vSphere Data Protection 5.1.11 | 6 juin 2013

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Fonctionnalités et avantages

Pour en savoir plus sur les avantages et les caractéristiques de ce produit, cliquez sur ​​l'un des liens suivants :

Environnements pris en charge

Pour plus d'informations sur les environnements pris en charge, consultez le Guide de compatibilité VMware.

Problèmes connus

Les problèmes connus suivants ont été découverts grâce aux tests rigoureux. Les problèmes répertoriés ci-dessous concernent uniquement cette version de vSphere Data Protection.

  • Le message d'erreur « Chargement des données du travail de sauvegarde » reste affiché un long moment (jusqu'à cinq minutes) lorsqu'un grand nombre de machines virtuelles (environ 100) sont sélectionnées pour un seul travail de sauvegarde. Ce problème peut également survenir lors de la création d'un nouveau travail de sauvegarde ou concerner des actions de verrouillage/déverrouillage, d'actualisation ou de suppression lors de travaux volumineux.

    Ce comportement est normal lorsque des travaux très volumineux sont sélectionnés. Ce message disparaît une fois l'action terminée, ce qui peut prendre jusqu'à cinq minutes. Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Si une machine virtuelle est supprimée lors d'une opération de restauration de VDP, elle ne sera pas correctement supprimée de l'inventaire VDP. Cela provoque une erreur lors de l'édition des travaux de sauvegarde qui incluent la machine virtuelle supprimée en tant que source. En outre, si une machine virtuelle est créée avec le même nom, les tentatives d'ajout de la machine virtuelle à un travail de sauvegarde échoueront.

    Évitez de supprimer des machines virtuelles pendant les opérations de restauration. Si cette erreur se produit, créez la machine virtuelle avec un nouveau nom et ajoutez-la à un nouveau travail de sauvegarde.

  • Lorsqu'une machine virtuelle de plus grande taille (avec des disques durs séparés) est restaurée sur une machine virtuelle de plus petite taille (avec un seul disque), le travail de restauration se termine, mais un seul disque est réellement restauré. L'appliance VDP n'affiche pas cette activité avec un message d'erreur (par exemple : « disques de destination insuffisants »). Par conséquent, il est possible que des données soient perdues si tous les disques ne sont pas restaurés et que l'utilisateur l'ignore, car aucun événement VDP n'est généré.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Un événement doit afficher le code d'erreur et le message d'erreur. Les codes d'erreur d'exécution ne s'affichent pas dans la console d'événements pour les erreurs générées sur l'appliance VDP.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Lorsqu'une sauvegarde de machine virtuelle se produit dans un cluster (par exemple : ESX1 et ESX2) et que ESX2 est dans l'état Déconnecté, Ne répond pas ou Veille, les tentatives de déclenchement d'une opération de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle dans la banque de données locale échouent pour la banque de données cible locale/partagée.
    Il est probable que la banque de données de la machine virtuelle ne soit pas accessible. Ce problème est spécifique aux échecs de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle lorsqu'une machine virtuelle sauvegardée se trouve à la fois dans un cluster et dans la banque de données locale. Lorsque la machine virtuelle sauvegardée se trouve à la fois dans un cluster et dans une banque de données partagée, ce problème ne se produit pas.

    Lors du déclenchement d'une opération de restauration en tant que nouvelle machine virtuelle dans un environnement de cluster, assurez-vous que la machine virtuelle se trouve à la fois dans le cluster et dans une banque de données partagée, plutôt que dans la banque de données locale. Si vous mettez manuellement sous tension le serveur ESX concerné, il fonctionnera correctement.

  • L'appliance VDP affiche dans le panneau Tâches récentes les travaux de sauvegarde des groupes qui ont été supprimés et qui n'existent plus.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure. Lorsqu'une tâche est bloquée et qu'aucun travail associé n'est en cours d'exécution, la solution consiste à annuler la tâche pour la supprimer du panneau Tâches récentes.

  • Si un travail de sauvegarde volumineux est créé (environ 100 machines virtuelles), la création du travail de sauvegarde peut prendre jusqu'à dix minutes.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

  • Si une appliance VDP allouée dynamiquement atteint la capacité maximale de la banque de données, même après avoir libéré de l'espace sur la banque de données, des erreurs de vérification d'intégrité se produisent sur l'appliance VDP.

    Ce problème est connu et sera corrigé dans une version ultérieure.

Problèmes résolus

Les problèmes suivants ont été résolus :

  • Un échec d'annulation de l'enregistrement du proxy lors du passage à vCenter ne devrait pas redémarrer l'appliance.

    Le proxy ne parvient pas à annuler son enregistrement lors d'un changement de serveur vCenter. Le redémarrage est bien effectué sur l'appliance VDP et, lorsqu'il est terminé, le nouveau serveur vCenter ne présente pas de proxy. En conséquence, les travaux de sauvegarde échouent à cause de l'erreur « Absence de proxy ».

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Lors des mises à jour, VDP n'est pas en mesure de se connecter au vCenter d'un port qui n'est pas le port par défaut.

    Le code de l'appliance VDP contient un port par défaut (443) spécifié dans la structure de données cliente de vCenter. Lors d'un redémarrage, le client se réinitialise pour utiliser le port 443, ce qui bloque la communication entre vCenter et VDP.

    Le code de l'appliance VDP a été modifié, de sorte que la valeur de port personnalisée (9876) figurant dans la base de données est désormais conservée lors du redémarrage du serveur.

  • Le mot de passe du compte de domaine vCenter (utilisé pour se connecter à l'appliance VDP) ne peut pas contenir d'espaces. L'appliance VDP s'exécutera au départ avec ce paramètre, en utilisant une licence d'évaluation de 30 jours. Cependant, si l'appliance VDP est réinitialisée après 30 jours, elle ne pourra pas redémarrer.

    La pratique standard consiste à fournir un mot de passe vCenter Server valide ne contenant pas d'espace. Testez l'appliance VDP avec une commande Ping pour vous assurer qu'elle redémarre correctement.

  • Interface utilisateur de VDP : aucun événement ni message d'erreur ne s'affiche lorsqu'un utilisateur tente de sauvegarder des machines virtuelles sur un hôte ESX arrêté.

    Ce problème est résolu. Désormais, le message d'événement suivant s'affiche : VDP : échec du lancement d'une sauvegarde ou d'une restauration d'une machine virtuelle. Il est probable que la banque de données de la machine virtuelle ne soit pas accessible.

  • La création de travaux de sauvegarde sans sélectionner de règle de rétention ne devrait pas être autorisée.

    L'appliance VDP permet aux utilisateurs de créer une image de travail de sauvegarde sans spécifier de règle de rétention. Bien que l'option Règle de rétention soit activée dans l'assistant Créer un nouveau travail de sauvegarde, aucune règle de rétention ne s'affiche dans la page Prêt à terminer et un message d'erreur s'affiche, indiquant que l'assistant n'a pas réussi à créer une sauvegarde.

    Ce problème est résolu et l'assistant n'autorise plus les utilisateurs à créer un travail de sauvegarde sans sélectionner de règle de rétention.

  • Dans l'interface utilisateur de l'utilitaire VPD-configure, le service de gestion est indiqué de manière incorrecte comme étant arrêté pendant les cinq premières minutes suivant l'arrêt des services de base.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Impossible de se connecter à l'appliance VDP lorsque la taille de l'en-tête HTTP est supérieure à 8 Ko.

    Ce problème a été résolu en augmentant la taille maximale de l'en-tête HTTP du serveur à 32 Ko.

  • Le numéro de port vCenter par défaut est 443. Si le numéro de port par défaut est remplacé par un port qui n'est pas par défaut, le plug-in de VDP n'est pas visible.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP. Lorsqu'il est exécuté sous Windows ou Linux, le plug-in de VDP est désormais visible lorsqu'un port vCenter qui n'est pas le port par défaut est utilisé.

  • La planification de la sauvegarde se trouve sur l'appliance VDP après la suppression du travail de sauvegarde.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Messages /var/log/ non inclus dans le bundle de journaux

    Ce problème est résolu dans cette version de SP. L'ajout des messages /var/ au bundle de journaux aide considérablement le personnel d'assistance lors d'un dépannage.

  • La sauvegarde échoue lorsque le fichier VMX est anormalement petit.

    VDP est incapable de sauvegarder des machines virtuelles dans des centres de données dont le nom comporte des caractères spéciaux. Cependant, lorsque la sauvegarde est effectuée en dehors de VDP à l'aide d'un navigateur, la sauvegarde s'exécute correctement. VDP crée le travail de sauvegarde en prenant le dossier directement depuis vCenter et en le configurant sur le client à sauvegarder.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Les rapports par e-mail s'exécutent des jours de semaine qui ne sont pas sélectionnés. Cela peut générer l'envoi d'e-mails plusieurs jours par semaine alors qu'un seul jour est demandé.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Le passage à vCenter a échoué lors du remplacement de l'adresse IP dans vCenter par le nom de domaine complet dans le même vCenter.

    Lorsqu'un utilisateur modifie une configuration de vCenter dans l'interface utilisateur de configuration de VDP, un message d'avertissement affiche le message suivant : Vous tentez de modifier la configuration de vCenter. Si vous choisissez de continuer cette opération, votre configuration VDP sera réinitialisée, les travaux de sauvegarde seront supprimés et les clients seront retirés. Tant que les sauvegardes des clients seront accessibles, vous devrez recréer votre configuration de VDP.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Le plug-in de VDP ne parvient pas à s'enregistrer sur vCenter ; une erreur de version s'affiche.

    Ce problème est résolu dans cette version de SP.

  • Mise à jour de VDDK pour les versions VDP 5.1.11 et 5.1.20

    Mise à jour des résolutions de bogues réussie dans VDDK (Virtual Disk Development Kit) pour s'aligner sur les versions VDP 5.1.11 et 5.1.20. Pour obtenir des instructions de téléchargement détaillées, reportez-vous à vsphere-early-access.vmdev.net ou consultez votre représentant de l'équipe VMware Ecosystem Engineering.

  • Des erreurs d'authentification de Virtual Center provoquent l'abandon et le non rétablissement des connexions vCenter.

    N'actualisez pas les données du cache de vCenter lorsque vous rencontrez des problèmes de récupération entre vCenter et MCS. En outre, en cas de problèmes de connexion vCenter, ne lancez pas VMwareEventsMonitor.

  • La vérification de version dans l'interface utilisateur de mise à niveau de VDP implique une version mineure à deux chiffres au format <release>.<major>.<minor>.<build_number>. La vérification de version échoue si la version <minor> est à un chiffre (par exemple : 5.5.1.x.

    L'algorithme de comparaison de versions a été déplacé de l'interface utilisateur au serveur, ce qui fragmente chaque version individuellement.