Qu’est-ce que la gestion des applications ? | Glossaire VMware | FR

Qu’est-ce que la gestion des applications ?


La gestion des applications (AM) est le processus du cycle de vie des applications logicielles, qui couvre le fonctionnement d’une application, sa maintenance, son contrôle de version et ses mises à niveau, de sa création à sa mise hors-service. Les services de gestion des applications sont une initiative à l’échelle de l’entreprise qui fournit une gouvernance conçue pour garantir des performances optimales et aussi efficaces que possible, de l’expérience utilisateur à l’intégration avec les fonctions de back-office d’entreprise telles que les fonctions de base de données, d’ERP et de Cloud SaaS comme CRM.

De cette manière, la gestion des applications agit comme une fonction d’exploitation de service qui gère et prend en charge les applications et les principales parties prenantes qui fournissent des compétences opérationnelles ou une expertise technique tout au long du cycle de vie.

 

Certains processus de gestion des applications incluent la gestion du cycle de vie des applications (ALM) et la gestion des performances des applications (APM).

 

Il existe plusieurs groupes de parties prenantes dans la gestion des applications : ils doivent travailler en équipe pour prendre des décisions stratégiques (création d’une infrastructure ou achat, modernisation d’une application ou son remplacement, ou encore choix du site d’hébergement de l’application).

 

Voici quelques-unes des principales parties prenantes dans la gestion des applications :

  • Responsable des applications/Analyste des applications : propriétaire du processus de gestion des applications qui gère l’ensemble du cycle de vie des applications. En règle générale, chaque grande application a son propre analyste ou sa propre équipe d’analystes. Ces analystes sont également responsables de l’analyse du déficit de compétences et de l’acquisition des compétences ou du personnel nécessaires.
  • Propriétaires d’entité : collaborateurs au niveau de l’entreprise qui examinent les applications et la gestion des applications en termes de résultats nets, de gain de productivité, d’impact sur les revenus et d’amélioration de la position concurrentielle.
  • Développeurs/DevOps/DevSecOps : ce groupe de professionnels de l’informatique est chargé de la conception, du développement, du déploiement, de l’intégration, de la sécurité et de la maintenance des applications.
  • Utilisateurs d’applications : les utilisateurs fournissent des commentaires sur la productivité et les performances, et les principales préoccupations des utilisateurs sont la confidentialité et la sécurité des applications.

L’objectif ultime de la gestion des applications est de mettre en œuvre un code efficace, fiable et économique qui permet à une entreprise d’atteindre ses objectifs commerciaux en s’assurant que les fonctionnalités requises (à la fois de gestion et techniques) sont en place, et de garantir que tous les problèmes techniques sont rapidement diagnostiqués et résolus.

 

Comment fonctionne la gestion des applications ?

Traditionnellement, la gestion des applications faisait partie des processus de l’ITIL (IT Infrastructure Library), en particulier dans le cadre de la Carte des processus ITIL comme indiqué dans la présentation du processus de Gestion des applications ITIL.

 

Une fois la décision de construire/acheter une application donnée, les parties prenantes de gestion des applications collaborent avec les équipes techniques, y compris DevSecOps, pour s’assurer que les compétences requises pour concevoir, tester, gérer et améliorer les services de l’application sont disponibles ou acquises et constamment affinées pour répondre aux besoins l’évolution de l’environnement et des besoins. Notez que les fonctions exactes d’un système de gestion d’applications évoluent en permanence, tout comme les méthodologies de développement d’applications, qui sont passées de méthodes en cascade à des méthodes agiles, puis à des méthodes Cloud natives.

 

Que sont les services de gestion des applications ?

Dans la mesure où toutes les organisations n’ont pas les moyens de recruter du personnel à temps plein pour la gestion des applications ou peinent déjà à hiérarchiser les tâches informatiques, de nombreuses entreprises s’appuient sur les services de gestion des applications (AMS) pour augmenter leurs capacités en matière de gestion des applications. Les organisations AMS permettent d’externaliser la maintenance et la surveillance des applications, et il leur incombe la responsabilité de la gestion des correctifs, des corrections de bogues et des améliorations, libérant ainsi de précieuses ressources au sein des équipes du département informatique, des branches d’activité et DevSecOps. Même les grandes entreprises utilisent les services AMS pour mieux gérer les priorités, comme en témoigne un rapport Gartner montrant que les difficultés à hiérarchiser les tâches informatiques entravaient l’adoption des applications

 

Les entreprises peuvent éviter ces difficultés de hiérarchisation, ainsi que le mécontentement des utilisateurs, les interruptions et les autres inefficacités constatées, en externalisant les tâches de surveillance, de gestion, de correction des bogues et d’optimisation pour ces applications auprès d’un fournisseur AMS.

 

Les organisations AMS contribuent à atténuer les risques de manque de continuité liés au départ de collaborateurs clés, à réduire le temps nécessaire pour acquérir les compétences requises en matière de gestion des applications et peuvent servir pour chaque application, de l’application Web à la base de données en passant par le code d’entreprise interne développé sur les plates-formes legacy.

 

Pour de nombreuses petites et moyennes entreprises (PME), les fournisseurs AMS peuvent constituer le seul moyen raisonnable de mettre en place un processus robuste de gestion du cycle de vie des applications, compte tenu des ressources informatiques généralement limitées. Le marché AMS connaît une croissance rapide, avec des estimations Grand View Research indiquant que le marché mondial d’AMS dépasserait 87 milliards de dollars d’ici 2025.

 

Que fait un gestionnaire d’applications ?

Qu’est-ce qu’un responsable des applications ?

 

Les responsables des applications sont des professionnels de l’informatique chargés du processus de gestion des applications qui gèrent le cycle de vie des logiciels applicatifs au sein de l’entreprise. En règle générale, les responsables des applications ne sont pas des développeurs ou des utilisateurs, mais plutôt des analystes qui aident à définir le besoin de nouvelles applications, à communiquer leurs conclusions aux autres parties prenantes clés, à diriger l’implémentation, la maintenance et le retrait des applications au sein de l’équipe informatique.

 

Les fonctions clés d’un responsable des applications sont les suivantes :

 

  • Identifier les opportunités commerciales pour de nouvelles applications en analysant les workflows et en déterminant les gains d’efficacité
  • Déterminer si de nouvelles fonctionnalités applicatives doivent être achetées, souscrites via SaaS ou développées en interne
    • Si le logiciel est acheté, le responsable des applications supervise l’acquisition de l’infrastructure, l’installation, la configuration et le cycle de vie des applications
    • En cas de développement en interne, le responsable des applications collabore avec les entités de développement, DevSecOps et les entités pour s’assurer que l’application répond aux besoins définis et aux exigences de l’interface utilisateur
  • Dans les deux cas, les responsables des applications dirigent le déploiement pour éviter qu’un problème éventuel ne devienne un obstacle majeur.
  • Dirige la résolution des problèmes en résolvant les problèmes techniques au fur et à mesure qu’ils se produisent et développe une solution pour résoudre les causes profondes des problèmes.
  • Détermine quand une formation est nécessaire et supervise celle des équipes informatiques et d’utilisateurs
  • Garantir l’utilité de l’application, ou déterminer si l’application doit être abandonnée au profit d’une application plus récente ou en raison de l’élimination d’une fonctionnalité professionnelle

 

Les responsables des applications résolvent les problèmes et, à ce titre, doivent posséder de solides compétences analytiques et la capacité de développer des solutions créatives aux problèmes. Dans la mesure où les parties prenantes en matière de gestion des applications sont présentes à l’échelle de l’entreprise, les responsables des applications disposent nécessairement de solides compétences en communication et en leadership pour présenter et promouvoir leurs suggestions et les voir porter leurs fruits.

 

Les compétences le plus souvent associées aux responsables des applications sont les suivantes :

  • Solide compréhension de la gestion de projet
  • Analyse du système, y compris la conception, le développement, le déploiement et le support
  • Dépannage informatique
  • Automatisation des processus métiers (BPA)
  • Gestion de bases de données
  • Communication des concepts techniques à un public non spécialiste en informatique

 

Par ailleurs, une expérience dans le développement de programmes de formation est un atout majeur, tout comme les compétences avancées en données chiffrées telles que le Big Data et l’autoapprentissage. Les personnes intéressées par une carrière dans la gestion des applications doivent également s’intéresser aux associations du secteur, par exemple Application Developers Alliance.

 

Pourquoi la gestion des applications est-elle importante pour l’entreprise ?

La gestion des applications est un facteur clé de la capacité d’innovation d’une entreprise. En veillant à ce que les applications soient correctement gérées via des applications modernes, des solutions de processus métiers peuvent être commercialisées plus efficacement, plus rapidement et à moindre coût. Lorsque les applications sont gérées efficacement, davantage de ressources informatiques sont disponibles, permettant ainsi de se concentrer sur les nouveaux défis de l’entreprise et les enjeux liés à la concurrence.

 

De plus, des applications gérées de manière efficace sont plus fiables et moins sujettes aux défaillances pouvant entraîner une perte de fonctionnalité. Ainsi, la gestion des applications peut réduire le risque d’interruption de service et améliorer globalement la continuité d’activité.

 

En intégrant de nouvelles fonctionnalités et en surveillant les problèmes des utilisateurs, la gestion des applications peut offrir une expérience utilisateur améliorée, qui permet non seulement de gagner en productivité, mais contribue également à accélérer l’adoption de nouvelles applications ou fonctionnalités.

 

L’importance de la gestion des applications pour le résultat net est multiple. Des stratégies de gestion efficaces réduisent le nombre d’heures consacrées à la participation aux réunions, ce qui augmente la productivité. De solides pratiques de gestion des applications peuvent réduire le besoin de retenir des consultants externes coûteux, ainsi que les coûts d’exploitation globaux, les problèmes applicatifs étant moins nombreux et moins fréquents.

 

Qu’est-ce que la gestion du cycle de vie des applications ?

La gestion du cycle de vie des applications (ALM) décrit l’écosystème qui gère une application de sa création à sa mise hors-service. L’ALM se compose de parties prenantes, d’outils ALM et d’un processus de gestion qui couvre chaque phase de l’existence d’une application.

 

À mesure que les entreprises passent d’une méthode en cascade traditionnelle à des applications agiles et DevOps, puis à des applications Cloud, les processus et les outils ALM évoluent de manière synchrone, de sorte qu’il peut y avoir plusieurs processus ALM dans une organisation donnée, en fonction de là où ils en sont dans leur transition depuis un modèle d’applications traditionnelles vers un modèle d’applications modernes.

 

L’un des objectifs de la gestion du cycle de vie des applications est de combiner ces différentes pratiques de développement dans une méthodologie de gestion complète qui englobe le développement legacy, agile et Cloud.

 

Nombre d’entreprises qui adoptent la gestion du cycle de vie des applications ont également adopté l’intégration continue (CI) et la fourniture continue (CD) d’applications avec des versions fréquentes, par opposition aux versions mensuelles ou trimestrielles traditionnelles qui intègrent de nombreux changements sur une période de temps dans une seule version.

 

Ainsi, l’ALM englobe le cycle de vie des applications en envisageant la nécessité de maintenance et de mises à jour comme un processus continu. L’ALM offre à toutes les parties prenantes une visibilité sur le processus de développement, offrant une vision claire de là où en est l’entreprise dans le développement, l’intégration ou la maintenance d’une application donnée.

 

Il existe différentes phases du processus ALM, notamment :

 

Gouvernance : à commencer par les besoins de l’entreprise, la gouvernance des applications inclut le processus de prise de décision sur les raisons pour lesquelles les applications sont nécessaires, les problèmes qu’elles résolvent, les ressources requises pour que l’application se concrétise et les aspects réglementaires, de sécurité et autres à prendre en compte, par exemple si les données doivent être conservées dans une certaine zone géographique.

 

Développement : les équipes de développement et DevOps commencent la création de l’application, en utilisant de plus en plus d’outils et de méthodes agiles pour aboutir à une approche d’intégration et de livraison continues (CI/CD), que ce soit pour les déploiements conteneurisés ou pour les charges de travail de VM traditionnelles. Le processus de développement comprend l’acquisition ou l’écriture de code, le test de l’application et son déploiement une fois le développement initial terminé.

 

Les processus de développement en cascade séparent les tests du développement, avec des équipes agiles et DevOps effectuant des tests conjointement avec l’équipe de développement dans un processus intégré unique.

 

Maintenance : après le déploiement, l’ALM se concentre sur la maintenance pendant le reste de la vie utile de l’application. Les versions fréquentes corrigent à la fois les bogues et les ajouts de fonctionnalités, ainsi que l’intégration avec d’autres applications, nouvelles ou legacy. La maintenance prend également en charge le réhébergement éventuel si les applications sont déplacées d’environnements on premise vers le Cloud, puis du Cloud vers des conteneurs.

 

Les entreprises s’appuient souvent sur un ou plusieurs outils ALM pour faciliter le processus de gestion du cycle de vie des applications, ce qui permet de suivre le contrôle des versions, la collaboration et les demandes de correction de bogues et de nouvelles fonctionnalités.

 

Parmi les outils ALM les plus populaires, citons Basecamp et Atlassian Jira, entre autres.

Produits, solutions et ressources VMware liés à la gestion des applications

Workspace ONE

Déployez et gérez de manière simple et sécurisée toute application sur n’importe quel terminal grâce à VMware Workspace ONE, une plate-forme d’espace de travail numérique intelligente.

Solutions VMware de modernisation des applications

VMware offre des technologies d’application qui vous permettent de concevoir, d’exécuter et de gérer toutes vos applications sur tout type de Cloud, et une équipe est là pour vous accompagner à chaque étape.

Site Recovery Manager

Découvrez le logiciel de reprise d’activité leader du secteur qui assure l’orchestration automatisée du basculement et du retour arrière afin de minimiser la durée des interruptions.

Mobile Application Management

Découvrez la plate-forme de mobilité d’entreprise numéro un qui favorise la productivité de vos utilisateurs, et simplifie la gestion et la sécurité pour le département informatique. Essai gratuit de 30 jours.

VMware Horizon Apps

Horizon Apps fait partie de la gamme VMware Horizon de solutions de virtualisation des postes de travail et des applications qui offre aux utilisateurs un accès rapide et facile à l’ensemble de leurs applications.

Développement d’applications mobiles

Développez des applications d’entreprise à l’aide de l’une des trois structures prises en charge par AirWatch : les normes de la communauté AppConfig, le SDK AirWatch ou le regroupement d’applications.