Qu’est-ce que vSphere Replication et comment cette solution facilite-t-elle la reprise d’activité des machines virtuelles ?

 

VMware vSphere Replication est une solution de réplication asynchrone reposant sur un hyperviseur pour les machines virtuelles vSphere. Elle est totalement intégrée avec VMware vCenter Server et vSphere Web Client. vSphere Replication offre une réplication flexible, fiable et économique afin d’autoriser la protection des données et la reprise d’activité pour toutes les machines virtuelles de votre environnement.

Cas d’usage

  • Protection des données locale, au sein d’un même site
  • Reprise d’activité et prévention des incidents entre deux sites
  • Reprise d’activité et prévention des incidents vers le Cloud d’un fournisseur de services
  • Migration du Data Center

vSphere Replication à l’action

vSphere Replication à l’action

Création de configurations flexibles

vSphere Replication offre des options de récupération flexibles, garantit la cohérence des données applicatives et des machines virtuelles, et s’intègre dans la pile de produits VMware. vSphere Replication vous offre les possibilités suivantes :

  • Personnaliser l’objectif de point de reprise (RPO) de 5 minutes à 24 heures
  • Utiliser la reprise avec plusieurs points de récupération pour revenir à des états connus précédents
  • Protéger jusqu’à 2 000 machines virtuelles par environnement vCenter Server
  • Utiliser Microsoft Volume Shadow Copy Service (VSS)
  • Utiliser la mise au repos de système de fichiers Linux
  • Automatiser la reprise d’activité entre sites avec VMware Site Recovery Manager
  • Protéger les machines virtuelles dans le Cloud à l’aide du service VMware vCloud Air Disaster Recovery
  • Protéger et récupérer des machines virtuelles sur VMware vSAN
  • Protéger et récupérer des machines virtuelles dans les banques de données vSphere Virtual Volumes

Éliminer la dépendance vis-à-vis d’une technologie de stockage

vSphere Replication est une solution de réplication reposant sur un hyperviseur, qui opère au niveau de chaque disque de machine virtuelle (VMDK) et permet de répliquer des machines virtuelles entre des types de stockage hétérogènes pris en charge par vSphere. vSphere Replication étant indépendante du stockage sous-jacent, elle fonctionne avec une grande diversité de types de stockage, notamment VMware vSAN, vSphere Virtual Volumes, les SAN traditionnels, le stockage relié au réseau (Network Attached Storage) et le stockage à attachement direct (DAS). Vous bénéficiez ainsi des possibilités suivantes :

  • Utiliser différentes technologies de stockage sur des sites liés, notamment des dispositions SAN-à-vSAN et Fibre Channel (FC) à iSCSI (Internet Small Computer System Interface)
  • Réaffecter des anciens supports de stockage au site de reprise afin de réduire les coûts
  • Utiliser uniquement un stockage secondaire pour les machines virtuelles protégées, et non pour tout l’environnement

Réduire la bande passante du réseau

vSphere Replication copie uniquement les données modifiées sur le site de reprise afin de limiter l’utilisation de la bande passante, d’améliorer l’efficacité du réseau et d’offrir des objectifs de point de reprise plus agressifs qu’avec la copie manuelle de tout le système. Avec vSphere Replication, vous pouvez :

  • Utiliser une « copie seed » des données des machines virtuelles pour la synchronisation initiale afin de réduire le temps nécessaire à la création de la copie initiale
  • Assurer une utilisation efficace du réseau en effectuant le suivi des secteurs modifiés des disques pour ne répliquer que ces modifications
  • Permettre une compression facultative des données pour réduire davantage la consommation de la bande passante du réseau

Détails techniques 

Réplication de machine virtuelle reposant sur un hyperviseur

vSphere Replication est un composant étroitement intégré à VMware vSphere. C’est un moteur de réplication de machine virtuelle robuste, qui repose sur un hyperviseur. Les données modifiées des disques d’une machine virtuelle exécutée sur un site principal sont envoyées sur un site secondaire. Les modifications sont alors appliquées aux disques de machine virtuelle de la copie hors ligne (réplique) de la machine virtuelle.

 

Gestion de la réplication

vSphere Replication contient un agent intégré à vSphere et une ou plusieurs appliances virtuelles déployées au moyen de vSphere Web Client. L’agent tient un suivi et envoie les données modifiées d’une machine virtuelle exécutée à une appliance vSphere Replication située sur un site distant. L’appliance ajoute ensuite les données répliquées à la copie répliquée hors ligne de cette machine virtuelle. L’appliance virtuelle vSphere Replication gère et surveille également le processus de réplication. Les administrateurs bénéficient ainsi d’une visibilité sur l’état de protection de la machine virtuelle et de la possibilité de récupérer des machines virtuelles en quelques clics.

 

Configuration de la réplication

Il est facile de configurer la réplication de jusqu’à 2 000 machines virtuelles à l’aide de vSphere Web Client : sélectionnez une ou plusieurs machines virtuelles, cliquez avec le bouton droit de la souris sur l’une d’entre elles, puis définissez l’objectif de point de récupération et la destination de sa réplique. vSphere Replication réplique alors les données pour respecter l’objectif de point de récupération à tout moment, garantissant ainsi que l’ancienneté du contenu de la machine virtuelle ne soit jamais postérieure à sa règle de réplication définie. Les objectifs de point de récupération vont de 5 minutes à 24 heures et peuvent être configurés au niveau de chaque machine virtuelle.

 

Synchronisation de machine virtuelle et copies seed

vSphere Replication peut effectuer une synchronisation initiale complète entre la machine virtuelle source et sa réplique. Au besoin, une copie seed des données peut être placée à la destination pour réduire le temps et la bande passante nécessaires à la première réplication. Une copie seed d’une machine virtuelle consiste en un fichier du disque de machine virtuelle qui peut être positionné à l’emplacement cible. Une copie seed est créée manuellement et placée à l’emplacement de récupération au moyen d’un mécanisme au choix de l’administrateur (copie hors ligne, FTP, image ISO ou clone de machine virtuelle).

 

Transferts intelligents

Une fois la synchronisation complète initiale effectuée, vSphere Replication transfère uniquement les données modifiées. Le noyau vSphere tient un suivi des écritures uniques vers les machines virtuelles protégées, et identifie et réplique uniquement les blocs qui ont été modifiés entre les cycles de réplication. Le trafic réseau est ainsi maintenu à un minimum pour des objectifs de point de reprise agressifs.

 

Réplication non intrusive

Le processus de réplication de machine virtuelle est non intrusif et s’effectue indépendamment du système d’exploitation ou des applications de la machine virtuelle. Il est transparent pour les machines virtuelles protégées et ne demande aucune modification de leur configuration ou de leur gestion courante.

Configurer la réplication

Configurer la réplication

Paramètres de récupération

Paramètres de récupération

Questions fréquentes

Découvrez les réponses à certaines des questions les plus fréquemment posées sur vSphere Replication.

Comment fonctionne vSphere Replication ?

vSphere Replication protège les données et met en œuvre la reprise d’activité de toutes vos machines virtuelles par l’intermédiaire d’une réplication flexible et fiable. Cette solution est entièrement intégrée à vCenter Server et à vSphere Web Client, afin d’assurer la réplication asynchrone et hébergée sur hôte des machines virtuelles. C’est une fonction de la plate-forme vSphere, qui s’intègre en natif avec Site Recovery Manager.

vSphere Replication est configuré VM par VM, ce qui renforce le contrôle des VM répliquées. Cette réplication peut avoir lieu d’un site principal vers un site secondaire, entre deux clusters au sein d’un même site, et de plusieurs sites sources vers un seul site cible, indépendamment de la baie de stockage sous-jacente. 

Pour obtenir des détails complets sur l’architecture, le déploiement, la configuration et la gestion de vSphere Replication, consultez la présentation technique de vSphere Replication.

Quelles fonctions de vSphere fonctionnent avec vSphere Replication ?

vSphere Replication est un composant étroitement intégré et compatible avec de nombreuses fonctionnalités de gestion de vSphere, dont notamment les suivantes : 

  • vSphere vMotion
  • vSphere Storage vMotion
  • vSphere DRS, vSphere Storage DRS
  • vSAN Datastore
  • vSphere Distributed Power Management
  • vSphere Flash Read Cache

D’autres fonctionnalités de vSphere, telles que vSphere Distributed Power Management, ont besoin d’une configuration spéciale pour être utilisées avec vSphere Replication. Pour obtenir des détails complets sur la compatibilité, consultez ce document.

Est-ce que vSphere Replication gère la hiérarchie des snapshots des machines virtuelles ?

Non. vSphere Replication ne réplique pas la hiérarchie des snapshots de machine virtuelle sur le site cible. Les snapshots sont réduits en un fichier de disque de machine virtuelle agrégé (VMDK) unique à l’emplacement cible. Autrement dit, une machine virtuelle avec des snapshots peut être configurée pour la réplication, mais elle est récupérée sans les snapshots à l’emplacement cible. 

Remarque : vSphere Replication ne propose pas de fonction MPIT (reprise avec plusieurs points de récupération). La reprise MPIT permet à un administrateur de récupérer la dernière copie répliquée d’une machine virtuelle sur le site cible, puis de revenir à un moment antérieur donné. Lorsque la reprise MPIT est configurée, ces points de récupération apparaissent sous la forme de snapshots de machine virtuelle sur l’emplacement cible lorsqu’une machine virtuelle est récupérée avec vSphere Replication. 

Quels sont les cas d’usage de vSphere Replication ?

Les principaux cas d’usage de vSphere Replication sont les suivants :

  • Protection des données locale, au sein d’un même site
  • Reprise d’activité et prévention d’incidents entre deux sites
  • Reprise d’activité et prévention des incidents vers le Cloud d’un fournisseur de services
  • Migration du Data Center

Plus spécifiquement, vSphere Replication s’avère utile pour répliquer une ou plusieurs machines virtuelles :

  • au sein d’un cluster vSphere ou entre plusieurs clusters vSphere sur un même site à des fins de protection des données locales, de migration des machines virtuelles et de reprise d’activité ;
  • entre les clusters vSphere de différents sites à des fins de protection des données inter-sites, de migration des machines virtuelles et de reprise d’activité ;
  • entre un Data Center on premise et un fournisseur vCloud Hybrid Service à des fins de reprise d’activité ;
  • entre un Data Center et un autre à des fins d’utilisation avec vCenter Site Recovery Manager.

 

Pour plus de questions et de réponses, reportez-vous aux Questions fréquentes sur vSphere Replication