Qu’est-ce que l’architecture Cloud ?


L’architecture Cloud est la manière dont les composants technologiques se combinent pour créer un Cloud, dans lequel les ressources sont regroupées via la technologie de virtualisation et partagées sur un réseau. Les composants d’une architecture Cloud sont les suivants :

  • Une plate-forme frontale (le client ou le terminal utilisé pour accéder au Cloud)
  • Une plate-forme back-end (serveurs et stockage)
  • Un modèle de fourniture Cloud
  • Un réseau

Ensemble, ces technologies créent une architecture de Cloud Computing sur laquelle les applications peuvent s’exécuter, offrant aux utilisateurs la possibilité d’exploiter la puissance des ressources Cloud.

Architecture multicloud VMware

Établir les bases nécessaires pour accélérer la modernisation des applications

En savoir plus 

Pourquoi opter pour une architecture Cloud ?

Il existe de nombreuses raisons de concevoir une architecture Cloud robuste et complète. Les principales sont les suivantes :

  • Accélérer la fourniture de nouvelles applications
  • Garantir la conformité avec les réglementations les plus récentes
  • Proposer une plus grande transparence sur les ressources pour réduire les coûts et empêcher les violations de données
  • Accélérer le provisionnement des ressources
  • Atteindre les objectifs de service de manière cohérente
  • Gagner en visibilité sur les schémas de dépenses informatiques et l’utilisation du Cloud

Principes fondamentaux de l’architecture Cloud

Pour concevoir une structure d’environnement de Cloud Computing, les entreprises doivent étudier attentivement leurs besoins technologiques et commerciaux. Bien qu’ils puissent varier, les composants fondamentaux de l’architecture Cloud restent identiques dans toutes les entreprises.

  • Virtualisation : la virtualisation est la technologie sur laquelle reposent toutes les architectures Cloud. Elle est obtenue via la création d’une représentation logicielle ou virtuelle d’une ressource, par exemple un serveur. En isolant les ressources matérielles et en optimisant les performances d’un serveur unique, la virtualisation réduit le besoin de matériel coûteux tout en renforçant l’efficacité et la flexibilité.

  • Matériel : les composants back-end des Data Centers d’entreprise incluent les serveurs, le stockage persistant et les équipements de réseau en local, comme les routeurs et les commutateurs.

  • Middleware : ces composants logiciels agissent comme des intermédiaires, permettant aux ordinateurs, applications et logiciels en réseau de communiquer entre eux.

  • Gestion : les outils de gestion du Cloud permettent une surveillance continue des performances et de la capacité d’un environnement Cloud. Les équipes informatiques peuvent suivre l’utilisation, déployer de nouvelles applications, intégrer les données et garantir la reprise d’activité, idéalement à partir d’une console unique.

  • Logiciel d’automatisation : la fourniture de services informatiques stratégiques via l’automatisation et des règles prédéfinies peut considérablement alléger les charges de travail informatiques, rationaliser la fourniture des applications et réduire les coûts. Dans une architecture Cloud, les logiciels d’automatisation peuvent être utilisés pour faire facilement évoluer les ressources système afin de répondre aux pics de demande en matière de puissance de calcul, déployer des applications pour répondre à l’évolution des demandes du marché ou assurer la gouvernance dans un environnement Cloud.

Types d’architectures Cloud

Bien que les détails de chaque architecture Cloud puissent varier, il existe un certain nombre de modèles d’architecture Cloud courants. Il s’agit notamment d’architectures de Cloud public, de Cloud privé ou multicloud. Comparons ces différents modèles :

  • Architecture de Cloud public : dans une architecture de Cloud public, les ressources informatiques sont détenues et exploitées par un fournisseur de services Cloud. Ces ressources sont partagées et redistribuées entre plusieurs locataires via Internet. Parmi les avantages du Cloud public, citons les coûts d’exploitation réduits, une scalabilité simplifiée et une maintenance réduite.

  • Architecture de Cloud privé : un Cloud privé fait référence à une architecture Cloud détenue et gérée en privé, généralement dans le propre Data Center on premise de la société. Cependant, le Cloud privé peut également inclure plusieurs emplacements de serveur ou espaces loués dans des installations de colocalisation géographiquement dispersées. Bien que généralement plus coûteuse que les solutions de Cloud public, une architecture de Cloud privé est davantage personnalisable et peut offrir des options strictes de sécurité et de conformité des données.

  • Architecture de Cloud hybride : un environnement de Cloud hybride combine le meilleur des deux mondes : l’efficacité opérationnelle du Cloud public et les fonctionnalités de sécurité des données du Cloud privé. En utilisant à la fois des architectures de Cloud public et de Cloud privé, le Cloud hybride permet de consolider les ressources informatiques tout en permettant aux entreprises de migrer les charges de travail entre les environnements en fonction de leurs besoins en matière de sécurité des données. La gestion de cette combinaison d’applications, déployées sur des environnements de Data Center et de Cloud public, nécessite une base solide pour garantir une infrastructure et des opérations cohérentes, quel que soit le lieu de déploiement des charges de travail.

  • Architecture multicloud : une architecture multicloud est une architecture qui utilise plusieurs services de Cloud public. Parmi les avantages d’un environnement multicloud, citons une plus grande flexibilité dans le choix et le déploiement des services Cloud les plus susceptibles de satisfaire diverses exigences organisationnelles. Autre avantage : la dépendance réduite vis-à-vis d’un fournisseur de services Cloud unique, ce qui se traduit par des économies plus importantes et un risque moindre de dépendance vis-à-vis d’un fournisseur.

À quoi sert le Cloud Computing ?

Trois principaux modèles de service permettent aux entreprises d’adopter le Cloud. Chacun présente ses propres avantages et fonctionnalités.

  • Software as a Service (SaaS) : les fournisseurs fournissent et gèrent les applications et les logiciels pour les entreprises via Internet, éliminant ainsi la nécessité pour les utilisateurs de déployer le logiciel en local.
  • Plate-forme sous forme de service (PaaS) : ce modèle de service fournit une plate-forme informatique et une pile de solutions sous forme de service permettant à une entreprise de créer une application ou un service. Le fournisseur de services fournit les réseaux, les serveurs et le stockage requis pour héberger une application, tandis que l’utilisateur final supervise les paramètres de déploiement et de configuration du logiciel.
  • Infrastructure sous forme de service (IaaS) : un fournisseur tiers élimine le besoin pour les entreprises d’acheter des serveurs, des réseaux ou des terminaux de stockage en fournissant l’infrastructure nécessaire. En retour, les utilisateurs gèrent leurs logiciels et applications, et ne paient que pour la capacité dont ils ont besoin à un moment donné.

Quelles sont les meilleures pratiques en matière d’architecture Cloud ?

Un cadre bien conçu pour le Cloud est plus qu’une simple nécessité technologique ; c’est un moyen de réduire les coûts d’exploitation, de bénéficier d’applications hautes performances et de satisfaire les utilisateurs. En suivant les principes et les meilleures pratiques en matière d’architecture de Cloud, les entreprises peuvent s’assurer qu’elles tirent une réelle valeur commerciale de leurs investissements dans le Cloud et pérennisent leur environnement informatique.

  • Planification minutieuse en amont : prenez le temps de reconnaître vos besoins en capacité lors de la conception d’une architecture Cloud. Lorsque vous commencez à créer votre architecture, testez continuellement ses performances pour éviter les problèmes inattendus en production.

  • Intégrer la sécurité : protégez votre Cloud contre les hackers et les utilisateurs non autorisés en protégeant toutes les couches au sein d’une infrastructure Cloud avec le chiffrement des données, la gestion des correctifs et des règles rigides.

  • Assurer la reprise d’activité : automatisez les processus de récupération pour éviter les interruptions de service coûteuses et assurer une récupération rapide après une interruption de service. La surveillance de la capacité et l’utilisation d’un réseau redondant peuvent également garantir une architecture hautement disponible.

  • Optimiser les performances : exploitez et gérez les ressources de calcul adéquates en surveillant en continu les exigences de l’entreprise et les besoins technologiques.

  • Réduire les coûts : profitez de processus automatisés, de fournisseurs de services gérés et du suivi de l’utilisation pour éliminer les dépenses inutiles liées au Cloud Computing.

Produits, solutions et ressources VMware liés à l’architecture Cloud

La plate-forme de Cloud hybride pour les applications multicloud et modernes

VMware Cloud Foundation est une plate-forme de Cloud hybride qui permet de gérer les machines virtuelles et d’orchestrer les conteneurs, qui repose sur une infrastructure hyperconvergée (HCI) reposant sur l’intégralité de la pile.

Cloud hybride VMware

Les solutions de Cloud hybride pour VMware fondées sur VMware Cloud Foundation offrent une infrastructure et des opérations cohérentes pour toutes les applications, partout. En savoir plus.

Cloud Management Platform

VMware fournit une plate-forme de gestion complète du Cloud capable de gérer les environnements hybrides (multicloud), où sont exécutés tous types de charge (des charges classiques aux charges conteneurisées sur le Cloud).

Opérations multicloud pour la visibilité et le contrôle

Utilisez n’importe quel type de Cloud en toute confiance avec les solutions multicloud VMware. Optimisez les coûts, limitez les risques en matière de sécurité et simplifiez les opérations.

Migrer vers le Cloud

Migrez facilement les charges de travail vers le Cloud en utilisant VMware Tools et les compétences que vous connaissez déjà. Découvrez aujourd’hui les avantages de la migration Cloud avec VMware.

Solutions d’architecture multicloud

VMware peut vous aider à mieux comprendre les complexités liées aux architectures Cloud uniques, chacune appliquant ses propres règles et exigences.