Résumé des fonctionnalités

Le vSphere Distributed Switch (VDS) offre une interface centralisée à partir de laquelle vous pouvez configurer, surveiller et administrer la commutation des accès aux machines virtuelles dans tout le data center. Le VDS offre les atouts suivants :

  • Configuration simplifiée du réseau de machines virtuelles
  • Fonctions améliorées de surveillance et de dépannage du réseau
  • Prise en charge des fonctionnalités de réseau avancées de vSphere

Configuration simplifiée du réseau de machines virtuelles

Utilisez ces fonctions de VDS pour simplifier le provisionnement, l’administration et la surveillance du réseau virtuel sur plusieurs hôtes :

  • Contrôle centralisé de la configuration des ports du commutateur virtuel, attribution de noms au groupe de ports, paramétrage des filtres, etc.
  • Protocole LACP (Link Aggregation Control Protocol) qui négocie et configure automatiquement l’agrégation des liaisons entre les hôtes vSphere et le commutateur physique de la couche d’accès
  • Fonctionnalités de bilan de santé du réseau pour vérifier la configuration entre vSphere et le réseau physique

Fonctions améliorées de surveillance et de dépannage du réseau

Le VDS offre des fonctions améliorées de surveillance et de dépannage du réseau :

  • Prise en charge des protocoles RSPAN et ERSPAN à des fins d’analyse du réseau distant
  • IPFIX Netflow version 10
  • Prise en charge de SNMPv3
  • Retour arrière et récupération pour l’application de correctifs et de mises à jour à la configuration réseau
  • Modèles permettant la sauvegarde et la restauration de la configuration de réseau virtuel
  • Vidage mémoire sur le réseau (Netdump) pour assurer le débogage des hôtes sans stockage local

Prise en charge des fonctionnalités de réseau avancées de vSphere

Le VDS fournit les éléments permettant de mettre en place de nombreuses fonctionnalités réseau dans l’environnement vSphere :

  • Fournit le composant de base de NIOC
  • Préserve l’état d’exécution du réseau pour les machines virtuelles lorsqu’elles passent d’un hôte à un autre, ce qui permet d’exécuter les services de surveillance en ligne et de centraliser les services de pare-feu
  • Prend en charge les extensions de commutateur virtuel tierces, telles que les commutateurs virtuels Cisco Nexus 1000V et IBM 5000v
  • Prend en charge SR-IOV (Single Root I/O Virtualization) pour gérer les charges de travail présentant une faible latence et des E/S élevées
  • Contient un filtre BPDU destiné à empêcher les machines virtuelles d’envoyer des BPDU au commutateur physique

Détails techniques

Le VDS accroît les fonctionnalités et les capacités des réseaux virtuels, tout en simplifiant le provisionnement et les processus continus de configuration, de surveillance et de gestion.

Les commutateurs réseau de vSphere peuvent se répartir en deux sections logiques : le plan de données et le plan de gestion. Le plan de données met en œuvre la commutation, le filtrage et le balisage des paquets, etc. Le plan de gestion est la structure de contrôle qui permet à l’opérateur de configurer la fonctionnalité du plan de données. Chaque vSphere Standard Switch (VSS) contient à la fois les plans de données et de gestion. L’administrateur configure et gère individuellement chaque commutateur.

Le commutateur VDS allège la charge administrative en traitant le réseau comme une ressource globale. Chaque commutateur virtuel au niveau de l’hôte est intégré à un grand VDS unique qui couvre plusieurs hôtes au niveau du data center. Avec cette conception, le plan de données demeure local à chaque VDS, mais le plan de gestion est centralisé.

Chaque instance de vCenter Server peut prendre en charge jusqu’à 128 VDS, chaque VDS étant capable de gérer jusqu’à 500 hôtes.

Détails supplémentaires :

  • Distributed Virtual Port Groups (DV Port Groups) — Groupes de ports qui spécifient les options de configuration de chaque port membre.
  • Distributed Virtual Uplinks (dvUplinks) —Les dvUplinks assurent un niveau d’abstraction pour les cartes réseau physiques (vmnic) sur chaque hôte.
  • VLAN privés (PVLAN) — La prise en charge de VLAN privés étend la compatibilité avec les environnements réseau existants à l’aide de la technologie VLAN privé.
  • Network vMotion — Simplifie le contrôle et le dépannage grâce au suivi de l’état réseau (par exemple, à l’aide de compteurs et de statistiques par port) de chaque machine virtuelle à mesure que celle-ci passe d’un hôte à l’autre sur un VDS.
  • Paramétrage bidirectionnel du trafic — Applique des règles de paramétrage du trafic aux définitions de groupes de ports DV, définies par bande passante moyenne, maximale et surcharge
  • Prise en charge de commutateurs virtuels tiers — Extensibilité des commutateurs pour l’intégration de plans de contrôle, de plans de données et d’interfaces utilisateur fabriqués par des tiers, notamment les Cisco Nexus 1000v et IBM 5000v.

vSphere 5.5 : améliorations de VDS

  • Bilan de santé du réseau
  • Sauvegarde et restauration de la configuration VDS
  • Retour arrière et restauration du réseau de gestion
  • Prise en charge du protocole Link Aggregation Control Protocol
  • Single Root (SR)- I/O Virtualization (SR-IOV)
  • Filtre BPDU (Bridge Protocol Data Unit)
  • Améliorations d’évolutivité