Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation est le processus qui consiste à créer une version logicielle (ou virtuelle) d’une entité physique. La virtualisation peut s’appliquer aux applications, aux serveurs, au stockage et aux réseaux. Il s’agit de la manière la plus efficace de réduire les dépenses informatiques tout en stimulant l’efficacité et la flexibilité des entreprises de toute taille.

(2:57)

Principes de base de la virtualisation

Découvrez le mode de fonctionnement de la virtualisation

(1:56)

Passer à un Data Center virtualisé

Avantages de la transition vers un Data Center virtualisé VMware

Avantages de la virtualisation

La virtualisation permet d’accroître la flexibilité et l’évolutivité de l’infrastructure informatique tout en donnant lieu à des économies significatives. Elle a pour effets d’accélérer le déploiement des charges de travail, d’optimiser les performances et la disponibilité et d’automatiser les opérations, pour une informatique plus simple à gérer, mais aussi moins coûteuse à acquérir et à exploiter. Autres avantages :

  • Réduisez les dépenses d’investissement et les coûts opérationnels.
  • Minimisez ou éliminez les interruptions de service.
  • Renforcez la productivité, l’efficacité, la flexibilité et la réactivité du département informatique.
  • Provisionnez plus rapidement les applications et les ressources.
  • Offrez continuité et reprise d’activité.
  • Simplifiez la gestion du Data Center.
  • Concevez un véritable Software-Defined Data Center.

Next-Gen Virtualization for Dummies

Pilotez votre transformation digitale grâce au guide « Next-Gen Virtualization For Dummies ».

MODE DE FONCTIONNEMENT DE LA VIRTUALISATION

Virtualisation 101

 

Les départements informatiques se heurtent actuellement aux limitations des serveurs x86, qui sont conçus pour exécuter un seul système d’exploitation et une seule application à la fois. Par conséquent, même les petits Data Centers doivent déployer plusieurs serveurs, chacun fonctionnant à une capacité incluse entre 5 et 15 %, ce qui est de tous points de vue totalement inefficace. 

 

La virtualisation fait appel au logiciel pour simuler l’existence du matériel et créer un système informatique virtuel. Ce modèle permet aux entreprises d’exécuter plusieurs systèmes virtuels (et plusieurs systèmes d’exploitation et applications) sur un seul et même serveur. Il se traduit ainsi par des économies d’échelle et des gains d’efficacité.

 

Machine virtuelle

Chaque système informatique virtuel correspond à une « machine virtuelle » (VM), c’est-à-dire à un conteneur de logiciels totalement isolé et doté d’un système d’exploitation et d’applications propres.  Chaque VM est une entité autonome, complètement indépendante. L’installation de plusieurs VM sur un ordinateur permet d’exécuter différents systèmes d’exploitation et applications sur un seul et même serveur physique, ou « hôte ».

 

Une fine couche logicielle appelée hyperviseur découple les machines virtuelles de l’hôte et alloue dynamiquement les ressources informatiques aux différentes machines, suivant les besoins.

 

Propriétés clés des machines virtuelles

Les caractéristiques des VM (détaillées ci-dessous) offrent plusieurs avantages.

 

Partitionnement   

  • Exécutez plusieurs systèmes d’exploitation sur une machine physique   
  • Répartissez les ressources système entre les machines virtuelles

Isolation

  • Assurez l’isolation des pannes et la protection de la sécurité au niveau matériel   
  • Maintenez les performances en déployant des contrôles avancés des ressources

Encapsulation

  • Enregistrez dans des fichiers l’état complet des différentes machines virtuelles   
  • Déplacez et copiez des machines virtuelles aussi facilement que des fichiers

Indépendance vis-à-vis du matériel

  • Provisionnez ou migrez n’importe quelle machine virtuelle vers n’importe quel serveur physique

Consolidation de serveurs

La virtualisation des serveurs permet à la société d’optimiser l’utilisation de ses ressources serveur, de façon à réduire le nombre de serveurs requis. La consolidation des serveurs qui en résulte est synonyme de gain d’efficacité et de réduction des coûts.  

En savoir plus.

 

Ne pas confondre avec le Cloud Computing

Le Cloud Computing et la virtualisation sont deux choses différentes : en fait, c’est la virtualisation qui rend le Cloud Computing possible. Le Cloud Computing consiste à fournir à la demande des ressources informatiques partagées (logiciels et/ou données) via Internet. Que vous soyez ou non dans le Cloud, vous pouvez commencer par virtualiser vos serveurs, puis passer au Cloud Computing pour bénéficier d’une flexibilité et d’une capacité de libre-service encore accrues.  

En savoir plus.

DÉMARRAGE

Prêt à franchir le pas ? Découvrez les différents types de virtualisation, puis prenez connaissance des ressources mises à votre disposition pour vous aider à entamer votre transition vers cette dernière.

 

Virtualisation des serveurs

La plupart des serveurs utilisent moins de 15 % de leurs capacités, ce qui favorise leur prolifération et leur complexité. La virtualisation des serveurs résout ces problèmes d’efficacité en permettant d’exécuter plusieurs systèmes d’exploitation sur un même serveur physique, sous la forme de machines virtuelles. Chacune d’elles peut accéder aux ressources de calcul du serveur sous-jacent.

L’étape suivante consiste à regrouper un cluster de serveurs en une seule et même ressource consolidée, de façon à optimiser l’efficacité globale et à réduire les coûts. La virtualisation des serveurs permet également d’accélérer le déploiement des charges de travail, de stimuler les performances applicatives et d’augmenter la disponibilité. Découvrez le laboratoire d’essai en ligne Virtualisation 101.

 

En savoir plus sur vSphere et vSphere with Operations Management

Essai gratuit

 

Virtualisation de réseau

La virtualisation de réseau est la reproduction logicielle complète d’un réseau physique. Les applications du réseau virtuel s’exécutent de la même manière que si elles se trouvaient sur un réseau physique. La virtualisation de réseau présente les périphériques et services réseau logiques (ports, commutateurs, routeurs, pare-feu, répartiteurs de charge, VPN et autres) aux charges de travail connectées. Les réseaux virtuels offrent les mêmes fonctions et garanties que les réseaux physiques, avec les avantages opérationnels et l’indépendance vis-à-vis du matériel assurés par la virtualisation.

 

En savoir plus sur NSX

Essai gratuit

 

Virtualisation des postes de travail

Le déploiement de postes de travail sous la forme d’un service géré vous offre la possibilité de réagir plus rapidement à l’évolution des besoins et des opportunités. Vous pouvez réduire les coûts et améliorer les niveaux de service en fournissant rapidement et facilement des postes de travail et applications virtualisés aux filiales, aux collaborateurs externalisés et sous-traitants, ou encore au personnel mobile travaillant sur tablette iPad ou Android.

 

En savoir plus sur Horizon

Essai gratuit