Qu’est-ce que Virtual Volumes (vVols) ?

vVols est une structure d’intégration et de gestion qui virtualise les baies SAN/NAS, pour un modèle opérationnel plus efficace, optimisé pour les environnements virtualisés et centré sur l’application plutôt que sur l’infrastructure.

vVols partage de manière unique un modèle opérationnel de stockage commun avec vSAN, la solution d’infrastructure hyperconvergée (HCI) leader du marché. Les deux solutions utilisent la gestion SPBM (Storage Policy-Based Management) pour éliminer le provisionnement du stockage, et utilisent des règles descriptives au niveau de la VM ou du disque de machine virtuelle qui peuvent être appliquées ou modifiées en quelques minutes seulement. La technique SPBM accélère les opérations de stockage et réduit le besoin de compétences spécialisées pour l’infrastructure de stockage.

Avantages de vVols

Contrôle plus précis

vVols permet de fournir plus facilement les niveaux de service de stockage appropriés en fonction des exigences spécifiques de chaque VM. En ayant un contrôle plus précis sur les ressources de stockage et les services de données au niveau de chaque VM, l’administrateur de l’infrastructure virtuelle peut créer des combinaisons précises et fournir très exactement les niveaux de service de stockage requis. Le surprovisionnement est éliminé, car chaque VM consomme exactement les ressources nécessaires, ni plus, ni moins.

Opérations de stockage simplifiées

Pour l’administrateur de l’infrastructure virtuelle et l’administrateur du stockage, vVols simplifie considérablement la gestion par rapport au modèle opérationnel actuel. vVols permet de séparer la présentation des capacités de stockage de leur consommation par les VM. Dans le modèle SDS de VMware avec vVols, l’administrateur du stockage configure la banque de données vVols, qui définit les capacités et les services de données. L’administrateur de l’infrastructure virtuelle utilise ensuite les capacités disponibles dans la banque de données pour créer des règles. Tous les changements de niveau de service sont répercutés par une simple modification des règles. L’administrateur du stockage est responsable de la configuration initiale mais l’administrateur de l’infrastructure virtuelle peut s’occuper du reste de façon autonome.

Liberté de choix

vVols est un projet à l’échelle du secteur qui permet aux départements informatiques d’exploiter les capacités uniques de leurs investissements en stockage existants et de passer sans interruption à un modèle opérationnel plus simple et plus efficace. Les départements informatiques peuvent également gérer les ressources de stockage hétérogènes à l’aide d’un plan de contrôle commun.

Écosystème de partenaires vVols

Écosystème de partenaires en matière de stockage

vVols est le fruit de la collaboration de VMware et de son écosystème de partenaires en matière de stockage pour la création d’un nouveau modèle opérationnel du stockage centré sur la VM. Des fournisseurs de premier plan ont participé à la conception de vVols. L’écosystème continue de s’étendre et de se renforcer avec des solutions compatibles avec vVols.

vVols s’intègre également avec vSphere APIs for I/O Filtering (VAIO) pour fournir les services de données logiciels. Les offres initiales des partenaires sont constituées de solutions de mise en cache et de réplication.

Principales caractéristiques techniques de vVols

Consommation flexible au niveau logique


vVols virtualise les périphériques SAN et NAS par l’abstraction des ressources matérielles physiques pour les regrouper en pools de capacité logiques (banques de données vVols) ; ces pools peuvent être consommés de manière plus flexible et configurés de façon à occuper une baie de stockage, une partie de celle-ci ou plusieurs d’entre elles. Une banque de données vVols est un assemblage logique qui peut être configuré à la volée, sans occasionner d’interruption, et elle ne nécessite pas d’être formatée pour un système de fichiers. 

Représentation native au niveau de la VM

vVols définit un nouveau conteneur de disque virtuel (Virtual Volume) qui est indépendant de la représentation sous-jacente du stockage physique. Le disque virtuel devient ainsi l’unité principale de la gestion des données, ce qui élimine les volumes/LUN pré-alloués. vVols permet d’effectuer des opérations de stockage avec une granularité par VM, en tirant parti des services de données natifs de la baie et des services de données logiciels.

Automatisation suivant des règles prédéfinies

La technologie SPBM (Storage Policy-Based Management) permet de déterminer les niveaux de service de stockage requis (capacité, performances, disponibilité, etc.) sous la forme de modèles logiques (règles), auxquelles les VM sont associées. SPBM automatise le positionnement des VM en identifiant les banques de données disponibles qui répondent aux exigences identifiées par les règles, puis recourt à vVols pour instancier de façon dynamique les services de données nécessaires.