VMware ESXi™ 5.0 | 24 août 2011 | Version 469512

VMware vCenter Server™ 5.0 | 24 août 2011 | Version 456005

vCenter Server Appliance 5.0 | 24 août 2011 | Version 472350

Dernière mise à jour : 18 janvier 2013

Vérifiez les compléments et les mises à jour pour ces notes de mise à jour.

Contenu des notes de mise à jour

Ces notes de mise à jour contiennent les rubriques suivantes :

Nouveautés

Cette version de vSphere 5.0 comprend ESXi 5.0 et vCenter Server 5.0. Reportez-vous à Nouveautés de VMware vSphere 5.0 pour découvrir les nouvelles fonctions et améliorations de cette version.

Internationalisation

VMware vSphere 5.0 est disponible dans les langues suivantes :

  • Anglais
  • Français
  • Allemand
  • Japonais
  • Coréen
  • Chinois simplifié

Mode localisation forcée de vSphere Client

Avec vSphere 5.0, vous pouvez configurer VMware vSphere Client™ pour fournir l'interface textuelle en anglais, même si la machine sur laquelle il fonctionne n'est pas en anglais. Vous pouvez régler cette configuration pour la durée d'une seule session en utilisant un commutateur à ligne de commande. Cette configuration s'applique au texte de l'interface et n'affecte pas les autres paramètres de langue comme les formats horaires ou numériques.

Par exemple, la commande vSphere Client suivante affichera la session individuelle en anglais :

vpxClient -locale en_US

Compatibilité et installation

Compatibilité de version ESXi, vCenter Server et vSphere Client

La Matrice d'interopérabilité des produits VMware fournit des détails sur la compatibilité des versions en cours et précédentes des composants VMware vSphere, dont ESXi, VMware vCenter Server, vSphere Client et les produits VMware facultatifs. Consultez également le présent site pour des informations sur les agents de gestion et de sauvegarde pris en charge avant d'installer ESXi ou vCenter Server.

vSphere Web Client et vSphere Client sont intégrés au fichier ZIP qui comprend vCenter Server et les modules. Vous pouvez installer un client ou les deux à partir de l'assistant d'installation de VMware vCenter™.

Compatibilité matérielle pour ESXi

Pour savoir quels processeurs, périphériques de stockage, baies SAN et périphériques E/S sont compatibles avec vSphere 5.0, consultez les informations ESXi 5.0 du Guide de compatibilité de VMware.

Mises à niveau et installations des CPU pris en charge. vSphere 5.0 prend en charge uniquement les CPU disposant des jeux d'instructions LAHF et SAHF. Pendant une installation ou une mise à niveau, le programme d'installation vérifie la compatibilité du CPU hôte avec vSphere 5.0. Pour plus d'informations sur la prise en charge des UC, reportez-vous au Guide de compatibilité de VMware.

Compatibilité des systèmes d'exploitation clients pour ESXi

Pour déterminer quels systèmes d'exploitation clients sont compatibles avec vSphere 5.0, consultez les informations ESXi 5.0 dans le Guide de compatibilité de VMware.

Compatibilité des machines virtuelles pour ESXi

Les machines virtuelles dotées des versions matérielles virtuelles 4.0 et plus sont prises en charge avec ESXi 5.0. La version matérielle 3 n'est plus prise en charge. Pour utiliser des machines virtuelles équipées de la version matérielle 3 sur ESXi 5.0, mettez le matériel virtuel à niveau. Reportez-vous à la documentation Mise à niveau vSphere.

Mis à jour Connexions vSphere Client aux environnements Linked Mode

vCenter Server 5.0 ne peut exister en Linked Mode qu'avec d'autres instances de vCenter Server 5.0. Les groupes Linked Mode contenant à la fois vCenter Server 5.0 et des versions antérieures de vCenter Server ne sont pas pris en charge.

Compatibilité vSphere 5.0 et VMware View

Pour en savoir plus sur les configurations vSphere prises en charge avec VMware View, reportez-vous à la Matrice d'interopérabilité des produits VMware .

Notice d'installation pour cette version

Lisez la documentation Installation et configuration de vSphere qui explique dans le détail l'installation et la configuration d'ESXi et de vCenter Server.

Après une installation réussie, vous devez procéder à la configuration de l'octroi de licences, la mise en réseau et la sécurité. Pour des informations sur ces tâches de configuration, reportez-vous aux guides suivants de la documentation vSphere.

vCenter Server 5.0 prend en charge l'installation sur plateformes Windows 64 bits uniquement. Vous pouvez mettre à niveau vCenter Server 4.1 vers vCenter Server 5.0 sur le même système si celui-ci est 64 bits. Si vous avez installé VMware VirtualCenter 2.5 ou vCenter Server 4.0 sur des systèmes 32 bits, voir la documentation Mise à niveau vSphere pour des informations sur l'installation de vCenter Server sur un système d'exploitation 64 bits en conservant la base de données VirtualCenter.

vCenter Server 5.0 inclut les fichiers MIB (Management Information Base) relatifs à vCenter Server. Vous pouvez télécharger les fichiers MIB relatifs à ESXi sur le site de VMware : http://downloads.vmware.com/fr/d/.

Migration de solutions tierces

Les hôtes ESX/ESXi peuvent contenir des logiciels tiers, comme les modules VEM Cisco Nexus 1000V ou EMC PowerPath. L'architecture d'ESXi 5.0 change de celle d'ESX/ESXi 4.x afin qu'il soit impossible de migrer des logiciels tiers personnalisés (VIB) quand vous effectuez une mise à niveau de la version ESX/ESXi 4.x à la version ESXi 5.0. Quand vous mettez un hôte 4.x à niveau avec des VIB personnalisés qui ne figurent dans l'ISO de la mise à niveau, vous pouvez procéder, mais vous recevrez un message d'erreur répertoriant les VIB qui manquent. Pour réussir la mise à niveau ou la migration de tels hôtes, vous devez utiliser Image Builder et créer une image ESXi ISO sur mesure qui inclut les VIB manquants. Pour effectuer une mise à niveau sans inclure le logiciel tiers, utilisez l'option ForceMigrateou sélectionnez l'option pour supprimer les modules logiciels tiers pendant le processus de correction dans vSphere Update Manager. Pour plus d'informations sur l'utilisation d'Image Builder pour créer une image ISO sur mesure, consultez la documentation Installation et configuration de vSphere. Pour plus d'informations sur la mise à niveau avec des personnalisations tierces, consultez la documentation Mise à niveau vSphere et Installation et administration de VMware vSphere Update Manager. Pour plus d'informations sur la mise à niveau avec vSphere Update Manager, consultez la documentation Mise à niveau vSphere et Installation et administration de VMware vSphere Update Manager.

Mises à niveau pour cette version

Pour des explications sur comment mettre à niveau vCenter Server et les hôtes ESXi, consultez la documentation Mise à niveau vSphere.

Mises à niveau vCenter Server

vSphere 5.0 prend en charge les scénarios de mise à niveau suivants.

  • Vous pouvez effectuer les mises à niveau sur place sur des systèmes 64 bits de vCenter Server 4.x vers vCenter Server 5.0.
    Vous ne pouvez pas mettre à niveau une instance de vCenter Server 4.0.x opérationnelle sous Windows XP Professional x64 Edition.

  • Vous pouvez effectuer une mise à niveau de VirtualCenter 2.5 Update 6 et plus et vCenter Server 4.x vers vCenter Server 5.0 en installant vCenter Server 5.0 sur un nouveau système d'exploitation 64 bits, puis en migrant la base de données existante.
    Cette méthode de mise à niveau permet de procéder à une mise à niveau d'un système 32 bits vers un système 64 bits.

  • vCenter Server 5.0 peut gérer les hôtes ESXi 5.0 dans le même cluster avec les hôtes ESX/ESXi 4.x et ESX/ESXi 3.5. Il peut aussi gérer les hôtes ESX/ESXi 3.5 dans le même cluster avec les hôtes ESX/ESXi 4.x. vCenter Server 5.0 ne peut pas gérer les hôtes ESX 2.x ou 3.0.x.

Mises à niveau ESX/ESXi

vSphere 5.0 propose les outils suivants pour mettre les hôtes ESX/ESXi à niveau.

  • vSphere Update Manager. Si votre site utilise vCenter Server, effectuez une mise à niveau orchestrée des hôtes ou des machines virtuelles au moyen de vSphere Update Manager. Consultez les explications dans la documentation Mise à niveau vSphere, ou pour des explications exhaustives à propos de vSphere Update Manager, consultez la documentation Installation et administration de VMware vSphere Update Manager.

  • Mise à niveau interactive au moyen d'une image ISO du programme d'installation d'ESXi sur un CD-ROM ou un DVD. Vous pouvez exécuter le programme d'installation d'ESXi 5.0 depuis un CD-ROM ou un DVD et procéder ainsi à une mise à niveau interactive. Cette méthode convient si la mise à niveau concerne un petit nombre d'hôtes.

  • Exécution d'une mise à niveau scriptée. Vous pouvez mettre à niveau ou migrer les hôtes depuis ESXi/ESX 4.x vers ESXi 5.0 en exécutant un script de mise à jour ; ainsi la mise à niveau s'effectue efficacement, sans assistance. Les mises à niveau scriptées constituent un moyen efficace pour déployer plusieurs hôtes. Vous pouvez utiliser un script pour mettre à niveau ESXi à partir d'un CD-ROM ou d'un DVD, ou en effectuant un démarrage PXE du programme d'installation.

Versions Test de vSphere 5.0

Les mises à niveau des éditions vSphere 5.0 Beta et vSphere 5.0 Release Candidate vers vSphere 5.0 ne sont pas prises en charge. Désinstallez ESXi 5.0 Beta ou Release Candidate et vCenter Server 5.0 Beta ou Release Candidate puis lancez de nouvelles installations de vCenter Server 5.0 et ESXi 5.0. Si vous testiez les versions Beta ou Release Candidate de vSphere 5.0, VMware vous recommande de recréer les données de ces installations que vous souhaitez conserver sur vSphere 5.0.

Les SDK VMware vSphere

VMware vSphere propose un jeu de SDK pour vSphere Server et les environnements des systèmes d'exploitation clients.

  • vSphere Management SDK. Suite de kits de développement logiciel pour l'environnement de programmation vSphere Management. Le vSphere Management SDK contient les vSphere SDK suivants :

    • vSphere Web Services SDK. Inclut la prise en charge de nouvelles fonctionnalités disponibles dans les systèmes ESXi 5.0 et vCenter Server 5.0. Vous pouvez également utiliser ce SDK avec les anciennes versions d'ESX/ESXi et vCenter Server. Pour plus d'informations, consultez la documentation VMware vSphere Web Services SDK.

    • vSphere vCenter Storage Monitoring Service (SMS) SDK. SMS 2.0 est pris en charge sur vCenter Server 5.0. Pour plus d'informations, consultez la documentation vCenter SMS SDK.

    • vSphere ESX Agent Manager (EAM) SDK. EAM 1.0 est pris en charge sur ESXi 5.0. Pour plus d'informations, reportez-vous à vSphere ESX Agent Manager.

  • vSphere Guest SDK. VMware vSphere Guest SDK 4.0 est pris en charge sur ESXi 5.0. Pour plus d'informations, consultez la documentation VMware vSphere Guest SDK.

  • VMware vSphere SDK pour Perl. SDK pour Perl 5.0 est pris en charge sur vSphere 5.0. Pour plus d'informations, consultez la documentation vSphere SDK pour Perl.

Composants en libre accès pour VMware vSphere

Les déclarations de copyright et les licences applicables aux composants de logiciels en libre accès distribués dans vSphere 5.0 sont accessibles sur http://downloads.vmware.com/fr/d/, sous l'onglet Open Source. Vous pouvez également télécharger les fichiers source pour une licence GPL, LGPL ou d'autres licences semblables pour lesquelles le code source ou les modifications du code source doivent être disponibles pour la dernière version généralement disponible de vSphere.

Remarques concernant l'assistance produit

VMware vSphere 5.0 est la dernière édition pour les plateformes et fonctions de gestion suivantes. VMware continuera de fournir un support technique pour ces plateformes et fonctions au-delà de leurs cycles de vie.

  • VMware Toolbox. vSphere 5.0 est la dernière version incluant VMware Toolbox, l'interface utilisateur graphique des fonctions utilitaires VMware. VMware continuera de mettre à jour et de prendre en charge l'interface de ligne de commande (CLI) de Toolbox afin de pouvoir exécuter les fonctions utilitaires de VMware.

  • Paravirtualisation VMI. vSphere 4.1 était la dernière version à prendre en charge l'interface de paravirtualisation des systèmes d'exploitation clients VMI. Pour des informations sur la migration de machines virtuelles activées pour VMI en vue de leur fonctionnement sur des versions ultérieures de vSphere, reportez-vous à l' Article 1013842 de la base de connaissances.

  • Sockets VMCI. vSphere 5.0 est la dernière version importante prenant en charge les sockets Virtual Machine Communication Interface (VMCI) pour la communication des machines virtuelles entre elles. La prise en charge de l'utilisation des sockets VMCI pour la communication entre ESXi et les machines virtuelles se poursuivra.

  • Modules préétablis pour les clients Linux non pris en charge. vSphere 5.0 est la dernière version intégrant des modules préétablis (PBM) pour les systèmes d'exploitation clients Linux non pris en charge. Pour utiliser un client Linux non pris en charge, vous devez compiler les modules du noyau Linux à partir du code source pendant l'installation de VMware Tools.

  • Lecteurs de bande. VMware ne prend pas en charge les lecteurs de bande connectés aux hôtes ESX/ESXi. Pour un complément d'information, reportez-vous à l' Article 1016407 de la base de connaissances.

  • vSphere 5.0 ainsi que ses correctifs et mises à jour sont les dernières versions de vSphere à prendre en charge VMware ESX/ESXi 3.5 et VMware Virtual Center 2.5. Les prochaines versions de vSphere, y compris les extensions et plug-ins VMware ESXi, VMware vCenter Server, VMware vSphere Client et VMware vCenter, tels que vCenter Update Manager, ne fonctionneront pas avec VMware ESX/ESXi 3.5 et VMware Virtual Center 2.5. VMware ESX/ESXi 3.5 et VMware Virtual Center 2.5 continueront à être pris en charge jusqu'aux dates de fin de prise en charge publiées à l'origine.

Problèmes connus

Les problèmes connus suivants ont été rencontrés lors de tests rigoureux. Nous espérons qu'ils vous aideront à comprendre certains désagréments que vous pourriez rencontrer dans cette version. La liste des problèmes concerne cette version de vSphere 5.0 uniquement. Certains problèmes connus des éditions précédentes peuvent aussi s'appliquer à cette édition. Si vous rencontrez un problème non répertorié ici, vous pouvez étudier les problèmes connus des éditions précédentes, fouiller la Base de connaissances VMware ou encore nous contacter.

Liste des problèmes identifiés

Lisez la liste complète des problèmes identifiés pour trouver ce qui vous concerne. Les problèmes sont classés comme suit.

Problèmes d'installation
  • Information manquantes sur les règles pendant l'exécution de la cmdlet d'Image Builder pour afficher le profil d'image modifié dans PowerShell 1.0
    Vous installez vSphere PowerCLI sur Microsoft PowerShell 1.0. Ensuite, vous ajoutez un package logiciel OEM à un profil d'image. Lorsque vous listez le profil d'image, l'information à propos des propriétés de Règles est manquante.

    Solution : Accédez à l'information des règles en affichant les propriétés des Règles de l'objet du profil d'image.

  • Aucun message d'erreur lors de l'installation des outils de prise en charge de vSphere Authentication Proxy, vSphere ESXi Dump Collector et vSphere Syslog Collector pour les versions précédentes de vCenter Server
    Les outils vCenter Server (VMware ESXi Dump Collector, VMware Syslog collector, vSphere Auto Deploy et vSphere Authentication Proxy) sont inclus dans le support d'installation de vSphere 5.0. Si vous tentez d'installer un ou plusieurs de ces outils sur un système où une version précédente de vCenter Server est installée, l'installation échoue sans qu'aucun message d'erreur ne s'affiche.

    Solution : Aucune

  • Les outils de soutien vSphere Authentication Proxy, vSphere ESXi Dump Collector et vSphere Syslog Collector pour vCenter Server ne prennent pas en charge IPv6
    Les machines hôtes pour Authentication Proxy, ESXi Dump Collector et Syslog Collector doivent chacune avoir une adresse IPv4 valable. Vous pouvez installer ces outils de soutien sur les machines dans des environnements réseau IPv4 uniquement ou en mode mixte IPv4/IPv6. Vous ne pouvez pas installer les outils sur les machines dans des environnements IPv6 uniquement. Les services Authentication Proxy, ESXi Dump Collector et Syslog Collector sont associés à une adresse IPv4 pour communiquer avec vCenter Server, et ne prennent pas en charge IPv6. vCenter Server peut figurer sur une machine hôte dans un environnement réseau IPv4 uniquement, en mode mixte IPv4/IPv6 ou IPv6 uniquement, sachant que la machine connectée à vCenter Server via vSphere Client doit avoir une adresse IPv4 pour garantir le bon fonctionnement des services Authentication Proxy, ESXi Dump Collector et Syslog Collector.

    Solution : Aucune.

  • vCenter Inventory Service ne prend pas en charge l'association sur des interfaces IPv6 par défaut
    Quand vous installez vCenter Server, vCenter Inventory Service prend en charge uniquement IPv4 par défaut.

    Solution : Pour activer la prise en charge d'IPv6 pour vCenter Inventory Service, procédez comme suit.

    1. Arrêtez vCenter Inventory Service.
      1. Dans le panneau de configuration, double-cliquez sur Outils d'administration, puis sélectionnez Services.
      2. Cliquez avec le bouton droit sur vCenter Inventory Service, puis sélectionnez Arrêter.
    2. Dans un éditeur de texte, ouvrez le fichier suivant :
      Inventory_Service_installation_directory/lib/server/config/dataservice.properties
    3. Remplacez la valeur de dataservice.nio.enabledpar false.
    4. Redémarrez vCenter Inventory Service.
  • L'installation ou la mise à niveau scriptée d'ESXi à partir d'un CD ou d'un DVD échoue, sauf si la commande de ligne du démarrage utilise des majuscules pour le nom du fichier script
    Quand vous procédez à une installation ou une mise à niveau scriptée depuis une image ISO du programme d'installation d'ESXi 5.0 gravée sur un CD ou un DVD avec le script d'installation ou de mise à niveau (fichier kickstart), le programme d'installation reconnaît le nom de fichier kickstart uniquement s'il figure en majuscules. Par exemple, si le fichier kickstart s'appelle ks.cfg, et que vous utilisez la commande de ligne du démarrage ks=cdrom:/ks.cfgpour indiquer l'emplacement du fichier kickstart, l'installation échouera, et un message d'erreur semblable à ce qui suit apparaîtra : HandledError: Erreur (voir le journal pour plus d'info): impossible de trouver le fichier kickstart sur cd-rom with path -- /ks.cfg.

    Solution : Tapez le nom de fichier kickstart en majuscules dans la commande de ligne du démarrage, par ex. : ks=cdrom:/KS.CFG

  • Message d'erreur fallacieux quand vous tentez d'installer des VIB, et que vous utilisez un chemin relatif
    Quand vous tentez d'installer un dépôt, un VIB ou un profil au moyen de la commande esxcli software vib, et que vous indiquez un chemin relatif, l'opération échoue, et l'erreur suivante apparaît : No such file or directory: '/var/log/vmware/a.vib'

    Solution : Précisez le chemin absolu quand vous effectuez l'installation.

  • Impossible d'installer vSphere Client dans un dossier dont le nom contient des caractères spéciaux
    Quand vous installez vSphere Client dans un dossier ou un répertoire dont le nom contient un caractère spécial (point-virgule (;), crochet gauche ([), crochet droit (]), signe égal (=), signe plus (+), virgule (,) ou dièse (#)), le message d'erreur suivant apparaît :

    le chemin d'installation contient un caractère ';'. Veuillez sélectionner un répertoire d'installation avec ce caractère.

    Même si le nom du dossier ne contient pas de point-virgule (;), vous ne pourrez pas installer vSphere Client dans le dossier indiqué. Si vous installez vSphere Client dans un dossier personnalisé dont le nom contient un dièse ( #), le client ne pourra pas se connecter à vCenter Server.

    Solution : Prenez soin de ne pas installer vSphere Client dans un dossier personnalisé dont le nom contient un caractère spécial, à savoir le point-virgule (;), le crochet gauche ([), le crochet droit (]), le signe égal (=), le signe plus (+), la virgule (,) ou le dièse (#) ..

  • Échec de l'intégration à un groupe en Linked Mode après l'installation si Contrôle de compte d'utilisateur est activé dans Windows 2008
    Quand Contrôle de compte d'utilisateur (UAC) est activé dans les systèmes d'exploitation 64 bits Windows 2008 et que vous tentez d'intégrer une machine à un groupe en Linked Mode sur un système déjà doté de vCenter Server, le lien, bien que paraissant fonctionner sans erreur, échoue en réalité. Une seule instance de vCenter Server figure dans la liste de l'inventaire.

    Solution : Désactivez l'option Contrôle de compte d'utilisateur (UAC) avant d'intégrer un groupe en Linked Mode après l'installation, puis réactivez-la.

    1. Désactivez l'option UAC.
      1. Dans le menu Démarrer, sélectionnez Panneau de configuration > Comptes d'utilisateurs.
      2. Sélectionnez Activer ou désactiver le contrôle des comptes d'utilisateurs.
      3. Décochez Utiliser le contrôle des comptes d'utilisateurs (UAC) pour vous aider à protéger votre ordinateur et cliquez sur OK.
      4. Redémarrez la machine quand un message vous y invite.
    2. Lancez la configuration en Linked Mode.
      1. Sélectionnez Démarrer > Tous les programmes > VMware > Configuration vCenter Server Linked Mode.
      2. Cliquez sur Suivant.
      3. Sélectionnez Modifier la configuration Linked-Mode et cliquez sur Suivant.
      4. Sélectionnez Joindre cette instance vCenter Server à un groupe Linked-Mode existant ou à une autre instance, et cliquez sur Suivant.
      5. Entrez le nom de serveur et les informations de port LDAP et cliquez sur Suivant.
      6. Cliquez sur Continuer pour compléter l'installation.
      7. Cliquez sur Terminer pour mettre un terme au processus d'association.
    3. Connectez-vous à l'un des systèmes vCenter Server, et vérifiez que les serveurs sont liés.
    4. Sitôt les systèmes vCenter Server liés, activez l'option UAC.
      1. Dans le menu Démarrer, sélectionnez Panneau de configuration > Comptes d'utilisateurs.
      2. Sélectionnez Activer ou désactiver le contrôle des comptes d'utilisateurs.
      3. Sélectionnez Utiliser le contrôle des comptes d'utilisateurs (UAC) pour vous aider à protéger votre ordinateur et cliquez sur OK.
      4. Redémarrez la machine quand un message vous y invite.
  • Après l'installation de vSphere Web Client, quand l'utilisateur clique sur Terminer dans l'assistant d'installation, un navigateur s'ouvre, et une page vierge apparaît
    Après que vous avez installé vSphere Client, un navigateur s'ouvre, et une page vierge apparaît quand vous cliquez sur Terminer dans l'assistant d'installation. La page demeure vierge, et le navigateur n'établit pas la connexion avec l'application d'administration vSphere.

    Solution : Fermez le navigateur, et lancez l'Application d'administration vSphere depuis le menu Démarrer.

Problèmes de mise à niveau
  • Échec d'une mise à jour en direct avec ESXCLI, et affichage du message VibDownloadError
    Quand vous accomplissez les tâches suivantes, dans l'ordre, l'opération de redémarrage obligatoire échoue, et le message VibDownloadErrorapparaît.

    1. Mise à jour d'installation en direct avec la commande esxcli software profile updateou esxcli vib update.
    2. Avant le redémarrage, vous effectuez une opération qui nécessite un redémarrage, et l'opération n'aboutit pas. La vérification de la signature, qui peut se vérifier uniquement après que le VIB a été téléchargé, constitue un échec possible courant.
    3. Sans redémarrer l'hôte, vous tentez d'effectuer une autre opération qui nécessite un redémarrage. L'opération n'aboutit pas, et le message VibDownloadErrorapparaît.

 

Solution : La résolution du problème s'effectue en deux étapes.

  1. Redémarrez l'hôte ESXi pour remettre son état au propre.
  2. Recommencez l'installation en direct.
  • Panne possible des hôtes ESX 4.0 Update 2 après une mise à niveau de vCenter Server à la version 5.0
    Cette panne est accompagnée du message suivant, qui apparaît sur l'écran violet : NOT_IMPLEMENTED bora/vmkernel/filesystems/visorfs/visorfsObj.c:3391.

    Solution : Avant d'installer la mise à niveau vCenter Server 5.0, mettez tous les hôtes ESX 4.0 Update 2 gérés par vCenter Server à niveau à la version ESX 4.0 Update 3.

  • Échec de la mise à niveau de vCenter Server avec l'erreur L'administrateur système a défini des stratégies pour empêcher cette installation
    Ce problème peut survenir quand l'ordinateur n'a pas suffisamment de mémoire contiguë pour que Windows Server 2003 ou Windows XP puisse vérifier que le package .msiou le package .mspest correctement signé.

    Solution :

    1. Dans le menu Démarrer de Windows, sélectionnez Exécuter, tapez control admintools, et cliquez sur OK.
    2. Double-cliquez sur Stratégie de sécurité locale.
    3. Sélectionnez Stratégies de restriction logicielle.
    4. Si la liste des restrictions logicielles est vide, cliquez avec le bouton droit sur Stratégies de restriction logicielle, et sélectionnez Créer une stratégie.
    5. Sous Type d'objet, double-cliquez sur Contrôle obligatoire.
    6. Sélectionnez Tous les utilisateurs exceptés les administrateurs locaux, et cliquez sur OK.
    7. Redémarrez l'ordinateur, et réessayez la mise à niveau vCenter Server.
  • Échec de la migration des données si le chemin d'accès au support d'installation de vCenter Server contient des caractères non-ASCII
    Quand ce problème survient, un message d'erreur semblable au suivant apparaît : le codec 'ascii' ne peut pas décoder octet 0xd0 à la position 30 : l'ordinal n'est pas à portée (128); le programme d'installation s'arrête inopinément pendant le processus de migration des données.

    Solution : Assurez-vous que le chemin d'accès au support d'installation de vCenter Server ne contient pas de caractères non-ASCII.

  • Pendant les mises à jour scriptées depuis ESX/ESXi 4.x vers ESXi 5.0, les noms de périphériques de disques MPX et VML changent, avec pour conséquence éventuel l'échec de la mise à jour
    Les noms de périphériques de disques MPX et VML risquent de ne pas persister après un redémarrage des hôtes. Si les noms changent après le redémarrage dans une mise à niveau scriptée, celle-ci risque de s'interrompre.

    Solution : Quand cela est possible, utilisez les identifiants NAA (Network Address Authority Identifier) pour les périphériques de disques. Pour les machines sans disque avec identifiant NAA, comme les machines Hewlett Packard équipées des contrôleurs CCISS, procédez à la mise à niveau à partir d'un CD ou d'un DVD contenant l'image ISO du programme d'installation ESXi. Vous pouvez aussi, lors d'une mise à niveau scriptée, préciser l'instance ESX ou ESXi et utiliser la commande upgradeavec le paramètre --firstdisk=. Les commandes des scripts d'installation et de mise à niveau sont expliquées dans la documentation Installation et configuration de vSphere et Mise à niveau vSphere.

  • Impossibilité pour la console ESX et le rapport esxi_install.logd'acquérir une adresse DHCP pendant la mise à niveau quand le système ESX utilise des adresses IP manuellement attribuées sur un sous-réseau sans service DHCP
    Cette situation se présente quand un système ESX pourvu d'adresses IP manuellement attribuées est exécuté sur un sous-réseau dépourvu d'un serveur DHCP ou quand le serveur DHCP est hors capacité. Quel que soit le cas, au moment de la mise à niveau, le système ESX s'interrompra pour une durée d'une minute ou moins afin de tenter de récupérer une adresse IPv4 sur un serveur DHCP.

    Solution : Aucune. Après l'interruption d'une minute, le système continuera jusqu'au terme de la mise à niveau. Le système peut faire apparaître une invite indiquant d'appuyer sur Entrée pour continuer. Vous pouvez soit appuyer sur Entrée soit ignorer l'invite. Quel que soit votre choix, le système poursuivra la mise à niveau après l'interruption.

  • Arrêt de la mise à niveau ESX 4.x vers ESXi 5.0 dans un état de défaillance avec le message fichier potentiellement corrompu
    Lorsque vous procédez à la mise à niveau de ESXi 5.0 vers un système ESX 4.x avec des lignes non reconnues ou superflues dans /etc/sysconfig/network, le programme de mise à niveau est alors incapable d'analyser ces lignes et s'arrête avec ce message d'erreur.

    Solution : Avant la mise à niveau, vérifiez qu'aucune ligne superflue n'est présente dans les fichiers de configuration ESX dans /etc/sysconfig/network. Recherchez tout particulièrement la ligne encoding=UTF-8, qui peut être ajoutée sans intervention de l'utilisateur.

    • Problèmes d'octroi de licence
      • Échec possible de l'attribution automatique d'une clé de licence vSphere à certains hôtes ESX/ESXi dans un conteneur, avec les hôtes qui demeurent en mode d'évaluation
        vCenter Server 5.0 prend en charge l'attribution automatique des clés de licence aux hôtes ESX/ESXi. Vous pouvez associer une clé de licence avec un conteneur d'hôtes dans vCenter Server, comme un centre de données ou un cluster. vCenter Server attribue la clé de licence à tous les hôtes non titulaires d'une licence que vous ajoutez à ce conteneur. Vous pouvez associer une seule et unique clé de licence à un conteneur d'hôtes. Si la licence avec laquelle vous associez un conteneur d'hôtes s'applique à une version différente de celle des hôtes que vous ajoutez au conteneur, la licence n'est pas attribuée aux hôtes. Par exemple, si vous associez une licence vSphere 5.x à un cluster, et que vous ajoutez ESX/ESXi 4.x au cluster, la licence n'est pas attribuée aux hôtes ESX/ESXi 4.x, qui demeurent par conséquent en mode d'évaluation.

        Solution : Assurez-vous que tous les hôtes que vous ajoutez dans un conteneur sont de la même version que la licence que vous associez audit conteneur. Si un hôte du même conteneur nécessite une licence d'une autre version, associez la licence directement avec l'hôte. Par exemple, vous associez une licence vSphere 5.x avec un cluster. Vous ajoutez au cluster des hôtes ESXi 5.x auxquels est affectée la licence vSphere 5.x. Vous ajoutez des hôtes ESX/ESXi 4.x au même cluster, et vous associez une licence vSphere 4.x avec les hôtes. Vous reconnectez à vCenter Server les hôtes ESX/ESXi 4.x auxquels est affectée la licence vSphere 4.x.

      Problèmes de sécurité
      • Les sessions d'interface Web de banque de données ne sont pas immédiatement terminées lorsque vous fermez la fenêtre du navigateur
        Lorsque vous fermez un navigateur Web après avoir accédé à l'interface Web de la banque de données, la session n'est pas terminée immédiatement du côté serveur. VMware souhaite remercier Jason Jones d'Inner Security pour avoir signalé ce problème.

        Solution : Vous devez cliquer sur Fermer la session dans l'interface Web de la banque de données pour terminer la session avant de fermer la fenêtre du navigateur.

      • Veillez à sécuriser l'accès au vCenter Server Appliance
        Lorsque le vCenter Server Appliance est configuré pour utiliser un service de répertoire, tel qu'Active Directory ou NIS (Network Information Service), tous les utilisateurs disposent des privilèges de connexion au shell local. Le shell local n'est accessible qu'en utilisant la console distante dans vCenter Client. Vous devez verrouiller les droits d'accès au vCenter Server Appliance à l'aide des privilèges vCenter Server ou hostd de façon à n'inclure que les administrateurs appropriés.

        Solution : Limitez les opérations de machine virtuelle sur le vCenter Server Appliance aux administrateurs exclusivement, ce qui inclut l'accès à la console de la machine virtuelle et la capacité à mettre sous et hors tension une machine virtuelle.

        • Pour le système vCenter Server qui gère le vCenter Server Appliance : N'attribuez les privilèges de machine virtuelle sur le vCenter Server Appliance qu'aux utilisateurs disposant des privilèges d'administrateur.
        • Pour le processus hostd de tout système ESXi hébergeant le vCenter Server Appliance : N'attribuez les privilèges de machine virtuelle sur le vCenter Server Appliance qu'aux utilisateurs disposant des privilèges d'administrateur.
        En utilisant ces droits d'accès, les utilisateurs ne disposant pas des privilèges d'administrateur ne pourront pas accéder au vCenter Server Appliance par l'intermédiaire de vSphere Client.

         

         

      Problèmes de mise en réseau
      • Les informations de la console du service n'apparaissent pas dans l'assistant Ajouter un hôte à vSphere distribué, ni dans l'assistant Gérer les hôtes.
        Lors de l'ajout d'un hôte ESX 4.x à un commutateur distribué, les informations des adaptateurs réseau de la console du service n'apparaissent pas dans l'assistant Ajouter un hôte de la page de connectivité réseau dans la section des informations de l'adaptateur virtuel. Généralement, l'adresse MAC, l'adresse IP et le masque de sous-réseau y apparaissent.

        Solution : Pour consulter les informations d'un adaptateur réseau de la console du service, quittez l'assistant Ajouter un hôte ou l'assistant Gérer les hôtes, puis accédez à Hôte > Configuration > Mise en réseau dans vSphere Client.

        Si l'adaptateur réseau de la console du service est déployé sur un commutateur standard :

        1. Localisez le commutateur.
        2. Cliquez sur le bouton « Propriétés... ».
        3. Sélectionnez l'adaptateur réseau de la console du service.
          Notez le nom de l'adaptateur qui apparaît dans le diagramme VSS.

         

        Si l'adaptateur réseau de la console du service est déployé sur un commutateur distribué :

        1. Accédez à l'onglet Commutateur distribué vSphere.
        2. Localisez le commutateur distribué et sélectionnez « Gérer l'adaptateur virtuel... ».
        3. Localisez et sélectionnez l'adaptateur réseau de la console du service.

         

      • Le serveur ESXi Dump Collector s'arrête silencieusement.
        Lorsque le port du serveur ESXi Dump Collector est configuré à l'aide d'une valeur non valide, il s'arrête silencieusement sans aucun message d'erreur. Ce port étant le port par lequel le serveur ESXi Dump Collector reçoit les vidages de mémoire des hôtes ESXi, ces arrêts silencieux empêchent les vidages de mémoire des hôtes ESXi d'être collectés. Étant donné qu'ESXi Dump Collector n'envoie pas les messages d'erreur à vCenter Server, l'administrateur vSphere n'est pas informé du problème. Si le problème n'est pas résolu, cela affecte les capacités de prise en charge lorsque des échecs surviennent sur un hôte ESXi.

        Solution : Afin d'éviter cet échec, sélectionnez un port figurant dans la liste des ports recommandés pour la configuration du serveur ESXi Dump Collector. Il est recommandé d'utiliser le port par défaut.

      • L'utilisation d'un NIC 10G QLogic version QLE3142 avec un pilote nx_nic provoque l'arrêt des serveurs pendant le démarrage de gPXE.
        Si un NIC 10G QLogic version QLE3142 avec un pilote nx_nic est utilisé pour démarrer gPXE dans la configuration de démarrage sans état ESXi, le serveur ESXi arrête de fonctionner et le démarrage échoue.

        Solution : Utilisez d'autres NIC pour le démarrage de gPXE.

      • Échec de vSphere vMotion suite à l'activation de plus de 16 cartes réseau VMkernel
        vSphere 5.0 est limité à 16 cartes réseau VMkernel activées pour vMotion par hôte. Si vous activez plus de 16 cartes réseau VMkernel pour vMotion sur un hôte donné, vMotion en direction ou depuis cet hôte risque de faire l'objet d'une défaillance. Le message d'erreur indique refus de la demande d'initialiser 17 entrées d'IP flux en cours, où le nombre indique combien de cartes réseau VMkernel vous avez activées pour vMotion.

        Solution : Désactivez les cartes réseau vMotion VMkernel jusqu'à ce vous n'en ayez plus que 16 maximum activées pour vMotion.

      • Remplacement par le contrôle E/S réseau des balises 802.1p dans les paquets sortants dans ESXi 5.0
        Dans ESXi 5.0, le contrôle E/S réseau relie par un pont l'écart entre la qualité de service (QoS) de la mise en réseau virtuelle et la QoS de la mise en réseau physique, afin que vous puissiez préciser une balise 802.1p par pool de ressources.
        Cette fonctionnalité a pour effet secondaire que chaque pool de ressources est marqué d'une balise 802.1p par défaut (0), même si la balise n'a pas été explicitement définie. Le balisage binaire de la classe de service (CoS) à l'intérieur d'une machine virtuelle est remplacé au moment de quitter l'hôte ESXi si le contrôle E/S réseau est activé.

        Solution : Aucune. Vous pouvez choisir de ne pas utiliser le contrôle E/S réseau.

      • Configuration des cartes réseau VMkernel dans des environnements IPv6 uniquement non prise en charge dans le profil des hôtes
        Quand vous utilisez vSphere Client pour définir des configurations IP pour le profil d'un hôte, vous avez le droit de définir des paramètres IPv4 uniquement, IPv6 uniquement ou IPv4 et IPv6 mélangés pour les cartes réseau VMkernel. Les paramètres IPv6 uniquement ne sont toutefois pas pris en charge dans les profils d'hôtes. Si vous configurez des cartes réseau VMkernel avec des paramètres IPv6 uniquement, vous êtes invité à fournir les configurations IPv4 dans le fichier de réponses du profil d'hôte.

        Solution : Exécutez l'une des tâches suivantes :

        • Utilisez uniquement les paramètres IPv6 pour configurer vos cartes réseau VMkernel dans vSphere Client ; n'utilisez pas de profil d'hôte.
        • Incluez les deux configurations IPv6 et IPv4 pour les cartes réseau VMkernel au moment de créer et d'appliquer le profil d'hôte, puis désactivez les configurations IPv4 pour les cartes réseau VMkernel après avoir appliqué le profil.

         

      • Récupération par certains commutateurs Cisco de paquets dont le bit Priorité est défini
        Le contrôle E/S réseau VMware vSphere permet de marquer le trafic sortant avec des balises 802.1p. Cependant, certains commutateurs Cisco (4948 et 6509) récupèrent les paquets si les paquets balisés sont envoyés sur le VLAN natif (VLAN 0).

        Solution : Aucune.

      • Temps d'attente considérable dans le processus de démarrage ESXi pendant la configuration du VLAN et le chargement des pilotes
        Les hôtes ESXi avec les interfaces BE2 ou BE3 accusent un important temps d'attente pendant le chargement des pilotes et la configuration du VLAN. La durée du temps d'attente augmente avec le nombre d'interfaces BE2 et BE3 sur l'hôte, et elle peut être de plusieurs minutes.

        Solution : Aucune.

      • Échec de l'ajout d'un pool de ressources réseau à un vSphere Distributed Switch, accompagné de l'erreur Impossible de terminer une opération de vSphere Distributed Switch pour un ou plusieurs membres d'hôte
        Ce message d'erreur indique qu'un ou plusieurs hôtes sur le commutateur distribué est déjà associé avec le nombre maximum de pools de ressources réseau. Le nombre maximum de pools de ressources réseau autorisé sur un hôte est 56.

        Solution : Aucune.

      • Échec de l'ajout d'un pool de ressources réseau à un vSphere Distributed Switch, accompagné de l'erreur vim.fault.LimitExceeded
        Ce message d'erreur indique que le commutateur distribué a déjà le nombre maximum de pools de ressources réseau. Le nombre maximum de pools de ressources réseau sur un vSphere Distributed Switch est 56.

        Solution : Aucune.

      • LLDP n'affiche pas les noms des systèmes pour les commutateurs extrêmes
        Par défaut, les noms des systèmes sur les commutateurs extrêmes ne sont pas publiés. Sauf si le nom d'un système est explicitement défini pour apparaître sur le commutateur extrême, LLDP ne peut afficher cette information.

        Solution : Exécutez la commande configure lldp ports <port ID> advertise system-name pour faire apparaître le nom du système sur le commutateur extrême.

      • Échec d'ESXi suite à la troncature des paquets en miroir
        Quand un paquet en miroir dépasse la longueur du paquet en miroir définie pour la session d'écriture-miroir des ports, ESXi échoue. D'autres opérations qui tronquent les paquets peuvent aussi entraîner l'échec d'ESXi.

        Solution : Ne définissez pas de longueur de paquet en miroir pour une session d'écriture-miroir des ports.

      • Fault Tolerance incompatible avec vSphere DirectPath I/O with vSphere vMotion
        Quand l'option Fault Tolerance est activée sur une machine virtuelle, DirectPath I/O with vMotion est inactif pour tous les adaptateurs virtuels sur la machine virtuelle.

        Solution : Désactivez l'option Fault Tolerance, et redémarrez la machine virtuelle avant d'activer DirectPath I/O with vMotion.

      • IPv6 non pris en charge par vCenter Server Virtual Appliance
        Malgré la présence d'une option pour configurer IPv6 sur la console vCenter Server Virtual Appliance Web, vCenter Server Virtual Appliance ne prend pas en charge la configuration IPv6.

        Solution : Ne définissez pas ou ne modifiez pas la configuration IPv6 sur la console vCenter Server Virtual Appliance Web.

      • Activation de vSphere DirectPath I/O With vSphere vMotion par les applications VMCI
        Quand vous utilisez une application VMCI sur un système Cisco UCS, DirectPath devient inactif sur toutes les cartes réseau de la machine virtuelle.

        Solution : Arrêtez les applications VMCI, et redémarrez la machine virtuelle pour rétablir vSphere DirectPath I/O.

      • Utilisation de l'offre groupée NIC Emulex BE2/BE2 (pilote be2net)
        Lors de l'utilisation de vSphere 5.0 avec les NIC Emulex BE2/BE3 (pilote be2net) dans un environnement HP FlexFabric/Flex-10 ou IBM Virtual Fabric Adapter (VFA), il se peut que la connectivité ne fonctionne pas correctement sur les VM Windows ou sur le serveur lorsque des VLAN sont configurés.

        Solution : Ne pas utiliser le pilote fourni avec vSphere 5.0 Avant la mise à niveau vers vSphere 5.0, veuillez obtenir un pilote mis à jour d'Emulex, d'HP ou d'IBM qui doit être utilisé sur les systèmes HP FlexFabric/Flex-10 ou IBM VFA.

      Problèmes de stockage
      • Le seuil de latence E/S semble être à 15 ms après la désactivation des mesures E/S pour un cluster de banques de données
        Après que vous désactivez les mesures E/S pour un cluster de banques de données, la page Résumé dudit cluster de banques de données continue d'afficher un seuil de latence E/S d'une valeur de 15 ms (la valeur par défaut).

        Solution : Aucune. Pour voir la valeur adéquate, sélectionnez Cluster de banques de données > Stockage.

      • Le lien Entrer en mode de maintenance SDRS apparaît sur la page Résumé de la banque de données autonome
        Seules les banques de données faisant partie intégrante d'un cluster de banques de données peuvent passer sans encombre en mode de maintenance DRS de stockage. Pourtant, un lien Entrer en mode de maintenance DRS de stockage apparaît sur la page Résumé d'une banque de données qui ne figure dans aucun cluster. Quand vous cliquez sur Entrer en mode de maintenance SDRS pour une banque de données autonome, celle-ci tente de passer en mode de maintenance, et la tâche semble rester indéfiniment en attente.

        Solution : Annulez la tâche Entrer en mode de maintenance SDRS dans le panneau des tâches récentes de vSphere Client.

      • Un état APD (Tous les chemins d'accès en panne) dans un Storage vMotion peut donner lieu à une interruption de communication entre vCenter Server et l'hôte ESXi
        Dans le cas d'un état APD quand vous migrez des machines virtuelles au moyen de Storage vMotion, vCenter Server déconnecte l'hôte impliqué dans Storage vMotion de l'inventaire vCenter Server. Cet état persiste jusqu'au terme de l'opération Storage vMotion qui s'exécute en arrière-plan. Cette action peut durer quelques minutes ou quelques heures suivant le temps d'exécution de Storage vMotion. En attendant, il n'est possible d'effectuer aucune autre opération eu égard à cet hôte en particulier depuis vCenter Server.

        Solution : Aucune. Au terme de l'opération Storage vMotion, vCenter Server reconnecte l'hôte à l'inventaire. Cette défaillance ne touche aucune des machines virtuelles en cours de fonctionnement sur des banques de données non-APD.

      • L'ajout de liens symboliques à une banque de données risque d'entraîner un affichage erroné du contenu de la banque de données dans le Navigateur de banque de données
        Quand vous ajoutez des liens symboliques au niveau supérieur d'une banque de données, soit en externe sur un serveur NFS soit en vous connectant à l'hôte, il y a un risque que les informations de la banque de données, comme ses fichiers et ses dossiers, n'apparaissent pas correctement quand vous parcourez la banque de données. Des liens symboliques qui renvoient à des fichiers et des dossiers incorrects pourraient être à l'origine du problème.

        Solution : Retirez les liens symboliques. N'utilisez pas de liens symboliques dans les banques de données.

      • Tentatives d'ajouter une extension à une banque de données VMFS compatible ATS échouées
        Vous pouvez parcourir une banque de données compatible ATS uniquement sur un périphérique compatible ATS. Si vous sélectionnez le périphérique qui ne prend pas en charge ATS pour étendre la banque de données compatible ATS, l'opération échoue. vSphere Client affiche le message suivant : une erreur s'est produite lors de la configuration d'hôte. Dans le fichier journal, vous pouvez aussi trouver le message d'erreur suivant : l'opération a échoué, il n'est pas possible d'ajouter l'extension au filesystem.

        Solution : Avant d'ajouter une extension à une banque de données ATS, vérifiez si le périphérique d'extension prend en charge ATS en exécutant la commande suivante :
        esxcli storage core device vaai status get -d=device_ID
        La sortie doit afficher l'information suivante :
        ATS Status: supported

      • DRS de stockage peut ne pas se comporter comme prévu au moment de l'équilibrage de la charge E/S
        Quand vous utilisez le logiciel IOMeter pour générer une charge E/S et tester DRS de stockage, IOMeter remplit implicitement les fichiers de zéros uniquement. Ces données ne contiennent pas les schémas aléatoires de uns et de zéros, pourtant présents dans les données réelles et exigés par DRS de stockage pour déterminer les caractéristiques E/S et les performances de la banque de données.

        Solution : Quand vous testez l'équilibrage de charge DRS de stockage, utilisez des données réelles pour remplir au moins 20 pour cent de l'espace de stockage dans la banque de données. Si vous utilisez IOMeter pour générer une charge E/S, choisissez une version qui permet d'écrire des schémas aléatoires de uns et de zéros dans vos fichiers.

      • Les noms des disques des nouvelles machines virtuelles n'apparaissent pas dans les recommandations de placement initial DRS de stockage
        Quand vous créez, clonez ou déployez depuis un modèle une machine virtuelle dans un cluster de banques de données DRS de stockage, la boîte de dialogue des recommandations de placement ou des défaillances ne répertorie pas les noms des disques durs des nouvelles machines virtuelles. La boîte de dialogue affiche : placer le nouveau disque dur de la machine virtuelle sur <datastore name>.

        Solution : Aucune. Quand vous créez des machines virtuelles, les noms des disques durs ne sont pas attribués tant que les disques ne sont pas placés. Si les disques durs des machines virtuelles sont de tailles variées et placés dans des banques de données différentes, vous pouvez utiliser l'option Utilisation de l'espace avant et après les statistiques pour estimer quel disque est placé dans quelle banque de données.

      • DRS de stockage donne l'impression d'être désactivé quand vous utilisez l'assistant Tâche planifiée pour créer ou cloner une machine virtuelle
        Quand vous créez une tâche planifiée pour cloner ou créer une machine virtuelle, et que vous sélectionnez un cluster de banques de données comme stockage cible pour les fichiers de la machine virtuelle, la case Désactiver DRS de stockage demeure cochée en permanence. Vous ne pouvez pas désélectionner la case Désactiver DRS de stockage au regard de la machine virtuelle dans l'assistant Tâche planifiée.

        Solution : Aucune. La case Désactiver DRS de stockage demeure cochée en permanence dans l'assistant Tâche planifiée. Après l'exécution de l'assistant Tâche planifiée et sitôt la machine virtuelle créée, le niveau d'automatisation de la machine virtuelle est cependant le même que le niveau d'automatisation par défaut du cluster de banques de données.

      • vSphere Client affiche une erreur quand vous tentez de démonter une banque de données NFS alors que l'option Contrôle E/S de stockage est activée
        Si vous activez l'option Contrôle E/S de stockage pour une banque de données NFS, vous ne pouvez pas démonter cette banque de données. Le message d'erreur suivant apparaît : la ressource est en cours d'utilisation.

        Solution : Avant de tenter de démonter la banque de données, désactivez l'option Contrôle E/S de stockage.

      • ESXi ne peut pas distinguer entre les disques virtuels avec provisionnement statique mis à zéro en différé et avec provisionnement statique immédiatement mis à zéro dans les banques de données NFS assurant la prise en charge de l'Accélération matérielle
        Quand vous utilisez des banques de données NFS qui prennent en charge l'Accélération matérielle, vSphere Client permet de créer des disques virtuels au format Provisionnement statique mis à zéro en différé (zeroedthick) ou Provisionnement statique immédiatement mis à zéro (eagerzeroedthick). Quand vous cochez le type de disque dans la boîte de dialogue Propriétés de machine virtuelle, la section Provisionnement de disque affiche néanmoins toujours Provisionnement statique immédiatement mis à zéro comme format de disque, et ce quel que soit le format que vous avez sélectionné pendant la création du disque. ESXi ne fait pas la distinction entre des disques virtuels mis à zéro en différé et immédiatement mis à zéro dans les banques de données NFS.

        Solution : Aucune.

      • Après la migration, le mode d'un disque IDE RDM dans la compatibilité physique ne change pas en Indépendant persistent
        Le mode d'un disque IDE RDM dans la compatibilité physique ne change pas en Indépendant persistent après que vous avez migré la machine virtuelle équipé du disque de l'hôte ESX/ESXi 4.x vers ESXi 5.0.

        Solution : Après la migration, utilisez vSphere Client pour changer le mode du disque en Indépendant persistent.

      • Les tentatives d'ajouter un RDM en compatibilité virtuelle avec un disque enfant à une machine virtuelle existante se soldent par un échec
        Si vous tentez d'ajouter un RDM en compatibilité virtuelle doté d'un disque enfant à une machine virtuelle existante, l'opération échoue. vSphere Client affiche le message d'erreur suivant : Échec de la reconfiguration : vim.fault.DeviceUnsupportedForVmPlatform.

        Solution : Retirez le disque enfant pour pouvoir ajouter un RDM en compatibilité virtuelle.

      • Alors que FCoE est activé, les tentatives d'afficher les mappages de stockage se soldent par un échec, avec un message d'erreur
        Le problème touche uniquement les hôtes ESXi qui ont été ajoutés à vCenter Server sans aucune configuration précédente de FCoE. Après l'activation des adaptateurs FCoE sur ces hôtes, les tentatives d'afficher les mappages de stockage dans vSphere Client échouent. Le message d'erreur suivant apparaît : Une erreur interne s'est produite : impossible de sérialiser la réponse.

        Solution : Commencez par configurer FCoE sur l'hôte ESXi, puis ajoutez l'hôte à vCenter Server.

      • Une banque de données NFS ayant l'espace adéquat affiche des erreurs d'insuffisance d'espace
        Le problème survient uniquement quand vous utilisez le partage de client RPC (Remote Procedure Call) et que vous montez plusieurs volumes NFS issus de la même adresse IP du serveur NFS. Dans cette configuration, quand un des volumes NFS manque d'espace, les autres volumes NFS qui partagent le même client RPC risquent eux aussi de signaler des erreurs d'absence d'espace.

        Solution : Désactivez le partage de client RPC sur votre hôte en procédant comme suit :

        1. Dans le panneau d'inventaire de vSphere Client, sélectionnez l'hôte.
        2. Cliquez sur l'onglet Configuration, puis sur Paramètres avancés sous Logiciel.
        3. Cliquez sur NFS dans le panneau de gauche, et faites défiler jusqu'à NFS.MaxConnPerIP sur la droite.
        4. Modifiez la valeur par défaut pour 128.

         

      • Les tentatives de désenregistrement de plusieurs fournisseurs de stockage simultanément se soldent par un échec, avec une erreur
        Si vous tentez de désenregistrer plusieurs fournisseurs en même temps de vCenter Server, vous risquez de vous heurter à un échec. Le message d'erreur suivant apparaît, même en présence des fournisseurs défaillants dans vCenter Server : ManagedObjectNotFound. Le fichier sms.log peut éventuellement afficher l'exception suivante : ProviderUnregistrationFault.

        Solution : Désenregistrez manuellement un fournisseur à la fois.

      • Après redémarrage, l'hôte sans état ne parvient pas à détecter les banques de données iSCSI.
        Si un hôte sans état est ajouté aux commutateurs de la série Cisco Nexus 1000V et configuré avec une MTU de 9000, alors l'hôte est incapable de détecter les banques de données iSCSI après le redémarrage, même s'il peut découvrir les périphériques correspondants.

        Solution : Pour rendre les banques de données visibles, cliquez sur Actualiser dans l'écran Configuration > Stockage de vSphere Client.

      Problèmes de configuration de serveur
      • Un changement à la règle SATP-PSP au regard des profils d'hôte appliqués à l'hôte ESXi ne se reflète pas dans l'hôte après le redémarrage
        Après l'application d'un changement à la règle SAN Array Type Plugin Path Selection Policy (SATP PSP) et le redémarrage d'un hôte alloué avec Auto Deploy, le nouveau changement n'est pas reflété dans le SATP PSP pour chacun des périphériques. Concernant les hôtes ESXi non alloués avec Auto Deploy, le changement de SATP PSP n'est pas correctement actualisé dans l'hôte. Une vérification de conformité de l'hôte ESXi se solde toutefois par un échec avec le profil d'hôte.

        Solution : Après l'application du profil d'hôte à l'hôte ESXi, supprimez le profil d'hôte et extrayez-en un nouveau de l'hôte ESXi, puis attachez-le à l'hôte avant de redémarrer. Pour cela, utilisez la fonction Mettre à jour le profil depuis l'hôte de référence dans l'IU des profils d'hôte. Ce faisant, vous supprimez le profil d'hôte et en extrayez un nouveau de l'hôte tout en maintenant l'ensemble des attachements en cours.

        Utilisez la commande esxcli pour modifier le SATP PSP dans l'hôte lui-même avant d'extraire le profil d'hôte. N'utilisez pas l'éditeur de profil d'hôte pour modifier le SATP PSP.

      • L'application d'un profil d'hôte avec une stratégie de démarrage des services désactivée ne désactive pas le service
        Un profil d'hôte est créé avec comme hôte de référence un hôte ESXi configuré avec certains services désactivés, et il est appliqué à un hôte dont lesdits services sont activés. Le processus d'application du profil d'hôte ne désactive pas les services dans l'hôte ESXi cible. Cette situation arrive souvent quand les utilisateurs ont activé les services ESXShell ou SSH dans les hôtes ESXi cibles via l'option Profil de sécurité dans vSphere Client ou la fonction Options de dépannage dans DCUI.

        Solution : Le processus de redémarrage désactive les services. Vous pouvez aussi arrêter manuellement les services dans vSphere Client en configurant l'hôte. Effectuez la procédure pour chaque service.

        1. Sélectionnez l'hôte dans l'inventaire.
        2. Cliquez sur l'onglet Configuration.
        3. Cliquez sur Profil de sécurité dans la section Logiciel.
        4. Cliquez sur Propriétés, et sélectionnez le service.
        5. Cliquez sur Options.
        6. Cliquez sur Arrêter, puis sur OK.
      • L'état du fichier de réponses du profil d'hôte n'est pas actualisé au moment de basculer le profil attaché de l'hôte
        Au moment d'attacher un profil d'hôte à un hôte précédemment attaché à un autre profil d'hôte, l'état du fichier de réponses n'est pas actualisé. Si l'état du fichier de réponses est Terminé, après que vous avez attaché un autre profil d'hôte à l'hôte, l'état du fichier de réponses dans la vue du profil d'hôte demeure encore Terminé. L'état réel pourrait en fait changer et afficher Incomplet.

        Solution : Actualisez l'état du fichier de réponses manuellement après avoir attaché un profil d'hôte.

        1. Dans vSphere Client, sélectionnez le profil nouvellement attaché dans la vue d'inventaire Profils d'hôte.
        2. Cliquez sur l'onglet Hôtes et clusters.
        3. Cliquez avec le bouton droit sur l'hôte dans la liste Nom d'entité, et sélectionnez Vérifier le fichier de réponses.

        L'état du fichier de réponses du profil d'hôte est actualisé.

      • Mis à jour L'application manuelle d'un profil d'hôte comportant un grand nombre d'éléments définis pourrait expirer
        L'application d'un profil d'hôte comportant un grand nombre d'éléments définis, par exemple, un très grand nombre de vSwitches et de groupes de ports, pourrait expirer si l'hôte cible n'est pas configuré ou configuré partiellement. En pareils cas, le message d'erreur Impossible d'appliquer la configuration de l'hôteapparaît dans vSphere Client, même si le processus sous-jacent dans ESXi en charge d'appliquer la configuration continue de fonctionner.

        Le fichier syslog.log ou d'autres fichiers journaux peuvent par ailleurs comporter des messages d'erreur comme le suivant :
        Error interacting with configuration file /etc/vmware/esx.conf: Timeout while waiting for lock, /etc/vmware/esx.conf.LOCK, to be released. Another process has kept this file locked for more than 20 seconds. The process currently holding the lock is hostd-worker(5055). This is likely a temporary condition. Please try your operation again.

        Cette erreur émane d'un conflit dans le système suite à plusieurs opérations qui tentent de collecter les informations relatives à la configuration du système pendant que l'opération d'application des profils d'hôte définit la configuration. En raison de ces erreurs et d'autres erreurs associées au délai d'attente, même au terme de l'opération d'application des profils d'hôte sur le système, la configuration capturée dans le profil d'hôte risque de ne pas être appliquée dans son intégralité. Une vérification de la conformité de l'hôte montre quelles parties de la configuration n'ont pas été appliquées, et déclenche une opération d'application pour corriger les problèmes de non-conformité restants.

        Solution : Procédez au choix comme suit :

        • Hôtes ESXi non provisionnés avec Auto Deploy

          1. Augmentez la valeur du délai d'attente eu égard à l'opération d'application en ajoutant la saisie suivante dans le fichier /etc/vmware/hostd/cmdMo.xml :

            <managedObject id="2">
            <type> vim.profile.host.profileEngine.HostProfileManager </type>
            <moId> ha-hostprofileengine-hostprofilemanager </moId>
            --> <timeOutInSeconds> xxxx </timeOutInSeconds> <--****
            <version> vim.version.dev </version>
            <cmd> /usr/bin/sh </cmd>
            <arg id="1"> -l </arg>
            <arg id="2"> -c </arg>
            <arg id="3"> /usr/lib/vmware/hostd/hmo/hostProfileEngine.py --cgi </arg>
            </managedObject>


            xxxx est la valeur d'expiration en secondes. Par défaut, l'opération d'application expire après 10 minutes. Cette entrée vous permet de définir un délai d'expiration plus long. Par exemple, une valeur de 3 600 porte le délai d'expiration à 1 heure. La valeur que vous entrez pourrait varier en fonction de la configuration spécifique du profil d'hôte. Après avoir défini une valeur suffisamment élevée, l'erreur d'expiration de l'opération d'application n'apparaît plus et la tâche est visible dans vSphere Client jusqu'à ce qu'elle soit terminée.
          2. Redémarrez hostd.
        • Hôtes provisionnés avec Auto Deploy

          1. Redémarrez l'hôte ESXi alloué avec Auto Deploy.
          2. Pour les hôtes ESXi provisionnés avec Auto Deploy, vérifiez que le fichier de réponse est complet en effectuant l'opération Mettre à jour le fichier de réponse sur l'hôte ESXi puis en redémarrant.

            La configuration dans le profil d'hôte et dans le fichier de réponses s'applique au système pendant l'initialisation. Le démarrage des configurations volumineuses risque de durer plus longtemps, mais c'est toujours beaucoup plus rapide que d'appliquer manuellement le profil d'hôte dans l'ensemble de vSphere client.
      • Échec de la vérification de la conformité des profils d'hôte pour les hôtes de référence dont le profil vient d'être créé
        Une vérification de conformité d'un profil d'hôte récemment configuré, par exemple configuré avec iSCSI, peut se solder par un échec si le fichier de réponses n'est pas actualisé auparavant.

        Solution : Actualisez le fichier de réponses pour le profil avant d'effectuer la vérification de la conformité.

      • Échec de l'application d'un profil d'hôte si syslog logdir est défini sur la banque de données sans chemin
        Si la commande esxcli ou vSphere Client est utilisé(e) pour définir le répertoire du syslog sur une banque de données sans chemin supplémentaire, un profil d'hôte extrait de ce système ne peut pas s'appliquer à d'autres hôtes.

        Par exemple, la commande suivante configure le système d'une manière qui déclenche cette condition :
        esxcli system syslog config set --logdir /vmfs/volumes/datastore1

       

      De même, le fait de définir Syslog.global.logDir sur datastore1 dans la boîte de dialogue Paramètres avancés de l'onglet Configuration de l'hôte déclenche également cette condition.

      Solution : Réalisez une des opérations suivantes :

      • Avant d'extraire le profil d'hôte, modifiez Syslog.global.logDir dans la boîte de dialogue Paramètres avancés de sorte à lui attribuer la valeur « DATASTORE_NAME / » au lieu de « DATASTORE_NAME ».
      • Modifiez le profil d'hôte de sorte que la valeur de l'option de configuration avancée pour Syslog.global.logDir soit « DATASTORE_NAME / » et non « DATASTORE_NAME ».

       

    • L'application d'un profil d'hôte peut créer de nouveau des vSwitches et des portgroups.
      Les vSwitches et portgroups d'un hôte peuvent être créés de nouveau lorsqu'un profil d'hôte est appliqué. Cela peut survenir même si l'hôte est conforme au profil d'hôte.

      Cela se produit lorsque les options de règle portgroupprofile sont définies sur les valeurs par défaut. Cette configuration engendre un problème au cours duquel la comparaison entre les configurations du profil et de l'hôte peut échouer à tort lorsque le profil est appliqué. Dans ce cas, la vérification de conformité est transmise. L'échec de la comparaison engendre une nouvelle création de vSwitches et de portgroups lors de l'application du profil. Cela affecte tous les sous-profils de portgroupprofile.

      Solution : Modifiez les paramètres du profil pour les faire correspondre aux paramètres souhaités au lieu d'utiliser les paramètres par défaut.

    • L'agent SNMP intégré à VMware signale une date incorrecte pour l'installation du logiciel à travers hrSWInstalledTabledepuis HOST-RESOURCES-MIB.
      Lorsque vous interrogez le logiciel installé (hrSWInstalledTable RFC 2790) à l'aide de l'agent SNMP intégré à VMware, la date d'installation affichée pour l'installation du logiciel par l'utilisateur est incorrecte, car hrSWInstalledTablede HOST-RESOURCES-MIBne signale pas hrSWInstalledDatecorrectement.

      Solution : Pour retrouver la date correcte d'installation, utilisez la commande esxcli esxcli software vib list.

      • Problèmes vCenter Server et vSphere Client
        • Nouveau La base de données intégrée fournie avec le vCenter Server Appliance prend en charge un inventaire comprenant au maximum 5 hôtes et 50 machines virtuelles.
          La base de données intégrée n'est pas configurée pour gérer un inventaire qui comporte plus de 5 hôtes et 50 machines virtuelles Si vous utilisez la base de données intégrée avec le vCenter Server Appliance, le dépassement de ces limites peut provoquer de nombreux problèmes, tels que le vCenter Server ne répondant plus.

        • L'encadré Alarmes de vSphere Web Client n'indique pas le nombre adéquat d'alarmes présentes dans le système
          Quand les alarmes présentes dans le système dépassent 100, l'encadré Alarmes de vSphere Web Client indique à tort 100 alarmes uniquement.

          Solution : Aucune.

        • Les diagrammes de présentation des performances n'apparaissent pas pour les clusters de banques de données ou les banques de données dans les grands environnements
          Dans certains environnements très vastes, les diagrammes de présentation des performances peuvent ne pas apparaître au regard des clusters de banques de données ou des banques de données en raison de l'insuffisance de mémoire dans Tomcat, le service vSphere Management WebServices.

          Solution : Augmentez la quantité de mémoire disponible pour Tomcat.

        • Lors de l'exploitation de vSphere Web Client, vous êtes convié à maintes reprises à augmenter le stockage local disponible pour Adobe Flash.
          vSphere Web Client utilise le stockage local sur le système qui a donné accès au client pour stocker les fichiers journaux. Les limites de stockage pour les fichiers journaux sont déterminées par les paramètres d'Adobe Flash Player. À mesure que les fichiers journaux grossissent, une boîte de dialogue apparaît, invitant à augmenter la limite. L'invite réapparaît régulièrement jusqu'à ce que la limite de stockage atteigne Illimité.

          Solution : Définissez les limites de stockage pour Adobe Flash Player :

          1. Ouvrez le panneau Paramètres de stockage globaux ; pour cela, tapez l'URL suivante dans votre navigateur Web : http://www.macromedia.com/support/documentation/en/flashplayer/help/settings_manager03.html
          2. Réglez le curseur sur Illimité.
          3. Ouvrez le panneau Paramètres de stockage des sites Web ; pour cela, tapez l'URL suivante dans votre navigateur Web : http://www.macromedia.com/support/documentation/en/flashplayer/help/settings_manager07.html
          4. Sélectionnez l'URL de vSphere Web Client dans la liste des sites Web consultés.
          5. Réglez le curseur sur Illimité.

           

        • Impossible de sélectionner plusieurs colonnes à trier dans vSphere Web Client
          Dans vSphere Web Client, vous pouvez sélectionner la première colonne d'un tableau que vous voulez utiliser comme base pour le tri en cliquant sur son en-tête. Si vous cliquez sur l'en-tête de la deuxième colonne, cette colonne se transforme en première colonne de tri plutôt de faire l'objet d'une sélection en tant que deuxième colonne de tri.

          Solution : Pour effectuer un tri selon plusieurs colonnes d'un tableau dans vSphere Web Client, procédez comme suit :

          1. Sélectionnez la première colonne à trier en cliquant sur son en-tête.
          2. Sélectionnez la deuxième colonne et les autres qui suivent à trier en appuyant sur la touche Ctrl et en cliquant en même temps sur les en-têtes des colonnes.

           

        • Chargement des pages vSphere Web Client impossible dans Internet Explorer 7
          Si about:internetet https://localhostne figurent pas comme sites de confiance dans les paramètres de sécurité d'Internet Explorer 7, le navigateur Web ne pourra pas ouvrir les pages vSphere Web Client.

          Solution : Ajoutez about:internetet https://localhostdans les sites de confiance :

          1. Dans Internet Explorer 7, sélectionnez Outils > Options Internet.
          2. Cliquez sur l'onglet Sécurité.
          3. Sélectionnez Sites de confiance.
          4. Cliquez sur Sites.
          5. Dans la zone de texte Ajouter ce site Web à la zone, tapez about:internet , puis cliquez sur Ajouter.
          6. Dans la zone de texte Ajouter ce site Web à la zone, tapez https://localhost , puis cliquez sur Ajouter.
          7. Cliquez sur OK.
          8. Fermez et redémarrez Internet Explorer.

           

        • L'ouverture de l'Application d'administration vSphere à partir d'un raccourci produit l'erreur : Windows cannot find 'https://localhost:9443/admin-app'
          Quand Firefox est le navigateur Web par défaut et qu'il ne fonctionne pas, le lancement de l'Application d'administration vSphere à partir d'un raccourci peut générer l'erreur suivante : Windows ne peut pas trouver 'https://localhost:9443/admin-app'. Assurez-vous de saisir le nom correctement et essayez à nouveau.

          Solution : Ce problème avec Firefox sur certains systèmes Windows est connu. Reportez-vous à http://kb.mozillazine.org/Windows_error_opening_Internet_shortcut_or_local_HTML_file_-_Firefox.

        • vSphere Web Client ne charge pas l'inventaire de vCenter Server si le nom d'hôte de vCenter Server n'est pas résolu
          En cas d'impossibilité pour vSphere Web Client de résoudre le nom d'hôte du système vCenter Server et si vCenter Server est enregistré avec vSphere Client par le biais d'une adresse IP, vSphere Web Client ne pourra pas charger l'arborescence de l'inventaire.

          Solution : Assurez-vous que le nom d'hôte de vCenter Server peut être résolu en procédant comme suit au choix :

          • Ajoutez le système vCenter Server à votre serveur de noms.
          • Ajoutez le système vCenter Server au fichier C:\Windows\System32\drivers\etc\hostssur le système où fonctionne vSphere Web Client.

           

        • Le commande snmpwalk renvoie un message d'erreur quand vous l'exécutez sans l'option -t
          Quand la commande snmpwalkest exécutée sans les options -tet -rpour l'interrogation des données SNMP, l'agent SNMP intégré à VMware ne montre pas les données dans leur intégralité, et affiche le message d'erreur : aucune réponse de l'hôte.

          Solution : Quand vous exécutez la commande snmpwalk, utilisez l'option -tpour indiquer le délai d'inactivité et l'option -rpour fixer le nombre de tentatives. Par exemple : snmpwalk -m all -c public -v1 host-name -r 2 -t 10 variable-name.

        • Le plug-in Flash se bloque quand vous vous connectez ou déconnectez de vSphere Web Client sous Linux
          Quand vous vous connectez ou déconnectez de vSphere Web Client sous Linux, le plug-in Flash peut éventuellement se bloquer.

          Solution : Rechargez la page pour redémarrer le plug-in Flash.

        • Impossible d'accéder à l'outil d'administration de vSphere Web Client via une adresse IPv6 locale
          Si vous tentez d'accéder à l'outil d'administration de vSphere Web Client via une adresse IPv6 locale, le navigateur Web affiche le message d'erreur suivant : l'outil d'administration vSphere Web Client ne peut pas accéder à partir d'un hôte distant.

          Solution : Utilisez l'hôte local au lieu de l'adresse IPv6 pour accéder à l'outil d'administration. Par exemple, utilisez https://localhost:9443/admin-appau lieu d'une adresse comme https://[fc00:10:20:123:355c:1744:1b82:6716]:9443/admin-app.

        • Internet Explorer 7 ne peut pas accéder aux pages vSphere Client Web quand le client est installé sur un système qui utilise IPv6 à l'état pur
          Si vSphere Web Client est installé sur un système d'exploitation qui utilise IPv6 à l'état pur, vous ne pouvez pas utiliser Internet Explorer 7 pour accéder à vSphere Web Client.

          Solution : Utilisez Firefox ou Internet Explorer 8 pour accéder à vSphere Web Client.

        • Internet Explorer peut ne pas réussir à télécharger le plug-in d'intégration de client
          Quand vous utilisez Internet Explorer pour télécharger le plug-in intégration de client, le message suivant peut éventuellement apparaître : Internet Explorer ne peut pas télécharger vmware-vmcr-win32-x86.exe depuis localhost.Le problème survient quand certains paramètres de sécurité d'Internet Explorer empêchent le téléchargement du plug-in intégration de client.

          Solution : Utilisez une autre méthode pour télécharger le plug-in intégration de client.

          • Utilisez Firefox pour vous connecter à vSphere Web Client, et téléchargez le plug-in intégration de client.

          • Utilisez Internet Explorer pour vous connecter au fichier du plug-in intégration de client directement via le port non sécurisé http:// ipaddress: portnumber/vsphere-client/vmrc/vmware-vmrc-win32-x86.exe. Par exemple, http://localhost:9090/vsphere-client/vmrc/vmware-vmrc-win32-x86.exe.

           

        • vSphere Web Client ne charge pas ou ne rafraîchit pas les données
          vSphere Web Client est parfois incapable de charger ou de rafraîchir les données. La roue du chargement dans l'angle en haut à droite de l'application continue de tourner, et l'information demandée n'apparaît pas.

          Solution : Procédez au choix comme suit :

          • Cliquez sur le bouton Actualiser du navigateur.
          • Sélectionnez un autre objet dans l'arborescence de l'inventaire, et cliquez sur le bouton Actualiser du navigateur.
          • Vérifiez l'état de santé de vCenter Server et ses services. Redémarrez tous les services qui se sont interrompus.

           

        • Une erreur survient au moment de la sauvegarde des données des services d'inventaire dans vCenter Server Appliance
          L'exécution du script /usr/lib/vmware-vpx/inventoryservice/scripts/backup.shpour sauvegarder les données des services d'inventaire dans vCenter Server Appliance peut se solder par un échec, avec le message d'erreur suivant qui apparaît : Avertissement de VM du serveur 64 bits Java HotSpot(TM) : Échec de tentative d'allouer des pages de garde pile.Cette erreur survient quand vCenter Server Appliance n'a plus beaucoup de mémoire, et que JVM ne peut pas allouer suffisamment de mémoire pour lancer le processus.

          Solution : Augmentez la RAM système de vCenter Server Appliance.

        • Échec du redémarrage de vpxd dans vCenter Server Appliance avec une erreur de base de données
          Dans vCenter Server Appliance doté d'une base de données intégrée, le redémarrage de vpxdpeut échouer. Un message d'erreur semblable au suivant apparaît dans le fichier vpxd.log:
          Alert:false@ /build/mts/release/bora-336896/bora/vpx/vpxd/util/vpxdVdb.cpp:403

          Cette erreur survient si l'horloge du système dans vCenter Server Appliance est réinitialisée à une heure antérieure à celle à laquelle la base de données a été créée. Au final, les objets de la base de données créée par vCenter Server Appliance sont horodatés dans un temps dans le futur. En conséquence, les requêtes au regard des objets de la base de données n'aboutissent pas.

          Vous pouvez rencontrer cette erreur pendant la configuration d'Active Directory si l'horloge du contrôleur de domaine d'Active Directory est réglée à une heure antérieure à celle de l'horloge de vCenter Server Appliance ; en effet, pendant la configuration, l'horloge de vCenter Server Appliance est synchronisée avec l'horloge du contrôleur de domaine d'Active Directory.

          Solution : Après avoir configuré la base de données intégrée, ne réglez pas l'horloge système de vCenter Server Appliance à une heure antérieure. Quand vous configurez Active Directory, assurez-vous que l'horloge du contrôleur de domaine d'Active Directory n'est pas réglée à une heure antérieure à celle de l'horloge de vCenter Server Appliance.

        • La commande vCLI pour effacer la configuration de l'agent SNMP intégré réinitialise la source des indications et supprime les filtres d'interruption
          La commande vCLI vicfg-snmp -rpour effacer la configuration de l'agent SNMP intégré réinitialise la source des événements ou les interruptions par défaut, indications, et supprime tous les filtres d'interruption.

          Solution : Aucune.

        • Échec de l'activation de l'agent SNMP intégré avec une erreur d'adresse déjà utilisée
          Quand vous configurez un port autre que udp/161 pour l'agent SNMP intégré tandis que l'agent n'est pas activé, l'agent ne vérifie pas si le port est utilisé. Au final, vous risquez de vous heurter à un conflit de port quand vous activez l'agent, générant le message d'erreur suivant : Adresse déjà utilisée.

          Solution : Activez l'agent SNMP intégré avant de configurer le port.

        • La page de connexion de vSphere Web Client n'est pas accessible depuis la page d'accueil de vCenter Server
          Si vous utilisez une URL d'hôte local pour accéder à la page d'accueil de vCenter Server, un clic sur Connexion dans vSphere Web Client aboutit à une erreur.

          Solution : Utilisez l'adresse IP ou le nom d'hôte du système vCenter Server pour accéder à la page d'accueil.

        • La boîte de dialogue Sélectionner les utilisateurs et les groupes dans vSphere Client affiche des noms d'utilisateur et de groupe tronqués
          Quand vous ajoutez une permission à un objet d'inventaire dans vSphere Client, les noms d'utilisateur et de groupe risquent d'apparaître tronqués dans la boîte de dialogue Sélectionner les utilisateurs et les groupes. Par exemple, Administrateur risque d'apparaître sous la forme teur. Pour sélectionnez les utilisateurs et les groupes, vous devez tapez le nom complet correct.

          Ce problème survient quand le service de Workstation dans Windows est arrêté.

          Solution : Redémarrez le service de Workstation sur la machine vCenter Server.

          1. Sélectionnez Démarrer > Programmes > Outils d'administration > Services.
          2. Cliquez avec le bouton droit sur Workstation, et sélectionnez Démarrer.

           

        • La liste des machines virtuelles exportée peut s'avérer incomplète
          Quand vous sélectionnez un centre de données, un cluster, un hôte ou un autre objet dans l'inventaire de vSphere Client et que vous exportez une liste de ses machines virtuelles, la liste peut ne pas inclure la totalité des machines virtuelles. Ce problème provient du fait que l'information dans la liste n'est pas toujours renseignée au regard des objets qui ne sont pas visibles.

          Solution : Avant d'exporter, faites défiler la liste pour vérifier que toutes les machines virtuelles sont affichées.

        • Des messages d'erreur fallacieux apparaissent dans les fichiers journaux de vSphere Web Client
          Certains messages d'erreur fallacieux apparaissent dans les fichiers journaux de vSphere Web Client en raison des versions de Tomcat et de dm Server utilisées. Il s'agit entre autres d'un certain nombre de messages INFOet du message GRAVE : Aucun contexte global défini pour le serveur.Vous pouvez ignorer ces messages.

          Solution : Aucune.

        • L'aide en ligne de vSphere Web Client répertorie à tort Firefox 3.5 comme navigateur pris en charge
          L'aide en ligne de vSphere Web Client répertorie à tort Firefox 3.5 comme navigateur Web pris en charge au regard de vSphere Web Client et du plug-in intégration de client.

          Solution : Pour plus d'informations sur les navigateurs Web pris en charge, consultez la documentation Installation et configuration de vSphere.

        • vSphere Client affiche un message d'erreur quand vous tentez de visualiser les profils de stockage des machines virtuelles
          Quand vous connectez vSphere Client à vCenter Server et que vous tentez de visualiser le profil de stockage d'une machine virtuelle, le message d'erreur suivant peut apparaître : Il n'est pas possible de connecter VC au service de stockage piloté par profil à http:///sps/sdk.

          Un conflit entre ports survient quand le service des profils de stockage et un autre service sont configurés pour utiliser le port 31000. vSphere Web Client et vCenter Orchestrator peuvent être à l'origine de ce conflit.

          Solution : Redémarrez le service vSphere Web Client et le service de configuration vCenter Orchestrator. Les services choisiront le prochain port disponible à leur redémarrage. Si un seul des services est présent ou fonctionne sur la machine, vous devrez redémarrer uniquement ce service.

          Problèmes de gestion des machines virtuelles
          • Pilote indisponible pour le contrôleur xHCI au regard des périphériques USB 3.0
            La version 8 du matériel virtuel inclut la prise en charge pour le contrôleur xHCI et les périphériques USB 3.0. Il se peut toutefois qu'un pilote xHCI ne soit pas disponible pour plusieurs systèmes d'exploitation. Sans pilote installé sur le système d'exploitation client, vous ne pouvez pas utiliser de périphériques USB 3.0. À ce jour, aucun pilote n'est disponible pour le système d'exploitation Windows. Renseignez-vous sur la disponibilité d'un pilote auprès du fournisseur de votre système d'exploitation. Quand vous créez ou mettez à niveau des machines virtuelles équipées de systèmes d'exploitation clients Windows, vous pouvez continuer d'utiliser le contrôleur EHCI+UHCI existant qui prend en charge les périphériques USB 1.1 et 2.0 pour la configuration USB entre un hôte ESXi ou un ordinateur client et une machine virtuelle. Si votre machine virtuelle Windows dispose de contrôleurs USB xHCI et EHCI+UHCI, les périphériques USB 1.1 et USB 2.0 récemment ajoutés seront connectés à xHCI, et le client ne les détectera pas.

            Solution : Retirez le contrôleur xHCI de la configuration de la machine virtuelle pour connecter les périphériques USB à EHCI+UHCI.

          • Les noyaux Linux antérieurs à la version 2.6.27 ne signalent pas l'autoalimentation de 2 cœurs par socket
            À commencer avec ESXi 5.0, la prise en charge des CPU virtuels multi-cœurs permet l'autoalimentation de 2 cœurs par socket. Les noyaux Linux antérieurs à la version 2.6.27 signalent bien uniquement l'alimentation de 2 valeurs pour les cœurs par socket. Par exemple, il se peut que certains systèmes d'exploitation clients Linux ne signalent aucune information d'ID physique quand vous définissez numvcpus = 6et cpuid.coresPerSocket = 3dans le fichier .vmx. Les noyaux Linux 2.6.28 et plus signalent l'UC et la topologie des cœurs correctement.

            Solution : Aucune

          • Quand vous ajoutez de la mémoire à chaud sur les machines virtuelles équipées des systèmes d'exploitation clients Linux 64 bits ou Windows 7 32 bits, vous ne pouvez pas augmenter la mémoire virtuelle existante à plus de 3 Go
            Les conditions suivantes s'appliquent à l'ajout de mémoire à chaud sur des machines virtuelles dotées des systèmes d'exploitation clients Linux 64 bits ou Windows 7 32 bits.

            • Si la machine virtuelle sous tension dispose d'une mémoire inférieure à 3 Go, vous ne pouvez ajouter à chaud plus de 3 Go de mémoire.
            • Si la machine virtuelle possède 1 Go de mémoire, vous pouvez ajouter 2 Go de mémoire.
            • Si la machine virtuelle possède 2 Go de mémoire, vous pouvez ajouter 1 Go de mémoire.
            • Si la machine virtuelle possède 3 444 Mo de mémoire, vous pouvez ajouter 128 Mo de mémoire.
            • Si la machine virtuelle sous tension dispose d'une mémoire de 3 Go exactement, vous ne pouvez ajouter aucune mémoire à chaud.

             

            Si la machine virtuelle sous tension dispose d'une mémoire supérieure à 3 Go, vous pouvez augmenter la mémoire de la machine virtuelle jusqu'à 16 fois la taille de celle sur la machine virtuelle initiale sous tension ou jusqu'à la limite de la version matérielle, à savoir la plus petite valeur des deux. La limite de la version matérielle est de 255 Go pour la version matérielle 7 et de 1 011 Go pour la version matérielle 8.

            Les systèmes d'exploitation clients Linux 64 bits et Windows 7 32 bits se bloquent quand la mémoire croît d'une valeur inférieure ou égale à 3 Go à une valeur supérieure à 3 Go tandis que la machine virtuelle est sous tension. Cette restriction vSphere garantit que vous ne déclencherez pas ce bogue dans le système d'exploitation client.

            Solution : Aucune.

          • Erreur d'ajout à chaud d'un CPU sur les machines virtuelles dotées de la version matérielle 7
            L'ajout à chaud de CPU virtuels est pris en charge avec la fonction CPU virtuels multicœurs pour les machines virtuelles équipées de la version matérielle 8.
            Pour les machines virtuelles dotées de la version matérielle 7 avec plus d'une cœur par socket, quand vous activez la fonction Ajout à chaud de CPU dans la boîte de dialogue Propriétés de la machine virtuelle, et que vous tentez d'ajouter des CPU virtuels à chaud, l'opération échoue, et le message d'erreur suivant apparaît : CPU enfichable à chaud n'est pas pris en charge pour cette machine virtuelle.

            Solution : Pour utiliser la fonction Ajout à chaud de CPU avec des machines virtuelles correspondant à la version matérielle 7, réglez le nombre de cœurs par socket sur 1.
            Pour optimiser le résultat, utilisez des machines virtuelles correspondant à la version matérielle 8.

          • L'ajout à chaud de mémoire sur un système Windows 2003 32 bits qui utilise le pilote LSISAS du 20 novembre 2007 peut entraîner l'absence de réaction de la machine virtuelle
            Le pilote LSI-SAS du 20 novembre 2007 ne peut pas gérer correctement une mémoire supérieure à 3 Go si celle-ci n'est pas présente au démarrage du système. Quand vous ajoutez à chaud de la mémoire à un système qui en disposait moins de 3 Go initialement, et qui se retrouve avec plus de 3 Go de mémoire après l'ajout à chaud, l'état du système Windows est altéré, et Windows peut au final cesser de réagir.

            Solution : Utilisez le dernier pilote LSI SAS disponible sur le site Web de LSI. N'utilisez pas l'adaptateur virtuel LSISAS1068 sur les machines virtuelles Windows 2003.

          • Une adresse IPv6 incorrecte apparaît dans l'onglet Résumé sur les systèmes d'exploitation clients MacOS X Server 10.6.5 et plus
            Quand vous cliquez sur Afficher tout dans l'onglet Résumé dans vSphere Client, la liste des adresses IPv6 comporte une adresse locale de lien incorrecte. L'adresse incorrecte apparaît quand vous exécutez le fichier ifconfig, et que vous comparez la sortie de la commande avec la liste des adresses dans vSphere Client. Elle s'affiche aussi quand vous exécutez la commande vim-cmdpour obtenir les données GuestInfo.

            Solution : Aucune

          • La création d'un grand nombre de machines virtuelles en même temps entraîne l'échec de certaines opérations de fichiers
            Quand vous créez simultanément un grand nombre de machines virtuelles qui résident dans le même répertoire, le système de stockage est submergé, et certaines opérations de fichiers se soldent par un échec. Un message d'erreur vim.fault.CannotAccessFileapparaît, et l'opération Créer une machine virtuelle n'aboutit pas.

            Solution : Créez des machines virtuelles supplémentaires par petits lots, par exemple par lots de 64, ou essayez de créer des machines virtuelles dans des banques de données différentes ou au sein de répertoires divers dans la même banque de données.

          • Il se peut que les périphériques USB transmis d'un hôte ESXi vers une machine virtuelle se déconnectent pendant la migration avec vMotion
            Pendant la transmission d'un périphérique USB vers une machine virtuelle depuis un hôte ESXi tandis que le périphérique est configuré pour rester connecté pendant la migration avec vMotion, il se peut que le périphérique se déconnecte durant l'opération vMotion. Les périphériques peuvent aussi se déconnecter si DRS déclenche une migration. Quand les périphériques se déconnectent, ils retournent à l'hôte et ne sont plus connectés à la machine virtuelle. Ce problème survient plus souvent quand vous migrez des machines virtuelles dotées de plusieurs périphériques USB connectés, mais seulement occasionnellement quand un seul périphérique est connecté ou que leur nombre est plus petit.

            Solution : Remigrez la machine virtuelle vers l'hôte ESXI auquel les périphériques USB sont physiquement raccordés et reconnectez ceux-ci à la machine virtuelle.

          • Une machine virtuelle avec un périphérique de liaison SCSI inaccessible ne parvient pas à mettre sous tension
            Si un périphérique de liaison SCSI fixé à une machine virtuelle dispose d'un support qui s'avère inaccessible depuis l'hôte de la machine virtuelle, celle-ci ne parvient pas à mettre sous tension, et l'erreur suivante apparaît : une erreur inattendue a été reçue de l'hôte ESX lors de la mise sous tension de VM.

            Solution : Procédez au choix comme suit :

            • Si l'hôte de la machine virtuelle dispose d'un périphérique SCSI physique, remplacez le support du périphérique de liaison par le périphérique SCSI physique de l'hôte, et mettez sous tension la machine virtuelle.
            • Si l'hôte ne possède pas de périphérique SCSI physique, retirez le périphérique de liaison SCSI de la machine virtuelle, et mettez sous tension celle-ci.

             

          • Il se peut que l'icône de VMware Tools sur la barre d'état système indique à tort Périmé
            Si une machine virtuelle utilise VMware Tools qui a été installé avec vSphere 4.x, l'icône sur la barre d'état du système d'exploitation client indique à tort Périmé. Dans vSphere 5.0 Client et dans vSphere Web Client, l'onglet Résumé au regard de la machine virtuelle indique l'état Out-of-date (OK. Cette version est prise en charge sur l'hôte existant, mais doit être mise à niveau si la nouvelle fonctionnalité ne fonctionne pas). VMware Tools installé avec vSphere 4.x n'est pas pris en charge, sans exiger forcément de mise à niveau vers vSphere 5.0.

            Solutions : Dans vSphere 5.0, utilisez l'onglet Résumé au regard de la machine virtuelle dans vSphere Client ou dans vSphere Web Client pour déterminer l'état de VMware Tools. Si l'état est en effet Périmé, mais que vous ne voulez pas faire de mise à niveau, vous pouvez utiliser les paramètres suivants pour désactiver les invites de mise à niveau et l'icône de mise en garde dans le système d'exploitation client :

            • Si la machine virtuelle est réglée de sorte à automatiquement mettre VMware Tools à niveau, mais que vous voulez que la machine virtuelle demeure à la version prise en charge la plus basse, définissez la propriété suivante comme paramètre de configuration avancée : définissez tools.supportedOld.autoupgradesur FALSE. Ce paramètre désactive aussi dans le client l'icône du point d'exclamation, qui prévient que VMware Tools n'est pas pris en charge.
            • Si VMware Tools est périmé, et que vous voulez désactivez l'icône du point d'exclamation qui apparaît au niveau de l'icône de VMware Tools dans la barre d'état système, définissez la propriété suivante comme paramètre de configuration avancée : définissez tools.supportedOld.warnsur FALSE.

            Aucun de ces paramètres n'a d'incidence sur le comportement de VMware Tools quand l'onglet Résumé indique l'état Non pris en charge ou Erreur. Dans ces situations, l'icône du point d'exclamation apparaît, et VMware Tools est automatiquement mis à niveau (si telle est la configuration), même quand les paramètres de configuration avancée sont définis sur FALSE. Vous pouvez définir les paramètres de configuration avancée soit en modifiant le fichier de configuration de la machine virtuelle, .vmx, soit en utilisant vSphere Client ou vSphere Web Client pour modifier les paramètres de la machine virtuelle. Dans l'onglet Options, sélectionnez Avancés > Général, et cliquez sur Paramètres de configuration.

             

          • La fonction de Contrôler et mettre à niveau Tools pendant le cycle d'alimentation ne fonctionne pas dans ESXi 5.0
            Dans ESX/ESXi 4.1, l'option Contrôler et mettre à niveau VMware Tools pendant le cycle d'alimentation était disponible pour mettre à niveau VMware Tools au moment de la mise à l'arrêt de la machine virtuelle. Cette fonction ne fonctionne pas dans ESXi 5. Ignorez les rubriques associées à cette fonction dans la documentation.

            Solution : Installez VMware Tools manuellement.

          • Les systèmes d'exploitation client Mac OS X à forte utilisation de CPU et de mémoire peuvent se heurter à une alerte de noyau pendant les opérations d'interruption ou de reprise ou de migration de la machine virtuelle
            Suite à des opérations d'interruption ou de reprise d'une machine virtuelle ou à la migration avec vMotion sur un hôte dont la charge en CPU ou en mémoire est lourde, la demande d'invalidation TLB (Translation Lookaside Buffer) risque d'être interrompue. En pareils cas, le système d'exploitation client Mac OS X cesse de réagir, et une variante d'un des messages suivants s'inscrit dans le fichier vmware.log :
            The guest OS panicked. The first line of the panic report is: Panic(CPU 0): Unresponsive processor
            The guest OS panicked. The first line of the panic report is: panic(cpu 0 caller 0xffffff8000224a10): "pmap_flush_tlbs()timeout: " "cpu(s) failing to respond to interrupts,pmap=0xffffff800067d8a0 cpus_to_respond=0x4"@/SourceCache/xnu/xnu-1504.7.4/osfmk/x86_64/pmap.c:2710

            Solution : Diminuez la charge en CPU et en mémoire sur l'hôte ou réduisez le nombre de CPU virtuels à 1.

          • Les opérations de clonage ou de déplacement d'une machine virtuelle de ESXi 5.0 vers ESX/ESXi 4.1 échouent si la réplication est activée
            Si vous utilisez la commande hbr enablereplicationpour activer la réplication sur une machine virtuelle qui réside sur un hôte ESXi 5.0 et cloner la machine virtuelle vers un hôte ESX/ESXi 4.1 ou de version antérieure, la validation échoue, et le message d'erreur suivant apparaît : l'opération n'est pas prise en charge. Le clonage des machines virtuelles ESXi 5.0 sur des hôtes ESX/ESXi 4.1 n'est pas pris en charge.

            Solution : Sélectionnez l'une des options suivantes :

            • Clonez la machine virtuelle sur un hôte ESXi 5.0.
            • Clonez ou déplacez une nouvelle machine virtuelle sur un hôte ESX/ESXi 4.1.

             

        • L'incompatibilité entre vCenter Server 5.0 et les hôtes ESX/ESXi est à l'origine de l'échec des opérations de migration des machines virtuelles avec des disques delta
          Si vCenter Server 5.0 gère un hôte dont la version est antérieure à ESX/ESXi 4.0 Update 3, vous ne pouvez pas migrer des machines virtuelles avec des snapshots ou des disques delta vers l'hôte. Toute tentative d'une telle migration donne lieu au message d'erreur système suivant : Migration of VMs with snapshots or delta disks is not supported due to version incompatibility between vCenter Server and ESX. To continue this operation, please upgrade your ESX host(s) to ESX 4.0 Update 3 or later.
          La même restriction s'applique, et un message d'erreur semblable apparaît pour ESX/ESXi 4.1. ESX/ESXi 4.1 ne prend pas en charge la migration des machines virtuelles avec des disques delta si vCenter Server 5.0 gère l'hôte.

          Solution : Faites une mise à niveau de l'hôte ESX/ESXi vers ESX/ESXi 4.0 Update 3 ou plus ou vers ESX 4.1 Update 1 ou plus.

        • Des configurations de stockage inadéquates peuvent empêcher la connexion des périphériques USB avec les machines virtuelles
          Il se peut que les périphériques USB connectés à un hôte ESXi et à une machine virtuelle ne soient pas disponibles pour être ajoutés à la machine virtuelle si la configuration du stockage est inadéquate. Des configurations inadéquates sur l'hôte peuvent être à l'origine de temps d'analyse prolongés au démarrage, ce qui peut donner l'impression que les périphériques USB connectés à l'hôte ne sont pas disponibles pour la liaison avec la machine virtuelle. Par exemple, si une adresse SendTargets, ou de découverte dynamique, sur le système n'existe pas ou ne répond pas, une temporisation de la découverte se produit. Une configuration iSCSI inadéquate peut par ailleurs entraîner des retards entre une et deux minutes en raison des délais d'attente TCP.

          Solution : Rectifiez la configuration, puis utilisez la commande service mgmt-vmware restartpour redémarrer hostd.

        • Impossible de définir les scripts VMware Tools sur mesure via l'IU de VMware-Toolbox dans le système d'exploitation client Linux quand le chemin d'accès aux scripts sur mesure contient des caractères non-ASCII
          Des caractères non-ASCII, comme des cases carrées avec un Xà l'intérieur, apparaissent dans la fenêtre Propriétés de VMware Tools dans les systèmes d'exploitation clients Linux quand l'option régionale du système est zh_CN.gb18030, ja_JP.eucjp,ou ko_KR.euckr. En pareils cas, vous ne pouvez pas définir des scripts VMware Tools sur mesure.

          Solution : Exécutez l'une des tâches suivantes :

          • Changez le nom du répertoire où figurent les scripts VMware Tools sur mesure de sorte qu'il contienne des caractères ASCII uniquement.
          • Définissez les scripts VMware Tools sur mesure en tapant la commande vmware-toolbox-cmd scriptà une invite du shell.

           

        • Les suffixes DNS non-ASCII ne sont pas correctement définis après la personnalisation de Windows XP et de Windows 2003
          Si vous entrez un suffixe DNS non-ASCII dans l'onglet DNS de Propriétés de réseau quand vous utilisez l'assistant de spécification de personnalisation pour personnaliser Windows XP ou Windows 2003, la personnalisation est signalée comme ayant réussi, mais le suffixe DNS non-ASCII n'est pas correctement défini.

          Solution : Définissez le suffixe DNS manuellement dans Windows XP et dans Windows 2003.

        • Une machine virtuelle SMP Windows 7 à mémoire conventionnelle cesse de répondre et un message d'erreur s'affiche sur un écran bleu.
          Si une machine virtuelle SMP équipée d'un système d'exploitation client Windows 7 dispose d'une mémoire de 50 pour cent inférieure à la RAM, et qu'elle fonctionne sur un hôte ESXi dont la mémoire et le CPU sont engagés de façon excédentaire, la machine virtuelle peut cesser de répondre. Dans ces conditions et si vous effectuez une migration avec vMotion ou une opération d'interruption ou de reprise, un écran bleu apparaît, avec le message d'erreur suivant ou un message d'arrêt semblable :
          *** STOP: 0x0000007E
          *** STOP: 0x0000008E

          Solution : Désactivez les limites de mémoire de la machine virtuelle ou définissez une limite de mémoire plus importante.

        • L'agent SNMP intégré à VMware signale un statut incorrect pour les processeurs dans l'objet hrDeviceStatusdu module HOST-RESOURCES-MIB.
          En présentant les informations du système, l'agent SNMP intégré à VMware affiche un statut incorrect pour les processeurs. L'agent SNMP présente un statut Unknownpour les processeurs de l'objet hrDeviceStatusdans HOST-RESOURCES-MIB. L'implémentation ESX/net-snmp de HOST-RESOURCES-MIB ne renvoie pas l'objet hrDeviceStatus, ce qui revient à signaler un statut unknown.

          Solution : Utilisez les données CIM APIs ou SMBIOS pour vérifier le statut des processeurs.

        • Le chemin du disque des snapshots dans le fichier de la base de données des snapshots .vmsd et le chemin parent dans le fichier descripteur de disque delta ne sont pas mis à jour après la migration.
          Lorsque snapshot.redoNotWithParentest défini sur TRUEet que vous modifiez la configuration de snapshotDirectory, par exemple, de Base de données A en Base de données B, le message Configuration snapshot non valide détectéepeut s'afficher. Ce problème survient lorsque les deux conditions suivantes sont présentes :

          • Vous rétablissez un ancien snapshot dans l'arborescence de snapshot et créez des snapshots depuis ce point de snapshot. Cela résulte en une hiérarchie d'arborescence de snapshot non linéraire.
          • Les liens de disque dans une chaîne de disques couvrent plusieurs banques de données et comprennent à la fois les banques de données source et de destination. Cette situation se produit si vous modifiez les paramètres snapshotDirectoryde sorte à ce qu'ils pointent vers différentes banques de données à plusieurs reprises et prennent des snapshots de la machine virtuelle entre les modifications de snapshotDirectory. Par exemple, vous prenez des snapshots d'une machine virtuelle avec snapshotDirectorydéfini sur Banque de données A, rétablissez un ancien snapshot, puis modifiez les paramètres snapshotDirectoryen Banque de données B et prenez des snapshots supplémentaires. Enfin, vous migrez le disque virtuel de Banque de données B vers Banque de données A.

          Il est recommandé de conserver la configuration par défaut, qui stocke les snapshots parents et enfants ensemble, dans le répertoire des snapshots. Évitez de modifier les paramètres snapshotDirectoryou de prendre des snapshots entre les modifications des banques de données. Si vous définissez snapshot.redoNotWithParentsur TRUE, réalisez une migration de stockage complète vers une banque de données qui n'est pas utilisée par la machine virtuelle.

           

          Solution : Réalisez une mise à jour manuelle des références du chemin de disque vers le bon chemin de la banque de données dans le fichier de la base de données des snapshots et le fichier descripteur de disque.

           

            • La migration à froid d'une machine virtuelle dotée d'un disque IDE virtuel d'un hôte ESXi 5.0 vers un hôte ESX/ESXi 4.x échoue, et l'erreur suivante s'affiche : l'opération n'est pas prise en charge sur l'objet.
              Quand vous utilisez vCenter Server 5.0 pour migrer à froid une machine virtuelle dotée d'un ou plusieurs disques IDE virtuels d'un hôte ESXi 5.0 vers un hôte sous ESX/ESXi 4.x, la migration échoue, et l'erreur suivante apparaît : l'opération n'est pas prise en charge sur l'objet.

              Solution : Procédez comme suit :

              1. Sur l'hôte ESXi 5.0, sélectionnez la machine virtuelle.
              2. Si la machine virtuelle réside dans une banque de données d'hôte seulement sur l'hôte ESXi 5.0, déplacez la machine virtuelle .vmxet les fichiers .vmdkvers un LUN partagé accessible à l'hôte ESXi 5.0 et à l'hôte ESX/ESXi 4.x.
              3. Migrez à froid la machine virtuelle vers l'hôte ESX/ESXi 4.x en utilisant l'option Changer l'hôte dans l'assistant de migration de machine virtuelle.
            • Pendant le passage à l'heure d'été, l'axe du temps sur les diagrammes de performance n'est pas actualisé et ne reflète pas le changement d'heure.
              Par exemple, les horloges locales dans les régions qui respectent l'heure d'été ont été avancées d'une heure le dimanche 27 mars 2011 à 3 heures du matin. Les lignes guides sur l'axe du temps des diagrammes de performance devraient être libellées ..., 2:00, 2:20, 2:40, 4:00, 4:20, ..., omettant les lignes à 3 heures du matin. Les libellés affichés en réalité sont ..., 2:00, 2:20, 2:40, 3:00, 3:20, 3:40, 4:00, 4:20, ....

              Solution : Aucune

            • Les disques de la machine virtuelle gardent leur format d'origine après l'opération Storage vMotion où l'utilisateur précise un changement de format de disque
              Quand vous tentez de convertir le format de disque en Provisionnement statique immédiatement mis à zéro pendant une opération Storage vMotion d'une machine virtuelle sous tension sur un hôte ESX/ESXi 4.1 ou d'une version antérieure, la conversion ne se fait pas. L'opération Storage vMotion réussit, mais les disques gardent leur format d'origine en raison d'une limite inhérente à ESX/ESXi 4.1 et aux versions antérieures. Si vous effectuez la même opération sur une machine virtuelle sur un hôte ESXi 5.0, la conversion se fait avec succès.

              Solution : Aucune.

               

            • Une machine virtuelle ne parvient pas à mettre sous tension après une migration de ESXi 5.0 vers ESX/ESXi 3.5 quand l'ajout de disques à chaud est utilisé dans ESXi 5.0
              Quand un périphérique de disque est ajouté à chaud à une machine virtuelle de version matérielle 4 sur un hôte ESXi 5.0, la machine virtuelle ne parvient pas à mettre sous tension après une migration vers un hôte ESX/ESXi 3.5. L'hôte ESX/ESXi 3.5 consigne une erreur semblable à Les filtres de périphérique [msg.scsi.esx.filters] scsi0:1 ne sont pas pris en charge.L'erreur provient du fait que l'hôte ESXi 5.0 ajoute à tort un paramètre de filtre SCSI vide à la configuration de la machine virtuelle.

              Solution : Supprimez toutes les lignes de filtre de disque du fichier de configuration .vmxde la machine virtuelle en procédant comme suit :

              1. Annulez l'enregistrement de la machine virtuelle.
              2. Ouvrez le fichier de configuration de la machine virtuelle dans l'éditeur de texte.
              3. Supprimez toutes les lignes contenant scsiX:Y.filters.
              4. Enregistrez le fichier de configuration de la machine virtuelle.
              5. Enregistrez la machine virtuelle.
              6. Mettez la machine virtuelle sous tension.

               

            • L'utilitaire de vCenter Server ne peut pas trouver les données de consignation stockées à un endroit sur mesure
              L'utilitaire de vCenter Server ne peut pas localiser les fichiers journaux qui sont stockés en des lieux personnalisés, à savoir autres que par défaut. L'utilitaire de vCenter Server diffère de l'outil de collecte des données de consignation de vSphere Client.

              Solution : Connectez vSphere Client à vCenter Server, et utilisez la fonction Exporter les journaux système pour extraire les données de consignation. Dans vSphere Client, sélectionnez Administration > Exporter les journaux système.

              Quand vous ne pouvez pas connecter vSphere Client à vCenter Server, vous devez copier manuellement les fichiers dans l'utilitaire.

            • Dans vCenter Server 5.0, un certain nombre d'options de configuration avancée pour vSphere HA ne sont plus prises en charge.
              Les options suivantes ne sont plus prises en charge.

              das.consoleUser
              das.consoleNode
              das.consolePerm
              das.primaryCount
              das.checkVmStateDelay
              das.trace
              das.traceLevel
              das.traceOutput
              das.preferredPrimaries
              das.disableUWSwapRequirement
              das.sensorPollingFreq
              das.bypassNetCompatCheck
              das.defaultfailoverhost
              das.failureDetectionTime
              das.failureDetectionInterval

              Si vous tentez de définir une des options non prises en charge, vCenter Server 5.0 signale que l'option n'est pas valable. Si vous faites une mise à niveau vCenter Server 5.0 depuis une version précédente avec une quelconque de ces options définies, elles seront supprimées, et n'auront plus effet.

              Solution : Aucune.

            • Après que vous avez mis hors tension une machine virtuelle principale FT, la suppression de son hôte de machine virtuelle secondaire d'un vDS échoue.
              Si vous mettez hors tension une machine virtuelle FT, les dvPorts fantômes utilisés par sa machine virtuelle secondaire demeurent dans vmkernel. Cela empêche la suppression depuis le vDS de l'hôte que la machine virtuelle secondaire exécutait.

              Solution : Pour supprimer l'hôte du vDS, vous pouvez redémarrer l'hôte. Après le redémarrage, les ports fantômes sont supprimés.

            • Lorsque qu'un échec d'hôte s'est produit, vSphere HA ne parvient pas à redémarrer une machine virtuelle en cours de migration à l'aide de vMotion.
              Lorsqu'une machine virtuelle est en cours de migration d'un premier hôte vers un second, l'hôte d'origine peut échouer, ne plus répondre ou perdre l'accès à la banque de données contenant le fichier de configuration de la machine virtuelle. Si un tel échec se produit et qu'ensuite vMotion échoue également, il est possible que vSphere HA ne redémarre pas et ne protège pas la machine virtuelle.

              Solution : Si la machine virtuelle échoue et si vSphere HA ne la remet pas sous tension, remettez la machine virtuelle sous tension manuellement. vSphere HA protègera alors la machine virtuelle.

            • Le démarrage PXE ou le redémarrage de RHEL 6 donne lieu à un écran vierge
              Quand vous tentez d'utiliser le programme d'amorçage Red Hat pour démarrer PXE dans RHEL 6 sur une machine EFI virtuelle, l'écran se vide après que vous sélectionnez le système d'exploitation. Ce problème survient aussi si vous supprimez la directive splashscreendu fichier grub.conf dans une installation régulière de RHEL 6 et que vous redémarrez la machine virtuelle.

              Solution : Vérifiez que la directive splashscreenest présente et qu'elle fait référence à un fichier accessible au programme d'amorçage.

            • Plusieurs vNIC se déconnectent au hasard au démarrage de Mac OS X 10.6.x
              Quand vous redémarrez Mac OS X 10.6, un état de lien client incorrect s'affiche pour n >=3 e1000 vNIC.

              Si n(e1000)=3, l'état du lien client est : 2(connecté), 1 (déconnecté).
              Si n(e1000)=5, l'état du lien client est : 3(connecté), 2(déconnecté), etc.

              Solution : Activez et désactivez manuellement les cartes avec l'utilitaire ifconfig. L'activation et la désactivation manuelles ne demeurent pas jusqu'au prochain processus de redémarrage.

            • IBM x3550 M2 Force Legacy Video on Boot doit être désactivé
              IBM x3550 M2 bénéficie d'une option micrologicielle appelée Force Legacy Video on Boot qui active la prise en charge vidéo INT10h traditionnelle au démarrage depuis l'UEFI (Unified Extensible Firmware Interface ou « interface micrologicielle extensible unifiée »). Cette option n'est pas compatible avec ESXi 5.0, et elle doit être désactivée.

              Solution : Au moment de démarrer IBM x3550 M2 depuis l'UEFI, appuyez sur F1 pour saisir la configuration du micrologiciel, et sélectionnez Paramètres système > Prise en charge traditionnelle > Force Legacy Video on Boot, et cliquez sur Désactiver.

            • Les utilisateurs dont les noms contiennent des caractères non-ASCII ne peuvent pas se connecter à vCenter Server via vSphere Web Client
              vSphere Web Client n'accepte pas les noms d'utilisateur contenant des caractères non-ASCII. Les utilisateurs dont les noms contiennent des caractères non-ASCII ne peuvent pas utiliser vSphere Web Client pour se connecter à vCenter Server.

              Solution : Utilisez vSphere Client pour vous connecter à vCenter Server.

            • Problèmes liés à la recherche localisée et au domaine de la recherche dans l'aide de vSphere Web Client
              Les problèmes suivants concernant la recherche localisée dans l'aide de vSphere Web Client ont été identifiés :

              • La recherche de langues différentes de l'anglais à l'aide de caractères localisés ne donne aucun résultat.
              • Si vous créez des noms de domaine de recherche avec des caractères non-ASCII, ceux-ci ne s'affichent pas correctement.

               

              Solution : Modifiez le fichier tomcat-server.xml pour préciser le chiffrement URI au format UTF-8 :

              1. Ouvrez le fichier vSphere_Web_Client_Installation_Directory\springsource-dm-server-2.0.4\config\tomcat-server.xmldans un éditeur de texte.
              2. Modifiez la section suivante du fichier pour ajouter le paramètre URIEncoding="UTF-8"à la fin de la ligne connectionTimeout="20000":

                <Connector port="9090" protocol="HTTP/1.1"
                connectionTimeout="20000"
                redirectPort="9443" emptySessionPath="true"/>


                9090 est la valeur par défaut pour le port du connecteur. Si vous avez changé cette valeur pendant l'installation, un autre numéro de port apparaît. Ne changez pas le numéro du port.

                Après la modification, la section doit prendre la forme suivante :

                <Connector port="9090" protocol="HTTP/1.1"
                connectionTimeout="20000" URIEncoding="UTF-8"
                redirectPort="9443" emptySessionPath="true"/>
              3. Modifiez la section suivante du fichier pour ajouter le paramètre URIEncoding="UTF-8"à la fin de la ligne keystoreFile="config/keystore" :

                <Connector port="9443" protocol="HTTP/1.1" SSLEnabled="true"
                maxThreads="500" scheme="https" secure="true"
                clientAuth="false" sslProtocol="TLS"
                keystoreFile="config/keystore"
                keystorePass="changeit" emptySessionPath="true"/>


                9443 est la valeur par défaut pour le port du connecteur. Si vous avez changé cette valeur pendant l'installation, un autre numéro de port apparaît. Ne changez pas le numéro du port.

                Après la modification, la section doit prendre la forme suivante :

                <Connector port="9443" protocol="HTTP/1.1" SSLEnabled="true"
                maxThreads="500" scheme="https" secure="true"
                clientAuth="false" sslProtocol="TLS"
                keystoreFile="config/keystore" URIEncoding="UTF-8"
                keystorePass="changeit" emptySessionPath="true"/>
              4. Enregistrez le fichier.
          • Problèmes de migration Problèmes VMware HA et Fault Tolerance Problèmes de système d'exploitation client
            Problèmes de matériel supporté Problèmes d'internationalisation
          • L'information dans l'onglet Machines virtuelles ne se réactualise pas systématiquement
            Parfois, l'information dans l'onglet Machines virtuelles de vSphere Client ne se réactualise pas systématiquement tout de suite. Par exemple, si vous clonez ou enregistrez un grand nombre de machines virtuelles, certaines d'entre elles peuvent ne pas apparaître dans l'onglet Machines virtuelles, alors qu'elles figurent dans l'arborescence de l'inventaire. Si vous mettez sous tension ou hors tension un grand nombre de machines virtuelles, le nouvel état d'alimentation peut ne pas se refléter dans l'onglet Machines virtuelles, tandis qu'il apparaît correctement dans l'arborescence de l'inventaire.

            Solution : Appuyez sur F5 pour rafraîchir l'information dans l'onglet.

          • La console Web de VMware vCenter Server Appliance dispose d'options pour configurer IPv6, même si IPv6 n'est pas pris en charge
            Bien que VMware vCenter Server Appliance ne prenne pas en charge IPv6, l'onglet Réseau de la console Web de VMware vCenter Server Appliance dispose d'une option de configuration pour IPv6, et attribuera par défaut une adresse IPv6 au dispositif si un serveur DHCPv6 se trouve sur le réseau.

            Solution : Entrez une adresse IPv6 statique non valide pour VMware vCenter Server Appliance afin d'empêcher le dispositif d'obtenir une adresse IPv6 via DHCP.

          • vSphere Web Client ne se charge pas dans Internet Explorer 9 sous Windows Server 2008
            Quand vous tentez de charger vSphere Web Client dans Internet Explorer 9 sous Windows Server 2008, un fond bleu apparaît dans la fenêtre du navigateur Web, sans aucune activité.

            Solution : Sous Windows Server 2008, utilisez Internet Explorer 7 ou 8, ou Mozilla Firefox 3.6 ou plus, pour accéder à vSphere Web Client.

          • L'état de vSphere Web Client ne demeure pas entre sessions
            L'état de vSphere Web Client demeure normalement entre les sessions, de sorte que quand vous vous reconnectez à vSphere Web Client, les mêmes objets et onglets que ceux sélectionnés quand vous vous êtes déconnecté de la session précédente le sont encore. Toutefois, si les préférences de votre navigateur Web sont définies de façon que le navigateur ne se rappelle pas l'historique, ou si les paramètres de site Web de Flash Player n'allouent pas de stockage pour les sites consultés, Flash Player ne stocke pas les données de vSphere Web Client, et l'état ne demeure pas d'une session à l'autre.

            Solution : Procédez comme suit :

            1. Rendez-vous sur http://www.macromedia.com/support/documentation/en/flashplayer/help/settings_manager07.html, et assurez-vous que le volume de stockage est réglé à une valeur autre que Aucun.
            2. Si vous utilisez le navigateur Firefox, réglez les paramètres d'historique du navigateur :
              1. Sélectionnez Outils > Options.
              2. Cliquez sur Confidentialité.
              3. Sélectionnez une option autre que Ne jamais mémoriser l'historique.

             

          • vSphere Web Client produit, par intermittence, l'erreur #2406 : Le fichier chargé ne comporte pas de signature valide.
            Lors de l'utilisation de Mozilla Firefox 3.6.x sur SUSE Linux Enterprise Server 11 ou Red Hat Enterprise Linux 5, le message d'erreur suivant peut survenir par intermittence : Erreur #2406 : Le fichier chargé ne comporte pas de signature valide.

            Redémarrez le navigateur Web et reconnectez-vous à vSphere Web Client.

          • vCenter Server plante lors de l'exportation des journaux système.
            Lorsque vous exportez des journaux système depuis vCenter Server, vCenter Server utilise le dossier spécifié par la variable d'environnement TEMPde Windows. Par défaut, la variable est définie sur C:\Windows\Temp.

            Si vCenter Server est configuré pour stocker une grande quantité de données de journaux, ou si vous sélectionnez un grand nombre d'hôtes à partir desquels télécharger les journaux, le lecteur spécifié dans la variable TEMPpeut manquer d'espace disponible. Si ce lecteur est le même lecteur que celui sur lequel vCenter Server est installé, le service VMware VirtualCenter Server est susceptible de planter.

            Solution : Assurez-vous que le lecteur spécifié par la variable d'environnement TEMPde Windows dispose d'assez d'espace pour les journaux exportés. Envisagez de spécifier un autre lecteur que C:dans la variable TEMPpour éviter l'interruption des services du système.

          • La recherche d'informations dans vSphere Client ou vSphere Web Client présente des résultats dépassés ou expire.
            Lorsque vous consultez l'inventaire vSphere Client ou vSphere Web Client, la recherche peut présenter des informations dépassées ou, dans le cas de vSphere Web Client, expirer.

            Le message d'erreur suivant, indiquant une erreur d'exécution inattendue, apparaît dans le fichier journal du service d'inventaire, ds.log :
            [2011-06-27 18:04:25,367 pool-14-thread-5 ERROR
            com.vmware.vim.query.server.provider.impl.ProviderManagerServiceImpl] Exception d'exécution inattendue :
            com.xhive.error.XhiveInterruptedException : INTERROMPU

            Solution : Redémarrez le service d'inventaire.

            Pour un système vCenter Server exécuté sur Windows, réalisez les étapes suivantes :

            1. Démarrez Windows Service Manager :
              1. Sélectionnez Démarrer > Exécuter.
              2. Saisissez services.msc .
            2. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur vCenter Inventory Service et sélectionnez Redémarrer.

            Pour vCenter Server Appliance, réalisez les étapes suivantes :
            1. Connectez-vous à la console Web de VMware vCenter Server Appliance.
            2. Dans l'onglet vCenter Server, sélectionnez Statut.
            3. Cliquez sur Arrêter vCenter.
            4. Cliquez sur Démarrer vCenter.

             

           

            Problèmes divers
            • L'emplacement des fichiers journaux a changé de /var/logà /var/run/log
              Les fichiers journaux d'ESXi 5.0 sont situés dans /var/run/log. Pour des raisons de compatibilité descendante, le fichier journal contient des liens depuis l'emplacement précédent, /var/log, vers les fichiers journaux les plus récents dans le nouvel emplacement, /var/run/log. Le fichier journal ne contient pas de liens vers les fichiers journaux renouvelés.

              Solution : Aucune.

            • Sur des machines virtuelles Linux, vous ne pouvez pas installer des OSP après avoir désinstallé VMware Tools avec le programme d'installation tar
              Après que vous avez désinstallé VMware Tools installé avec le programme d'installation tar sur une machine virtuelle Linux, les fichiers demeurent sur le système. Dans ce cas, vous ne pouvez pas installer d'OSP.

              Solution : Exécutez la commande suivante : rm -rf /usr/lib/vmware-tools /etc/vmware-tools

            • Quand le serveur proxy est activé dans les paramètres LAN d'Internet Explorer, PowerCLI ne parvient pas toujours à ajouter un dépôt en ligne
              Il est possible d'ajouter un dépôt en ligne dans PowerCLI au moyen de la cmdlet Add-ESXSoftwareDepot. Dans certaines conditions où le serveur proxy est activé au regard de la machine utilisée, PowerCLI ne parvient pas à ajouter le dépôt en ligne dans sa session.

              Cet échec se produit uniquement si toutes les conditions suivantes sont réunies.

              • Le site du client exige un proxy HTTP pour l'accès au Web.
              • Le client héberge un dépôt sur son réseau interne.
              • Le proxy du client ne peut pas se connecter au dépôt sur le réseau interne.

               

              Solution : Désactivez le serveur proxy dans les paramètres LAN d'IE. Ajoutez le dépôt en ligne dans PowerCLI.