machine C.
  7. Arrêtez correctement toutes les cellules dans le pool A (consultez l'article 1033575 de la base de connaissances).
  8. Démarrez toutes les cellules dans le pool B en tapant la commande suivante pour chaque cellule :

    service vmware-vcd start
  9. Modifiez la configuration de l'équilibreur de charge afin que tout le trafic soit envoyé au pool B (sauf la machine C).
  10. Sur la machine C, arrêtez le message de maintenance et redémarrez la cellule :

    service vmware-vcd restart
  11. Modifiez la configuration de l'équilibreur de charge afin que tout le trafic soit envoyé au pool B (en incluant la machine C).
  12. Pour chaque cellule dans le pool A, mettez à niveau la cellule.
    1. Connectez-vous au serveur cible en tant que racine.
    2. Téléchargez le fichier d'installation sur le serveur cible.
    3. Vérifiez que le fichier d'installation est un exécutable.
      Le fichier d'installation requiert l'autorisation d'exécution. Pour vous assurer qu'il possède cette autorisation, ouvrez une fenêtre de console, shell ou de terminal et exécutez la commande suivante :

      chmod u+x installation-file

      installation-file est le nom de chemin complet vers le fichier d'installation de vCloud Director.
      Par exemple, chmod u+x ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
    4. Dans une fenêtre de console, shell ou de terminal, exécutez le fichier d'installation et tapez y pour effectuer la mise à niveau.

      Vous devez taper le nom de chemin complet vers le fichier d'installation. Par exemple, ./vmware-vcloud-director-1.5.2-924077.bin.
      Dans le cadre de la mise à niveau, le programme d'installation décompresse le package RPM vCloud Director, arrête les services vCloud Director sur le serveur (s'ils sont en cours d'exécution) et sauvegarde les fichiers de configuration importants.

  13. Démarrez toutes les cellules dans le pool A en tapant la commande suivante pour chaque cellule :

    service vmware-vcd start
  14. Modifiez la configuration de l'équilibreur de charge afin que le trafic soit envoyé à toutes les cellules de Cloud.

Problèmes connus

Les problèmes connus suivants, détectés à la suite de tests poussés, vous aideront à mieux comprendre certains comportements que vous risquez de rencontrer dans cette version.

Les problèmes connus sont regroupés de la façon suivante :

 

Problèmes généraux

Erreur de type "many open files" (trop de fichiers ouverts)
vCloud Director peut nécessiter l'ouverture d'un grand nombre de fichiers. Assurez-vous que chaque cellule de votre environnement vCloud Director est capable de gérer l'ouverture de plus de 1 024 fichiers. Pour connaître la limite actuelle d'une cellule, connectez-vous à cette cellule, puis entrez ulimit -n. Si la cellule affiche la valeur 1024 ou moins, effectuez les étapes suivantes pour augmenter la limite de fichiers ouverts :

  1. Tapez su -.
  2. Modifiez la variable /etc/security/limits.conf et vérifiez qu'elle inclut les lignes suivantes :

    * soft nofile 65535
    * hard nofile 65535
  3. Modifiez la variable /etc/pam.d/login afin d'inclure la ligne suivante :

    session required pam_limits.so
  4. Entrez la commande suivante pour redémarrer la cellule :
    service vmware-vcd restart
  5. Déconnectez-vous de la cellule puis reconnectez-vous.
  6. Tapez ulimit -n pour vérifier vos modifications.

 

Impossible de modifier le nom d'utilisateur ou le mot de passe de la base de données vCloud Director lorsque des services sont en cours d'exécution
Si vous modifiez le nom d'utilisateur ou le mot de passe de la base de données vCloud Director lorsque des services sont en cours d'exécution, vCloud Director ne pourra pas accéder à la base de données et le message suivant s'affiche "java.sql.SQLException: ORA-01017: invalid username/password; logon denied". Utilisez la procédure suivante si vous devez modifier le nom d'utilisateur ou le mot de passe de la base de données vCloud Director :

  1. Arrêtez tous les services vCloud Director sur toutes les cellules, comme décrit dans le Guide d'installation et de configuration de VMware vCloud Director .
  2. A l'aide des outils de base de données, modifiez le nom d'utilisateur ou le mot de passe de la base de données vCloud Director.
  3. Exécutez le script de configuration vCloud Director sur toutes les cellules, comme décrit dans le Guide d'installation et de configuration de VMware vCloud Director (voir "Configuration des connexions au réseau et à la base de données").
    Le script demande d'abord le chemin d'accès au fichier keystore Java et le mot de passe, puis vous invite à saisir le nouveau nom d'utilisateur/mot de passe de la base de données.

Une fois le script exécuté, il met à jour les informations dans la base de données vCloud Director et dans les fichiers de propriétés, puis redémarre les services vCloud Director.

 

Impossible de créer un package de déploiement Microsoft Sysprep
Si vous recevez un message d'autorisation refusée lorsque vous exécutez le script createSysprepPackage.sh sur une cellule, vous devriez vérifier si SELinux est activé et exécuté en mode d'application. Pour cela, exécutez la commande suivante : /usr/sbin/getenforce. Si le message "Enforcing" s'affiche, procédez comme suit afin d'obtenir les autorisations nécessaires pour exécuter l'outil.

Solution : Activez la relocalisation de texte pour la bibliothèque partagée utilisée par le script. Exécutez la commande suivante en tant que racine après l'installation de vCloud Director : chcon -t textrel_shlib_t '/opt/vmware/vcloud-director/deploymentPackageCreator/libCreatePkg.so'

Accès à vCloud Director à l'aide d'un navigateur Web
vCloud Director ne prend pas en charge l'accès simultané à plusieurs comptes utilisateur à partir d'un même navigateur. Si vous tentez de le faire, le premier utilisateur sera déconnecté.

Expiration du délai lorsqu'un vDC fournisseur est créé sur le même cluster que VMware Storage Appliance
La création d'un vDC fournisseur sur le même cluster que VMware Storage Appliance (VSA) entraîne une expiration du délai. Pour éviter ce problème, utilisez l'onglet VSA Manager de vSphere Client pour placer la banque de données en mode de maintenance. Cette action interrompt correctement la machine virtuelle VSA et place son hôte en mode de maintenance. Une fois l'hôte en mode de maintenance, vous pouvez le préparer en utilisant la console Web de vCloud Director.

vCloud Director ne répond pas avec Firefox 3.6.x sous Windows XP et Windows 2003
Lorsque vous accédez à vCloud Director avec Firefox 3.6.x sur un système Windows XP ou Windows 2003, l'interface utilisateur ne répond plus lorsque vous cliquez sur Parcourir pour sélectionner un modèle de vApp ou pour transférer un support. Pour résoudre ce problème, cliquez dans la barre de recherche ou d'adresse de votre navigateur, puis retournez dans l'interface utilisateur Web de vCloud Director.

Impossible de créer un vApp si vCenter contient plus de 2 000 groupes de ports
Si un serveur vCenter comporte plus de 2 000 groupes de ports standard ou distribués, vous ne pouvez créer aucun vApp sur un vDC d'organisation utilisant ce serveur vCenter. Cette limitation s'applique uniquement aux installations vCloud Director utilisant SQL Server.

Le proxy de la console provoque des surcharges de processeur et de mémoire au niveau des cellules VCD
Une augmentation de la consommation des ressources par le proxy de la console peut entraîner des surcharges de processeur et de mémoire sur les cellules vCD. Si vous constatez des surcharges de processeur et de mémoire sur des cellules vCD, augmentez le nombre de cellules et de descripteurs de fichiers. Pour augmenter le nombre de descripteurs de fichiers, voir Accessing the vCloud Director user interface fails with the error: Cannot open connection - Too many open files (Impossible d'accéder à l'interface utilisateur de vCloud Director en raison de l'erreur : impossible d'établir la connexion - trop de fichiers ouverts).

Problèmes d'installation et de mise à niveau

Redémarrage du serveur requis après la mise à niveau de vCloud Director
Lorsque vous mettez à niveau le logiciel vCloud Director sur un membre d'un groupe de serveurs, vous devez exécuter le script dans /etc/profile.d/vcloud.sh afin d'initialiser l'environnement vCloud Director avec les valeurs appropriées. Vous pouvez également vous déconnecter puis vous reconnecter au serveur.

vCloud Director indique que la répartition d'hôte est obsolète après la mise à niveau d'ESX
Lorsque vous mettez à niveau l'hôte ESX géré par vCloud Director, la console Web de vCloud Director indique que la répartition d'hôte est obsolète pour cet hôte et invite l'administrateur système à le réparer. Dans la plupart des cas, cette condition disparaît automatiquement après quelques minutes, sans nécessiter de réparation. Actualisez la page pour vérifier l'état de l'hôte mis à niveau.

Impossible d'ouvrir le vCD après la mise à niveau
La mise à niveau a entraîné une mise à jour SWF. Dans certains cas, le SWF flash côté serveur n'effectue pas correctement la mise à jour en raison de l'enregistrement en mémoire cache.Solution : Videz votre mémoire cache flash.

  1. Ouvrez le Gestionnaire des paramètres Adobe.
  2. Cliquez sur Suppr. tous les sites.
  3. Cliquez sur Confirmer.

 

La mise à niveau de vCloud Director interrompt les transferts de packages OVF et d'images supports en cours
Les transferts de packages OVF et d'images supports en cours peuvent échouer en cas d'interruption d'une mise à niveau de vCloud Director. Il est possible de relancer les transferts interrompus une fois la mise à niveau terminée.

Les serveurs et la base de données vCloud Director doivent se trouver dans le même fuseau horaire
Consultez Configure vCloud Director servers and database to be in the same timezone (Définir le même fuseau horaire pour les serveurs et la base de données vCloud Director).

Problèmes I18N

Langues ja_JP et Oracle
Si vous souhaitez utiliser une langue ja_JP pour vos cellules vCloud Director et une base de données Oracle, vous devez utiliser Oracle 11g R2 (11.2.0.1 ou ultérieure) et vérifier que vous ne définissez pas « JA16SJISTILDE » en tant que NLS_CHARACTERSET.

L'onglet de personnalisation du client ne prend pas en charge les caractères non-ASCII
Vous ne pouvez pas saisir des caractères non-ASCII dans aucun des champs texte de l'onglet de personnalisation du client à la page des propriétés de la machine virtuelle. Cela inclut le mot de passe de l'administrateur local ; le nom du domaine ainsi que son nom d'utilisateur et son mot de passe ; et le script de personnalisation.

Les noms de modèle de vApp ne peuvent pas inclure uniquement des caractères non-ASCII
vCloud Director affiche le message d'erreur « Invalid computer name: Computer name can only contain alphanumeric characters and hyphens, and must not contain only digits. » (Nom d'ordinateur non valide : le nom d'ordinateur ne peut contenir que des caractères alphanumériques et des traits d'union, et ne peut pas contenir uniquement des chiffres.) si vous utilisez uniquement des caractères non-ASCII dans un nom de modèle de vApp.

Impossible de créer une organisation avec des caractères non-ASCII
vCloud Director ne prend pas en charge les caractères non-ASCII dans les noms d'organisations.

Échec du transfert d'un modèle de vApp avec un nom long contenant des caractères Unicode
Lorsque vous essayez de transférer un modèle de vApp avec un nom long comprenant des caractères Unicode, l'opération de transfert échoue. Si vous rencontrez ce problème, raccourcissez le nom du modèle de vApp puis relancez le transfert.

Un nom système contenant des caractères non-ASCII peut empêcher la création d'un réseau d'organisation externe à routage NAT
Lorsque vous créez un réseau d'organisation externe à l'aide d'une connexion par routage NAT, le nom système ne doit contenir que des caractères ASCII. Un nom système contenant des caractères non-ASCII peut empêcher la création du réseau.

Problèmes de réseau

Le champ d'interface utilisateur du délai par défaut ne fonctionne pas
La saisie d'une valeur dans le champ d'interface utilisateur du délai DHCP par défaut (DHCP Default lease time UI) n'a aucun effet sur la configuration DHCP d'un vApp.

La modification d'une machine virtuelle dans certains réseaux vApp entraîne l'ajout de mappages NAT pour chaque carte réseau de machine virtuelle sur le réseau
Lorsque vous modifiez une machine virtuelle sur un réseau vApp clôturé ou avec routage utilisant la traduction IP, des mappages NAT sont ajoutés pour chaque carte de réseau machine virtuelle sur le réseau.

Échec de filtrage du trafic sortant avec vShield Edge 4.1 en mode clôturé
Le filtrage du trafic dans vShield Edge 4.1 en mode clôturé échoue avec cette version de vCloud Director, autorisant ainsi tout le trafic sortant même si sa règle est définie sur DENY.

Norton Internet Security bloque l'installation du plug-in VMRC VMware
Le plug-in VMRC est nécessaire pour afficher les consoles de machine virtuelle vCloud Director. Suivez les procédures Norton Internet Security pour installer le plug-in VMRC.

Plantage de VMRC lors de l'ouverture de la console en l'absence de Visual C++ 8 Runtime
Lorsque vous ouvrez la console dans un environnement sans Visual C++ 8 Runtime, le plug-in VMRC plante. Pour restaurer la fonctionnalité de la console, installez Microsoft Visual C++ 2005 SP1 Redistributable Package (x86)'vcredist_x86'.

Problèmes de vDC d'organisation

Impossible de lancer un vApp dans un vDC d'organisation d'un pool de réservation
Les utilisateurs peuvent définir des réservations de mémoire et de processeur pour leurs machines virtuelles au niveau d'un vDC d'organisation d'un pool de réservation. Les utilisateurs peuvent ainsi réserver pour leurs machines virtuelles toutes les ressources de mémoire et de processeur disponibles dans le vDC d'organisation. Dans ce cas, ils ne pourraient pas lancer un vApp nécessitant une machine virtuelle vShield Edge pour fournir des services réseau car aucune ressource de mémoire ou de processeur ne serait disponible.

Problèmes de transfert et de téléchargement

Problèmes de plug-in Java
Pour transférer des modèles de vApp et des supports vers un catalogue, le plug-in Java 1.6.0_10 ou supérieur doit être installé sur l'ordinateur à partir duquel vous effectuez le transfert. Dans certains cas, même après avoir installé le plug-in, vous ne pourrez pas transférer de fichiers tant que vous n'avez pas redémarré votre navigateur Web.

Problèmes de machine virtuelle

Problème d'affichage des consoles de machines virtuelles avec Internet Explorer sous Windows Vista et version ultérieure
Vous risquez de rencontrer des problèmes en tenant d'afficher une console de machine virtuelle avec Internet Explorer sur un ordinateur exécutant Windows Vista ou version ultérieure. La désactivation du mode protégé d'Internet Explorer permet de résoudre ce problème.

Aucun avertissement signalant que la limite de connexions de l'organisation VMRC est atteinte
Lorsque la limite de connexions de l'organisation VMRC est dépassée, une console vide apparaît. Aucun message d'erreur ne s'affiche. Si vous rencontrez cette erreur, contactez votre administrateur système.

Un périphérique connecté n'apparaît pas comme étant connecté après une actualisation de la console
Dans certains cas, lorsque vous actualisez une console alors qu'un périphérique est connecté, l'appareil reste connecté après l'actualisation mais il n'apparaît pas comme tel. L'appareil reste connecté même si vous ouvrez une boîte de dialogue de gestion du périphérique et laissez l'option Aucun sélectionnée.

Pour resynchroniser l'interface utilisateur avec l'état ??de connexion du périphérique, reconnectez le périphérique dans l'interface utilisateur. Un message indique que le périphérique est déjà connecté. Après ce message, les opérations de gestion du périphérique fonctionnent de nouveau correctement.

Mauvais chargement de la console dans Firefox 3.6 sur les systèmes Windows
Avec Firefox 3.6 exécuté sur les systèmes Windows, la console n'apparaît pas correctement en mode fenêtre. Pour afficher correctement la console, passez en mode plein écran.

La console ne se reconnecte pas lorsqu'une machine virtuelle est activée de l'extérieur de la fenêtre de console
Lorsque vous quittez une fenêtre de console ouverte après avoir désactivé une machine virtuelle et que cette machine virtuelle est réactivée de l'extérieur de la console, la console ne se reconnecte pas à la machine virtuelle réactivée. Pour reconnecter la console à la machine virtuelle, fermez la console et ouvrez une nouvelle fenêtre de console pour la machine virtuelle.

La console ne s'affiche pas correctement dans Internet Explorer 9 sur les systèmes Windows 7
Lorsque vous ouvrez une console dans Internet Explorer 9 sur un système Windows 7, elle peut afficher un écran gris au lieu du bureau de la machine virtuelle. Pour résoudre ce problème d'affichage, actualisez la page de la console.

La carte réseau n'est pas supprimée tant que vous n'avez pas cliqué sur OK
Lorsque vous supprimez une carte réseau, cliquez sur OK avant de modifier d'autres propriétés. Si vous modifiez des propriétés avant de cliquer sur OK, les cartes réseau risquent d'être mal configurées.

Problèmes de notification et d'extension

Fausse notification d'événements de suppression de catalogue
Si les notifications sont activées et qu'un catalogue est supprimé, deux notifications sont envoyées : une pour l'événement /catalog/modify et une autre pour l'événement /catalog/delete. L'événement catalog/modify constitue une fausse notification qui peut donc être ignorée.

Problèmes de vCloud API

  • Les définitions de schéma incluses dans approvals.xsd ne sont plus prises en charge.

  • Pour un vApp affichant "Clôturé(e)" dans l'interface utilisateur, le paramètre FenceMode de la configuration réseau du vApp indique "natRouted" lorsqu'il extrait à l'aide de l'API vCloud. Si le sous-réseau IP du réseau du vApp recouvre le sous-réseau IP du réseau externe, le vApp déployé est alors clôturé. Si les sous-réseaux IP de ces deux réseaux ne se chevauchent pas, natRouted est affiché.

  • Lorsqu'une demande cloneVappTemplate est effectuée à l'aide de l'API vCloud, la valeur de l'attribut name dans le corps de la requête est ignorée et l'objet cloné conserve le nom de l'objet source.

  • Lorsqu'une requête cloneVapp est effectuée à l'aide de l'API vCloud, les attributs deploy et powerOn dans le corps de la requête sont ignorés.

  • Les tentatives d'utilisation de l'API vCloud API pour spécifier une réservation ou une limite de mémoire lors de l'édition du paramètre VirtualHardwareSection d'une machine virtuelle sont ignorées de façon silencieuse lorsque la machine virtuelle figure dans un vDC dont le paramètre AllocationModel affiche la valeur AllocationPool ou AllocationVapp.

  • Si vous rencontrez des erreurs (par exemple, "OperationDeniedException - Operations not in users context") lorsque vous utilisez l'API vCloud pour importer des utilisateurs LDAP dans une organisation, déconnectez-vous puis reconnectez-vous avant de relancer l'importation.

  • Lorsque vous instanciez un modèle de vApp et spécifiez une valeur FenceMode isolée, le réseau vApp est créé avec une valeur FenceMode natRouted.

  • Lorsque vous configurez l'opération networkUpdateNetwork comme une tâche de blocage, aucune tâche de blocage ne sera créée lors de la mise à jour d'un réseau vApp.

  • Si une tâche de blocage est abandonnée ou échoue pour l'opération 'vdcRecomposeVapp', les modifications apportées à certaines sections, notamment LeaseSettingsSection, risquent de ne pas être annulées. Vous devez annuler manuellement ces modifications en reconfigurant le vApp.

  • Veillez à déployer les machines virtuelles vShield Edge dans des clusters vCenter disposant des ressources adéquates. Sinon, la machine virtuelle vShield Edge risque de ne pas démarrer. Dans ce cas, vCloud Director affiche un message de type :

    Impossible de lancer le vApp "----".
    - Impossible de démarrer les machines virtuelles du pool de ressources "----".
    - Impossible d'initialiser shield appliance
    - HTTP/1.1 400 Requête incorrecte
    Code : 70510, Description : Impossible d'activer la machine virtuelle vShield Edge

  • Vous ne pouvez pas filtrer les résultats d'une requête de banques de données à partir de la valeur de l'enregistrement provisionedStorageMB, comme indiqué dans cet exemple, ce qui ne sélectionne aucun enregistrement, quelles que soient les valeurs réelles des enregistrements provisionedStorageMB des résultats.

    GET https://vcloud.example.com/api/query?type=datastore&fields=provisionedStorageMB&filter=provisionedStorageMB==460

Problèmes résolus

Deux vApp dans une organisation peuvent porter le même nom après la mise à niveau de vCloud Director
Après la mise à niveau de vCloud Director 1.0.x vers 1.5 ou 1.5.1, vous pouvez créer un vApp avec le même nom qu'un autre vApp dans une organisation. Ce problème est résolu pour vCloud Director 1.5.2, ce qui permet de s'assurer que chaque vApp dans une organisation porte un nom unique.

Plusieurs machines virtuelles dans vCloud Director peuvent faire référence à une seule machine virtuelle dans vSphere
Dans vCloud Director 1.5.1, il était possible d'importer la même machine virtuelle depuis vSphere vers plusieurs vApp dans vCloud Director. La situation pouvait se produire lorsque la machine virtuelle était supprimée de l'inventaire de vCenter Server puis rajoutée à l'inventaire. Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

L'interface utilisateur se fige lorsqu'un navigateur client non anglais est utilisé pour se connecter à vCloud Director
Dans certaines circonstances, l'interface utilisateur de vCloud Director 1.5.1 pouvait devenir inutilisable lors de l'affichage d'événements de journalisation dans un navigateur client non anglais. Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

Les tâches de blocage initiées par un administrateur système n'apparaissent pas dans la liste de tâches bloquées
Dans vCloud Director 1.5.1, les tâches de blocage exécutées par un administrateur système ne sont pas indiquées dans la liste de tâches bloquées et, par conséquent, il est impossible d'abandonner ou de reprendre la tâche à partir de l'interface utilisateur. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.

Impossible d'ouvrir la console de machine virtuelle pour certaines machines virtuelles
Dans vCloud Director 1.5.1, vous ne pouviez pas ouvrir la console de machine virtuelle pour une machine virtuelle basée sur un modèle de vApp qui était transférée à partir d'un fichier OVF supérieur à 128 Ko. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.

Problèmes de personnalisation client
Dans vCloud Director 1.5.1, lors de l'exécution de la personnalisation client sur une machine virtuelle, la configuration réseau était exécutée après Sysprep. Par conséquent, les machines virtuelles ne pouvaient pas accéder à un réseau lors de la personnalisation. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.

Impossible d'afficher ou de modifier des pools de réseaux reposant sur un groupe de ports vSphere
Après la mise à niveau de vCloud Director 1.0 ou 1.0.1, vous ne pouviez pas afficher ou modifier les pools de réseaux reposant sur un groupe de ports dans vCloud Director 1.5 et 1.5.1. vCloud Director affichait une « Erreur inconnue » lors de la modification des propriétés de ces pools de réseaux. Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

La liste Utilisateurs n'affiche aucun utilisateur et une erreur apparaît
Le tri de la liste Utilisateurs dans la colonne Verrouillé dans vCloud Director 1.5 et 1.5.1 se traduit par une liste vide et l'erreur suivante : « could not resolve property: locked of: com.vmware.vcloud.api.presentation.entity.query.UserQueryListData ». Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

Impossible d'exporter les tables de base de données vCloud Director
Dans vCloud Director 1.5 et 1.5.1, vous ne pouvez pas exporter des tables de base de données vCloud Director à partir d'une base de données Microsoft SQL Server avec respect de la casse. Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

Impossible de transférer un fichier OVF en tant que modèle de vApp
Dans vCloud Director 1.5.1, lorsque vous transfériez un fichier OVF en tant que modèle de vApp, le transfert pouvait échouer. Dans certaines circonstances, vCloud Director choisissait un réseau qui n'était pas accessible pour le pool de ressources sur lequel le fichier était transféré, ce qui entraînait l'échec. Ce problème est résolu dans vCloud Director 1.5.2.

Adresses IP non libérées pour réaffectation
Les adresses IP libérées n'étaient pas effacées dans vCloud Director 1.5.1, même après le délai d'expiration de libération des adresses IP. Les adresses IP étaient effacées uniquement lors du workflow de création vApp et non lors du workflow d'ajout d'adresses IP à la liste d'adresses IP externes d'un réseau d'organisation. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.

Liste incomplète de modèles de vApp affichés dans le catalogue
Dans vCloud Director 1.5.1, les modèles de vApp avec leur bail de stockage défini sur « N'expire jamais » n'apparaissaient pas dans le catalogue. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.

RabbitMQ manque de sockets et ne peut pas se connecter à des cellules de vCloud Director
Dans les cas où un pare-feu entre le serveur RabbitMQ et la cellule vCloud Director annule les connexions inactives, il est possible que le serveur RabbitMQ consomme tous les sockets disponibles. Dans ce cas, le serveur RabbitMQ refuse d'accepter les nouvelles connexions tant qu'il n'est pas redémarré. vCloud Director 1.5.2 définit une pulsation pour les connexions au serveur RabbitMQ afin que les connexions restent actives.

Échec de l'ajout d'une machine virtuelle à un vApp avec « Erreur inconnue »
Dans vCloud Director 1.5 et 1.5.1, l'ajout d'une nouvelle machine virtuelle à un vApp pouvait échouer après la suppression d'une machine virtuelle dans le vApp ou après son déplacement vers un autre vApp. vCloud Director 1.5.2 résout ce problème.