Qu’est-ce qu’un Cloud hybride ?

 

Un Cloud hybride décrit l’utilisation de plates-formes de Cloud public et privés ainsi que leur fonctionnement synchronisé. Ce concept peut renvoyer à toute combinaison de solutions Cloud qui fonctionnent ensemble on premise et off premise pour fournir des services de Cloud Computing à une entreprise. Un environnement de Cloud hybride permet aux entreprises de bénéficier des avantages des deux types de plate-forme Cloud et de choisir quel Cloud utiliser selon les besoins de données spécifiques. Les fournisseurs de services Cloud sont susceptibles de proposer des options de Cloud aussi bien publiques que privées dans une offre de Cloud hybride ; le Cloud privé peut être hébergé on premise ou off premise. Autrement, une entreprise peut héberger son propre Cloud privé sur site et recourir à des services Cloud publics hors de ses locaux pour différents besoins en matière de données ou en cas de pic de demande. De nombreuses options différentes sont possibles, cependant, une intégration étroite entre les Clouds privés et publics reste toujours déterminante pour la réussite d’un environnement Cloud hybride.

 

Pourquoi un Cloud hybride ?

Les entreprises utilisent des Clouds hybrides dans un objectif de renforcement rapide et économique de leurs ressources existantes. Elles peuvent conserver leurs données sensibles en sécurité dans un Cloud privé, ainsi qu’ajouter des ressources de calcul, de la bande passante réseau ou du stockage dans un Cloud public tiers afin de pouvoir répondre aux pics de demande temporaires.

 

Le Cloud hybride peut également être une solution unique qui intègre plusieurs plates-formes de Cloud. Le cas échéant, un système de gestion unique permet d’accéder à tous les éléments de Cloud Computing pour les exploiter. Si le Cloud hybride renvoie à l’utilisation d’un ou de plusieurs services de Clouds publics en conjonction avec un Cloud privé on premise, le multicloud fait référence à l’utilisation de plusieurs fournisseurs de services de Cloud public. Le fonctionnement d’un environnement de Cloud hybride repose autant sur les Clouds privés que publics. Un environnement multicloud contient au minimum deux fournisseurs de Cloud public qui proposent des services Cloud à une entreprise propriétaire ou non d’un Cloud privé. Un environnement de Cloud hybride peut également être un environnement multicloud.

 

Qu’est-ce qu’une infrastructure Cloud hybride ?

En règle générale, l’infrastructure qui prend en charge un Cloud hybride contient un réseau, des serveurs et un logiciel de virtualisation. Les serveurs hébergent les données et les affichent à distance via le réseau. Le logiciel de virtualisation permet aux ressources virtuelles, comme les postes de travail, de s’afficher à distance. Étant donné qu’un Cloud hybride implique une combinaison de ressources internes et de tierces parties, ces composants back-end sont situés à deux emplacements : on premise dans le Data Center de l’entreprise et chez le fournisseur de services de Cloud public tiers. Étant donné que le fournisseur de services Cloud prend en charge plusieurs clients dont les exigences diffèrent, ils s’appuient sur des systèmes haute densité puissants pour héberger leurs services de Cloud Computing. Le logiciel de virtualisation permet aux fournisseurs de services Cloud d’héberger plusieurs systèmes d’exploitation sur un seul serveur afin d’optimiser leurs ressources.

 

Avantages du Cloud hybride

Si un Cloud privé reste moins cher qu’un Cloud public (après investissement initial dans l’infrastructure), il ne s’adapte pas aussi facilement. L’extension de l’infrastructure nécessite l’achat d’équipements supplémentaires. Si l’utilisation du Cloud privé diminue, ces équipements onéreux restent inutilisés.

 

Avec son accès au Cloud privé comme public, un Cloud hybride offre plus de flexibilité. Les entreprises qui font régulièrement face à des pics de demande peuvent se tourner vers une solution de Cloud hybride de manière à utiliser un Cloud privé pour l’exécution de la plupart des charges de travail et à recourir à un accès Cloud public en cas de pic d’utilisation uniquement. Le Cloud hybride offre également une alternative pour le stockage de données sensibles. Une entreprise peut parfaitement fournir ses services via un Cloud public et conserver ses données sensibles en sécurité sur un Cloud privé.

 

Qu’est-ce que l’architecture de stockage Cloud hybride ?

Une architecture de stockage Cloud hybride permet aux gestionnaires informatiques de choisir parmi un éventail d’emplacements pour stocker différents types de données qui nécessitent différentes conditions d’accès. Une entreprise peut recourir à des solutions de stockage moins rapides et moins chères pour les données dont la disponibilité immédiate n’est pas nécessaire, et ainsi réserver le stockage plus onéreux et performant pour les données d’application avec lesquelles les utilisateurs interagissent fréquemment.

 

Un Cloud hybride prend aisément en charge une telle structure de stockage hiérarchisé. Dans une architecture de stockage Cloud hybride, le système de stockage principal, qui héberge les fichiers et données des applications auxquelles les utilisateurs accèdent le plus souvent, se situe dans le Cloud privé, au plus près des utilisateurs, afin de leur offrir des performances optimales. Il s’agit du niveau avec lequel la plupart des utilisateurs interagissent quotidiennement.

 

Un deuxième niveau de stockage, moins performant, se situe dans le Cloud public. Ce niveau tient généralement lieu de solution de secours pour le niveau primaire. Il peut également servir à stocker des données moins fréquemment sollicitées, mais assez pour les rendre inéligibles à l’archivage.

 

Le troisième niveau de stockage à la latence la plus élevée est également situé dans le Cloud public, idéalement associé à l’abonnement de stockage le moins onéreux. Les entreprises sont susceptibles d’utiliser ce troisième niveau comme solution de secours supplémentaire pour les données du premier niveau ou à des fins de stockage à long terme de données archivées que les utilisateurs sollicitent rarement.

 

Quels sont les plus grands défis de l’adoption d’un Cloud hybride ?

Si le choix d’un Cloud hybride présente des avantages évidents, sa mise en place n’est pas sans poser quelques défis. Une solution de Cloud hybride fonctionne au mieux lorsque les charges de travail sont en mesure de naviguer entre le Cloud privé et le Cloud public. Cette coordination s’avère essentielle, mais parfois difficile à mettre en place ou à gérer, en particulier si vous travaillez avec un fournisseur de services Cloud publics tiers.

 

Étant donné que les serveurs des Clouds publics partagent des données de plusieurs entreprises, la sécurité devient le critère numéro un en cas d’utilisation de services de Cloud Computing publics. Le chiffrement des données constitue une bonne méthode pour garantir une sécurité optimisée. Cependant, toutes les plates-formes de chiffrement ne fonctionnent pas simultanément avec un Cloud public et des Clouds privés. Choisir un fournisseur qui offre des services de Cloud Computing public compatibles aussi bien avec votre configuration de Cloud privé qu’avec vos mesures de sécurité nécessite une étude approfondie.

 

Les fournisseurs de Cloud public proposent non seulement une grande variété de services, mais également une grande variabilité en matière de tarification. Une planification peut contribuer à maintenir des coûts mensuels raisonnables en termes de services Cloud, mais les entreprises dont l’utilisation du Cloud public reste imprévisible peuvent trouver difficile d’éviter les dépenses élevées en services de Cloud public en cas de pic d’utilisation soudain.

 

Enfin, l’utilisation d’un Cloud hybride étant plus complexe que le recours exclusif à un Cloud public ou privé, les entreprises doivent planifier prudemment l’évolution de leur Cloud hybride lorsque les besoins en ressources augmenteront ou diminueront.

 

Produits, solutions et recherche VMware pour le Cloud hybride

Nouveautés : Cloud hybride unifié VMware

Le Cloud hybride unifié de VMware repose sur une plate-forme software-defined qui s’appuie à son tour sur des ressources on premise et off premise.

Plate-forme de gestion du Cloud hybride

vRealize Suite est une plate-forme de gestion du Cloud hybride qui permet aux développeurs informatiques de concevoir rapidement des applications sur n’importe quel Cloud avec des opérations sécurisées et cohérentes.

Automatisation du Cloud pour machine virtuelle et applications basées sur un conteneur

VMware vRealize Automation est un outil d’automatisation du Cloud qui accélère la fourniture de services informatiques grâce à l’automatisation et à des règles prédéfinies, offrant ainsi un niveau élevé d’agilité et de flexibilité aux développeurs.

VMware Cloud on AWS

Extension, migration et protection rapides de votre environnement VMware sur le Cloud public AWS.

Évaluation du Cloud hybride

Adoptez la solution VMware Hybrid Cloud Assessment (HCA) pour améliorer vos décisions en matière de coûts au moment de migrer vos charges de travail vers des Clouds privés et publics.

Connexion et gestion sécurisées de plusieurs Clouds

Les solutions multicloud VMware permettent aux équipes informatiques de concevoir, exécuter et gérer facilement des applications, de les faire migrer entre plusieurs Clouds et d’appliquer un haut niveau de sécurité à toutes les charges de travail.