Mis à jour le : 14 otobre 2013

VMware ESXi™ 5.5 | 22 sept 2013 | Build 1331820

VMware vCenter Server™ 5.5 | 22 sept 2013 | Build 1312298

vCenter Server Appliance 5.5 | 22 sept 2013 | Build 1312297

Vérifiez les compléments et les mises à jour pour ces notes de mise à jour.

Contenu des notes de mise à jour

Les notes de mise à jour couvrent les sujets suivants :

Nouveautés

Cette version de vSphere 5.5 comprend ESXi 5.5 et vCenter Server 5.5. Découvrez les nouvelles fonctions et les améliorations de cette version dans Nouveautés de la plate-forme VMware vSphere 5.5.

Internationalisation

VMware vSphere 5.5 est disponible dans les langues suivantes :

  • Anglais
  • Français
  • Allemand
  • Japonais
  • Coréen
  • Chinois simplifié

Compatibilité et installation

Compatibilité des versions ESXi, vCenter Server et vSphere Web Client

La page Matrice d'interopérabilité des produits VMware fournit des informations sur la compatibilité des versions actuelles et précédentes des composants VMware vSphere, notamment ESXi, VMware vCenter Server, vSphere Web Client et les produits VMware en option. Pour plus d'informations sur les agents de gestion et de sauvegarde pris en charge, consultez également la Matrice d'interopérabilité des produits VMware avant d'installer ESXi ou vCenter Server.

vSphere Client et vSphere Web Client sont empaquetés dans vCenter Server ISO. Vous pouvez installer un client ou les deux à l'aide de l'assistant d'installation de VMware vCenter™.

Compatibilité matérielle pour ESXi

Pour afficher la liste des processeurs, périphériques de stockage, baies SAN et périphériques E/S compatibles avec vSphere 5.5, consultez les informations relatives à ESXi 5.5 dans le Guide de compatibilité VMware.

Compatibilité des périphériques pour ESXi

Pour déterminer les périphériques compatibles avec ESXi 5.5, consultez les informations relatives à ESXi 5.5 dans le Guide de compatibilité VMware.

Certains périphériques sont déconseillés, car ils ne sont plus pris en charge par ESXi 5.5. Pendant le processus de mise à niveau, le pilote de périphérique est installé sur l'hôte ESXi 5.5. Si ce périphérique peut toujours fonctionner sur ESXi 5.5, ce dernier ne le prend pas en charge. Pour obtenir la liste des périphériques déconseillés qui ne sont plus pris en charge par ESXi 5.5, consultez l'article de la base de connaissances VMware concernant les périphériques déconseillés et les avertissements qui s'affichent au cours du processus de mise à niveau vers ESXi 5.5, intitulé Deprecated devices and warnings during ESXi 5.5 upgrade process.

Compatibilité des systèmes d'exploitation clients pour ESXi

Pour déterminer les systèmes d'exploitation clients compatibles avec vSphere 5.5, consultez les informations sur ESXi 5.5 dans le Guide de compatibilité de VMware.

Compatibilité des machines virtuelles pour ESXi

Les machines virtuelles compatibles avec ESX 3.x et versions ultérieures (version matérielle 4) sont prises en charge par ESXi 5.5. Les machines virtuelles compatibles avec ESX 2.x et versions ultérieures (version 3 du matériel) ne sont pas prises en charge. Pour utiliser ces machines virtuelles sur ESXi 5.5, effectuez une mise à niveau de la compatibilité de la machine virtuelle. Reportez-vous à la documentation de Mise à niveau vSphere.

Connexions de vSphere Client aux environnements en Linked Mode avec vCenter Server 5.x

vCenter Server 5.5 ne peut exister en Linked Mode qu'avec d'autres instances de vCenter Server 5.5.

Notice d'installation pour cette version

Lisez la documentation Installation et configuration de vSphere qui présente des instructions sur l'installation et la configuration d'ESXi et de vCenter Server.

Bien que les installations soient simples, plusieurs étapes de configuration ultérieures sont indispensables. Lisez la documentation suivante :

Migration de solutions tierces

Vous ne pouvez pas migrer directement des solutions tierces installées sur un hôte ESX ou ESXi dans le cadre de la mise à niveau d'un hôte. Les modifications architecturales entre ESXi 5.1 et ESXi 5.5 provoquent la perte des composants tiers et peuvent rendre le système instable. Pour effectuer ces migrations, vous pouvez créer un fichier ISO personnalisé avec Image Builder. Pour plus d'informations sur la mise à niveau de votre hôte avec des personnalisations tierces, reportez-vous à la documentation Mise à niveau de vSphere. Pour plus d'informations sur l'utilisation d'Image Builder pour créer un fichier ISO personnalisé, voir la documentation Installation et configuration de vSphere.

Mises à niveau et installations non autorisées pour les CPU non pris en charge

vSphere 5.5 prend uniquement en charge les CPU avec les jeux d'instructions LAHF et SAHF. Pendant une installation ou une mise à niveau, le programme d'installation vérifie la compatibilité du CPU hôte avec vSphere 5.5. Si votre matériel hôte n'est pas compatible, un message d'incompatibilité s'affiche sur un écran violet. L'installation de vSphere 5.5 ou la mise à niveau vers vSphere 5.5 est impossible.

Mises à niveau pour cette version

Pour obtenir des instructions sur la mise à niveau de vCenter Server et des hôtes ESX/ESXi, consultez la documentation Mise à niveau de vSphere.

Composants en libre accès pour VMware vSphere 5.5

Les déclarations de copyright et les licences applicables aux composants de logiciels en libre accès distribués dans vSphere 5.5 sont accessibles sur http://www.vmware.com/download/vsphere/open_source.html, dans l'onglet Open Source. Vous pouvez également télécharger les fichiers source pour une licence GPL, LGPL ou d'autres licences semblables pour lesquelles le code source ou les modifications du code source doivent être accessibles pour la dernière version disponible de vSphere.

Remarques concernant l'assistance produit

  • vSphere Web Client. Dans la mesure où les plates-formes Linux ne sont plus prises en charge par Adobe Flash, vSphere Web Client n'est pas pris en charge par le système d'exploitation Linux. Les navigateurs tiers qui ajoutent la compatibilité avec Adobe Flash au système d'exploitation de bureau Linux peuvent continuer à fonctionner.

     

  • VMware vCenter Server Appliance. Dans vSphere 5.5, VMware vCenter Server Appliance répond à la réglementation en matière de conformité en appliquant les directives STIG (Security Technical Information Guidelines) établies par l'organisme gouvernemental américain DISA (Defense Information Systems Agency). Avant de déployer VMware vCenter Server Appliance, consultez le guide des opérations sécurisées des dispositifs virtuels VMware, intitulé VMware Hardened Virtual Appliance Operations Guide pour en savoir plus sur les nouvelles normes de sécurité en matière de déploiement et vous assurer de la réussite des opérations.

  • Base de données vCenter Server. vSphere 5.5 supprime la prise en charge d'IBM DB2 comme base de données vCenter Server.

  • VMware Tools. À partir de la version 5.5 de vSphere, toutes les informations sur les procédures d'installation et de configuration de VMware Tools dans vSphere sont fusionnées avec la documentation vSphere existante. Pour plus d'informations sur l'utilisation de VMware Tools dans vSphere, reportez-vous à la documentation vSphere. Le Guide d'installation et de configuration de VMware Tools n'est pas approprié à vSphere 5.5 et versions ultérieures.

  • vSphere Data Protection. vSphere Data Protection 5.1 n'est pas compatible avec vSphere 5.5 en raison d'une modification du fonctionnement de vSphere Web Client. Les utilisateurs de vSphere Data Protection 5.1 qui effectuent une mise à niveau vers vSphere 5.5 doivent également mettre à niveau vSphere Data Protection s'ils prévoient de l'utiliser.

Problèmes connus

Les problèmes connus sont classés comme suit :

Problèmes d'installation
  • La réinstallation d'un nœud vCenter Single Sign-On se bloque à l'étape « Configuration des composants SSO... »
    Vous installez plusieurs instances (nœuds) de vCenter Single Sign-On 5.5. Lorsque vous désinstallez l'un des nœuds, le service d'annuaire VMware, qui est répliqué entre les nœuds, n'est pas nettoyé automatiquement. Lorsque vous réinstallez le nœud, la duplication des informations du service d'annuaire VMware empêche le programme d'installation de terminer l'installation et de pointer le nœud vers l'instance existante de vCenter Single Sign-On. L'installation se bloque.

    Solution : Changez le nom d'hôte du serveur vCenter Single Sign-On et supprimez les clés de Registre Windows caduques. Reportez-vous à la section sur la résolution de l'article 2059131 de la base de connaissances VMware

  • L'option d'installation simple échoue sous Windows Server 2012
    L'option d'installation simple échoue sous Windows Server 2012 si le système d'exploitation est configuré pour utiliser une adresse IP DHCP

    Solution : Configurez Windows 2012 Server pour utiliser une adresse IP statique.

  • Suite à l'installation et à la désinstallation de vCenter Server, les profils de stockage ne sont pas visibles dans vSphere Web Client
    Si vous désinstallez vCenter Server dans le panneau de configuration Windows Ajout/Suppression de programmes ou Programmes et fonctionnalités, le stockage basé sur le profil est également désinstallé. Lorsque vous réinstallez vCenter Server, le service de stockage basé sur le profil est également installé, mais vous ne pouvez pas voir les profils de stockage créés précédemment dans vSphere Web Client. Il est toujours possible de créer de nouveaux profils de stockage.

    Solution : Pour désinstaller vCenter Server sans désinstaller le stockage basé sur le profil, utilisez une commande MSI. Ensuite, lorsque vous réinstallez vCenter Server, à l'aide de l'assistant d'installation ou de la ligne de commande, vous pouvez toujours voir les profils de stockage précédemment créés dans vSphere Web Client.

    Pour désinstaller vCenter Server, prenez l'exemple de commande suivant comme modèle :
    msiexec.exe /x Code produit de vCenter Server
    Par exemple :
    msiexec.exe /x {E1F05550-4238-4378-87F0-105147A251D9}
    Vous pouvez obtenir le code produit exact de vCenter dans l'entrée de Registre suivante : HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Microsoft\Windows\CurrentVersion\Uninstall\VMware vCenter Server.

  • La connexion peut échouer pour les utilisateurs du système d'exploitation local si vCenter Single Sign-On 5.5 comporte plusieurs nœuds.
    La source d'identité du système d'exploitation local est disponible après l'installation ou la mise à niveau, comme suit : * Le programme d'installation de vCenter Single Sign-On ajoute la source d'identité du système d'exploitation local à la configuration de vCenter Single Sign-On. Si vous créez plusieurs nœuds, le système d'exploitation local du nœud principal s'affiche en tant que source d'identité sur tous les autres nœuds. * Si vous mettez à niveau un environnement vCenter Single Sign-On en mode haute disponibilité, le système d'exploitation local du nœud principal s'affiche en tant que source d'identité sur tous les autres nœuds. Cependant, même si le système d'exploitation local du premier nœud s'affiche en tant que source d'identité dans les nœuds secondaires, les utilisateurs du système d'exploitation local du premier nœud ne peuvent pas se connecter sur ces nœuds secondaires.

    Solution :Aucune.

  • L'installation à l'aide de l'option d'installation simple échoue sur les hôtes Windows Server 2008 R2 et Windows 2012
    Si vous utilisez l'option Installation simple pour installer vCenter et ses composants sur un hôte Windows Server 2008 R2 ou Windows 2012, et si l'hôte est configuré pour utiliser des adresses IP DHCP, l'installation échoue avec des messages d'erreur et d'avertissement.

    Solution : Exécutez l'une des actions suivantes.

    • Sur un hôte Windows Server 2008 R2 ou 2012 : configurez Windows Server pour utiliser une adresse IP statique et un nom d'hôte.
    • Sur un hôte Windows Server 2008 R2 uniquement : mappez l'adresse IP DHCP et le nom d'hôte au fichier HOSTdu système dans le système d'exploitation.

  • Pendant l'installation de vCenter Single Sign-On 5.5, vous ne pouvez pas spécifier un nom d'hôte différent du nom de domaine complet de la machine sur laquelle vous installez vCenter Single Sign-On
    Le programme d'installation de vCenter Single Sign-On n'offre pas la possibilité de spécifier un nom d'hôte pendant l'installation. Le programme d'installation utilise toujours le nom de domaine complet de la machine sur laquelle vous installez vCenter Single Sign-On. Vous ne pouvez pas utiliser un CNAME à la place du nom de domaine complet pendant l'installation.

    Solution : Aucune.

  • L'installation sur un LUN du logiciel iSCSI échoue avec l'erreur Expecting 2 bootbanks, found 0
    L'erreur complète associée à ce problème est :
    Erreur (voir le journal pour plus d'info):
    Expecting 2 bootbanks, found 0.

    Ce problème se produit lorsque le premier adaptateur réseau est configuré pour démarrer à partir d'un iBFT iSCSI. Les paramètres IP d'iBFT sont utilisés pour configurer le port réseau VMkernel qui est créé pour accéder au disque de démarrage iSCSI. Dans ce cas, le port représente le port réseau de gestion, car le premier adaptateur est utilisé pour le trafic de gestion.

    Lorsque l'installation est effectuée à environ 90 pour cent, le programme d'installation reconfigure l'interface de gestion avec DHCP. Les paramètres IP d'iBFT sont alors perdus et la connexion TCP avec la cible de démarrage iSCSI est rompue.

    Solution : Effectuez l'une des actions suivantes :

    • Si plusieurs adaptateurs réseau sont disponibles, utilisez le deuxième adaptateur réseau pour accéder au disque de démarrage iSCSI.
    • Si un seul adaptateur réseau est disponible, configurez iBFT pour utiliser DHCP. La cible iSCSI doit se trouver sur le réseau de gestion. Si la cible iSCSI se trouve sur un autre sous-réseau, la passerelle VMkernel par défaut peut acheminer le trafic de gestion et le trafic iSCSI.

  • Le message d'erreur 25205 s'affiche pendant l'installation de vCenter Server sur la version turque de Windows Server
    Sur toutes les versions turques de Windows Server 2008 ou 2012, lorsque vous installez vCenter Server et la base de données vCenter Server sur la même machine hôte, le message d'erreur 25205 s'affiche.

    Solution : Installez et exécutez la base de données vCenter Server à partir d'une version anglaise distante de Windows Server.

  • L'option d'installation simple vérifie les besoins en espace uniquement sur le lecteur système
    Le programme d'installation configuré avec cette option vérifie s'il reste suffisamment d'espace disponible avant de démarrer l'installation. Toutefois, il ne procède à la vérification que si vous effectuez l'installation sur un lecteur système. Si vous tentez d'effectuer l'installation sur autre lecteur, le programme d'installation ne vérifie pas s'il reste suffisamment d'espace disponible.

    Solution : Vérifiez l'espace disque disponible sur le lecteur cible avant de procéder à l'installation. L'espace libre minimal requis pour une installation simple est de 10 Go. Il est recommandé de disposer de davantage d'espace. Consultez la documentation Installation et configuration.

  • Si vous utilisez la conservation VMFS avec Auto Deploy pour la mise en cache sans état ou l'installation avec état, aucune partition de vidage de mémoire n'est créée
    Lorsque vous utilisez Auto Deploy pour la mise en cache sans état ou une installation avec état sur un disque vierge, une table de partition MSDOS est créée. En revanche, aucune partition de vidage de mémoire n'est créée.

    Solution : Lorsque vous activez l'option de profil d'hôte Mise en cache sans état ou Installation avec état, sélectionnez Écraser VMFS, même lorsque vous effectuez l'installation sur un disque vierge. Lorsque vous procédez de cette manière, une partition de vidage de mémoire de 2,5 Go est créée.

  • Si l'installation de vCenter Single Sign-On échoue et est annulée, les composants Java (JRE) de vCenter Server et le composant vCenter tc Server restent installés
    Lorsque l'installation de Single Sign-On est annulée ou échoue, le système est automatiquement restauré à l'état dans lequel il était avant l'installation, et un message indique qu'il n'a pas été modifié. Toutefois, les composants Java (JRE) de vCenter Server et le composant vCenter tc Server restent installés.

    Solution : Supprimez les composants manuellement dans le panneau de configuration Programmes et fonctionnalités de Windows.

  • L'installation de vSphere Authentication Proxy échoue si le chemin d'installation contient des caractères non-ASCII
    Si le chemin d'installation contient des caractères non-ASCII, l'installation de vSphere Authentication Proxy échoue avec le message d'erreur Erreur 29106. Erreur inconnue.

    Solution : Assurez-vous que le chemin d'installation ne contient que des caractères ASCII.

  • L'installation de vCenter Server et des composants associés échoue si le nom d'utilisateur de l'utilisateur connecté contient des caractères non-ASCII
    Si le nom d'utilisateur de l'utilisateur actuellement connecté contient des caractères non-ASCII, l'installation de vCenter Server, de vCenter Inventory Server, de vCenter Single Sign-On ou de vSphere Web Client échoue avec le message d'erreur suivant : Le nom d'utilisateur comporte des caractères qui ne sont pas au format ASCII. Veuillez vous connecter avec un nom d'utilisateur comportant uniquement des caractères au format ASCII.

    Solution : Connectez-vous avec un nom d'utilisateur qui contient uniquement des caractères au format ASCII, puis relancez l'installation.

  • Au cours d'une installation scriptée, ESXi est installé sur un SSD, même si vous utilisez l'option --ignoressd avec la commande installorupgrade
    Dans ESXi 5.5, l'option --ignoressdn'est pas prise en charge avec la commande installorupgrade. Si vous utilisez l'option --ignoressdavec la commande installorupgrade, le programme d'installation affiche un avertissement indiquant que cette combinaison n'est pas valide. Le programme d'installation continue à installer ESXi sur le disque SSD au lieu d'arrêter l'installation et d'afficher un message d'erreur.

    Solution : Pour utiliser l'option --ignoressddans une installation scriptée d'ESXi, utilisez la commande installà la place de la commande installorupgrade.

  • L'option de démarrage Partition auto peut partitionner involontairement des disques SSD
    Dans Visor (une image d'ESXi dd écrite sur un périphérique), l'option de démarrage autoPartitionest définie sur TRUEpar défaut. Ce paramètre provoque le partitionnement de tous les disques vierges locaux, y compris les SSD que vous avez éventuellement prévu d'utiliser avec vFlash et le réseau SAN virtuel.

    Solution : Ajoutez skipPartitioningSsds=TRUEà la ligne des options de démarrage.

  • Au cours d'une installation de vCenter Server avec l'option d'installation simple, une boîte de dialogue affiche un avertissement indiquant qu'un script ralentit le navigateur
    L'option d'installation simple de vCenter Server prend beaucoup de temps pour installer ou mettre à niveau tous les composants vCenter Server requis. Cela peut amener le processus du navigateur Internet Explorer qui exécute l'écran d'exécution automatique du programme d'installation de vCenter Server à afficher le message d'avertissement suivant :
    Un script présent sur cette page ralentit votre navigateur. S'il continue de s'exécuter, il est possible que votre ordinateur ne réponde plus. Voulez-vous interrompre ce script ?

    La boîte de dialogue d'avertissement s'affiche lorsque l'installation dure plus longtemps que la durée définie dans l'entrée du Registre Windows : HKEY_CURRENT_USER\Software\Microsoft\Internet Explorer\Styles\MaxScriptStatements

    Ce problème a été observé le plus fréquemment avec le système d'exploitation Windows Server 2012.

    Solution : Cliquez sur Non dans le message d'avertissement, ou définissez la valeur de l'entrée de registre MaxScriptStatementssur 0xffffffff.

  • Le délai de la purge du cache d'Auto Deploy peut générer l'application d'un profil d'hôte qui a été supprimé
    Lorsque vous supprimez un profil d'hôte, celui-ci n'est pas immédiatement purgé d'Auto Deploy. Tant que le profil d'hôte demeure dans le cache, Auto Deploy continue de l'appliquer. Toutes les règles qui s'appliquent au profil échouent uniquement après que le profil a été purgé du cache.

    Solution : vous pouvez déterminer si des règles utilisent un profil d'hôte supprimé au moyen de l'applet de commande PowerCLI Get-DeployRuleSet. Cette applet de commande affiche la chaîne deleted dans la liste itemlistde la règle. Vous pouvez ensuite exécuter l'applet de commande Remove-DeployRule pour supprimer la règle.

  • L'application d'un profil d'hôte qui est configuré pour utiliser Auto Deploy avec mise en cache sans état échoue si ESX est installé sur le disque sélectionné
    Vous utilisez des profils d'hôte pour configurer Auto Deploy avec la mise en cache sans état activée. Dans le profil d'hôte, vous sélectionnez un disque sur lequel une version d'ESX (pas ESXi) est installée. Lorsque vous appliquez le profil d'hôte, une erreur se produit et le texte suivant apparaît.
    Expecting 2 bootbanks, found 0

    Solution : Sélectionnez un autre disque à utiliser pour la mise en cache sans état ou supprimez le logiciel ESX du disque. Si vous supprimez le logiciel ESX, celui-ci devient indisponible.

  • L'installation d'ESXi administrée à distance via un port série nécessite un fichier kickstart contenant des commandes firstboot pour conserver l'accès à ESXi à partir du port série
    Lorsque vous effectuez une installation d'ESXi administrée à distance via un port série, l'installation d'ESXi réussit, mais le premier redémarrage d'ESXi après l'installation peut changer le port série en logport, empêchant ainsi tout accès ultérieur à ESXi à partir du port série.

    Solution : Dans le fichier kickstart, incluez des commandes firstbootqui permettent de conserver l'accès à ESXI à partir du port série. Voici un exemple d'un fichier kickstart. Vous pouvez modifier l'exemple pour votre système.

    #
    # Sample scripted installation file
    #
    # Accept the VMware End User License Agreement
    vmaccepteula
    # Set the root password for the Direct Console User Interface and Tech Support Mode
    rootpw mypassword
    # Install on the first local disk available on machine install --firstdisk --overwritevmfs # Set the network to DHCP on the first network adapter network --bootproto=dhcp --device=vmnic0 #reboot ssystem after install reboot

    # A sample post-install script
    #%post --interpreter=python --ignorefailure=true
    #import time
    #stampFile = open('/finished.stamp', mode='w')
    #stampFile.write( time.asctime() )

    #script to set advanced config options
    %post --interpreter=busybox --ignorefailure=true
    esxcfg-advcfg -k none gdbPort
    esxcfg-advcfg -k none logPort
    esxcfg-advcfg -k com1 tty2Port

    #script to set first boot options
    %firstboot --interpreter=busybox
    esxcfg-advcfg -k none gdbPort
    esxcfg-advcfg -k none logPort
    esxcfg-advcfg -k com1 tty2Port
    reboot

  • L'installation ou le démarrage d'ESXi version 5.5.0 échoue sur des serveurs de fournisseurs d'Oracle America (Sun)
    Lorsque vous effectuez une nouvelle installation d'ESXi version 5.5.0 ou démarrez une installation d'ESXi version 5.5.0 existante sur des serveurs de fournisseurs Oracle America (Sun), la console du serveur affiche un écran vide au cours du processus d'installation ou lors du démarrage des versions existantes d'ESXi 5.5.0. Cela se produit car les serveurs de fournisseurs Oracle America (Sun) ont un indicateur HEADLESSdéfini dans la table ACPI FADT, même si ce ne sont pas des plates-formes administrées à distance.

    Solution : Lors de l'installation ou du démarrage d'ESXi 5.5.0, transmettez l'option de démarrage ignoreHeadless="TRUE".

Problèmes de mise à niveau
  • Si vous utilisez des commandes ESXLIC pour mettre à niveau un hôte ESXi disposant de moins de 4 Go de RAM physique, la mise à niveau réussit, mais lors du redémarrage certaines opérations ESXi échouent
    ESXi 5.5 nécessite au minimum 4 Go de RAM physique. L'interface de ligne de commande ESXCLI ne vérifie pas avant la mise à niveau si les 4 Go de mémoire requis sont présents. La mise à niveau d'un hôte ne disposant pas de suffisamment de mémoire réussit, mais lorsque vous démarrez l'hôte ESXi 5.5 mis à niveau avec une RAM d'une capacité inférieure à 4 Go, certaines opérations risquent d'échouer.

    Solution : Aucune. Vérifiez que l'hôte ESXi dispose de plus de 4 Go de RAM physique avant la mise à niveau vers la version 5.5.

  • La mise à niveau vers vCenter Server 5.5 ne détecte pas les certificats SSL expirés
    Lorsque vous utilisez l'option d'installation simple pour effectuer la mise à niveau vers vCenter Server 5.5, le programme d'installation ne détecte aucun certificat SSL expiré.

    Si vous effectuez une mise à niveau de la version 5.1.x vers la version 5.5 en utilisant les programmes d'installation individuels de l'option d'installation personnalisée, seul vSphere Web Client détecte les certificats SSL expirés et arrête l'installation. vCenter Single Sign-On affiche un message d'avertissement générique pour vérifier la validité des certificats SSL. Les programmes d'installation individuels de vCenter Inventory Service et de vCenter Server ne détectent pas les certificats SSL expirés.

    Solution : Avant de commencer la mise à niveau vers vCenter Server 5.5, en utilisant l'option d'installation simple ou les programmes d'installation individuels de l'option d'installation personnalisée, vérifiez la validité des certificats SSL de vCenter Single Sign-On, vSphere Web Client, vCenter Inventory Service et vCenter Server. Remplacez tous les certificats SSL expirés par des certificats valides avant de démarrer le processus de mise à niveau.

  • Suite à la mise à niveau de vCenter Server Appliance 5.0.x vers la version 5.5, le démarrage de vCenter Server échoue si une instance de vCenter Single Sign-On externe est utilisée
    Si l'utilisateur choisit d'utiliser une instance de vCenter Single Sign-On externe au cours de la mise à niveau de vCenter Server Appliance 5.0.x vers la version 5.5, le démarrage de vCenter Server échoue après la mise à niveau. Dans l'interface de gestion du dispositif, vCenter Single Sign-On est répertorié comme non configuré.

    Solution : Suivez les étapes :

    1. Dans un navigateur Web, ouvrez l'interface de gestion de vCenter Server Appliance (https:// adresse-dispositif:5480).
    2. Sur la page vCenter Server/Résumé, cliquez sur le bouton Arrêter le serveur.
    3. Sur la page vCenter Server/SSO, remplissez le formulaire avec les paramètres appropriés, puis cliquez sur Enregistrer les paramètres.
    4. Retournez sur la page Résumé et cliquez sur Démarrer le serveur.

  • Après avoir mis à niveau vCenter Single Sign-On 5.1.x vers la version 5.5, dans un déploiement haute disponibilité avec un équilibreur de charge, vous devez reconfigurer ce dernier
    Au cours de la mise à niveau de vCenter Single Sign-On 5.1 vers la version 5.5, le fichier server.xmlest migré, mais vous devez mettre manuellement à jour les fichiers après la mise à niveau.

    Solution : Reportez-vous à la rubrique concernant la reconfiguration de l'équilibreur de charge après la mise à niveau d'un déploiement haute disponibilité de vCenter Single Sign-On vers la version 5.5 dans la documentation Mise à niveau de vSphere.

  • vCenter Server 5.1 n'est pas visible après la mise à niveau de vSphere Web Client et de vCenter Single Sign-On vers la version 5.5
    Supposons que vous mettez à niveau vSphere Single Sign-On et vSphere Web Client de la version 5.1 vers la version 5.5, mais que vous ne mettez pas à niveau le système vCenter Server. Si vous vous connectez à vSphere Web Client après la mise à niveau, le système vCenter Server version 5.1 n'est pas visible. Ce problème se pose uniquement pour la mise à niveau de Windows, et ne se produit pas lors d'une mise à niveau de vCenter Server Appliance.

    Solution : Redémarrez le système vCenter Server et le service d'inventaire vSphere ( services.msc). Pour voir l'inventaire vCenter Server 5.1, connectez-vous en tant que admin@System-Domain. Reportez-vous à l'article 1003895 de la base de connaissances VMware.

  • Le service VMware VirtualCenter Server peut ne pas démarrer après la mise à niveau de vCenter Server de la version 5.0 Update 2 vers la version 5.5

    Solution : Démarrez manuellement le service VMware VirtualCenter Server :

    1. Dans le menu Démarrer de Windows, ouvrez l'élément du Panneau de configuration Outils d'administration.
    2. Sélectionnez Services.
    3. Cliquez avec le bouton droit de la souris sur VMware VirtualCenter Server, puis sélectionnez Démarrer.

  • Lorsque vous utilisez ESXCLI pour mettre à niveau un hôte ESXi 4.x ou 5.0.x vers la version 5.1 ou 5.5, les paramètres vMotion et Journalisation FT (Fault Tolerance) de tous les groupes de ports VMKernel sont perdus après la mise à niveau
    Si vous utilisez la commande esxcli software profile update <options>pour mettre à niveau un hôte ESXi 4.x ou 5.0.x vers la version 5.1 ou 5.5, la mise à niveau réussit, mais les paramètres vMotion et Journalisation FT de tous les groupes de ports VMkernel sont perdus. vMotion et Journalisation FT reprennent alors le paramètre par défaut, désactivé.

    Solution : Effectuez une mise à niveau interactive ou scriptée, ou utilisez vSphere Update Manager pour mettre à niveau les hôtes. Si vous utilisez la commande esxcli, appliquez manuellement les paramètres vMotion et Journalisation FT au groupe de ports VMkernel concerné après la mise à niveau.

  • Lorsque vous mettez à niveau vSphere 5.0.x ou une version antérieure vers la version 5.5, les valeurs d'allocation de ressources système qui n'ont pas été définies manuellement prennent les valeurs par défaut
    Dans vSphere 5.0.x et versions antérieures, vous modifiez les paramètres dans l'interface utilisateur d'allocation des ressources système en tant que solution temporaire. Vous ne pouvez pas rétablir la valeur par défaut de ces paramètres sans réinstaller complètement ESXi. Dans vSphere 5.1 et versions ultérieures, le comportement du système change, de telle sorte que la conservation de paramètres personnalisés d'allocation de ressources système peut générer des valeurs risquées. La mise à niveau réinitialise toutes les valeurs de ce type.

    Solution : Aucune.

  • vSphere Client et vSphere PowerCLI peuvent faire échouer la connexion à vCenter Server 5.5, avec un incident de négociation
    Lors d'une installation sur un hôte Windows XP ou Windows Server 2003, vSphere Client et vSphere PowerCLI peuvent faire échouer la connexion à vCenter Server 5.5, avec un incident de négociation. vSphere 5.5 utilise la bibliothèque Open SSL, qui, pour des raisons de sécurité, est configurée par défaut pour accepter uniquement les connexions qui utilisent des suites de chiffrement renforcées. Sous Windows XP ou Windows Server 2003, vSphere Client et vSphere PowerCLI n'utilisent pas de suites de chiffrement renforcées pour se connecter à vCenter Server. L'erreur Aucune suite de chiffrement correspondantes'affiche côté serveur, et la négociation échoue côté vSphere Client ou vSphere PowerCLI.

    Solution : Exécutez l'une des actions suivantes.

    Pour Windows Server 2003 ou Windows XP 64 bits, appliquez le correctif Microsoft correspondant à votre plate-forme :

    Pour Windows XP 32 bits, Windows XP 64 bits ou Windows Server 2003, effectuez l'une des actions suivantes.

    • Avant d'installer vSphere Client ou vSphere PowerCLI sur l'ordinateur hôte, mettez à niveau le système d'exploitation Windows vers Windows Vista ou une version ultérieure.
    • Sur l'ordinateur hôte vCenter Server, réduisez la sécurité implicite en permettant au serveur de communiquer à l'aide de suites de chiffrement « weak ». Pour ce faire, incluez la section suivante dans le fichier vpxd.cfgde vCenter Server :
      <config>
      ...
          <vmacore>
              ...
              <ssl>
                  ...
                  <cipherList>ALL</cipherList>
              ...
              </ssl>
          ...
          </vmacore>
      ...
      </config>
  • La mise en réseau est perdue suite à la mise à niveau de vCenter Server Appliance, si le dispositif vCenter Server Appliance existant dispose d'une configuration IP statique et si les dispositifs vCenter Server Appliance existant et mis à niveau se trouvent dans des sous-réseaux différents
    La mise en réseau est perdue suite à la mise à niveau de vCenter Server Appliance si celui-ci est configuré avec les deux conditions suivantes :

    • Le dispositif vCenter Server Appliance existant dispose d'une configuration IP statique.
    • Le dispositif vCenter Server Appliance existant et le dispositif vCenter Server Appliance mis à niveau se trouvent dans des sous-réseaux différents.

    Solution : Pour restaurer la mise en réseau :

    1. Connectez-vous à vCenter Server Appliance au moyen de la console de machine virtuelle.
    2. Exécutez /opt/vmware/share/vami/vami_config_netpour reconfigurer la mise en réseau.
  • Des tentatives de mise à niveau de vSphere Web Client vers la version 5.5 entraînent l'affichage du message d'avertissement : Erreur : 29108
    Au cours de la mise à niveau de vSphere Web Client vers la version 5.5, le message d'avertissement suivant s'affiche : Error: 29108. L'annulation de l'enregistrement de l'utilisateur de service ou de solution a échoué.. Cette erreur se produit car le programme d'installation ne peut pas supprimer l'utilisateur de l'application par programme.

    Solution :

    1. Enregistrez l'utilisateur de la solution vSphere Web Client cité dans le message d'avertissement.
    2. Cliquez sur OK pour fermer le message d'avertissement et terminer la mise à niveau vers la version 5.5 de vSphere Web Client.
    3. Connectez-vous à vSphere Web Client en tant qu'administrateur Single Sign-On
    4. Dans Administration, sous Single Sign-On, cliquez sur Utilisateurs et groupes, puis cliquez sur l'onglet Utilisateurs d'application.
    5. Pour supprimer l'utilisateur de l'application cité dans le message d'avertissement, sélectionnez la ligne correspondant à cet utilisateur et cliquez sur Supprimer.

  • Les paramètres IPv6 de la carte réseau virtuelle vmk0 ne sont pas conservés après une mise à niveau de ESX 4.x vers ESXi 5.5
    Lorsque vous mettez à niveau vers ESXi 5.5 un hôte ESX 4.x sur lequel IPv6 est activé à l'aide de l'option --forcemigrate, l'adresse IPv6 de la carte réseau virtuelle vmk0 n'est pas conservée après la mise à niveau.

    Solution : Aucune.

  • Le service vSphere Web Client ne démarre pas suite à la mise à niveau de vCenter Server Appliance
    Lorsque vous mettez à niveau vCenter Server Appliance de la version 5.0 ou 5.1 vers la version 5.5, le service vSphere Web Client ne démarre pas et les messages suivants sont affichés dans le journal de Virgo Server :
    [ERROR] startup-tracker org.eclipse.virgo.medic.eventlog.default KE0004E Kernel failed to start within 300 seconds.
    [INFO ] startup-tracker org.eclipse.virgo.medic.eventlog.default KE0011I Immediate shutdown initiated.

    Solution : Démarrez le service vSphere Web Client en utilisant l'interface de gestion de vCenter Server Appliance.

    • Problèmes de vCenter Single Sign-On
      • Erreur après basculement sur les systèmes mis à niveau de vSphere 5.1U1a vers vSphere 5.5 qui utilisent vCenter Heartbeat
        Un environnement démarre avec la configuration suivante : vCenter Server 5.1U1a avec vCenter Single Sign-On, Inventory Service et vSphere Web Client, plus vCenter Heartbeat 6.5U1. Vous procédez à une mise à niveau vers vCenter Server 5.5, et mettez simultanément à niveau vCenter Single Sign-On, Inventory Service et vSphere Web Client. Vous mettez à niveau vCenter Heartbeat vers la version 6.6.
        Tous les composants et services VMware démarrent sans problème sur le nœud principal/actif. Si le nœud principal tombe en panne et que vous activez le nœud secondaire, l'erreur suivante s'affiche dans le journal vpxd lorsque le service vCenter Server démarre sur le nœud secondaire/actif :
        Unable to create SSO facade: Invalid response code: 404 Not Found.. Le service vpxd ne démarre pas sur le nœud secondaire.

        Solution : Aucune. Si vous installez les nouvelles versions de vCenter Server et de vCenter Heartbeat au lieu d'effectuer une mise à niveau, le deuxième nœud démarre comme prévu.

      • L'erreur 29107 s'affiche pendant la mise à niveau de vSphere Web Client de 5.1U1a vers 5.5
        Pendant une mise à niveau de vSphere Web Client de la version 5.1 Update U1a vers la version 5.5, l'erreur 29107 s'affiche si le service vCenter Single Sign-qui était utilisé avant la mise à niveau dispose de la configuration Single Sign-On haute disponibilité.

        Solution : Recommencez la mise à niveau. Vous pouvez exécuter le programme d'installation et sélectionner Installation personnalisée pour mettre uniquement à niveau vSphere Web Client.

      • Si les services Active Directory et les services vCenter se trouvent dans des emplacements différents, une connexion par un utilisateur appartenant à plus de 500 groupes peut prendre beaucoup de temps
        Votre environnement utilise une configuration Active Directory. Cette configuration ne se trouve pas dans le même emplacement que vCenter Server et ses services. Par conséquent, lorsqu'un utilisateur qui appartient à plus de 500 groupes Active Directory se connecte avec vSphere Web Client, la connexion peut prendre de 10 à 20 minutes. Avec vSphere Client, le délai d'attente de connexion de cet utilisateur peut expirer.

        Solution : Modifiez votre configuration de telle sorte que les services Active Directory et le système vCenter Server se trouvent au même emplacement, ou connectez-vous en tant qu'utilisateur n'appartenant pas à un si grand nombre de groupes Active Directory.

      • La découverte automatique des paramètres Active Directory n'est plus prise en charge par vCenter Single Sign-On 5.5
        vSphere vCenter Single Sign-On version 5.1 incluait une fonction de découverte automatique. Cette fonction a été supprimée du service vSphere 5.5 vCenter Single Sign-On.

        Solution : Connectez-vous à vCenter Single Sign-On à partir de vSphere Web Client en tant qu'utilisateur de vCenter Single Sign-On disposant des privilèges d'administrateur et ajoutez manuellement la source d'identité. Par défaut, administrator@vsphere.local dispose des privilèges d'administrateur de vCenter Single Sign-On.

      • Après la mise à niveau, les administrateurs de domaine faisant partie du groupe d'administrateurs locaux, ne peuvent pas se connecter à vCenter Server
        Dans votre environnement vSphere 5.1, vous aviez accordé des autorisations au groupe d'administrateurs locaux, qui inclut implicitement le groupe d'administrateurs de domaine. Vous pouvez vous connecter à vCenter Server 5.1 en tant que membre du groupe d'administrateurs de domaine. Cependant, lorsque vous effectuez la mise à niveau vers vSphere 5.5, les utilisateurs administrateurs de domaine n'ont plus l'autorisation de se connecter à vCenter Server. Les autorisations des utilisateurs locaux sont conservées après la mise à niveau.

        Solution : La solution la plus simple consiste à se connecter à vCenter Server en tant qu'administrator@vsphere.local et à attribuer des autorisations directement au groupe d'administrateurs de domaine. Si d'autres utilisateurs locaux non inclus dans un sous-domaine disposaient d'autorisations pour gérer les utilisateurs de vCenter Server avant la mise à niveau, ces utilisateurs peuvent également se connecter à vCenter Server et attribuer des autorisations au groupe d'administrateurs de domaine ou à tout autre groupe.

      • L'installation de vCenter Single Sign-On échoue sous Windows Server 2008 SP1
        Lorsque vous tentez d'installer vCenter Single Sign-On sous Windows 2008 SP1 (64 bits), l'avertissement suivant s'affiche :
        Cette application n'est prise en charge que sous Windows Server 2008 64 bits, ou une version ultérieure. Assurez-vous que Windows n'est pas exécuté comme contrôleur de domaine.
        L'installation n'aboutit pas.

        Solution : Aucune. Installez vCenter Single Sign-On sur un système Windows 2008 SP2 (64 bits).

      • Aucune erreur ne se produit lorsque vous remplacez le certificat d'un service par un certificat déjà utilisé par un autre service
        Si vous utilisez l'outil d'automatisation des certificats pour remplacer des certificats, et que vous répondez aux invites en remplaçant un certificat existant par un certificat déjà utilisé par un autre service, l'outil n'affiche pas de message d'erreur. L'outil procède au remplacement. Étant donné que chaque service doit avoir un certificat unique dans l'installation de vCenter sur Windows, l'authentification ne fonctionne pas correctement.

        Solution : Aucune. Prenez bien note des certificats que vous utilisez pour les différents services.

      • Impossible de changer le mot de passe d'administrator@vsphere.local dans le menu déroulant de vSphere Web Client
        Lorsque vous vous connectez au serveur vCenter Single Sign-On à partir de vSphere Web Client, vous pouvez effectuer un changement de mode passe dans le menu déroulant. Lorsque vous vous connectez en tant qu'administrator@vsphere.local, l'option Changer mot de passe est grisée.

        Solution :

        1. Sélectionnez l'onglet Gérer, puis sélectionnez vCenter Single Sign-On > Utilisateurs et groupes.
        2. Cliquez avec le bouton droit sur l'utilisateur administrateur et cliquez sur Modifier l'utilisateur.
        3. Changez le mot de passe.

      • L'identifiant de connexion avec vCenter Single Sign-On peut nécessiter l'inclusion d'un nom de domaine
        Dans vSphere 5.5, vCenter Single Sign-On ne prend plus en charge plusieurs domaines par défaut. Cela peut causer des problèmes pour les utilisateurs qui tentent de se connecter à un système vCenter Server installé sous Windows ou pour les utilisateurs qui se connectent au dispositif vCenter Server Appliance.

        Solution : Incluez le préfixe de domaine avec le nom d'utilisateur lorsque vous vous connectez à un domaine ne correspondant pas au domaine par défaut. Par exemple, l'utilisateur racine sur le système d'exploitation local peut se connecter en tant que localos\root. L'utilisateur utilisateur1 dans le domaine DOMAINE1 peut se connecter en tant que DOMAINE1\utilisateur1.
        Ce comportement n'est pas considéré comme un bogue, mais mentionné dans les notes de mise à jour par souci d'exhaustivité.

      • L'installation de vCenter Single Sign-On échoue si le nom du dossier de destination comporte des caractères non ASCII ou ASCII étendus
        Si vous changez le dossier de destination de vCenter Single Sign-On au cours de l'installation, et si le nom du nouveau dossier de destination que vous sélectionnez comporte des caractères non ASCII ou ASCII étendus, aucun avertissement ne s'affiche mais l'installation échoue.

        Solution : Sélectionnez des dossiers de destination dont le nom contient des caractères ASCII. Les caractères spéciaux ne sont pas autorisés et génèrent l'erreur indiquée dans le problème connu suivant.

      • vCenter Single Sign-On échoue si le nom du dossier d'installation inclut des caractères spéciaux
        Si vous tentez d'installer vCenter Single Sign-On dans un emplacement personnalisé, et si le nom du dossier de destination inclut des caractères tels que le caractère pour cent (%) ou le caractère perluète (&), l'installation échoue. Un message d'erreur similaire au message suivant s'affiche :
        Erreur 20020. Impossible de mettre à jour les valeurs dans le fichier server.xml

        Solution : Aucune. Pour consulter la liste complète des caractères interdits, reportez-vous à la documentation Installation et configuration de vSphere.

      • Avertissement pendant l'installation de vCenter Single Sign-On sur une machine virtuelle disposant de plusieurs interfaces réseau
        Vous installez vCenter Single Sign-On dans un environnement disposant de plusieurs interfaces réseau. Une ou plusieurs interfaces réseau de l'environnement ne peuvent pas être résolues avec DNS. Lorsque le programme d'installation de vCenter Single Sign-On effectue le contrôle des conditions préalables, un avertissement similaire à celui présenté ci-dessous s'affiche :

        L'adresse IP résolue par DNS <ip_address_1>) ne correspond pas à celle de l'ordinateur(<ip_address_2>). Les certificats utiliseront l'IP de l'ordinateur au lieu du nom de domaine complet. Pour éviter cette erreur, nous vous recommandons d'utiliser une adresse IP statique.

        Solution : Si la recherche DNS directe et la recherche DNS inversée de l'interface principale sont toutes les deux correctes, vous pouvez ignorer l'avertissement et poursuivre l'installation.

      Problèmes de mise en réseau
      • Un hôte ESXi cesse de répondre après avoir été ajouté à vCenter Server par son adresse IPv6
        Lorsque vous ajoutez un hôte ESXi à vCenter Server au moyen d'une adresse de lien local IPv6 sous la forme fe80::/64, dans les instants qui suivent l'hôte devient estompé et cesse de répondre à vCenter Server.

        Solution : Utilisez une adresse IPv6 valide qui n'est pas une adresse de lien local.

      • vSphere Web Client vous permet de configurer un nombre de fonctions virtuelles supérieur au nombre pris en charge par la carte réseau physique et n'affiche pas de message d'erreur
        Dans les paramètres SR-IOV d'un adaptateur physique, vous pouvez configurer un nombre de fonctions virtuelles supérieur à celui pris en charge par l'adaptateur. Par exemple, vous pouvez configurer 100 fonctions virtuelles sur une carte réseau n'en prenant en charge que 23 et aucun message d'erreur ne s'affiche. Un message vous invite à redémarrer l'hôte afin d'appliquer les paramètres SR-IOV. Après le redémarrage de l'hôte, la carte réseau est configurée avec autant de fonctions virtuelles que l'adaptateur prend en charge, ou 23 dans cet exemple. Le message qui vous invite à redémarrer l'hôte persiste alors qu'il ne devrait pas s'afficher.

        Solution : Aucun

      • Les tentatives d'attribution d'un nom à un port de groupe d'agrégation de liens (LAG) à l'aide de codets de substitution échoue
        Dans vSphere Web Client, si vous tentez de renommer un port LAG et que le nouveau nom contient des codets de substitution, le message d'erreur suivant s'affiche : Le nom de port n'est pas valide. Indiquez un nom de port valide. Un codet de substitution est une paire de valeurs 16 bits utilisée par le codage de caractères UTF-16 pour représenter des caractères nécessitant plus de 16 bits.

        Solution : N'utilisez pas de codets de substitution pour nommer des ports LAG.

      • Sur un hôte ESXi sur lequel SR-IOV est activé, les machines virtuelles associées aux fonctions virtuelles peuvent ne pas démarrer
        Lorsque SR-IOV est activé sur un hôte ESXi 5.1 ou versions ultérieures disposant de cartes réseau Intel ixgbe et si plusieurs fonctions virtuelles sont activées dans l'environnement, certaines machines virtuelles peuvent ne pas démarrer.
        Le fichier vmware.log contient des messages similaires aux messages suivants :
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: Msg_Post: Error
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: [msg.log.error.unrecoverable] VMware ESX unrecoverable error: (vcpu-1)
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120+ PCIPassthruChangeIntrSettings: 0a:17.3 failed to register interrupt (error code 195887110)
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: [msg.panic.haveLog] A log file is available in "/vmfs/volumes/5122262e-ab950f8e-cd4f-b8ac6f917d68/VMLibRoot/VMLib-RHEL6.2-64-HW7-default-3-2-1361954882/vmwar
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: [msg.panic.requestSupport.withoutLog] You can request support.
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: [msg.panic.requestSupport.vmSupport.vmx86]
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120+ To collect data to submit to VMware technical support, run "vm-support".
        2013-02-28T07:06:31.863Z| vcpu-1| I120: [msg.panic.response] We will respond on the basis of your support entitlement.

        Solution : Réduisez le nombre de fonctions virtuelles associées à la machine virtuelle concernée avant de la démarrer.

      • Sur un adaptateur réseau physique Emulex BladeEngine 3, un adaptateur réseau de machine virtuelle soutenu par une fonction virtuelle ne peut pas atteindre un adaptateur VMkernel qui utilise la fonction physique en tant que liaison montante
        Le trafic ne circule pas entre une fonction virtuelle et sa fonction physique. Par exemple, sur un commutateur soutenu par la fonction physique, une machine virtuelle qui utilise une fonction virtuelle sur le même port ne peut pas contacter un adaptateur VMkernel sur le même commutateur. Ce problème des adaptateurs physiques Emulex BladeEngine 3 est connu. Pour obtenir plus d'informations, contactez Emulex.

        Solution : Restaurez les pilotes VMKLinux, si nécessaire. Le pilote VMKLinux remplace le pilote natif du même périphérique si le pilote natif est défini avec la priorité par défaut. Cette configuration persiste lors des redémarrages successifs de l'hôte.

        Vous pouvez activer les pilotes VMKLinux à partir de vCenter Server en utilisant vSphere Web Client ou directement sur l'hôte.

        • Dans vCenter Server, définissez le paramètre VMkernel.Boot.preferVmklinux sur true pour l'hôte :
          1. Dans vSphere Web Client, accédez à l'hôte.
          2. Dans l'onglet Gérer, cliquez sur Paramètres et sélectionnez Paramètres système avancés.
          3. Définissez le paramètre VMkernel.Boot.preferVmklinux sur true.
          4. Redémarrez l'hôte.
        • Sur l'hôte, pour activer les pilotes VMKLinux, définissez la propriété VMkernel preferVmklinux sur true.
          • Exécutez une commande ESXCLI.
            1. Dans ESXi Shell, exécutez la commande esxcli system settings kernel set -s preferVmklinux -v TRUE.
            2. Redémarrez l'hôte.
          • Définissez un paramètre de ligne de commande au démarrage de l'hôte.
            1. Redémarrez l'hôte.
            2. Interrompez le démarrage.
            3. Définissez le paramètre de ligne de commande preferVmklinux=TRUE.
            4. Procédez au redémarrage de l'hôte.
      • ESXi Dump Collector ne parvient pas à envoyer le fichier noyau d'ESXi au serveur distant
        ESXi Dump Collector ne parvient pas à envoyer le fichier noyau d'ESXi si l'adaptateur VMkernel qui gère le trafic de Dump Collector est configuré sur un groupe de ports distribués disposant d'un groupe d'agrégation de liens (LAG) défini comme étant la liaison montante active. Un canal de port LACP est configuré sur le commutateur physique.

        Solution : Procédez au choix comme suit :

        • Utilisez un vSphere Standard Switch pour configurer l'adaptateur VMkernel qui gère le trafic d'ESXi Dump Collector échangé avec le serveur distant.
        • Utilisez des liaisons montantes autonomes pour gérer le trafic du groupe de ports distribués sur lequel l'adaptateur VMkernel est configuré.
      • Lorsque vous tentez de déployer une machine virtuelle sur un vSphere Distributed Switch, un message d'erreur Aucun port disponible dans distributed_switch_name peut s'afficher, même si des ports sont disponibles sur le commutateur
        Lorsque vous essayez de déployer une machine virtuelle sur un vSphere Distributed Switch, le message d'erreur Aucun port disponible dans distributed_switch_name peut s'afficher, même si de nombreux ports sont disponibles sur le commutateur. vCenter Server ne gère pas correctement les conditions de concurrence lors de la réservation et de la suppression de ports distribués. Lorsque ce problème se produit, vCenter Server décide qu'aucun port du commutateur distribué n'est disponible si le premier port disponible est en cours de suppression mais pas encore supprimé. Par exemple, vCenter Server supprime un port lorsqu'un hôte se déconnecte ou passe en mode de maintenance, ou lorsqu'une machine virtuelle est reconfigurée.

        Solution : Patientez quelques minutes avant de redéployez la machine virtuelle. Il se peut alors que la condition de concurrence ne se produise pas.

      • Si vous changez le nombre de ports dont dispose un commutateur vSphere standard ou un vSphere Distributed Switch à l'aide de vSphere Client, la modification n'est pas enregistrée, même après un redémarrage
        Si vous changez le nombre de ports dont dispose un commutateur vSphere standard ou un vSphere Distributed Switch sur un hôte ESXi 5.5 à l'aide de vSphere Client, le nombre de ports ne change pas même après le redémarrage de l'hôte.

        Lorsqu'un hôte qui exécute ESXi 5.5 redémarre, il dimensionne dynamiquement à la hausse ou à la baisse le nombre de ports de commutateurs virtuels. Le nombre de ports est basé sur le nombre de machines virtuelles que l'hôte peut exécuter. Vous n'avez pas à configurer le nombre de ports de commutateur sur ce type d'hôte.

        Solution : Aucune dans vSphere Client.

      Problèmes de configuration de serveur
      • La correction d'un profil d'hôte échoue avec vSphere Distributed Switch
        Des erreurs de correction peuvent se produire lors de l'application d'un profil d'hôte avec un vSphere Distributed Switch et si une machine virtuelle disposant de la fonction Fault Tolerance est dans un état hors tension sur un hôte qui utilise le commutateur distribué dans ce profil d'hôte.

        Solution : Déplacez les machines virtuelles hors tension vers un autre hôte pour que le profil d'hôte réussisse.

      • Des messages de non-conformité s'affichent après l'utilisation d'Auto Deploy pour une mise en cache sans état ou des installations avec état sur USB
        Après la modification d'un profil d'hôte pour activer la mise en cache sans état sur le disque USB de l'ordinateur hôte, le profil d'hôte reçoit des erreurs de conformité lors de la tentative de correction. L'hôte redémarre et la mise en cache se termine. Après la vérification de la conformité, l'erreur de conformité suivante s'affiche :
        L'état de l'hôte ne correspond pas à la spécification

        Solution : Aucune solution n'est nécessaire. Le message est incorrect.

      • Le profil d'hôte reçoit des erreurs de conformité des paramètres du pare-feu lorsque vous appliquez un profil ESX 4.0 ou ESX 4.1 à un hôte ESXi 5.5
        Si vous extrayez un profil d'hôte ESX 4.0 ou ESX 4.1 pour tenter de l'appliquer à un hôte ESXi 5.5, la correction du profil aboutit. La vérification de conformité reçoit des erreurs de paramètres de pare-feu qui incluent les messages suivants :
        Ruleset LDAP not found
        Ruleset LDAPS not found
        Ruleset TSM not found
        Ruleset VCB not found
        Ruleset activeDirectorKerberos not found

        Solution : Aucune solution n'est nécessaire. Cela est normal car les paramètres du pare-feu d'un hôte ESX 4.0 ou ESX 4.1 sont différents de ceux d'un hôte ESXi 5.5.

      • Nouveau La modification des paramètres de périphérique du BIOS pour un hôte ESXi peut créer des noms de périphériques non valides
        La modification d'un paramètre de périphérique du BIOS sur un hôte ESXi peut créer des noms de périphériques non valides si la modification entraîne un déplacement des valeurs <segment:bus:device:function> attribuées aux périphériques. Par exemple, l'activation d'une carte réseau intégrée précédemment désactivée peut déplacer les valeurs <segment:bus:device:function> attribuées à d'autres périphériques PCI, si bien qu'ESXi change les noms attribués à ces cartes réseau. Contrairement aux versions précédentes d'ESXi, ESXi 5.5 tente de conserver les noms de périphériques lors de modifications de <segment:bus:device:function> si le BIOS de l'hôte fournit des informations d'emplacements de périphériques spécifiques. En raison d'un bogue dans cette fonction, des noms non valides, tels que vmhba1 et vmnic32, sont parfois générés.

        Solution : Le redémarrage de l'hôte ESXi une ou deux foix peut supprimer les noms de périphériques non valides et restaurer les noms d'origine. N'utilisez pas un hôte ESXi comportant des noms de périphériques non valides en production.

      Problèmes de stockage
      • Des profils de stockage sans capacité de stockage peuvent être manquants après une mise à niveau vers vCenter Server 5.5
        Après avoir effectué la mise à niveau vers vCenter Server 5.5, les profils de stockage que vous avez créés avec la version antérieure de vCenter Server ne sont pas visibles dans vSphere Web Client. Le problème concerne uniquement les profils de stockage auxquels aucune capacité de stockage n'est attachée.

        Solution : Avant d'effectuer la mise à niveau, attribuez des capacités de stockage aux profils de stockage qui doivent être disponibles dans vCenter Server 5.5. Après la mise à niveau, les capacités de stockage existantes sont converties en balises marquées avec une étiquette d'utilisateur hérité et les profils de stockage sont convertis en stratégies de stockage qui référencent ces balises.

      • Des balises renommées sont manquantes dans l'assistant de modification d'une stratégie de stockage de machine virtuelle
        Une stratégie de stockage de machine virtuelle peut inclure des règles basées sur des balises de banque de données. Si vous renommez une balise, la stratégie de stockage qui fait référence à cette balise ne met pas automatiquement à jour la balise et l'affiche comme manquante.

        Solution : Supprimez la balise marquée comme manquante de la stratégie de stockage de la machine virtuelle, puis ajoutez la balise renommée. Appliquez de nouveau la stratégie de stockage à toutes les entités périmées.

      • Une machine virtuelle ne peut pas être mise sous tension lorsque la taille de bloc du cache de lecture Flash est définie sur 16 Ko, 256 Ko, 512 Ko ou 1 024 Ko.
        Une machine virtuelle configurée avec un cache de lecture Flash et une taille de bloc de 16 Ko, 256 Ko, 512 Ko ou 1 024 Ko ne peut pas être mise sous tension. Le cache de lecture Flash prend en charge une taille de cache minimale de 4 Mo et maximale de 200 Go, et une taille de bloc minimale de 4 Ko et maximale de 1 Mo. Lorsque vous mettez sous tension une machine virtuelle, l'opération échoue avec les messages suivants :

        Une erreur a été reçue de l'hôte ESX lors de la mise sous tension de la VM.

        Échec du démarrage de la machine virtuelle.

        Échec de la mise sous tension du module DiskEarly.

        Échec de la configuration du disque scsi0:0.

        La machine virtuelle ne peut pas être activée avec un disque non configuré. Impossible d'attacher le cache vFlash : msg.vflashcache.error.VFC_FAILURE

        Solution : Configurez la taille du cache de lecture Flash de la machine virtuelle et la taille du bloc.

        1. Cliquez avec le bouton droit sur la machine virtuelle et sélectionnez Modifier les paramètres.
        2. Sous l'onglet Matériel virtuel, développez le disque dur pour afficher les options du disque.
        3. Cliquez sur Avancé en regard du champ Virtual Flash Read Cache.
        4. Augmentez la réservation de taille du cache ou diminuez la taille du bloc.
        5. Cliquez sur OK pour enregistrer vos modifications.
      • L'extension personnalisée d'un fichier d'arborescence de pools de ressources enregistré ne peut pas être chargée dans vSphere Web Client
        Un message d'erreur DRS s'affiche dans la page de résumé de l'hôte.

        Lorsque vous désactivez DRS dans vSphere Web Client, vous êtes invité à enregistrer la structure des pools de ressources de sorte qu'elle puisse être rechargée ultérieurement. L'extension par défaut de ce fichier est .snapshot, mais vous pouvez sélectionner une autre extension. Si le fichier dispose d'une extension personnalisée, il s'affiche comme étant désactivé lorsque vous tentez de le charger. Ce comportement est uniquement observé sous ​​OS X.

        Solution : Changez l'extension en .snapshotpour le charger dans vSphere Web Client sous OS X.

      • Un message d'erreur DRS s'affiche dans la page de résumé de l'hôte
        Le message d'erreur DRS suivant s'affiche dans la page de résumé de l'hôte :

        Impossible d’appliquer les paramètres des ressources DRS à l’hôte. L’opération n’est pas autorisée dans l’état actuel. L’efficacité du DRS peut s’en trouver significativement réduite.

        Dans certaines configurations, une condition de concurrence peut entraîner la création d'un message d'erreur dans le journal qui n'est pas significatif ou exécutable. Cette erreur peut se produire si l'enregistrement d'une machine virtuelle est annulé lors de l'application des paramètres des ressources DRS.

        Solution : Ignorez ce message d'erreur.

      • La configuration du cache de lecture Flash virtuel pour les VMDK de plus de 16 To échoue
        Le cache de lecture Flash virtuel ne prend pas en charge les disques de machine virtuelle de plus de 16 To. Les tentatives de configuration de ces disques échouent.

        Solution : Aucun

      • Impossible de mettre sous tension ou d'augmenter la réservation de cache des machines virtuelles disposant d'une réservation du cache de lecture Flash virtuel
        Lorsqu'une machine virtuelle disposant d'une réservation du cache de lecture Flash virtuel est mise sous tension, l'hôte sur lequel elle réside utilise la mémoire RAM normale pour gérer la réservation Flash. Si la mémoire disponible est insuffisante, la machine virtuelle ne peut pas être mise sous tension. Si la machine virtuelle est en cours d'exécution et que vous augmentez la réservation du cache de lecture Flash, l'opération échoue avec une erreur d'exécution, car le cache ne peut pas être attribué.

        Solution : Déplacez la machine virtuelle vers un autre hôte ou réduisez les besoins en mémoire du cache de lecture Flash en configurant une plus grande taille de bloc de cache de lecture Flash pour la machine virtuelle concernée ou pour une autre machine virtuelle fonctionnant sur le même hôte. Vous pouvez également réduire de manière significative la réservation du cache de lecture Flash d'une ou plusieurs machines virtuelles résidant sur l'hôte. Après avoir effectué ces modifications, essayez de nouveau de mettre sous tension ou de reconfigurer la machine virtuelle. Suivez les recommandations concernant la configuration du cache de lecture Flash dans la documentation Stockage vSphere afin de réduire la possibilité de subir de telles erreurs.

      • Les machines virtuelles peuvent se mettre hors tension lorsque la taille du cache est reconfigurée
        Si vous reconfigurez incorrectement le cache de lecture Flash virtuel sur une machine virtuelle, en attribuant une valeur non valide par exemple, il se peut que la machine virtuelle se mette hors tension.

        Solution : Suivez les recommandations concernant la taille de mémoire cache recommandée dans la documentation Stockage vSphere.

      • La reconfiguration d'une machine virtuelle sur laquelle le cache de lecture Flash virtuel est activé peut échouer avec l'erreur Operation expirée
        Les opérations de reconfiguration nécessitent une très grande bande passante en entrée et en sortie. Lorsque vous exécutez une charge importante, de telles opérations peuvent expirer avant de s'achever. Ce comportement peut se produire si certains LUN sur l'hôte sont dans un état​​ APD (tous chemins hors service).

        Solution : Corrigez tous les états APD des hôtes et recommencez l'opération avec une plus petite charge d'entrée/sortie sur le LUN et l'hôte.

      • DRS n'effectue pas des opérations vMotion sur les machines virtuelles sur lesquelles le cache de lecture Flash virtuel est activé à des fins d'équilibrage de charge
        DDRS n'effectue pas des opérations vMotion sur les machines virtuelles sur lesquelles le cache de lecture Flash virtuel est activé à des fins d'équilibrage de charge

        Solution : DRS ne recommande pas ces machines virtuelles pour vMotion, sauf dans les cas suivants :

        • Pour évacuer un hôte qu'un utilisateur souhaite faire passer en mode de maintenance ou en mode Veille.
        • Pour corriger les violations des règles de DRS.
        • Si l'état d'utilisation des ressources de l'hôte est dans le rouge.
        • Si un ou plusieurs hôtes sont trop sollicités et que l'exigence de la machine virtuelle n'est pas respectée.
          Remarque :Vous pouvez éventuellement définir DRS pour qu'il ignore ces cas-là.
      • Des hôtes sont mis en veille lorsque la mémoire active des machines virtuelles est faible, mais que la mémoire consommée est élevée
        ESXi 5.5 introduit un changement dans le comportement par défaut de DPM conçu pour rendre cette fonction moins problématique, ce qui permet d'éviter la dégradation des performances des machines virtuelles lorsque la mémoire active est faible, mais que la mémoire consommée est élevée. La métrique de DPM est X%*IdleConsumedMemory + active memory. La variable X% est réglable et définie sur 25 % par défaut.

        Solution : Vous pouvez rétablir le comportement agressif de DPM qui existait dans les versions antérieures d'ESXi en définissant PercentIdleMBInMemDemand=0dans les options avancées.

      • Lorsque vMotion est lancé par DRS, il peut échouer
        Lorsque DRS recommande vMotion pour les machines virtuelles disposant d'une réservation du cache de lecture Flash virtuel, vMotion peut échouer, car la mémoire (RAM) disponible sur l'hôte cible est insuffisante pour gérer la réservation du cache de lecture Flash des machines virtuelles.

        Solution : Suivez les recommandations concernant la configuration du cache de lecture Flash documentées dans Stockage vSphere.
        Si vMotion échoue, procédez comme suit :

        1. Reconfigurez les tailles de bloc des machines virtuelles sur l'hôte cible et les machines virtuelles entrantes afin de réduire l'utilisation cible globale de la mémoire VMkernel sur l'hôte cible.
        2. Déplacez manuellement la machine virtuelle vers l'hôte cible à l'aide de vMotion pour vous assurer que le problème est résolu.
      • Vous ne pouvez pas voir les problèmes qui se produisent lors de la configuration Virtual Flash de périphériques SSD individuels
        La configuration des ressources Virtual Flash est une tâche qui s'exécute sur une liste de périphériques SSD. Une fois la tâche terminée pour tous les objets, vSphere Web Client la signale comme ayant abouti et vous pouvez ne pas être informé des problèmes de configuration qui se sont produits dans les périphériques SSD individuels.

        Solution : exécutez l'une des tâches suivantes.

        • Dans le panneau Tâches récentes, double-cliquez sur la tâche terminée.
          Tous les échecs de configuration s'affichent dans la section Événements associés de la boîte de dialogue Informations de tâche.
        • Vous pouvez également procéder comme suit :
          1. Sélectionnez l'hôte dans l'inventaire.
          2. Cliquez sur l'onglet Surveiller puis sur Événements.
      • Impossible d'obtenir des informations SMART concernant les SSD PCIe Micron sur l'hôte ESXi
        Vos tentatives d'utilisation de la commande esxcli storage core device smart get -dpour afficher les statistiques du périphérique SSD PCIe Micron échouent. Le message d'erreur suivant s'affiche :
        Erreur lors de l'obtention des paramètres SMART : IMPOSSIBLE d'ouvrir le périphérique

        Solution : Aucune. Dans cette version, la commande esxcli storage core device smartne prend pas en charge les SSD PCIe Micron.

      • ESXi n'applique pas la limite de bande passante configurée pour un disque virtuel SCSI dans le fichier de configuration d'une machine virtuelle
        Vous configurez les limites de bande passante et de débit d'un disque virtuel SCSI à l'aide d'un ensemble de paramètres dans le fichier de configuration de la machine virtuelle ( .vmx). Par exemple, le fichier de configuration peut contenir les limites suivantes pour un disque virtuel scsi0:0 :
        sched.scsi0:0.throughputCap = "80IOPS"
        sched.scsi0:0.bandwidthCap = "10MBps"
        sched.scsi0:0.shares = "normal"

        ESXi n'applique pas la limite sched.scsi0:0.bandwidthCap au disque virtuel scsi0:0.

        Solution : Revenez à une version antérieure du planificateur d'E/S de disque à l'aide de vSphere Web Client ou de la commande avancée des paramètres du système esxcli.

        • Dans vSphere Web Client, modifiez le paramètre Disk.SchedulerWithReservation dans la liste des paramètres système avancés de l'hôte.
          1. Accédez à l'hôte.
          2. Dans l'onglet Gérer, sélectionnez Paramètres et sélectionnez Paramètres système avancés.
          3. Recherchez le paramètre Disk.SchedulerWithReservation en utilisant, par exemple, les zones de texte Filtrer ou Rechercher.
          4. Cliquez sur Modifier et définissez le paramètre sur 0.
          5. Cliquez sur OK.
        • Dans le service ESXi Shell de l'hôte, exécutez la commande de console suivante :
          esxcli system settings advanced set -o /Disk/SchedulerWithReservation -i=0
      • Une machine virtuelle configurée avec le cache de lecture Flash ne peut pas être migrée hors d'un hôte si une erreur se produit dans le cache
        Une machine virtuelle configurée avec le cache de lecture Flash peut subir une erreur de migration si le cache est dans un état d'erreur et, par conséquent, inutilisable. Cette erreur entraîne l'échec de la migration de la machine virtuelle.

        Solution :

        1. Reconfigurez la machine virtuelle et désactivez le cache.
        2. Effectuez la migration.
        3. Réactivez le cache après la migration de la machine virtuelle.

        Il peut éventuellement également s'avérer nécessaire de mettre la machine virtuelle hors tension, puis sous tension pour corriger l'erreur dans le cache.

      • Vous ne pouvez pas supprimer le volume VFFS après la mise à niveau d'un hôte à partir d'ESXi 5.5 Beta
        Vous ne pouvez pas supprimer le volume VFFS après la mise à niveau d'un hôte à partir d'ESXi 5.5 Beta.

        Solution : Ce problème se produit uniquement lorsque vous effectuez une mise à niveau d'ESXi 5.5 Beta vers ESXi 5.5. Pour l'éviter, installez ESXi 5.5 au lieu de procéder à une mise à niveau. Si vous effectuez une mise à niveau à partir d'ESXi 5.5 Beta, supprimez le volume VFFS avant la mise à niveau.

      • Les améliorations de latence d'exécution attendues ne sont pas obtenues lorsque le cache de lecture Flash virtuel est activé sur des machines virtuelles disposant d'anciens systèmes d'exploitation Windows et Linux
        Le cache de lecture Flash virtuel fournit des performances optimales lorsqu'il est dimensionné pour correspondre à l'ensemble de travail cible, et lorsque les systèmes de fichiers invités sont alignés sur une limite d'au moins 4 Ko. Le cache de lecture Flash exclut les blocs désalignés pour éviter la mise en cache de blocs partiels. Ce comportement est généralement observé lorsque le cache de lecture Flash virtuel est configuré pour des VMDK de machine virtuelle avec Windows XP et des distributions Linux antérieures à la version 2.6. Dans ces cas de figure, un faible taux de réussite du cache avec une faible occupation du cache est observé, ce qui implique un gaspillage de la réservation de cache pour ce type de VMDK. Ce comportement n'est pas observé sur les machines virtuelles exécutant Windows 7, Windows 2008 et Linux 2.6 et distributions ultérieures, qui alignent leurs systèmes de fichiers sur une limite de 4 Ko pour garantir des performances optimales.

        Solution : Pour améliorer le taux de réussite du cache et garantir une utilisation optimale de la réservation de cache pour chaque VMDK, assurez-vous que le système de fichiers du système d'exploitation invité installé sur le VMDK est aligné sur une limite d'au moins 4 Ko.

      Problèmes de vCenter Server et vSphere Web Client
      • Nouveau Les tentatives de désactivation d'IPv4 en modifiant DHCP par Aucun dans la console Web d'un dispositif VMware vCenter Server Appliance sur lequel IPv4 et IPv6 sont activés échouent avec le message d'erreur Impossible de définir les paramètres réseau
        Par défaut, IPv4 et IPv6 sont activés sur l'adaptateur réseau virtuel par défaut de vCenter Server Appliance. Pour désactiver IPv4 et utiliser uniquement IPv6, connectez-vous à la console Web à l'adresse https://vCenter_Server_Appliance_IP_address:5480, cliquez sur Réseau et dans l'onglet Adresse de l'adaptateur réseau par défaut, modifiez la valeur de Type d'adresse IPv4 de DHCP par Aucun. Lorsque vous tentez d'enregistrer les modifications, le message d'erreur Impossible de définir les paramètres réseau s'affiche.

        Solution : Définissez Type d'adresse IPv4 sur Statique puis modifiez cette valeur par Aucun.

        1. Dans l'onglet Adresse de l'adaptateur réseau par défaut, modifiez la valeur de Type d'adresse IPv4 de DHCP par Statique et enregistrez les modifications.
        2. Modifiez la valeur de Type d'adresse IPv4 de Statique en Aucun et enregistrez les modifications.
      • Nouveau Utilisation du disque de base de données de VMware vCenter Server Appliance
        vCenter Server Appliance disposant de la base de données intégrée vPostgres peut manquer d'espace disque pour la partition du disque. Cela peut être dû aux paramètres de rétention d'un inventaire volumineux ou dynamique. Dans la plupart des cas, l'espace disque vPostgres est occupé par des données historiques conservées pour les statistiques, les événements et les tâches collectés par vCenter Server.

        Solution : Changez les paramètres de conservation des données de vCenter Server. Vous trouverez les instructions correspondantes dans la documentation vSphere suivante :

        • Pour les statistiques, reportez-vous à « Configuration des paramètres de statistiques dans vSphere Web Client » dans Gestion de vCenter Server et des hôtes.
        • Pour les événements et les tâches, reportez-vous à « Configuration de vCenter Server dans vSphere Web Client » dans Gestion de vCenter Server et des hôtes.

        Vous pouvez également surveiller l'utilisation du disque vPostgres. Pour consulter les instructions, reportez-vous à l'article de la base de connaissances concernant la surveillance de l'utilisation du disque de la base de données de vCenter Server Appliance Monitor vCenter Server Appliance database disk usage.

      • Nouveau Expiration du mot de passe de VMware vCenter Server Appliance 5.5 activée pour l'utilisateur racine
        Par défaut, l'expiration du mot de passe sur le compte racine local dans VMware vCenter Server Appliance est activée 90 jours après la première mise sous tension du dispositif. Dans l'interface de gestion Web ( https:// Adresse IP ou nom d'hôte vCenter Server Appliance:5480), si une adresse électronique est configurée dans l'onglet Admin, vous recevrez des notifications par e-mail tous les 7 jours précédant l'expiration du mot de passe. Les paramètres de messagerie, tels que le serveur de relais SMTP, sont configurés via vSphere Client dans les paramètres de messagerie de vCenter Server.

        Solution : Si vous ne changez pas le mot de passe, l'utilisateur racine est verrouillé. Vous ne pourrez plus vous connecter à la console ni à l'interface de gestion Web.

        Pour restaurer une session VMware vCenter Server Appliance expirée :

        1. Démarrez vCenter Server en utilisant un Live CD Linux à jour.
        2. Montez la partition racine de VMware vCenter Server Appliance (ce doit être /dev/sda3).
        3. Modifiez le fichier /etc/shadow en effaçant le cinquième champ de la ligne root.
        4. Si le hachage du mot de passe racine (deuxième champ) commence par un x, supprimez le x.
        5. Enregistrez le fichier et redémarrez VMware vCenter Server Appliance.

        Par exemple :
        root:x$2y$10$vE9TNkYnJmxMvzoJxQc6DugE7juXF04iCI5qpaKMaWhNwcrQfn70K:15813:0:90:7:::

        Modifiez les deuxième et cinquième champs :
        root:$2y$10$vE9TNkYnJmxMvzoJxQc6DugE7juXF04iCI5qpaKMaWhNwcrQfn70K:15813:0::7:::

        Cela désactive l'expiration du mot de passe. Vous pouvez maintenant vous connecter sans problème à VMware vCenter Server Appliance.

      • Nouveau Conditions requises pour le déploiement à grande échelle de vCenter Server Appliance
        Pour que vCenter Server Appliance puisse gérer les déploiements à grande échelle, vous devez vous connecter à une base de données distante et modifier les paramètres des machines virtuelles. Pour plus d'informations sur les options relatives à la mémoire et à la taille, reportez-vous à la section Configurer la taille de l'inventaire de VMware vCenter Server Appliance du guide vCenter Server et gestion des hôtes.

        Solution :

        1. Assurez-vous que les machines virtuelles respectent la configuration minimale requise en termes de mémoire et de CPU.
          Pour plus d'informations sur la configuration des machines virtuelles, reportez-vous à la section Configuration des machines virtuelles du document Administration d'une machine virtuelle vSphere. Pour plus d'informations sur les options relatives à la mémoire, reportez-vous à la section Configurer la taille de l'inventaire de VMware vCenter Server Appliance du guide vCenter Server et gestion des hôtes.
        2. Connectez-vous à l'interface d'administration de vCenter Server Appliance à l'adresse https:// IP address or FQDN of vCenter Server Appliance:5480 et accédez à Services. Dans le menu déroulant Taille de l'inventaire, sélectionnez grand et cliquez sur Enregistrer les paramètres.
        3. Si vous utilisez la base de données intégrée de vCenter Server Appliance, augmentez l'espace disque pour disposer d'au moins 120 Go en suivant les étapes décrites dans la section Augmenter l'espace disque dans vCenter Server Appliance.

        Surveillez régulièrement l'utilisation du disque de la base de données de vCenter Server Appliance, comme indiqué dans la section Surveiller l'utilisation du disque de la base de données de vCenter Server Appliance.

      • Le plug-in d'intégration de client de vSphere Web Client 5.5 est pris en charge uniquement sous ​​Mac OS 10.7 et versions ultérieures
        Le plug-in d'intégration de client de vSphere Web Client 5.5 est pris en charge uniquement sous ​​Mac OS 10.7 et versions ultérieures. Sous Mac OS 10.6.x ou versions antérieures, le plug-in Client Support ne s'enregistre pas correctement dans le navigateur ou OVF Tool affiche des erreurs d'exécution au cours des chargements ou des téléchargements d'OVF et d'OVA.

        Solution : Mettez à niveau Mac OS vers la version 10.7 ou 10.8.

      • Les noms de dossiers par défaut générés par vCenter Server Appliance ne reflètent pas le paramètre linguistiques du navigateur
        Lorsque vous accédez à vCenter Server Appliance via vSphere Web Client, les noms de dossiers par défaut générés par le serveur, tels que Machines virtuelles découvertes, ne reflètent pas le paramètre linguistiques du navigateur.

        Solution : Modifiez les paramètres régionaux vpxd :

        1. Sélectionnez l'instance de vCenter Server dans l'inventaire de vSphere Web Client.
        2. Cliquez sur l’onglet Gérer.
        3. Cliquez sur Paramètres avancés.
        4. Cliquez sur Edit.
        5. Dans la zone de texte vpxd.locale, tapez le code des paramètres régionaux.

          Les options valides sont les suivantes : de, en, fr, ja, ko et zh_CN.

        6. Cliquez sur OK.
        7. Redémarrez vCenter Server :
          1. Connectez-vous à l'interface de configuration de vCenter Server Appliance, à l'adresse https:// nom_hôte:5480.
          2. Sous l'onglet vCenter Server, sélectionnez Résumé.
          3. Cliquez sur Arrêter vCenter.
          4. Cliquez sur Démarrer vCenter.

      • Les tentatives de connexion à vCenter Server à l'aide de vSphere Client échouent avec un message indiquant qu'une erreur de connexion inconnue s'est produite
        Les tentatives de connexion à vCenter Server à l'aide de vSphere Client installé sous Windows XP ou Windows Server 2003 échouent avec l'erreur suivante : Une erreur inconnue de connexion s'est produite. (vSphre Client n'a pas pu envoyer une demande complète au serveur. (La connexion sous-jacente a été fermée : Une erreur inattendue s'est produite lors d'un envoi.)). Cette erreur est dûe à l'absence de prise en charge de certains chiffrements SSL par Windows XP et Windows Server 2003.

        Solution : Pour Windows Server 2003 ou Windows XP 64 bits, appliquez le correctif approprié à partir de http://support.microsoft.com/kb/948963.

        Aucun correctif n'est proposé pour Windows XP (32 bits). Microsoft fournit une prise en charge limitée pour Windows XP, et le correctif n'a pas été publié pour ce système. Vous devez mettre à niveau votre système d'exploitation vers Windows Vista ou une version ultérieure, qui prend en charge l'utilisation de niveaux de sécurité de chiffrement plus élevés.

      • Vous ne pouvez pas afficher l'onglet Solutions de l'exemple de solution EAM dans Internet Explorer.
        Lorsque vous cliquez sur l'onglet Solutions de l'exemple de solution EAM dans vSphere Web Client, un message d'erreur peut s'afficher : Navigation vers la page Web annulée.

        Solution : Affichez l'onglet Solutions de l'exemple de solution EAM dans un autre navigateur, tel que Mozilla Firefox ou Google Chrome.
        Vous pouvez également installer le certificat SSL de l'exemple de solution EAM dans Internet Explorer :

        1. Dans Internet Explorer, accédez à la page de gestion des exemples de solutions EAM en indiquant l'adresse que vous avez indiqué lors de la configuration de cette solution.
          L'URL par défaut est la suivante : http://<adresse_IP_de_la_machine_sur_laquelle_est_installée_la_solution>:8080/eam-sample.
        2. Lorsque la page se charge, acceptez l'avertissement de sécurité du certificat.
        3. Installez le certificat de l'exemple de solution EAM en cliquant sur l'icône d'erreur de certificat située dans la barre d'adresse d'Internet Explorer.
        4. Redémarrez Internet Explorer, puis ouvrez vSphere Web Client.

      • vCenter Server Appliance vérifie les autorisations des utilisateurs basées sur une correspondance des noms d'utilisateurs ne respectant pas la casse
        Dans les versions précédentes de vSphere, vCenter Server Appliance utilisait une correspondance respectant la casse pour les noms d'utilisateurs lors de la vérification des autorisations des utilisateurs. Dans vSphere 5.5, vCenter Server Appliance utilise une correspondance ne respectant pas la casse pour les noms d'utilisateurs lors de la vérification des autorisations. Cela signifie que deux utilisateurs dont les noms diffèrent uniquement au niveau de la casse (par exemple, Utilisateur1 et utilisateur1) sont reconnus comme un seul et même utilisateur lorsque vCenter Server vérifie les autorisations.

        Solution : Si vCenter Server Appliance comporte des utilisateurs dont les noms diffèrent uniquement au niveau de la casse, renommez au moins l'un des utilisateurs, et réattribuez des autorisations aux utilisateurs renommés.

      • Un message d'erreur s'affiche et aucune instance de vCenter Server n'est disponible dans l'inventaire vSphere Web Client une fois que vous êtes connecté
        Ce problème peut se produire lorsque l'instance de vCenter Server gère un inventaire trop volumineux fonctionnant avec une lourde charge.

        Solution : Déconnectez-vous et connectez-vous à vSphere Web Client. Si cela ne résout pas le problème, vérifiez que votre environnement vSphere s'exécute conformément aux valeurs maximales de configuration recommandées.

      Problèmes de gestion des machines virtuelles
      • Le système d'exploitation invité d'une machine virtuelle ne détecte pas la touche Contrôle envoyée à partir d'une console HTML 5 dans Chrome
        Lorsque vous tentez d'envoyer une commande Contrôle à une machine virtuelle à partir d'une console HTML 5 dans Chrome, le système d'exploitation invité ne réagit pas.

        Utilisez une console HTML 5 dans Firefox, ou utilisez la console de machine virtuelle dans vSphere Web Client.

      • Les machines virtuelles renvoient des erreurs de connexion USB lors de la connexion à des périphériques USB attachés à un ordinateur client Mac OS X.
        Lorsque vous connectez des périphériques USB à des machines virtuelles à partir d'un ordinateur client Mac OS X, le message Erreur lors de la connexion du périphériques'affiche dans les cas suivants :

        • Vous connectez plusieurs périphériques ou concentrateurs USB à une machine virtuelle à partir d'un ordinateur client Mac OS X.
        • Vous ajoutez un périphérique USB lorsque plusieurs périphériques sont indiqués de manière incorrecte comme étant disponibles et prêts à être connectés au contrôleur USB de la machine virtuelle, alors qu'en réalité ils sont utilisés par une autre machine virtuelle ou par l'ordinateur client.

        Solution : Assurez-vous que ni une autre machine virtuelle ni l'ordinateur client n'utilise le périphérique USB. Ne connectez qu'un seul périphérique ou concentrateur USB provenant d'un ordinateur client Mac OS X à une machine virtuelle.

      • Les machines virtuelles exécutant des systèmes d'exploitation invités Windows 7 Enterprise 64 bits en français rencontrent des problèmes lors des opérations de clonage.
        Si vous disposez d'une machine virtuelle clonée exécutant Windows 7 Enterprise 64 bits avec les paramètres régionaux définis sur le français, la machine virtuelle se déconnecte du réseau et la spécification de personnalisation n'est pas appliquée. Ce problème se produit lorsque la machine virtuelle s'exécute sur un hôte ESXi 5.1, que vous l'avez clonée dans ESXi 5.5 et que vous avez mis à niveau la version de VMware Tools à la version disponible la plus récente de l'hôte 5.5.

        Solution : Mettez à niveau la compatibilité de la machine virtuelle vers ESXi 5.5 ou une version ultérieure, puis mettez à niveau VMware Tools à la version disponible la plus récente.

      • Les tentatives d'augmentation de la taille d'un disque virtuel sur une machine virtuelle en cours d'exécution échouent et renvoient une erreur.
        Si vous augmentez la taille d'un disque virtuel lorsque la machine virtuelle est en cours d'exécution, l'opération peut échouer et renvoyer l'erreur suivante :

        L'opération n'est pas prise en charge sur ce type de périphérique.

        Le problème peut survenir si vous tentez d'étendre le disque jusqu'à 2 To ou une taille supérieure. L'opération d'étendue à chaud permet d'augmenter la taille jusqu'à un maximum de 2 To seulement. Les disques virtuels SATA ne prennent pas en charge l'étendue à chaud, quelle que soit leur taille.

        Solution : Mettez la machine virtuelle hors tension pour étendre le disque virtuel jusqu'à 2 To ou une taille supérieure.

      Problèmes de migration
      • L'opération de glisser-déplacer de machine virtuelle n'est pas prise en charge entre les hôtes
        Vous utilisez vSphere Web Client et tentez de glisser-déplacer une machine virtuelle d'un hôte vers un autre. Une croix (X) rouge indique que l'opération de glisser-déplacer n'est pas prise en charge.

        Solution : Utilisez l'action Migrer la VM ou cliquez avec le bouton droit sur la machine virtuelle et sélectionnez Déplacer vers pour démarrer l'assistant de migration.

      • Impossible d'ajouter un hôte avec des processeurs IvyBridge-EP ou IvyBridge-EX à un cluster EVC Intel IvyBridge Generation.
        Lorsque vous tentez d'ajouter un hôte avec des processeurs IvyBridge-EP ou IvyBridge-EX à un cluster EVC sur lequel est activé le mode EVC d'Intel IvyBridge Generation, un message d'erreur s'affiche, indiquant que l'hôte ne dispose pas des fonctions de CPU nécessaires. Cet hôte ne peut pas être ajouté au cluster.

        Solution : Aucune.

      • Impossible de modifier des banques de données par le biais d'une migration si le nombre de disques virtuels est supérieur à 64.
        Storage vMotion et vMotion sans stockage partagé prennent en charge la migration des machines virtuelles disposant d'un maximum de 64 disques virtuels. Si le nombre de disques virtuels à déplacer est supérieur à 64, l'opération de migration n'est pas autorisée.
        Toutefois, si vous utilisez Storage vMotion pour déplacer un nombre de disques sélectionnés inférieur à 64 ou pour déplacer le répertoire de base de la machine virtuelle uniquement, l'opération s'effectue avec succès, même pour la machine virtuelle disposant du nombre maximal de disques virtuels.

        Solution :

        • Dans Storage vMotion, effectuez plusieurs migrations, chacune de 64 disques au maximum. Utilisez l'option Avancé de l'assistant de migration des machines virtuelles pour sélectionner les disques à migrer et indiquer l'emplacement de la banque de données.
        • Pour vMotion sans stockage partagé, mettez la machine virtuelle hors tension avant d'effectuer la migration.

      • Une opération Storage vMotion réussie dans un cluster vSphere HA peut créer une machine virtuelle orpheline
        Après la migration d'une machine virtuelle avec Storage vMotion dans un cluster vSphere HA, une machine virtuelle orpheline portant le même nom peut subsister dans l'inventaire vCenter Server. Cette erreur peut se produire si vSphere HA tente de redémarrer la machine virtuelle qui est migrée, avant que ne se termine le workflow Storage vMotion. La tentative peut être déclenchée dans ce genre de situation :

        • L'hôte principal détecte une panne éventuelle affectant la machine virtuelle, par exemple une interruption réseau.
        • Dans un environnement ne disposant pas du réseau SAN virtuel, les hôtes principaux accèdent de nouveau à la banque de données de la machine virtuelle.
        • Dans un environnement disposant du réseau SAN virtuel, l'hôte principal détecte une modification de l'accessibilité à l'objet réseau SAN virtuel. Par exemple, l'hôte a récemment joint le réseau SAN virtuel après une partition du réseau.

        Solution : Supprimez la machine virtuelle orpheline.

      Problèmes VMware HA et Fault Tolerance
      • Si vous sélectionnez un hôte ESX/ESXi 4.0 ou 4.1 dans un cluster vSphere HA pour le basculement sur une machine virtuelle, il est possible que la machine virtuelle ne redémarre pas comme prévu.
        Lorsque vSphere HA redémarre une machine virtuelle sur un hôte ESX/ESXi 4.0 ou 4.1 différent de l'hôte sur lequel la machine virtuelle était exécutée à l'origine, une requête envoyée n'obtient pas de réponse. La machine virtuelle ne sera pas mise sous tension sur le nouvel hôte tant que vous n'aurez pas répondu manuellement à la requête dans vSphere Client.

        Solution : Répondez à la requête dans vSphere Client. Vous pouvez également attendre la fin du délai d'attente (par défaut, 15 minutes). Après ce délai, vSphere HA tente de redémarrer la machine virtuelle sur un autre hôte. Si l'hôte exécute ESX/ESXi 5.0 ou une version ultérieure, la machine virtuelle redémarre.

      • Si une opération vMotion sans stockage partagé échoue dans un cluster vSphere HA, il est possible que la machine virtuelle de destination soit enregistrée sur un hôte qui n'est pas celui qui était prévu.
        Une migration vMotion sans stockage partagé peut échouer car la machine virtuelle de destination ne reçoit pas le message de négociation qui permet de gérer le transfert du contrôle entre les deux machines virtuelles. Le protocole vMotion met hors tension les deux machines virtuelles (source et destination). Si les hôtes source et de destination se trouvent dans le même cluster et que vSphere HA a été activé, il se peut que la machine virtuelle de destination soit réenregistrée par vSphere HA sur un hôte qui n'est pas celui qui a été choisi comme cible pour la migration vMotion.

        Solution : Si vous souhaitez conserver la machine virtuelle de destination et l'enregistrer sur un hôte spécifique, déplacez la machine virtuelle de destination vers l'hôte de destination, de préférence avant de mettre la machine virtuelle sous tension.

      • Un message d'erreur s'affiche lorsque vous activez le contrôle d'admission pour un cluster vSphere HA.
        Lorsque vous activez le contrôle d'admission pour un cluster vSphere HA contenant des machines virtuelles mises sous tension, le message d'erreur suivant s'affiche : Une erreur interne s'est produite - Propriété inconnue : '-1.

        Solution : Le message n'a aucun impact au niveau fonctionnel, mais vous devez recharger le client pour pouvoir continuer.

      • vSphere peut faire échouer le redémarrage d'une machine virtuelle disposant d'une réservation de cache de lecture Flash de vSphere.
        Lorsqu'une machine virtuelle disposant d'une réservation de cache de lecture Flash de vSphere est mise sous tension, l'hôte sur lequel elle réside utilise une quantité de mémoire (RAM) normale pour gérer cette réservation Flash. Si la mémoire disponible est insuffisante, la mise sous tension de la machine virtuelle échoue. vSphere HA tente de nouveau de la mettre sous tension, mais seulement à quatre reprises. Si la cinquième tentative échoue, vSphere HA crée un événement qui signale que le nombre maximal de tentatives de redémarrage a été atteint.
        Remarque : pour obtenir la liste des événements créés par vSphere HA, recherchez « vSphere HA » dans l'historique des événements.

        Solution : Si vSphere HA n'arrive pas à redémarrer une machine virtuelle et crée un événement signalant que le nombre maximal de tentatives a été atteint, tentez de mettre la machine virtuelle sous tension manuellement sur l'un des hôtes. Si cette mise sous tension échoue et qu'une raison est évoquée, solutionnez le problème en question.

        Cependant, si cette tâche de mise sous tension échoue pour une raison inconnue ou si la pile d'erreurs de la tâche indique que le cache de lecture Flash de vSphere ne peut pas être attaché, réessayez avec un autre hôte ou réduisez les besoins en mémoire du cache de lecture Flash de vSphere et recommencez. Vous pouvez le faire de deux manières :

        • en configurant une plus grande taille de bloc du cache de lecture Flash de vSphere pour la machine virtuelle ou une autre machine virtuelle en cours d'exécution sur le même hôte, ou
        • en réduisant de façon significative la réservation de cache de lecture Flash de vSphere d'une ou de plusieurs de ces machines virtuelles.

        Si vous suivez les recommandations de configuration de cache de lecture Flash de vSphere documentées dans le Guide de stockage vSphere et les notes de version de vSphere 5.5 Beta, vous pouvez minimiser la possibilité de rencontrer ce type d'erreur.

      • vSphere HA ne tente pas de nouveau le placement de machines virtuelles ayant échoué en raison de contraintes d'anti-affinité, après que des modifications ont été apportées à la règle anti-affinité vm-vm
        Si vSphere HA ne parvient pas à redémarrer une machine virtuelle en raison d'une contrainte d'anti-affinité, aucune nouvelle tentative n'est effectuée si vous modifiez la règle d'anti-affinité vm-vm ou la supprimez.

        Solution : L'hôte principal vSphere HA tente de nouveau de placer une machine virtuelle en attendant des ressources après l'augmentation de la capacité non réservée dans le cluster. Pour augmenter cette capacité, mettez hors tension une machine virtuelle, migrez-la vers un autre cluster à l'aide de vMotion, puis

        • remettez en ligne un hôte en panne, ou
        • ajoutez un autre hôte au cluster, ou
        • réduisez les ressources réservées par l'une des machines virtuelles sous tension.

      • Sous certaines conditions, une machine virtuelle ne se réinitialise pas bien qu'appState ait la valeur appStateNeedReset
        Une machine virtuelle n'est pas réinitialisée si la valeur appstate needReset est émise à l'aide d'Application Monitoring GuestSDK lorsque la machine virtuelle se trouve sur un hôte autonome et que l'hôte est déplacé vers un cluster dans lequel la surveillance des machines virtuelles et des applications est activée. Cela peut également se produire si le processus FDM redémarre sur l'hôte pendant que la demande needReset est en attente. Par exemple, cette erreur peut se produire lors de la reconfiguration de vSphere HA ou si le service se bloque après qu'un état needReset a été émis pour une machine virtuelle à l'aide d'Application Monitoring GuestSDK.

        Solution : Déclenchez une tâche Reconfigurer cluster vide pour le cluster vSphere HA contenant les hôtes. L'état needReset de la machine virtuelle est détecté par le FDM sur l'hôte, ce qui réinitialise la machine virtuelle. Dans vSphere Web Client, accédez au panneau Modifier les paramètres du cluster et cliquez sur Modifier. Appuyez sur OK dans le panneau Paramètres du cluster sans apporter de modification au cluster. Cela déclenche une tâche Reconfigurer cluster vide.

      Problèmes de matériel supporté
      • Les valeurs des capteurs Ventilateur, Alimentation, Tension et Courant s'affichent sous le groupe Autre de l'onglet État du matériel de vCenter Server
        Certaines valeurs de capteurs sont répertoriées dans le groupe Autre et non dans le groupe de la catégorie respective.

        Solution : Aucune.

      • NouveauDes erreurs de l'unité de gestion de mémoire E/S (IOMMU) peuvent s'afficher lorsque le mappeur de débogage d'accès mémoire direct (DMA) est activé
        Le mappeur de débogage place les périphériques dans des domaines IOMMU pour permettre des accès mémoire de périphériques à des adresses n'ayant pas été explicitement mappées. Sur certains systèmes HP disposant d'un ancien microprogramme, des erreurs IOMMU peuvent se produire.

        Solution : Téléchargez les mises à niveau du microprogramme sur le site Web HP et appliquez-les.

        • Mettez à niveau le microprogramme du contrôleur iLO2 HP.
          La version 2.07, publiée en août 2011, résout le problème.
        • Mettez à niveau le microprogramme de HP Smart Array.
          Pour HP Smart Array P410, la version 5.14, publiée en janvier 2012, résout le problème.

      Problèmes divers
      • Des messages d'erreur s'affichent lorsque vous tentez de vous connecter à vSphere Web Client en utilisant Google Chrome sous Mac OS X 10.7.x avec certains paramètres régionaux
        Les erreurs 2007 et 1009 se produisent et vous ne pouvez pas vous connecter si vous utilisez Google Chrome 23 sous Mac OS X 10.7.x. Le problème survient si les paramètres régionaux du système d'exploitation (langue et format) sont les suivants : français, allemand, japonais, coréen ou russe. Le problème survient uniquement si Google Chrome a été installé avant la modification des paramètres régionaux du système d'exploitation et si le navigateur utilise Flash Player 11.5.31.5 ou 11.5.31.139.

        Solution : Exécutez l'une des tâches suivantes :

        • Remplacez la version de Flash Player par les versions 11.5.502.136 ou 11.5.31.137.
        • Passez aux paramètres régionaux anglais, puis redémarrez le navigateur.
        • Passez aux paramètres régionaux anglais, désinstallez Chrome, revenez aux paramètres régionaux de votre choix, puis réinstallez Chrome.

      • Dans un environnement de réseau IPv6, il est impossible d'accéder à vSphere Web Client à l'aide de certaines versions de Firefox sous certains systèmes d'exploitation
        Avec les versions Windows et Linux de Firefox 18.0.2, vous ne pouvez pas accéder aux URL dans un environnement IPv6. Avec certains produits distribués par Linux, tels que SLES/SLED 11, vous ne pouvez pas utiliser le navigateur Firefox 10.x, car il n'accepte pas les certificats SSL des adresses IPv6. Pour plus d'informations sur ce problème provenant d'un fournisseur tiers, reportez-vous au bogue 633001 de Mozilla.

        Solution : Utilisez un navigateur pris en charge, tel que Google Chrome ou Internet Explorer.

      • vSphere Web Client affiche des messages d'erreur quand les paramètres régionaux zh, zh-hans et zh-hant sont activés.
        Si les paramètres régionaux du navigateur ont été définis sur le chinois simplifié ou le chinois traditionnel, il est possible que vSphere Web Client affiche des erreurs lorsque certaines opérations sont réalisées (par exemple, la gestion des objets, l'attribution de licences ou la création de centres de données). Dans le volet des tâches récentes, il est possible que le message suivant s'affiche : Impossible de créer l'objet géré pour <chaîne>. D'autres messages d'erreur peuvent apparaître sous forme de notifications. Le problème se produit dans Internet Explorer, Google Chrome et Mozilla Firefox.

        Solution : Modifiez les paramètres régionaux du navigateur et redémarrez-le.

      • Le service VMware vSphere Web Client ne démarre pas sur les versions turques de Windows Server 2008 ou Windows Server 2012
        Lorsque vous installez le composant serveur de vSphere Web Client sur une version turque de Windows Server 2008 ou Windows Server 2012, le service ne démarre pas après l'installation.

        Solution : Installez vSphere Web Client sur une version de Windows Server 2008 ou Windows Server 2012 dans une autre langue.