Outre la possibilité de proposer des applications ou des systèmes de gestion de base de données sous forme de service, un serveur contenant une application ou une base de données préconstruite peut être lui-même proposé sous forme de service et provisionné en tant que machine virtuelle. Le terme « applications sous forme de service » renvoie à ces deux approches distinctes de la fourniture du service.

  

Qu’entend-on par « applications sous forme de service (AaaS) » ?

 

Les applications et les serveurs qui les exécutent peuvent tous être considérés comme des candidats pour le provisionnement via un modèle de libre-service. Pour les principales catégories d’applications (comme Oracle, SAP ou Microsoft) aussi bien que pour les applications personnalisées, une approche basée sur le libre-service permet souvent un provisionnement, une gestion et une surveillance plus efficaces. D’autres formes d’implémentation des applications stratégiques, telles que l’informatique haute performance (HPC) ou même le Big Data, peuvent également tirer profit d’un modèle de libre-service.

  • Base de données sous forme de service (DBaaS) 
    Le modèle DBaaS recouvre diverses architectures de référence pour le provisionnement des infrastructures de base de données. L’offre de service provisionnée peut être constituée par le système de gestion de base de données ou par la machine virtuelle qui contient ce système. Ce modèle est également appelé « infrastructure de base de données sous forme de service ». La présente section regroupe les ressources documentaires relatives aux architectures de référence et aux tests fonctionnels de résistance concernant différentes approches du modèle DBaaS ainsi que les offres DBaaS proposées par vCloud Air.

  • Informatique haute performance (HPC)
    Les projets HPC bénéficient par essence d’un provisionnement simplifié et automatisé ainsi que d’un stockage efficace et économique. Cette section regroupe les ressources documentaires concernant les études sur l’informatique haute performance et les exemples de réussite des clients qui exécutent le HPC dans un environnement virtualisé. L’approche du Software Defined Datacenter (SDDC) offre des possibilités de provisionnement illimité et de performances cumulatives qui renforcent l’efficacité globale du HPC.

  • Big Data et Hadoop 
    Les implémentations Big Data et Hadoop peuvent tirer profit de la simplicité et de l’efficacité de l’infrastructure virtualisée. Architecturées selon un modèle de libre-service, ces mêmes applications deviennent faciles à provisionner, à surveiller et à gérer. Nombre d’applications Big Data deviennent de plus en plus indispensables au fonctionnement quotidien des entreprises du 21e siècle. Face aux exigences de l’entreprise moderne en termes de disponibilité immédiate des ressources et de provisionnement instantané des extensions de l’infrastructure de serveurs, la virtualisation est devenue un composant crucial de ces architectures.