VMWare Fusion aide les physiciens du CERN à analyser des données depuis l’endroit le plus froid de la terre

VMware Fusion permet aux physiciens de bénéficier à la fois du meilleur des PC et des Mac

 

PALO ALTO, Calif., le 5 septembre 2008 — VMware, Inc., (NYSE: VMW), leader mondial des logiciels de virtualisation depuis le poste client jusqu’au datacenter, annonce que les physiciens du CERN, le Centre européen de recherche nucléaire et le plus grand laboratoire de physique des particules au monde, utilisent VMware Fusion pour partager du code de programmation sous Linux par le biais de machines virtuelles VMware exécutées sur des ordinateurs Apple.

Les machines virtuelles créées avec VMware Fusion sont très utiles aux physiciens en charge des expériences sur le plus grand accélérateur de particules au monde, le Grand collisionneur d'hadrons (Large Hadron Collider - LHC). Le LHC est l’accélérateur de particules le plus puissant au monde. L’énergie de ses rayons est sept fois plus puissante qu’avec n’importe quelle machine antérieure et environ 30 fois plus intense en performance théorique. Le LHC est logé dans un tunnel de 27 kilomètres de circonférence et sa température de fonctionnement est de 1,9 degré au-dessus du zéro absolu (-271°C). En étudiant les collisions avec des énergies plus importantes que jamais, les physiciens ont toutes les chances de faire progresser notre compréhension des mystères de la création et des origines de l’univers.

Avec VMware Fusion, les physiciens exécutent sur des ordinateurs Macintosh un logiciel sous Linux qui fait le lien avec la Grille de calcul LHC, un réseau de plus de 150 centres informatiques composés d’environ 40 000 CPU, traitant 15 pétaoctets de nouvelles données chaque année. Cette Grille, qui fournit la puissance de calcul aux expériences les plus poussées de l’organisation, est accessible à partir de CernVM, un système d’exploitation Linux personnalisé, exécuté dans une machine virtuelle VMware légère, laquelle est déployée sur différents postes de travail et ordinateurs portables PC et Mac.

« Le CERN est une organisation à dimension mondiale et les physiciens qui y travaillent utilisent une large gamme de PC et de Mac en fonction de leurs besoins spécifiques, ce qui crée un environnement informatique hétérogène », explique Predrag Buncic, chef de projet R&D en Virtualisation au CERN. « Cette disparité de configurations complique la fourniture d’applications à l’ensemble de nos physiciens. C’est pourquoi nous examinons dans quelle mesure la technologie de virtualisation peut nous aider à atteindre nos objectifs. Avec VMware Fusion, les utilisateurs de Mac peuvent utiliser exactement les mêmes machines virtuelles – et les mêmes logiciels – que les utilisateurs de PC qui exécutent VMware Player. »

« Pour avoir utilisé la plate-forme VMware Fusion, nous sommes convaincus de sa stabilité, de sa robustesse et de sa simplicité d’utilisation », ajoute M. Buncic. « Et nos physiciens se disent impressionnés par les niveaux de performance offerts par VMware Fusion dans le cadre de leurs tâches de calcul et de modélisation particulièrement intensives. »

« Les Mac séduisent depuis longtemps les consommateurs par leur interface simple et nette, leur fiabilité et leur sécurité. Mais force est de constater qu’ils s’imposent de plus en plus comme la plate-forme préférée des utilisateurs professionnels », note Reza Malekzadeh, Directeur Senior Produits et Marketing, VMware EMEA. « VMware Fusion confère aux entreprises davantage de flexibilité et de liberté de choix du système d’exploitation et permet aux utilisateurs de Mac d’exécuter en toute transparence toutes les applications PC dont ils ont besoin directement sur leur ordinateur Mac. Pour le CERN, c’est une excellente solution aux enjeux posés par le défaut de plate-forme matérielle standard ainsi qu’un élément clé de la stratégie de virtualisation du centre. »

A propos de VMware

VMware (NYSE: VMW) est le leader mondial des solutions de virtualisation depuis le poste client jusqu’au datacenter. Des entreprises de toute taille font confiance à VMware pour réduire leurs investissements et leurs coûts d’exploitation, garantir la continuité de leurs opérations, renforcer leur sécurité et adopter un fonctionnement plus écologique. Avec un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars en 2007, plus de 120 000 clients et plus de 18 000 partenaires, VMware figure parmi les éditeurs de logiciels cotés en bourse dont la croissance est la plus exceptionnelle. Majoritairement détenu par EMC Corporation (NYSE : EMC), VMware opère depuis son siège social de Palo Alto, en Californie, et sur le Web, à l’adresse www.vmware.com.

 

# # #

 

Pour plus d’informations, veuillez contacter :

Laurence Delacroix
VMware
Directeur Marketing France
Tél : 01 47 62 79 34

Anthony Rubbo
AxiCom France
Direct: 06 64 13 42 43