Qu’est-ce qu’un Cloud privé ?

 

Le terme Cloud privé décrit un modèle de déploiement de Cloud à la demande avec lequel les services et l’infrastructure de Cloud Computing sont hébergés en privé sur l’intranet ou le Data Center de la société via des ressources propriétaires et ne sont pas partagés avec d’autres entreprises. La société supervise généralement la gestion, la maintenance et l’exploitation du Cloud privé. Un Cloud privé offre à une entreprise plus de contrôle et plus de sécurité qu’un Cloud public, mais sa gestion demande un niveau plus élevé de connaissances informatiques.

 

En général, le Cloud Computing permet aux entreprises de déplacer la puissance de calcul, le stockage des données et d’autres services des serveurs on premise vers des serveurs distants auxquels les collaborateurs ou les clients peuvent accéder via Internet. Une société qui souhaite utiliser des services de Cloud Computing peut choisir entre un Cloud privé (sur lequel les services Cloud lui sont exclusivement réservés) et un Cloud public (où les services Cloud sont détenus et gérés par un fournisseur, qui héberge également d’autres locataires), ou une combinaison des deux, appelée un Cloud hybride.

Comment fonctionne un Cloud privé ?

À l’instar d’autres types d’environnements Cloud, un Cloud privé utilise une technologie de virtualisation pour combiner des ressources informatiques en pools partagés et les provisionner automatiquement en fonction des besoins d’organisation. Ainsi, une entreprise peut changer d’échelle et optimiser l’utilisation des ressources. La différence tient au fait qu’avec un Cloud privé, ces ressources de calcul sont exclusives à une entreprise et ne sont pas partagées avec d’autres locataires. Les utilisateurs peuvent accéder au Cloud privé par l’intermédiaire de l’intranet de la société ou via un réseau virtuel privé (VPN).

 

Pourquoi utiliser un Cloud privé ?

Étant donné que le propriétaire d’un Cloud privé en conserve le contrôle complet, les entreprises peuvent non seulement assurer une sécurité renforcée, mais bénéficient également d’une disponibilité plus optimisée qu’avec un Cloud public.

 

Voici quelques exemples de situations dans lesquelles une entreprise peut bénéficier d’un Cloud privé.

  • Besoins spécifiques de sécurité ou de conformité : pour les entreprises ayant l’obligation de respecter la réglementation, un Cloud privé peut être nécessaire pour assurer la conformité. De même, une entreprise peut décider d’utiliser un Cloud privé pour y stocker des données sensibles, afin d’assurer un plus grand contrôle sur la sécurité.
  • Expertise technique : l’exploitation d’un Cloud privé exige un niveau plus élevé d’investissement technique et d’expertise pour gérer la complexité accrue qui aurait été prise en charge par le fournisseur de Cloud avec un modèle de Cloud public. Les entreprises qui sont sûres de leurs capacités techniques sont bien positionnées pour tirer parti d’un Cloud privé.
  • Besoins en ressources prévisibles : l’un des principaux avantages des Clouds publics est l’élasticité, ou la capacité à augmenter ou réduire rapidement l’échelle des ressources en fonction de la fluctuation des besoins. Certaines entreprises n’ont toutefois pas besoin de cette souplesse si leur utilisation est relativement homogène. Pour elles, un Cloud privé peut représenter un meilleur choix.

 

Quelle est la différence entre les Clouds privés et publics ?

Le Cloud privé est un modèle de déploiement de Cloud dans lequel les ressources de calcul sont dédiées et propriétaires, et dont l’hébergement et la gestion sont assurés par une entreprise unique. Le Cloud public est un modèle avec lequel les services Cloud sont détenus et gérés par un fournisseur, qui héberge également d’autres locataires. Les sociétés peuvent combiner un Cloud privé avec un Cloud public dans un environnement de Cloud hybride.

 

Types de Clouds privés

Il existe différents types de Clouds privés qui fournissent différents services. Par exemple, lorsqu’une société utilise un Cloud privé pour son infrastructure sous forme de service (IaaS), le Cloud peut héberger les services de stockage, de réseau ou de calcul. Les Clouds privés peuvent également prendre en charge des applications de plate-forme sous forme de service (PaaS) qui fonctionnent de la même manière que les applications logicielles habituelles hébergées sur un ordinateur local.

 

Il existe également de nombreux types d’options d’hébergement de Clouds privés. Celles-ci incluent notamment les plates-formes uniquement logicielles, les packages combinant logiciels et matériel, et les Clouds privés hébergés ou gérés. Les termes hébergé ou géré signifient que le serveur de Cloud privé peut résider dans les locaux du client ou dans le Data Center d’un fournisseur, mais qu’il est hébergé, et parfois géré, par un fournisseur. Certains fournisseurs de services Cloud publics proposent également des Clouds privés virtuels qui génèrent de petits environnements isolés pour des utilisateurs spécifiques.

  • Cloud privé virtuel : ce type diffère des Clouds privés en ce sens que les ressources d’un Cloud privé virtuel existent dans une zone isolée d’un Cloud public au lieu d’être hébergées on premise.
  • Cloud privé hébergé : ce type de Cloud privé est hébergé par un fournisseur de services Cloud distinct on premise ou dans un Data Center, mais n’est pas partagé avec d’autres entreprises. Le fournisseur de services Cloud est responsable de la configuration du réseau et de la maintenance du matériel dédié au Cloud privé, ainsi que de la mise à jour des logiciels. Cette option propose le meilleur des deux systèmes pour les entreprises qui nécessitent la sécurité et la disponibilité d’un Cloud privé mais qui préfèrent éviter d’investir dans un Data Center interne.
  • Cloud privé géré : avec ce type de Cloud privé, un fournisseur de services Cloud n’héberge pas seulement un Cloud privé pour une entreprise, mais gère et surveille également les opérations quotidiennes de ce Cloud privé. Le fournisseur de services Cloud peut également déployer et mettre à jour des services Cloud supplémentaires tels que du stockage et la gestion des identités ou encore des audits de sécurité. Un serveur de Cloud privé géré permet potentiellement à une société d’économiser beaucoup de temps et de ressources informatiques.

 

Avantages du Cloud privé

  • Contrôle total du système impliquant une sécurité renforcée : un Cloud privé offre un contrôle total sur le système et une sécurité renforcée via un matériel et une infrastructure physique dédiés, exclusivement utilisés par la société qui en est propriétaire.
  • Performances supérieures : étant donné que le matériel est dédié et n’est pas utilisé par une autre entreprise, les performances des charges de travail pour les services Cloud ne sont jamais impactées par l’exécution de charges de travail gourmandes en ressources d’une autre entreprise sur un serveur partagé, ni par une interruption de service du Cloud public.
  • Économies à long terme : même s’il peut être coûteux de mettre en place l’infrastructure nécessaire à la prise en charge d’un Cloud privé, cela peut s’avérer payant sur le long terme. Si une entreprise possède déjà le matériel et le réseau requis pour l’hébergement, un Cloud privé peut être bien plus économique que les frais mensuels à payer pour utiliser les serveurs de quelqu’un d’autre sur le Cloud public.
  • Scalabilité : si une entreprise dépasse ses ressources matérielles existantes, elle peut aisément en ajouter. Si cette augmentation reste temporaire ou saisonnière, une entreprise peut passer à une solution de Cloud hybride pour réduire au minimum les frais d’utilisation en ayant recours au Cloud public uniquement en cas de nécessité.
  • Coûts prévisibles : par ailleurs, les coûts d’utilisation d’un Cloud public peuvent s’avérer très imprévisibles. Un Cloud privé, en revanche, revient au même prix chaque mois, quelles que soient les charges de travail exécutées par une entreprise.
  • Meilleure personnalisation : étant donné que les sociétés gardent le contrôle complet de leur Cloud privé, il devient bien plus facile de réallouer des ressources et d’adapter le Cloud pour que son fonctionnement réponde aux besoins définis par la société concernée. Les responsables informatiques ont accès à tous les niveaux de paramètres dans leur environnement de Cloud privé, sans aucune limite définie par des règles établies par des fournisseurs de services Cloud publics.

Un Cloud privé est-il plus sécurisé qu’un Cloud public ?

Un Cloud privé est généralement plus sécurisé qu’un Cloud public, mais est accompagné d’un avertissement important : une entreprise doit s’assurer de manière proactive que la sécurité est renforcée et à jour pour bénéficier des avantages du Cloud privé. (En effet, la plupart des fournisseurs de Cloud public disposent de l’échelle et des ressources nécessaires pour garantir une sécurité robuste ; en l’occurrence, les entreprises qui doutent de leur capacité à gérer leur propre sécurité devraient peut-être se tourner verront leurs besoins mieux satisfaits par des solutions de Cloud public.) Tant que l’entreprise reste vigilante, le Cloud privé offre de nombreux avantages pour la sécurité. Comme les Clouds privés sont limités à des machines physiques spécifiques, il est plus facile d’assurer la sécurité physique de celles-ci. Elles sont situées derrière un pare-feu de périmètre et accessibles par l’intermédiaire de liaisons réseau privées et sécurisées (plutôt que par le réseau Internet public). Et le niveau de contrôle d’une entreprise sur son Cloud privé facilite également le respect de la réglementation.

Produits, solutions et ressources pour le Cloud privé VMware

Assurez la visibilité sur l’informatique pour mieux gérer les coûts du Cloud

VMware vRealize Business for Cloud automatise l’analyse des coûts du Cloud, l’évaluation de la consommation, la comparaison et la planification des Clouds.

Un logiciel de Cloud privé adapté aux besoins des entreprises

VMware vCloud Suite est un logiciel de Cloud privé adapté aux besoins des entreprises, regroupant la solution VMware vSphere Hypervisor leader du secteur et la plate-forme de gestion du Cloud VMware vRealize Suite.

Cloud privé dédié

Transformez votre Data Center en infrastructure Cloud flexible avec virtualisation et consolidation des serveurs.

Plate-forme de gestion du Cloud hybride

vRealize Suite est une plate-forme de gestion du Cloud hybride qui permet aux développeurs informatiques de concevoir rapidement des applications sur n’importe quel Cloud avec des opérations sécurisées et cohérentes.

Cloud privé software-defined

Les entreprises peuvent ainsi parvenir à une fourniture et à une gestion flexible, agile, sécurisée et rentable des applications dans les Clouds privés et publics.

Automatisation du Cloud pour machine virtuelle et applications basées sur un conteneur

vRealize Automation est un outil d’automatisation du Cloud qui accélère la fourniture des services informatiques grâce à l’automatisation et à des règles prédéfinies.