Virtualisation des serveurs | Glossaire VMware | FR | FR

Qu’est-ce que la virtualisation des serveurs (server virtualization) ?

 

Avec une solution de virtualisation de serveur, vous pouvez masquer les ressources des serveurs aux yeux des utilisateurs. Il peut s’agir du nombre et de l’identité des systèmes d’exploitation, des processeurs et des serveurs physiques individuels.

 

 

Virtualisation des serveurs : définition

La virtualisation des serveurs, ou « server virtualization », est le processus qui consiste à diviser un serveur physique en plusieurs serveurs virtuels uniques et isolés au moyen d’une application logicielle. Chaque serveur virtuel peut exécuter indépendamment ses propres systèmes d’exploitation.

 

Quels sont les avantages de la virtualisation des serveurs ?

  • Disponibilité accrue des serveurs
  • Coûts d’exploitation moins élevés
  • Élimination de la complexité des serveurs
  • Amélioration des performances des applications
  • Accélération du déploiement des charges de travail

 

Virtualisation des serveurs : définition

Virtualisation des serveurs : définition

Essayer gratuitement le laboratoire 

Comprendre la virtualisation des serveurs :
Il existe trois types de virtualisation des serveurs informatiques :

1. Virtualisation complète : la virtualisation complète fait usage d’un hyperviseur, un type de logiciel qui communique directement avec l’espace disque et le CPU d’un serveur physique. L’hyperviseur surveille les ressources du serveur physique et maintient chaque serveur virtuel indépendant et dans l’ignorance des autres serveurs virtuels. Il relaie également les ressources du serveur physique au serveur virtuel approprié lors de l’exécution des applications. La plus importante limitation de la virtualisation complète est constituée par le fait qu’un hyperviseur a ses propres besoins de traitement. Ceci risque de ralentir les applications et d’avoir un impact sur les performances du serveur.

 

2. Paravirtualisation : contrairement à la virtualisation complète, la paravirtualisation exige que tout le réseau fonctionne ensemble, comme une unité cohérente. Comme tous les systèmes d’exploitation des serveurs virtuels connaissent l’existence des autres avec la paravirtualisation, l’hyperviseur n’est pas amené à utiliser autant de puissance de traitement pour gérer les systèmes d’exploitation.

 

3. Virtualisation au niveau du système d’exploitation : contrairement à la virtualisation complète et à la paravirtualisation, la virtualisation au niveau du système d’exploitation ne fait pas appel à un hyperviseur. Au lieu de cela, la fonctionnalité de virtualisation, qui fait partie du système d’exploitation du serveur physique, effectue toutes les tâches d’un hyperviseur. Toutefois, avec cette méthode de virtualisation des serveurs, tous les serveurs virtuels doivent exécuter le même système d’exploitation.

 

Pourquoi adopter la virtualisation des serveurs informatiques ?

L'avantage de la virtualisation des serveurs réside dans les économies qu'elle permet de réaliser grâce à l'apport de services d’hébergement dans le Web et l'utilisation efficace des ressources existantes de l’infrastructure informatique. Sans virtualisation des serveurs, les serveurs utilisent uniquement une petite partie de leur puissance de traitement. En conséquence, des serveurs restent inactifs, car la charge de travail n’est distribuée qu’à une petite partie des serveurs du réseau. Les Data Centers sont surchargés de serveurs sous-utilisés, ce qui occasionne un gaspillage des ressources et de la puissance.

 

En divisant chaque serveur physique en plusieurs serveurs virtuels, la virtualisation des serveurs permet à chacun de ces serveurs virtuels de fonctionner comme un système physique unique. Chaque serveur virtuel peut exécuter ses propres applications et son propre système d’exploitation. Ce processus augmente l’utilisation des ressources en faisant agir chaque serveur virtuel comme un serveur physique et augmente la capacité de chaque machine physique.

 

Produits, solutions et ressources VMware pour la virtualisation des serveurs

Caractéristiques essentielles de la virtualisation

La virtualisation permet de répondre aux défis technologiques les plus pressants : la prolifération des composants d’infrastructure, qui oblige les départements informatiques à utiliser 70 % de leur budget à la maintenance, ce qui réduit d’autant le nombre de ressources consacrées aux innovations de l’entreprise.

Des logiciels de gestion des serveurs plus simples et plus efficaces

Visibilité centralisée, gestion simplifiée et efficace à grande échelle, et extensibilité dans le Cloud hybride, depuis une console unique.

Qu’est-ce que la virtualisation ?

La virtualisation est le processus qui consiste à créer une version logicielle (ou virtuelle) d’une entité physique, telle que des applications, des serveurs, des systèmes de stockage et des réseaux virtuels.

Réduire les coûts informatiques et optimiser le contrôle grâce à la virtualisation des serveurs

Réduisez les coûts informatiques grâce à la virtualisation et à la consolidation des serveurs. Éliminez le surprovisionnement, optimisez l’utilisation des serveurs et centralisez leur gestion. Commencez dès aujourd’hui l’évaluation gratuite.

Consolidation des applications avant un nombre réduit de composants matériels

VMware vSphere Hypervisor est un hyperviseur bare metal gratuit qui virtualise les serveurs. Vous pouvez ainsi consolider vos applications sur moins de matériel.

Qu’est-ce que VMware vSphere ?

vSphere constitue une base puissante, flexible et sécurisée offrant l’agilité nécessaire pour accélérer votre transformation digitale vers le Cloud hybride et vous permettre d’être performant dans l’économie numérique.