vSphere Data Protection 5.1.10 | 25 AVR 2013

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Avantages et fonctionnalités

Pour découvrir les avantages et fonctionnalités de ce produit, consultez les liens suivants :

Environnements compatibles

Pour plus d'informations sur les environnements compatibles, consultez le Guide de compatibilité VMware.

Mise à niveau vers vSphere Data Protection 5.1.10

La procédure de mise à niveau est détaillée dans le Guide d'administration de vSphere Data Protection.

Améliorations apportées à vSphere Data Protection

Les améliorations suivantes ont été apportées à vSphere Data Protection 5.1.10 :

  • Dans l'interface utilisateur de vSphere Data Protection, l'onglet Configuration comprend désormais un onglet Log qui permet de consulter les informations détaillées des fichiers log (avec également une option d'exportation vers un fichier).
  • Intégration avec le système de notification d'alarmes et d'alertes de vCenter
  • Clonage possible des procédures de sauvegarde
  • Nouveaux filtres dans l'onglet Restauration
  • Ajout de l'inversion de restauration (démarrage via le menu Action)
  • Ajout d'options supplémentaires de post-restauration (par exemple, mise sous tension automatique, reconnexion de cartes réseau)

Problèmes recensés

Les problèmes suivants ont été recensés lors de tests rigoureux. La liste des problèmes ci-dessous ne concerne que cette version de vSphere Data Protection.

  • Le message d'erreur « Chargement en cours des données de la procédure de sauvegarde » s'affiche pendant un long moment (jusqu'à cinq minutes) lorsqu'un grand nombre de machines virtuelles (environ une centaine) sont sélectionnées pour une seule procédure de sauvegarde. Ce problème peut également survenir lors de la création d'une nouvelle procédure de sauvegarde ou concerner des actions de verrouillage/déverrouillage, d'actualisation ou de suppression lors de procédures volumineuses.

    Ce comportement est normal lorsque des procédures très volumineuses sont sélectionnées. Ce message disparaît une fois l'action terminée, après un délai maximal de 5 minutes. Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Lorsqu'une machine virtuelle est supprimée pendant une opération de restauration de VDP, cette machine virtuelle continue néanmoins d'apparaître dans l'inventaire VDP. Une erreur est alors générée en cas de modification des procédures de sauvegarde incluant la machine virtuelle supprimée en tant que source. Par ailleurs, lorsqu'une autre machine virtuelle est créée avec le même nom, toutes les tentatives d'ajout de cette machine virtuelle à une procédure de sauvegarde échoueront.

    Évitez de supprimer des machines virtuelles lors des opérations de restauration. Si cette erreur se produit, créez la machine virtuelle en lui attribuant un nouveau nom, puis ajoutez-la à une nouvelle procédure de sauvegarde.

  • En cas de création d'une procédure de sauvegarde volumineuse (plus de 100 machines virtuelles), le volet des tâches récentes n'affiche pas toujours le pourcentage de progression approprié.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Lors de la première connexion à l'appliance VDP, il est possible que le message suivant s'affiche : « Une erreur inattendue s'est produite et la cause de cette erreur n'a pas pu être déterminée. Vérifiez l'écran de configuration VDP pour résoudre le problème ou contactez un administrateur. »

    Si vous rencontrez cette erreur, tentez de vous reconnecter. Si ce problème persiste, essayez les solutions suivantes :

    • Vérifiez l'exactitude du nom d'utilisateur et du mot de passe utilisés pour valider l'appliance VDP auprès du serveur vCenter. Un seul compte utilisateur et un seul mot de passe sont utilisés pour la validation de VDP. Ces éléments sont configurés à l'aide de l'utilitaire VDP-Configure. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'administration de vSphere Data Protection.
    • Assurez-vous que les paramètres réseau (configuration de l'adresse IP et du serveur DNS) soient corrects pour votre appliance VDP. Pour plus d'informations, consultez le Guide d'administration de vSphere Data Protection.
  • Le mot de passe du compte de domaine vCenter (utilisé pour la connexion à l'appliance VDP) ne doit pas contenir d'espaces. L'appliance VDP s'exécutera au départ avec ce paramètre, en utilisant une licence d'évaluation de 30 jours. Cependant, si l'appliance VDP est réinitialisée après 30 jours, elle ne pourra pas redémarrer.

    La pratique standard consiste à fournir un mot de passe vCenter Server valide ne contenant pas d'espace. Envoyez une commande « ping » à l'appliance VDP afin de vérifier qu'elle redémarre correctement.

  • Lorsqu'une machine virtuelle de grande taille (dotée de plusieurs disques durs) est restaurée dans une machine virtuelle de taille inférieure (dotée d'un seul disque), la procédure de restauration se termine, mais un seul disque est restauré. L'appliance VDP n'affiche pas de message d'erreur pour cette activité (par exemple : « Le nombre de disques de destination est insuffisant. »). Il en résulte une possibilité de perte de données lorsque tous les disques ne sont pas restaurés et que l'utilisateur l'ignore, puisque aucun événement VDP n'est généré.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Lors d'une connexion à l'utilitaire Restauration en mode fichier (FLR) avec l'option de connexion avancée, seules les informations d'identification utilisées pour l'enregistrement de VDP auprès de vCenter sont prises en charge. Les autres informations d'identification d'administration ne sont pas autorisées.

    Lorsque vous vous connectez à l'utilitaire Restauration en mode fichier (FLR) avec l'option de connexion avancée, saisissez les informations d'identification que vous avez utilisées pour enregistrer VDP auprès de vCenter.

  • Dans le cadre du service Web de base, le contenu du cache est vidé lorsque des procédures de sauvegarde sont créées à partir d'un groupe. Si le vidage du cache se produit immédiatement avant l'exécution d'une procédure de sauvegarde, celle-ci peut échouer.

    Il s’agit là d’un problème de temporisation. En conséquence, la solution consiste à réexécuter la même action une seconde fois.

  • Les événements doivent afficher le code d'erreur associé au message d'erreur. Les codes d'erreur d'exécution ne s'affichent pas dans la console Événements pour les erreurs générées au niveau de l'appliance VDP.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Le proxy ne parvient pas à annuler son enregistrement lors d'un changement de serveur vCenter. Le redémarrage est bien effectué sur l'appliance VDP et, lorsqu'il est terminé, le nouveau serveur vCenter ne présente pas de proxy. En conséquence, les procédures de sauvegarde échouent à cause de l'erreur « Absence de proxy ».

    Contactez le support technique.

  • Lorsque l'utilisateur se déconnecte de l'appliance VDP, localise l'inventaire des machines virtuelles sauvegardées, clique avec le bouton droit sur une machine virtuelle dans la liste d'inventaire vCenter, puis sélectionne l'option Inversion de la restauration, la page Sélectionner une sauvegarde doit afficher la liste des sauvegardes. Toutefois, la liste des datastores accessibles est vide (NULL).

    Cliquez sur la flèche orientée vers le bas correspondant à la liste déroulante, puis sélectionnez une sauvegarde dans cette liste.

  • Lorsqu'une sauvegarde de machine virtuelle intervient dans un cluster (par exemple : ESX1 et ESX2) et que le serveur ESX2 est en état Déconnecté, Ne répond pas ou Veille, les tentatives de déclenchement d'opérations de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle dans le datastore local échouent pour le datastore cible local/partagé.
    L'origine probable est que le datastore de la machine virtuelle n'est pas accessible. Ce problème ne concerne que les cas « d'échec de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle » se produisant lorsque la machine virtuelle sauvegardée réside au sein d'un cluster et dans le datastore local. Ce problème ne se produit pas lorsque la machine virtuelle sauvegardée réside au sein d'un cluster et dans un datastore partagé.

    Lorsque vous déclenchez une opération de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle pour des VM résidant dans un environnement de clusters, assurez-vous que la machine virtuelle réside au sein de ce cluster et dans un datastore partagé, plutôt que dans le datastore local. Mettez le serveur ESX concerné sous tension manuellement et il fonctionnera comme prévu.

  • Lorsque l'Assistant de sauvegarde est utilisé pour des clients SQL, les sauvegardes ne sont pas effectuées au niveau de l'instance locale, mais au niveau de la base de données. Bien que la sauvegarde de la base de données se termine correctement, les sauvegardes suivantes de cette base de données échouent. Il est possible que l'utilisateur n'ait pas remarqué l'échec de la tentative de sauvegarde avant de tenter de restaurer la base de données.

     

  • La création d'une procédure de sauvegarde volumineuse (100 machines virtuelles environ) peut prendre jusqu'à dix minutes.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • L'interface utilisateur Restauration en mode fichier (FLR) n'affiche pas de message d'erreur lorsque l'utilisateur parcourt des partitions non valides ou non prises en charge.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Le message « Réinitialisation de l'appliance VDP. Durée prévue de l'opération : x minutes » s'affiche à plusieurs reprises sur la console lors de la configuration de VDP. Bien que sans incidence négative, ce message est trompeur.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Bien qu'annulée et supprimée, la procédure de sauvegarde reprend et se poursuit jusqu'à 92 %, puis s'arrête.

    Pour éviter ce problème, procédez comme suit :

    1. Attendez la fin de l'exécution de la procédure de sauvegarde, puis exécutez une opération de suppression.
    2. En cas d'annulation d'une tâche en exécution, attendez la fin de l'annulation. Lorsque la tâche est annulée dans le serveur, le système publie un événement d'annulation. La suppression du groupe peut être effectuée en toute sécurité après la publication de l'événement d'annulation de tâche.
  • Lorsqu'une appliance VDP avec allocation dynamique atteint la capacité maximale du datastore, des erreurs de contrôle d'intégrité se produisent au niveau de l'appliance VDP, y compris lorsque de l'espace a été libéré dans le datastore.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version.

  • Des caractères aléatoires apparaissent dans le texte du contrat de licence lors du déploiement d'un package OVA sur le client avec allocation définitive (Thick). Ce problème survient lorsque des caractères inversés simples ou doubles, apostrophes ou virgules, sont utilisés dans les navigateurs Firefox ou Internet Explorer.

    Aucun contournement ni solution n'est disponible pour l’instant.

  • Lorsqu'un utilisateur migre une appliance VDP vers un autre serveur vCenter et des ports autres que ceux par défaut, les options de restauration en mode fichier (FLR) et d'inversion de restauration ne fonctionnent pas comme prévu.

    Ce problème a déjà été recensé et sera corrigé dans une prochaine version. L'application de restauration en mode fichier (FLR) et la fonction d'inversion de la restauration ne fonctionnent pas dans un serveur vCenter non défini par défaut.

Problèmes résolus

Les problèmes suivants ont été résolus :

  • Les sauvegardes Windows 2008 R2 échouent avec l'erreur VixDiskLib_Open indiquant l'absence de privilèges d'accès au fichier VMDK.

    Définissez manuellement le paramètre de configuration vmx disk.EnableUUID sur 'false'. Après cette mise à jour, toutes les sauvegardes suivantes fonctionneront.

  • Selon le moment, lorsqu'une machine virtuelle est déployée à partir d'un package OVA ou OVF sur un conteneur protégé, son ajout aux procédures de sauvegarde n'est pas toujours automatique.

    Vérifiez que cette machine virtuelle a été ajoutée dans le conteneur protégé après son déploiement.

  • Lorsqu'une mise à niveau est effectuée pendant que des procédures de sauvegarde sont actives, la mise à niveau échoue.

    Restaurez le snapshot créé avant la mise à niveau.

  • Les sauvegardes de Windows 2008 R2 peuvent échouer lorsque la machine virtuelle est configurée avec le paramètre disk.EnableUUID défini sur la valeur 'true'.

    Mettez manuellement à jour le paramètre de configuration vmx disk.EnableUUID sur 'false'. Après cette mise à jour, toutes les sauvegardes suivantes fonctionneront.

  • Les points de restauration doivent s'afficher dans l'ordre alphabétique. Lorsqu'une machine virtuelle est renommée, le classement n'est pas mis à jour et la machine virtuelle conserve la même place dans la liste.
  • En cas de redémarrage de vCenter, les événements de surveillance VDP peuvent ne pas s'afficher correctement.

    Pour résoudre ce problème, saisissez la commande suivante dans l'appliance VDP : emwebapp.sh --restart

  • Lorsque les machines virtuelles sauvegardées résident dans un cluster et que l'hôte principal échoue, les procédures ne peuvent pas être restaurées dans le nœud de basculement.
  • L'utilitaire VDP-Configure de la page d'enregistrement de vCenter doit répertorier l'adresse IP de vCenter sous forme d'option, en plus du nom d'hôte.
  • Lors de la configuration de l'e-mail, la page Configuration de l'e-mail ne charge pas les nouveaux paramètres lorsque l'utilisateur passe au sous-onglet de l'e-mail.

    Le comportement actuel consiste à récupérer ces informations auprès du client vCenter, ce qui peut prendre jusqu'à 12 secondes. Le comportement attendu est que, à chaque ouverture de cette page, son affichage soit actualisé.

  • En cas de retrait d'une appliance VDP, le client Web vSphere n'est pas toujours actualisé avec cette information. Lorsque l'utilisateur tente d'accéder à l'appliance VDP supprimée, un message d'erreur approprié doit s'afficher.
  • Le chargement de l'onglet Restauration est parfois si long que les données mises en cache sont obsolètes.

    Utilisez le bouton Actualiser.

  • La migration de VDR peut échouer lors de vastes conversions de VDR vers VDP.
  • Lorsque l'interface utilisateur ou l'utilitaire VDP-Configure utilise la localisation, les informations ne s'affichent pas toujours correctement.
  • Lorsque des machines virtuelles situées dans un cluster avec haute disponibilité activée ont été migrées suite à la défaillance d'un hôte, la sauvegarde/restauration de ces VM migrées échoue.

    Pour contourner ce problème, vous pouvez remettre sous tension l'hôte concerné.

  • Les événements vCenter indiquent parfois un nombre excessif d'activités de connexion et déconnexion.

     

  • Lorsque vous créez une nouvelle procédure de sauvegarde en utilisant le nom d'une procédure de sauvegarde existante, l'Assistant de sauvegarde n'affiche aucun message d'erreur. À la fin de l'Assistant, un message d'erreur indique alors que la nouvelle procédure de sauvegarde n'a pas été créée.
  • La structure de gestion des messages d'erreur traduits n'est pas disponible.

     

  • Les machines virtuelles présentes dans l'inventaire vCenter sous un pool de ressources ou une application vApp sont bien sauvegardées sur une appliance VDP. Toutefois, lorsque vous créez une nouvelle machine virtuelle lors d'une restauration sur le serveur vCenter, la restauration peut échouer.
  • Lorsque vous restaurez une machine virtuelle dont le matériel est de version supérieure vers un hôte ESX ne prenant pas en charge cette version, la restauration ne parvient pas à créer la machine virtuelle et le message d'erreur est vague.
  • Lors des opérations de restauration, il arrive parfois que l'appliance VDP génère un message d'exception indiquant que l'initialisation de la restauration de la machine virtuelle a échoué.

    Ce message d'erreur est trompeur, car la procédure de restauration est bien déclenchée et se termine avec succès.