VMware NSX sépare les fonctions de sécurité de l’infrastructure physique sous-jacente pour les intégrer directement dans l’hyperviseur et les répartir entre les Data Centers. Cette évolution fondamentale dans la manière de garantir la sécurité permet de combler les lacunes des architectures héritées. Elle permet le déplacement de règles de sécurité intelligentes avec les charges de travail virtuelles, indépendamment de la topologie du réseau physique.

NSX procure au Data Center un modèle de sécurité plus performant de par sa nature.

Cas d’utilisation de la sécurité

Micro-segmentation

Pour la première fois, VMware NSX rend possible la micro-segmentation du réseau. Il permet de définir des pare-feu et d’appliquer des règles de sécurité de manière granulaire pour chaque charge de travail dans le Data Center, indépendamment de la topologie et de la complexité du réseau.

DMZ généralisée

NSX permet d’affecter dynamiquement des services de sécurité et des services avancés à des charges de travail indépendantes du réseau physique sous-jacent. Cette fonction permet une amélioration drastique des temps de réponse, de la sécurité globale et de l’intégration des produits tiers.

Utilisateur final sécurisé

La micro-segmentation permet à NSX de conférer à chaque poste de travail un périmètre de défense qui lui est propre et un accès VPN par application à partir des appareils mobiles, éliminant les accès non autorisés entre les charges de travail adjacentes.

Témoignages de clients

(2:28)

 

Armor protège ses clients contre les cybermenaces

NSX a fourni un environnement réseau virtualisé pour compléter la solution de sécurité en tant que service d’Armor et renforcer son Cloud géré.

 

« NSX et VMware nous donnent la capacité d’orchestrer nos clients dans un environnement de type Cloud, tout en leur offrant l’enveloppe de sécurité qui leur permet d’être sécurisés depuis le tout premier jour. »

— Jeff Schilling, responsable de la sécurité, Armor