Dans cette version, le système d'exploitation du centre de données virtuel de VMware poursuit sa transformation de l'infrastructure informatique x86 pour générer le plus efficace des utilitaires partagés à la demande, avec services de disponibilité, évolutivité et sécurité intégrés pour toutes les applications et gestion automatique simple et proactive. Les nouvelles fonctions, ainsi que les fonctions optimisées, dans vSphere 4.1 sont répertoriées ci-dessous.

Installation et déploiement

Stockage

  • Démarrage à partir du SAN. vSphere 4.1 permet de démarrer ESXi à partir du SAN (BFN). Les démarrages iSCSI, FCoE et Fibre Channel sont pris en charge. Pour plus d'informations, consultez la toute dernière liste de NIC et d'adaptateurs convergents pris en charge lors d'un démarrage iSCSI dans le Guide de compatibilité matérielle. Voir le Guide de configuration du SAN iSCSI et le Guide de configuration SAN Fibre Channel.
  • Accélération matérielle avec les interfaces VAAI (vStorage APIs for Array Integration). ESX peut décharger des opérations de stockage spécifiques sur du matériel de stockage conforme. Avec l'assistance du matériel de stockage, ESX peut exécuter plus rapidement de telles opérations tout en consommant moins de ressources de CPU, de mémoire et de bande passante d'infrastructure de stockage. Voir le Guide de configuration ESX et le Guide de configuration ESXi.
  • Statistiques de performances de stockage. vSphere 4.1 offre un aperçu optimisé du débit de stockage et de la latence des hôtes et des machines virtuelles, tout en facilitant le dépannage des problèmes de performances de stockage. Les statistiques NFS sont désormais disponibles dans les diagrammes de performances de vCenter Server, ainsi que dans esxtop. De nouvelles statistiques sont disponibles au sujet de VMDK et des banques de données. Toutes les statistiques sont accessibles via le kit SDK vSphere. Voir le Guide d'administration de la banque de données vSphere.
  • Contrôle d'E/S de stockage. Cette fonction fournit une capacité de qualité de service pour les E/S de stockage sous la forme de partages et limites d'E/S appliqués à toutes les machines virtuelles qui accèdent à une banque de données, indépendamment de l'hôte sur lequel elles sont exécutées. À l'aide du contrôle d'E/S de stockage, les administrateurs vSphere peuvent s'assurer que les machines virtuelles les plus importantes ont accès aux ressources d'E/S appropriées, même pendant les périodes de forte sollicitation. Voir le Guide de gestion des ressources vSphere.
  • Déchargements de matériel iSCSI. vSphere 4.1 permet des déchargements de matériel 10 Go iSCSI (Broadcom 57711) et de matériel 1 Go iSCSI (Broadcom 5709). Voir le Guide de configuration ESX, le Guide de configuration ESXi et le Guide de configuration du SAN iSCSI.
  • Optimisation des performances NFS. Les performances réseau pour NFS ont été optimisées afin d'améliorer le débit tout en réduisant l'utilisation des ressources de CPU. Voir le Guide de configuration ESX et le Guide de configuration ESXi.

Mise en réseau

Disponibilité

  • Clustering avec basculement Windows et VMware HA. Les machines virtuelles en cluster qui utilisent le basculement avec clustering Windows/Microsoft Cluster Service sont désormais entièrement prises en charge avec VMware HA. Consultez Configuration d'un clustering de basculement et du service de cluster de Microsoft.
  • Évolutivité optimisée de VMware HA. VMware HA comporte les mêmes limites que vSphere au niveau des machines virtuelles par hôte, des hôtes par cluster et des machines virtuelles par cluster. Pour plus d'informations au sujet des limitations applicables à cette version, consultez Configurations maximales pour VMware vSphere 4.1.
  • Contrôle de l'intégrité et état opérationnel de VMware HA. Le tableau de bord de VMware HA dans vSphere Client fournit une nouvelle fenêtre détaillée intitulée État opérationnel du cluster. Cette fenêtre affiche un complément d'information au sujet de l'état opérationnel de VMware HA, notamment l'état et les erreurs spécifiques à chaque hôte du cluster VMware HA. Voir le Guide de disponibilité vSphere.
  • Optimisation de VMware Fault Tolerance (FT). vSphere 4.1 introduit un mécanisme de contrôle de version spécifique à la tolérance FT qui permet aux machines virtuelles principales et secondaires d'être exécutées sur des hôtes compatibles FT à des niveaux de correctifs différents mais compatibles. vSphere 4.1 fait la différence entre les événements consignés pour une machine virtuelle principale et ses machines virtuelles secondaires, en indiquant la raison pour laquelle un hôte n'est pas nécessairement en mesure de prendre en charge la tolérance FT. Vous avez également la possibilité de désactiver VMware HA lorsque des machines virtuelles à capacité FT sont déployées dans un cluster pour permettre les tâches de maintenance de cluster sans désactiver la tolérance FT. Voir le Guide de disponibilité vSphere.
  • Interopérabilité DRS pour VMware HA et la tolérance aux pannes (FT). Les machines virtuelles à capacité FT peuvent exploiter la fonction DRS pour l'équilibrage de charge et le placement initial. En outre, VMware HA et DRS sont étroitement intégrés pour permettre à VMware HA de redémarrer des machines virtuelles dans de plus nombreuses situations. Voir le Guide de disponibilité vSphere.
  • Optimisation des performances de la journalisation réseau. Les performances de journalisation de la tolérance aux pannes (FT) en réseau permettent d'optimiser le débit tout en réduisant l'utilisation des ressources du processeur. Vous pouvez également utiliser vmxnet3 vNICs sur les machines virtuelles à capacité FT. Voir le Guide de disponibilité vSphere.
  • Sessions simultanées de VMware Data Recovery. vSphere 4.1 permet de gérer simultanément de multiples dispositifs de VMware Data Recovery. Voir le Guide d'administration de VMware Data Recovery.
  • Optimisation de VADP (vStorage APIs for Data Protection). VADP prend désormais en charge la mise au repos VSS sur les serveurs Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2 pour assurer la cohérence des tâches de sauvegarde et de restauration dans les applications Windows Server 2008 et Windows Server 2008 R2.

Gestion

  • Optimisation de vCLI. vCLI ajoute des options de contrôle SCSI, VAAI, réseau et de machines virtuelles, notamment la capacité de mettre fin à une machine virtuelle qui ne répond pas. En outre, vSphere 4.1 offre des commandes permettant de journaliser les activités vCLI. Voir le Guide d'installation et script de vSphere Command-Line Interface et la Référence de vSphere Command-Line Interface.
  • Optimisation du mode de verrouillage. Le mode de verrouillage VMware ESXi 4.1 permet à l'administrateur de restreindre étroitement l'accès à l'interface DCUI (Direct Console User Interface) d'ESXi et au mode Support technique. Lorsque le mode de verrouillage est activé, l'accès à l'interface DCUI est limité à l'utilisateur root, tandis que l'accès au mode Support technique est totalement désactivé pour tous les utilisateurs. Lorsque le mode de verrouillage est activé, l'accès à l'hôte via CIM à des fins de gestion ou de surveillance n'est possible que via vCenter Server. L'accès direct à l'hôte via vSphere Client n'est pas autorisé. Voir le Guide de configuration ESXi.
  • Accès aux ports série d'une machine virtuelle en réseau. Vous pouvez rediriger les ports série d'une machine virtuelle sur une liaison réseau standard dans vSphere 4.1. Il est ainsi possible d'utiliser des solutions telles que les concentrateurs de ports série virtuels tiers pour la gestion ou la surveillance de console série de machine virtuelle. Voir le Guide d'administration Machine virtuelle vSphere.
  • Importation de vCenter Converter dans Hyper-V. vCenter Converter permet aux utilisateurs de désigner une machine Hyper-V. Converter affiche les machines virtuelles exécutées sur le système Hyper-V pour permettre à l'utilisateur de sélectionner une machine virtuelle hors tension à importer vers une destination VMware. Voir le Guide d'administration vCenter Converter.
  • Optimisation des profils d'hôte. Vous pouvez utiliser les profils d'hôte pour déployer des changements de mot de passe d'administrateur dans vSphere 4.1. Les améliorations apportées couvrent également une prise en charge optimisée de Cisco Nexus 1000V et la configuration de l'ordre des périphériques PCI. Voir le Guide de configuration ESX et le Guide de configuration ESXi.
  • Authentification sans intervention dans vMA (vSphere Management Assistant). vMA 4.1 optimise la capacité d'authentification avec, notamment, l'intégration d'Active Directory et de commandes pour configurer la connexion. Voir VMware vSphere Management Assistant.
  • Environnement de déploiement mis à jour dans vMA (vSphere Management Assistant). L'environnement de déploiement mis à jour dans vMA 4.1 est entièrement compatible avec vMA 4.0. La migration de RHEL vers CentOS représente un changement d'ordre majeur. Voir VMware vSphere Management Assistant.
  • Prise en charge de vCenter Orchestrator 64 bits. vCenter Orchestrator 4.1 fournit un client et un serveur pour les installations 64 bits, avec un client 32 bits en option. Les performances du serveur Orchestrator dans les installations 64 bits sont considérablement optimisées par rapport à l'exécution du serveur sur une machine 32 bits. Voir le Guide d'installation et de configuration vCenter Orchestrator.
  • Prise en charge du rappel de correctifs optimisée dans vCenter Update Manager. Update Manager 4.1 envoie immédiatement les notifications critiques concernant les correctifs ESX et apparentés rappelés. En outre, Update Manager vous empêche d'installer un correctif rappelé que vous avez déjà téléchargé. Cette fonction vous aide également à identifier les hôtes sur lesquels des correctifs rappelés ont déjà été installés. Voir le Guide d'installation et d'administration de vCenter Update Manager.
  • License Reporting Manager. License Reporting Manager fournit une interface centralisée pour toutes les clés de licence des produits vSphere 4.1 dans une infrastructure informatique virtuelle et leur utilisation respective. Vous pouvez consulter et générer les clés de licence et leur utilisation sur différentes périodes avec License Reporting Manager. Un enregistrement historique d'utilisation par clé de licence est conservé dans la base de données vCenter Server. Voir le Guide d'administration de la banque de données vSphere.
  • Optimisation de la gestion d l'alimentation. ESX 4.1 exploite les états de veille prolongés pour réduire encore plus la consommation pendant les périodes d'inactivité. vSphere Client est une simple interface utilisateur qui vous permet de choisir l'une des quatre stratégies de gestion de l'alimentation de l'hôte. En outre, vous pouvez consulter l'historique de consommation d'alimentation de l'hôte et les informations de limite d'alimentation dans l'onglet Performances de vSphere Client sur les nouvelles plateformes équipées d'un compteur de puissance intégré. Voir le Guide d'administration de la banque de données vSphere.

Optimisation de la plateforme

  • Optimisation des performances et de l'évolutivité. vSphere 4.1 apporte de nombreuses améliorations pour optimiser les performances et l'évolutivité.
    • vCenter Server 4.1 peut prendre en charge trois fois plus de machines virtuelles et d'hôtes par système, ainsi qu'un plus grand nombre d'instances simultanées de vSphere Client et des machines virtuelles plus nombreuses par cluster que vCenter Server 4.0. Les limites d'évolutivité du Linked Mode, de vMotion et du commutateur distribué vNetwork ont également été étendues.
    • De nouvelles optimisations ont été apportées aux architectures AMD-V et Intel VT-x. L'efficacité d'utilisation de la mémoire a, elle aussi, été optimisée à l'aide de la compression de mémoire. L'amélioration du stockage s'est traduite par une augmentation considérable des performances dans les environnements NFS. Les opérations de VDI et de provisionnement et d'alimentation de machine virtuelle et vMotion ont également optimisé les performances.
    Voir les Configurations maximales pour VMware vSphere 4.1.
  • Réduction de la capacité supplémentaire de mémoire. vSphere 4.1 réduit la capacité supplémentaire de mémoire nécessaire, en particulier pour exécuter des machines virtuelles de grande capacité sur des systèmes dont les processeurs fournissent un support MMU matériel (AMD RVI ou Intel EPT).
  • Règles d'affinité d'hôte DRS sur machine virtuelle. DRS offre la possibilité de définir des restrictions au placement d'une machine virtuelle dans un sous-ensemble d'hôte d'un cluster. Cette fonction est utile pour appliquer les modèles de licence ISV résidant sur un hôte, ainsi que pour conserver des ensembles de machines virtuelles dans des racks ou systèmes lames différents pour des raisons de disponibilité. Voir le Guide de gestion des ressources vSphere.
  • Compression de mémoire. La mémoire compressée constitue un nouveau niveau dans la hiérarchie de mémoire entre la RAM et le disque. Plus lente que la mémoire mais bien plus rapide que le disque, la mémoire compressée optimise les performances des machines virtuelles en présence d'un conflit de mémoire dès lors qu'un plus petit volume de mémoire virtuelle est permutée sur le disque. Voir le Guide de gestion des ressources vSphere.
  • Optimisation de vMotion. Dans vSphere 4.1, l'optimisation de vMotion réduit considérablement le temps système pour l'évacuation des hôtes, tout en prenant en charge de plus nombreuses migrations de machines virtuelles et en accélérant la migration des machines virtuelles individuelles. Les performances en sont huit fois plus rapides pour une migration de machine virtuelle individuelle et quatre à huit migrations vMotion simultanées peuvent être prises en charge par hôte, selon la carte réseau vMotion (1 GbE ou 10 GbE respectivement). Voir le Guide d'administration de la banque de données vSphere.
  • Intégration d'Active Directory dans ESX/ESXi. L'intégration de Microsoft Active Directory permet une authentification parfaite des utilisateurs dans ESX/ESXi. Vous pouvez maintenir les utilisateurs et groupes dans Active Directory pour leur assurer une gestion d'utilisateur centralisée et leur assigner des privilèges sur les hôtes ESX/ESXi. Dans vSphere 4.1, l'intégration d'Active Directory vous permet de déployer des règles d'autorisation sur les hôtes à l'aide de profils d'hôte. Voir le Guide de configuration ESX et le Guide de configuration ESXi.
  • Configuration de l'émulation de périphérique USB d'un hôte ESX/ESXi vers une machine virtuelle. Vous pouvez configurer une machine virtuelle pour utiliser les périphériques USB connectés à un hôte ESX/ESXi lorsque la machine virtuelle est en cours d'exécution. La connexion est maintenue même si vous migrez la machine virtuelle à l'aide de vMotion. Voir le Guide d'administration Machine virtuelle vSphere.
  • Optimisation de la compatibilité vMotion. vSphere 4.1 comporte un mode EVC AMD Opteron Gen. 3 (pas de 3DNow!™) qui prépare les clusters pour la compatibilité vMotion avec les futurs processeurs AMD. Le mode EVC fournit également de nombreuses améliorations au niveau de la facilité d'utilisation, notamment l'affichage des modes EVC pour les machines virtuelles, une détection des erreurs plus rapide, des messages d'erreur plus clairs et une réduction du nombre de redémarrages des machines virtuelles. Voir le Guide d'administration de la banque de données vSphere.

Écosystème de partenaires

  • Prise en charge du provisionnement, des correctifs et des mises à niveau du module ESX PowerPath d'EMC par vCenter Update Manager. vCenter Update Manager peut provisionner, corriger et mettre à niveau les modules tiers qui peuvent être installés sous ESX, notamment le logiciel de chemins multiples PowerPath d'EMC. À l'aide de la fonctionnalité de configuration des règles d'Update Manager utilisant le concept de ligne de base et Tableau de bord conformité complet, vous pouvez simplifier le provisionnement et l'application de correctifs et de mises à niveau au module PowerPath. Voir le Guide d'installation et d'administration de vCenter Update Manager.
  • Nombre de processeurs virtuels par socket virtuel pouvant être configuré par l'utilisateur. Vous pouvez configurer les machines virtuelles pour avoir plusieurs processeurs virtuels résidant sur un seul socket virtuel, chaque CPU virtuel paraissant constituer un noyau individuel pour le système d'exploitation client. Auparavant, les machines virtuelles étaient limitées à un seul CPU virtuel par socket virtuel. Voir le Guide d'administration Machine virtuelle vSphere.
  • Liste étendue de processeurs pris en charge. La liste de processeurs pris en charge a été étendue pour ESX 4.1. Pour déterminer les processeurs compatibles avec cette version, reportez-vous au Guide de compatibilité matérielle. Parmi les processeurs pris en charge figure le processeur série Intel Xeon 7500, dont le nom de code est Nehalem-EX (jusqu'à 8 sockets).