Qu’est-ce qu’un centre d’opérations de sécurité ?

Un centre d’opérations de sécurité, ou SOC, est un hub de sécurité centralisé situé au sein d’une entreprise, pour laquelle il est responsable de la surveillance continue de l’environnement de sécurité, notamment l’infrastructure de sécurité, le réseau, les applications, les terminaux d’entreprise et toute autre technologie ou service qui interagit avec l’organisation.

En plus de la surveillance continue, de l’analyse des menaces et de la résolution des menaces de sécurité, le centre d’opérations de sécurité est également chargé d’améliorer les initiatives de sécurité existantes pour garantir que la stratégie sécuritaire de l’entreprise soit aussi solide et renforcée que possible.

Pour mener à bien ces projets, le centre d’opérations de sécurité recueille et consigne en permanence les données d’un ensemble de sources qui couvrent toute l’entreprise, et fournit ainsi des données de sécurité en temps réel aux équipes responsables des opérations de sécurité. Ce faisant, l’équipe du SOC observe, analyse et corrige les menaces de sécurité potentielles 24 heures sur 24 et relaie des informations critiques relatives aux menaces de sécurité aux dirigeants.

Shields Up : Préparez-vous à des cyberattaques destructrices

Attaques par rançongiciel et techniques - Analyse du rapport sur les menaces VMware

Comment fonctionne un centre d’opérations de sécurité ?

L’un des composants clés d’un centre d’opérations de sécurité efficace est le système de gestion des informations et des événements de sécurité, également appelé SIEM. Un système de gestion des informations et des événements de sécurité est conçu pour recevoir en temps réel des données issues de services qui regroupent des données de sécurité critiques provenant d’un ensemble de terminaux au sein du réseau d’une entreprise.

Les données recueillies par un SIEM peuvent être utilisées de différentes manières. Par exemple, des données suspectes recueillies par le SIEM peuvent être utilisées pour générer des alertes en cas d’événements suspects ou anormaux.

Un SIEM est utilisé pour canaliser les données liées à la sécurité dans des solutions d’évaluation des vulnérabilités telles qu’un système de prévention des intrusions (IPS), un système de détection des intrusions (IDS), des bases de données propres à la sécurité, des entrepôts de données et des plates-formes d’informations sur les menaces (TIP) utilisées pour effectuer des opérations de sécurité plus approfondies sur les données.

Avantages d’un centre d’opérations de sécurité

L’un des principaux avantages offerts par un SOC repose sur l’amélioration de la stratégie sécuritaire qu’une entreprise tire de cette initiative de sécurité.

Les entreprises qui investissent dans un centre d’opérations de sécurité bénéficient d’une surveillance continue de toute leur organisation, avec une collecte en temps réel 24h/24 et 7j/7 des données relatives à leur réseau, leurs terminaux et leurs applications. Ceci réduit considérablement le délai écoulé entre un incident et la réponse, et limite donc considérablement les dommages potentiels d’une attaque.

Une entreprise qui utilise un modèle SOC solide est beaucoup plus susceptible de détecter rapidement une attaque malveillante et de réduire les dommages d’une éventuelle attaque de cybersécurité.

Problématiques d’un centre d’opérations de sécurité

Les centres d’opérations de sécurité sont confrontés à deux obstacles majeurs : la pénurie de personnel et le manque de compétences.

Pénurie de personnel :

Sur le marché du travail dynamique d’aujourd’hui, les entreprises ont du mal à recruter et à fidéliser les meilleurs talents. Cela s’avère particulièrement vrai dans le domaine de la sécurité. Avec pratiquement 500 000 postes liés à la sécurité ouverts en début d’année et un nombre insuffisant de candidats qualifiés pour occuper ces postes, les équipes responsables de la sécurité manquent toujours de personnel et sont surutilisées.

Manque de compétences :

Le secteur de la sécurité fait également l’objet d’une importante pénurie de compétences. Lorsque le pool de personnel est limité, les entreprises ont accès à des candidats moins qualifiés. Cela signifie que les employeurs sont chargés de former leurs collaborateurs en interne ou de s’appuyer sur le personnel existant (parfois issu d’un département périphérique) et lui demander d’assumer des responsabilités professionnelles supplémentaires.


Que sont les outils d’un centre d’opérations de sécurité ?

Un centre des opérations de sécurité gère la stratégie d’identification et de confinement des menaces pour les entreprises modernes dépendantes de la technologie. Le confinement des menaces repose sur un ensemble d’applications, de services et d’outils de sécurité destinés à réduire les risques de cyberattaques.

Chaque centre des opérations de sécurité emploie sa propre sélection d’outils de sécurité pour renforcer son environnement de sécurité. Cependant, quelques applications, services et outils de sécurité sont communs à la plupart des centres d’opérations de sécurité.

Système de surveillance des comportements
La surveillance comportementale, pratique standard de n’importe quel centre d’opérations de sécurité moderne, est le processus consistant à surveiller diverses propriétés de l’entreprise dans l’intention de repérer les anomalies qui pourraient signaler une menace de sécurité.

Les propriétés couramment analysées par les outils de surveillance comportementale sont les suivantes :

  • Activité réseau
  • Téléchargements suspects
  • Redémarrage des terminaux
  • Violation de règles
  • Évaluation de la géographie du trafic entrant/sortant
  • Messages d’erreur


Système de surveillance des terminaux
Le système de surveillance des terminaux est l’une des cibles les plus vulnérables d’aujourd’hui en matière d’attaques de cybersécurité. Malheureusement, les utilisateurs ont tendance à ouvrir des e-mails malveillants ou à faire l’objet d’attaques par ingénierie sociale. La surveillance active des terminaux figure en bonne place sur la liste des priorités des centres d’opérations de sécurité d’aujourd’hui.

SIEM (Gestion des informations et des événements de sécurité)
Un système de gestion des informations et des événements de sécurité (SIEM) est chargé de collecter des données de sécurité en temps réel à partir d’une diversité d’applications, services et outils de sécurité, ainsi que de générer des alertes en cas d’activité suspecte. Le SIEM est l’un des outils les plus importants d’un centre d’opérations de sécurité, car il sert de hub central de collecte de données dont dépendent pratiquement toutes les décisions liées à la sécurité.

Système de détection des intrusions (IDS)
Un système de détection des intrusions (IDS) est un autre composant essentiel d’un centre d’opérations de sécurité. L’IDS est chargé de surveiller les flux de données qui entrent et sortent du réseau. Il a pour rôle d’identifier et de signaler les menaces de sécurité potentielles qui circulent au sein du réseau d’une entreprise.

Système de protection des intrusions (IPS)
Un système de protection des intrusions (IPS) est similaire à un IDS, puisque son rôle consiste à limiter les menaces qui surviennent au niveau du réseau d’une entreprise. Cependant, contrairement à un système IDS, avec lequel les paquets suspects sont identifiés et marqués pour action supplémentaire par une équipe responsable des opérations de sécurité, l’IPS identifie et supprime les paquets suspects du réseau en temps réel.

Comprendre les rôles et les responsabilités de l’équipe SOC

La structure des équipes responsables des opérations de sécurité d’aujourd’hui est essentielle à la réussite de toute entreprise. Les membres des équipes responsables des opérations de sécurité doivent non seulement être formés de manière adéquate pour leur rôle, mais l’équipe dans son ensemble doit fonctionner de manière harmonieuse pour garantir la sécurité et l’intégrité de son entreprise.

Directeur de la sécurité informatique (CISO) :

Le directeur informatique, ou CISO, est un dirigeant chargé de prendre des décisions de haut niveau concernant les initiatives de sécurité qui ont un impact sur l’ensemble de l’entreprise.

Ces personnes établissent des stratégies et des opérations liées à la sécurité qui se répercutent sur les responsables du centre des opérations de sécurité, tels que le directeur de la réponse aux incidents et le responsable SOC, afin d’assurer une approche uniforme opérations de sécurité et de prévention des menaces.

Responsable de la sécurité senior

Le responsable de la sécurité senior est chargé de superviser toutes les opérations de son équipe SOC et de fournir des directives générales sur la manière dont l’équipe doit opérer et réagir en cas de menace de sécurité grave. Le responsable de la sécurité senior est également chargé de communiquer les directives au responsable de la sécurité informatique (CISO) afin de relayer les informations concernant les problèmes de sécurité graves.

Intervenants sur les incidents :

L’intervenant est responsable de la configuration et de la gestion des outils de surveillance de la sécurité, ainsi que de la génération de rapports sur les cybermenaces identifiées. Ce poste supervise des centaines de menaces de sécurité quotidiennes et est chargé de prendre des décisions en temps réel sur la meilleure façon de gérer les menaces de sécurité potentielles.

Analyste SOC :

L’analyste SOC est chargé de surveiller les événements de sécurité et de trier les alertes pour les analystes de sécurité de couche 2 ou 3. Il enquête sur toutes les activités suspectes et répond aux alertes.

Comment VMware optimise les centres d’opérations de sécurité ?

VMware fournit une suite de solutions de sécurité qui permettent de moderniser votre centre d’opérations de sécurité. Avec VMware, vous pouvez adapter votre réponse en toute confiance, avec rapidité et précision. VMware garantit une fiabilité opérationnelle instantanée et réduit le délai de résolution des problèmes grâce à une plate-forme de pointe.



Solutions et produits connexes

VMware Carbon Black Endpoint

Consolide plusieurs fonctionnalités de sécurité des terminaux à l’aide d’un agent et d’une console

Threat Analysis Unit

Protéger les clients grâce à l’innovation et à la recherche de classe mondiale

NSX Network Detection and Response

Corrélation des événements basée sur l’IA entre plusieurs moteurs de détection

NSX Sandbox

Analyse complète des logiciels malveillants